Commentaires sur Pauvres Créatures montre que les films sont meilleurs quand ils racontent le génie des femmes

9 Décembre 2014
327
2 502
3 814
33
j'ai vu ce film mercredi soir, et je vais donner mon avis qui est plus nuancé que l'article de Madmoizelle (dont je n'aime pas le titre par ailleurs)
Il y a des très très bonnes idées et des tableaux très drôles, mais j'ai trouvé qu'il y avait aussi des longueurs (J'ai sentie passer les 2h20 et franchement sur la fin je finissais par me demander quand ça allait finir - surtout qu'il y a des rebondissements, tu penses que c'est fini... et... en faite non on repart pour un tour!)

Après sur la partie de sa création, je suis d'accord sur le fait que c'est cringe et très dérangeant et d'ailleurs le film ne le nie pas, mais je trouve que ça a son utilité. Les hommes font de Bella un objet, au mieux un animal mignon, tous, sans exception! à commencer par son créateur, malgré son affection à son égard. Et ça j'ai trouvé ça intéressant, ça montre le regard qu'une société peut avoir sur le genre féminin (par exemple, quand on sait que dans la grèce antique les femmes étaient considérées au même niveau que les esclaves, esclaves dont on a, de fait, retiré le caractère humain de son être, ou les enfants, là aussi où leur statut ne leur donne pas une légitimité au même titre que les autres) je trouve ça pertinent. On ne lui reconnaît pas une humanité totale à l'égal des hommes qui l'entourent. Et tout le film va jouer là-dessus je trouve.

Le film m'a fait penser à une version moderne de Candide, avec un côté essai philosophique et des tableaux qui pourraient être séparés les uns des autres et d'ailleurs le réalisateur l'affiche puisqu'il y a des "chapitres".

Je vous rejoins sur la fin qui, à mon sens, fini par lasser et qu'on peut critiquer par ailleurs sur l'émancipation réelle du personnage.

Je ne garderais donc pas tout, mais je ne jeterais pas tout non plus. Je n'ai pas trouvé qu'on faisait la part belle aux hommes, ils sont vraiment présentés comme des manipulateurs, profiteurs et même prédateurs (sauf 1 et encore pour moi il y a débat).
 
Dernière édition :
10 Août 2016
109
777
2 264
J’ai vraiment beaucoup aimé ce film également, que j’ai d’ailleurs trouvé très drôle et assez libérateur. Le personnage féminin principal a une énorme liberté de parole, ne remet jamais en question ce qu’elle ressent ni ne cherche à plaire à qui que ce soit. Elle trace sa route !
En contrepoint tous les personnages masculins sont montrés comme étant désespérément bornés, rigides et mortifères (même les meilleurs d’entre eux). Si à chaque rencontre avec un nouveau personnage masculin Bella est toujours « drivée » par l’homme (et ça fait grincer des dents), elle s’émancipe constamment. D’ailleurs, elle découvre la sexualité seule, en se masturbant, et pas avec un pénis...

Je suis d’accord, le postulat de départ est super glauque et je comprends les réticences en voyant la situation de départ (j’y suis allée sans connaître les détails, tant mieux).
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
Mais je ne trouve pas que ça soit jamais rendu glamour, et je crois que c’est super important de garder la possibilité du grotesque, de la fable et de l’absurde dans les oeuvres intelligentes par ailleurs…

Et sur la prostitution, qui est un sujet bien délicat à traiter, il me semble que le scénario ne s’en sortait pas trop trop mal (dans le sens où le tout est assez nuancé je trouve). Je serais curieuse de savoir à quel point celui-ci s’éloigne du film dont il est tiré d’ailleurs !

Bref, même si c’est pas parfait ça dézingue pas mal le patriarcat, les violences se déroulant dans l’intimité et le cadre conjugal, et franchement, c'est trop rare pour se priver de ce plaisir !

(Et puis je me suis mille fois plus marrée que devant Priscilla.)
 
Dernière édition :
5 Décembre 2014
1 540
21 303
4 664
29
@littlerudy
De toute façon, Freud et ses stades freudiens c'est DE LA MERDE, donc si les gens les retrouvent dans ce film, c'est qu'il y a un problème :goth:

Petit HS mais vous ne trouvez pas que "Freûûûd" est souvent utilisé pour justifier les violences sexuelles sur les femmes et les enfants ? J'ai souvenir d'avoir déjà posté un commentaire similaire sous un article sur Depardieu et la petite fille je crois :hesite:

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
9 Mai 2013
4
14
4 654
Je sors du film et clairement on peut le qualifier de plein de choses mais pas d’être féministe !
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
Ce film m’a vraiment fait penser à ce qui pouvait se faire dans les années 70. Ces films avec la jeune et belle ingénue qui part dans un voyage initiatique en couchant avec tous les hommes qu’elle trouve au passage... Autant on peut « comprendre » ces derniers par une remise en contexte autant là, en 2024, ça n’est plus possible.
Considérer que l’émancipation d’une femme ne se fait que par le biais du sexe est complètement réducteur !
 
Dernière édition :
16 Janvier 2022
407
5 717
504
30
Tout à fait. Je rajouterai Jane Champion :loveeyes: (la leçon de piano)
Ah bah perso je trouve la Leçon de Piano, en plus d'être un film nul, ultra misogyne... On est quand même sur l'histoire d'une femme qui finit par apprécier un homme qui lui fait du chantage en l'obligeant à venir chez lui et à l'attoucher car il refuse de lui rendre sa raison de vivre (son piano).

Comme quoi essentialiser les femmes ou les hommes ça ne marche pas toujours...
 
24 Mars 2016
13
72
2 164
J'ai vu le film sans trop savoir à quoi m'attendre et autant je pense que l'article est un peu trop élogieux autant je pense qu'il y a des moments très intéressants en dehors de sa découverte par la sexualité.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Plus qu'une grande leçon sur "le génie féminin", j'ai trouvé que c'était un film très drôle qui suit un personnage profondément sympathique, même si la conclusion m'a géné sur certains points.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Je pense aussi qu'il laisse pas mal de place à la projection de chacun sur les persos : j'ai trouvé le personnage de Mark Ruffalo absolument ridicule et je l'ai vraiment lu comme une critique d'un certain type de masculinité. Mais probablement qu'un mascu pourrait y voir un pauvre mec innocent rendu fou par une meuf parce que "toutes des salopes".

Après j'entends que le pitch de départ peut rebuter (à raison) plein de gens.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes