Commentaires sur Pour « réarmer démographiquement » la France, le gouvernement envisage un bilan de fertilité à 25 ans

28 Avril 2015
2 582
19 037
3 854
Je suis d’accord sur les changements nécessaires en terme de perturbateurs endocriniens et de place dans les crèches etc.
En revanche moi je trouve ça très bien un bilan de fertilité.. Ça peut permettre de faire des conservations d’ovocytes en cas de réserve faible ou des conservations de spermatozoides si le sperme est de mauvaise qualité.. Ça permet d’anticiper et de ne pas tomber des nues à 35 ans en se retrouvant à devoir faire un parcours contre la montre.
 
  • Big up !
Réactions : Nytaas, Oldie et esky
20 Octobre 2017
2 292
40 731
2 564
@Kettricken Je ne sais pas, les seuls chiffres que j'ai trouvés c'est que "30% des femmes en âge de procréer ne veulent pas d'enfants" (venant d'une enquête ELLE, bon...), et "5% de la population (ce qui inclut les hommes) ne veulent pas d'enfants". Ca se contredit. Mais pour moi, il est évident que les gens réfléchissent plus qu'avant à leur désir (ou non désir) d'avoir des enfants, car la pression sociale est un peu moins forte, on en parle plus, on sait ce que ça implique, etc. Ca ne veut rien dire à grande échelle, mais je le vois vraiment autour de moi. Là où dans les années 70-80-90 les gens faisaient des enfants parce que c'était "dans l'ordre des choses" et qu'ils n'avaient pas vraiment le choix, aujourd'hui on en fait parce qu'on en veut vraiment. Donc forcément, une femme qui dans les années 80 aurait eu 2 ou 3 ou 4 enfants, va en avoir moins parce qu'elle a vraiment le choix aujourd'hui.

Autre facteur à ne pas négliger, à mon sens : la libération de la parole sur la charge mentale et les inégalités femme/homme. Beaucoup de femmes n'ont pas envie d'avoir des enfants (ou, si elles en ont envie, elles en auront moins) parce qu'elles savent qu'elles ont de grandes chances de se faire couillonner. Ca joue. D'ailleurs, les pays nordiques ont un "bon" taux de fécondité (même si je déteste ce type d'indicateur, et la politisation de nos utérus) parce qu'ils sont égalitaires et que la parentalité n'est pas qu'une affaire de femme là-bas.

De ce que je vois, il y a aussi le facteur de l'écologie ("on est déjà trop sur Terre, et le monde ne va pas s'arranger") et le facteur financier ("ça coûte cher d'élever un enfant, alors plusieurs !") qui pèsent de plus en plus dans la balance.

Bref, c'est multifactoriel. L'infertilité joue peut-être une petite part, mais ce n'est certainement pas la cause majoritaire.
 

Kettricken

Hate is always foolish. Love is always wise
13 Avril 2011
4 202
55 668
6 414
@Chat-au-Chocolat tu ne veux pas d'enfant (si je ne me trompe pas) et tu penses que la diminution des naissances est dues à des causes qui te font ne pas souhaiter avoir d'enfants
J'ai été confrontée à l'infertilité, et je pense que l'infertilité est une cause importante de la diminution des naissances
Comment dire ? :shifty:

Après, on revient sur la question des bulles d'écho, mais j'ai beaucoup de mal à entendre que dans les années 70-90, les gens faisaient des enfants ""comme ça"". Pour moi, c'est depuis l'arrivée de la pilule que les femmes prennent de vraies décisions sur ces sujets. Et ça se vérifie dans mon entourage
Et même avant la pilule ceci dit : ma grand mère avait 12 frères et soeurs (tous nés dans les années 1910) et une part non négligeable (25% si je ne me trompe pas) n'ont pas eu d'enfants tout en étant en couple (une célibataire si je me souviens bien). Y a au moins un de ces couples dont je sais que c'était un choix.
Donc ça me parait toujours étrange quand on dit que les gens font des enfants "comme ça". même si j'imagine que c'est le cas aussi. Mais je sais pas si les proportions ont tellement changé depuis l'arrivée de la pilule

La vraie différence actuellement selon moi, c'est l'effondrement écologique. Je pense que c'est un des facteurs princpaux qui fait que certains qui auraient pu vouloir des enfants y renoncent (avec le déclassement économique)
Or l'effondrement écologique est aussi lié à l'infertilité aussi
 
28 Avril 2015
2 582
19 037
3 854
@Chat-au-Chocolat

D’accord avec toi mais par contre attention aux chiffres… J’ai l’impression que le sondage commence dès 15 ans.. Et je pense pas qu’on puisse dire que ce genre de choix soit stable à un aussi jeune âge. Parce que perso je connais pas mal de gens qui disaient ne pas en vouloir et au final à l’approche de la trentaine ça change d’avis.
Si on voulait un truc plus fiable, il faudrait surtout regarder les quarantenaires sans enfant et leur demander quelle était la raison de leur choix.
 

Victoria Grace

Merci de ne pas citer les spoilers
12 Octobre 2014
10 472
115 476
6 134
Ce qui me choque pas mal, c'est l'accent sur "les femmes ont en moyenne leur premier enfant à 31 ans" sans réflexion sur "pourquoi 31 ans" ?
A 25 ans, j'enchaînais contrats courts et remplacements avec de gros déplacements et, comme je n'avais pas officiellement travaillé assez, je n'avais pas droit au chômage entre deux contrats, les loyers n'étaient déjà pas donnés et j'étais donc contrainte de vivre encore chez ma mère.
On m'aurait fait un bilan de fertilité et dit "hey, tu peux enfanter !", j'aurais répondu "d'accord et je le nourris comment ?"
Mon cas était loin d'être isolé.
C'est bien de parler de fertilité mais sans mesures environnementales ni agissements contre la précarité et dans le contexte actuel, ça ressemble juste à une manière supplémentaire de fliquer les femmes et de les contrôler.
Puis, soyons honnêtes deux minutes : si j'avais commencé à faire des enfants à 25 ans, en sortant à peine des études, je ne suis pas très sûre que je serais en mesure de travailler à temps plein dans ma branche et à mon niveau de diplôme
 
20 Octobre 2017
2 292
40 731
2 564
@Kettricken J'ai pas compris ta réflexion :dunno: Je ne parle pas de moi, mais de ce que je vois et de ce que je pense en tant que personne qui vit dans notre société.
Personne ne connaît les raisons exactes pour lesquelles les gens font moins d'enfants, on ne peut faire que des suppositions, mais je ne pense pas trop m'avancer quand je parle de la pression sociale qui a (un peu) diminué, de la prise de conscience des inégalités de genre, de l'écologie, de la baisse du niveau de vie et du fait que les femmes ont tout simplement plus de choix qu'avant :lol: Et oui, encore une fois, je pense que ça joue beaucoup plus que l'infertilité.

Enfin, je pense que tu te trompes quand tu laisses entendre que dès l'apparition de la pilule les femmes ont commencé à faire des enfants par choix et uniquement par choix. Déjà, la notion de choix c'est complexe... On est tous/toutes influencé.es par les normes de la société dans laquelle on vit. Et jusqu'à il y a peu de temps, la féminité était très corrélée à la maternité. Etre une femme = être mère. C'est déjà difficile en 2024 d'assumer de ne pas vouloir d'enfants (même si c'est plus accepté maintenant), alors il y a 30-40 ans je n'ose imaginer.
 

Kettricken

Hate is always foolish. Love is always wise
13 Avril 2011
4 202
55 668
6 414
@Chat-au-Chocolat j'étais juste amusée parce que nos conclusions sur la société collaient pas mal à nos vécus

Si on commence à dire que la notion de choix est compliquée car on est influencé par la société... certes. Mais c'est valable pour tout.
Donc soit on part du principe qu'on est 100% conditionné, soit il faut quand même parler de choix.
Et j'aime pas trop ce narratif qui feraient des femmes des générations précédentes des personnes qui n'ont pas vraiment eu leur libre arbitre, qui étaient uniquement soumises à la pression de la société, voir même qui ne réfléchissaient pas tant.
Ca n'est pas ce que j'entends quand je parle aux femmes de ma famille, et quand j'écoute les récits des grands-mères de mes amis.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Sinon, je viens de tomber sur cette étude de l'insee. Je n'ai pas encore eu le temps de la lire, mais l'extrait Google dit
"Au cours du XXe siècle, la part des femmes sans enfant a diminué. Plus de 20 % des femmes nées en 1900 n'ont pas eu d'enfant, contre 18 % des femmes nées en 1925 et 10 à 11 % pour les générations nées après 1935 (cette proportion reste stable autour de ce niveau entre les générations 1935 et 1960)"
 
8 Février 2014
526
4 700
4 844
@Kettricken : Est-ce que tu pourrais reposter le lien pour l'étude de l'Insee, s'il te plaît ? :fleur: Ça m'intéresse beaucoup mais malheureusement ça me met un message d'erreur quand je clique dessus. J'aimerais bien voir si l'étude aborde les causes historiques également, parce que je me demande si les 20% de femmes sans enfant nées en 1900, ce n'est pas malheureusement plus lié au fait qu'une grande partie des hommes du même âge sont tombés à la guerre :erf: Je ne sais pas du coup si c'est lié à une vraie volonté ou plus globalement au fait que sur cette tranche d'âge à cette époque le nombre de femmes devait être disproportionné par rapport au nombre d'hommes et ça m'intéresserait de voir si c'est lié.

Quant au bilan de fertilité en lui-même, qu'il existe c'est une bonne chose, qu'il soit remboursé aussi (même s'il y avait peut-être d'autres choses prioritaires à prévoir avant - je suis horrifiée de voir le coût du dépistage d'endrométriose, je n'imaginais même pas que ça puisse ne pas être remboursé quand on voit la quantité de personnes touchées :sweatdrop:). Par contre la manière dont le sujet a été amené et le vocabulaire guerrier autour du réarmement ça me terrifie. J'espère vraiment que si c'est mis en place ça se limitera à une campagne de sensibilisation à base d'affiche dans les cabinets médicaux et c'est tout, pas à quelque chose d'obligatoire.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 

Kettricken

Hate is always foolish. Love is always wise
13 Avril 2011
4 202
55 668
6 414
@Tuna Mince c'est parce que le lien que j'ai posté est celui d'un pdf mais du coup c'est un lien vers mon compte user drive (je pense)
Le lien est le premier de cette page de recherche Google. J'espère que ça marche ce coup ci
 
23 Octobre 2017
349
2 015
1 724
Je suis assez choquée par cette mesure mais c'est plus au niveau personnel qu'à un niveau général. Si des gens veulent faire un bilan de fertilité c'est leur choix.

Je sais que je ne ferai pas ce genre de bilan parce que le résultat risquerait de m'angoisser plus qu'autre chose. Je n'ai pas envie de congeler mes ovocytes (si je congèle mes ovocytes ça veut dire que c'est pour avoir un bébé à plus de 40 ans et je ne veux ni passer par une grossesse à cet âge, ni m'occuper d'un bébé) et je ne veux pas passer par une PMA avec des traitements pénibles, voire invasifs + tout le stress derrière (et je connais des couples qui ont rompu pendant des processus de PMA parce que c'est frustration sur frustration).

Donc à part si je peux faire quelque chose à mon niveau (alimentation, compléments alimentaires ou que sais-je) je n'ai aucun intérêt à connaître ma réserve ovarienne.

De manière générale, je me demande aussi quel intérêt pour le reste de la population. Si à 26 ans on t'annonce qu'elle est faible et que t'es célibataire tu vas t'inscrire sur Tinder à l'arrache?
Si à 28 ans on t'annonce qu'elle est faible et que t'es en couple tu vas tout de suite t'y mettre malgré le fait que tu avais d'autres projets en cours? (ou pas les moyens?, ou pas sûre d'être avec le bon mec? ou pas envie à ce moment-là?). Et puis je vous dis pas l'épée de Damoclès sur la tête pendant toutes ces années. Quelle horreur.

Non vraiment, pire idée du siècle.

Le commentaire de @Neverland90 m'a fait réfléchir. Les gens ne font pas moins d'enfants parce qu'ils ont du mal à procréer. Mais justement ça va peut-être devenir une des causes majeures dans les prochaines années. Les scientifiques alertent les autorités depuis un moment déjà sur les perturbateurs endocriniens et autres problèmes récents.

Peut-être qu'il existe déjà des statistiques concernant les probabilité de concevoir de la prochaine génération et le gouvernement sait que les bilans de fertilité vont être "mauvais" pour beaucoup de gens. En foutant ce coup de pression, ils espèrent que certains vont céder à la panique et faire des enfants sans être vraiment prêts.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes