Commentaires sur Pourquoi la « freebirth », l’accouchement à la maison sans sage-femme, se développe en France ?

29 Août 2019
432
4 005
794
41
C'est la mode de penser à son ressenti, à sa liberté, tout ça tout ça mais et le co-parent ? et l'enfant ?
Je lis plus haut que c'est mieux de faire ça qu'avoir une depression post partum : spoiler, on peut avoir un accouchement idyllique dans la nature avec des papillons et faire quand même une dépression post partum....

Je trouve cet article dangereux, il fait le rapprochement avec l'accouchement à domicile encadré, qui s'il n'est pas mon choix personnel, peut à mon sens se faire dans de bonne condition de sécurité, et l'accouchement tout seul donc, qui selon moi est irresponsable (et égoïste)
Je partage un point de vue partagé plus haut : je sais bien qu'il faut s'écouter, que le développement personnel c'est bien, et oui il y a des praticiens de santé qui font des conneries ou sont mauvais car ce sont des humains, mais l'essentiel sont juste là pour nous garder en vie et font ce qu'ils peuvent !!
J'entend rarement qu'il est normal et applaudi qu'une mère privilégie son confort à la sécurité de son enfant dans la vie de tous les jours, en quoi pour l'accouchement ce serait différent ? Ce n'est pas mon corps mon choix, il y a une autre personne donc c'est le corps d'un autre humain et un co-parent dont c'est la vie derrière aussi.
 
21 Février 2014
677
6 877
5 274
@blobette pour le coup je ne suis pas complètement d'accord avec toi, je trouve assez normal que la personne enceinte/qui accouche passe en premier quand on parle de grossesse et d'accouchement et que ses décisions priment, parce que c'est elle qui va devoir vivre avec les conséquences de ses choix, à la fois physiques et émotionnelles. Il y a plein plein de recherches qui montrent le lien entre la manière dont les femmes sont/se sentent écoutées et respectées pendant l'accouchement et des trucs aussi variés et joyeux que le stress post traumatique, la DPP, etc. Certes tu peux faire une DPP si tu as eu un accouchement au cours duquel tu t'es sentie respectée tout le long.. mais tu as vachement plus de chance de faire une DPP si tu as l'impression d'avoir été traitée comme un bout de viande. Et on sait aussi que la DPP c'est pas super pour toi même, mais c'est pas super non plus pour ta relation avec ton/ta partenaire et ton enfant, si on veut remettre sur le tapis ce qui est bon pour les autres.

Je trouve aussi relativement dangereux de commencer à penser que les mères mettent leur confort au dessus de la sécurité de leur bébé, pour trois raisons. Premièrement, on évalue tous les risques de manière différente, et je n'ai encore rencontré personne qui se dit "nique mon bébé, je fais les choses pour moi". Les gens choisissent une manière d'accoucher dans laquelle ils perçoivent de la sécurité pour eux-mêmes ET leur bébé, or quand on dit qu'ils priorisent leur confort, on les fait passer pour des irresponsables qui n'ont pas pensé à leur enfant. Deuxièmement, parler de "sécurité" dans le cadre de l'accouchement et de la grossesse, ça veut dire quoi? Nous on conçoit culturellement ça comme être entouré de pros de santé et dans un environnement qui est immédiatement prêt à réagir à n'importe quelle urgence exceptionnelle, mais c'est parce qu'on est dans un modèle technocrate dans lequel plus de technologie dispo = mieux. Si tu interroges les pros de santé, même ceux qui connaissent (ou devraient connaître) l'état de la recherche et devraient admettre qu'accoucher à l'hôpital, dans l'état actuel de la recherche, est probablement MOINS safe qu'accoucher à la maison/en maison de naissance pour la plupart des femmes, y en a pas des masses qui le feront, parce que c'est un constat qui est tellement à l'opposé de nos croyances culturelles. Et tu parles de la sécurité du bébé, en mode confort de la mère < sécurité du bébé, mais quid de la sécurité de la mère? Est-ce qu'on est prêt à accepter qu'une personne place sa propre sécurité au-dessus de celle d'une personne pas encore née, même si c'est son propre enfant? Et du coup ça m'amène au point 3, qui est que je trouve un peu glissant ce genre de discours, parce que si on admet qu'une femme qui accouche doit faire passer la sécurité de son enfant au-dessus de ses propres besoins et désirs, on lui enlève une partie de son autonomie, et dans le cadre des questions reproductives, je trouve ça un peu dangereux.

Et je dis tout ça en étant d'accord avec toi dans la perception de l'ANA comme un truc à mon avis moins safe que d'être accompagné par des pros de la santé hein. Mais par ailleurs, je pense que la sécurité psychique/la santé mentale sont des parts intégrales de la santé, et pour avoir lu beaucoup trop de récits de femmes traumatisées par les soignants, je comprends complètement comment certaines en arrivent à concevoir qu'elles sont plus en sécurité loin de ces soignants. Et ce n'est pas qu'elles sont irresponsables ou égoïstes, c'est qu'on a échoué en tant que soignants/système de santé à les respecter et les faire se sentir en sécurité avec nous, et pour en revenir à cette idée de "la sécurité du bébé prime", je pense que c'est une mentalité qui participe beaucoup à traumatiser les personnes enceintes/qui accouchent. C'est un truc qui revient énormément dans les recherches sur le birth trauma, et c'est assez logique, parce que si tu es face à quelqu'un qui pense que tu es moins importante que le bébé que tu portes, ben iel va avoir des paroles et des actions qui peuvent être ultra violentes si iel perçoit (à tort ou à raison, mais souvent de manière au moins fortement débattable) que tu es en train de faire des choix qui "mettent en danger" ce bébé.
 
Dernière édition :
29 Août 2019
432
4 005
794
41
l'accouchement assisté à l'hôpital ou à la maison est censé assurer la sécurité de la mère et de l'enfant. Je ne remet pas en question les maisons de naissance etc
Uniquement l'accouchement seul à la maison parce qu'on se raconte que les femmes font ça seules depuis des millions d'années : oui elle le font, elles en meurent, et les bébés aussi.

et non, les repercussions du choix d'accoucher seule ne sont pas portées psychologiquement et physiquement que par la mère. Le co-parent et le bébé aussi.

Pour revenir sur l'article, rien que le fait que ça s'appelle "freebirth" me choque.
la medecine n'a pas été inventée pour emprisonner les femmes. Ca me donne l'impression de cracher au visage des sage femmes et des medecins qui font tout ce qu'ils peuvent pour garder les gens en vie
 
Dernière édition :
28 Août 2020
225
1 584
504
L'ANA est certes pas la solution idéale mais ce qui est très bien expliqué dans l'article c'est que c'est une solution par défaut..
J'ai beaucoup eu l'occasion d'en discuter avec ma SF (qui a été présidente de l'association des SF AAD) Il y a un énorme manque de pratiquantes d'abord pour une question de formation. On forme les SF dans l'idée que plus c'est médicalisé mieux c'est. Que l'AAD est dangereux etc. C'est le discours officiel. Les gynécologues sont globalement anti accouchement hors hôpital, on peut écouter n'importe quelle intervention de leur syndicat pour s'en rendre compte.
Bref, pour s'ouvrir à ses pratiques, ma SF a été à l'étranger pour se former.
On peut penser que je suis hors sujet mais je pense sincèrement que le développement de l'ANA est corrélé avec l'impossibilité d'avoir un accès à un AAD ou une maternité à taille humaine.
En terme de montant puisque cela a été évoqué par d'autres madz, à titre d'infos, mon suivi AAD m'a couté 700€ de dépassement d'honoraires. Et ma SF suivait une trentaine de patientes par an.

@blobette Dans la sécurité de l'accouchement il y a un point à prendre en compte c'est le psychologique. En cours d'accouchement, on nous apprend que la probabilité que tous se passe bien (et rapidement) augmente si on se sent bien; Le stress est très délétère. Donc si l'environnement hospitalier angoisse la maman, c'est un risque pour son enfant.
Attention, je ne promeut pas l'ANA, je veux juste répondre à ce que tu dis sur les personnes qui se préoccupent plus d'elles que de la santé de leur enfant.
Cela peut être la cas pour pleins de raisons. Par exemple, si tu as déjà vécu des violences à l'hôpital, tu peux te dire que tu seras plus en sécurité chez toi.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

On pourrait aussi parler de l'absence de choix, des procédures formatées de l'hôpital etc. Pas pour des raisons de santé mais uniquement par rationalisation économique.. Qui font que des personnes fuient ce modèle. Si l'hôpital acceptait de se remettre en question sur leurs pratiques au lieu de foncer vers le modèle usines à bébés à le combo péri/épisio les réactions seraient très sûrement différentes.
Rien que le fait de parler des options alternatives, combien de personnes sont au courant de la possibilité du plateau technique? Ou des alternatives à la péridurale?
Faire différemment est possible et cela convaincrait peut-être des gens de ne pas se passer de tous soutien professionnel!
 
21 Janvier 2023
32
261
109
Pour revenir sur mes propos (leur corps leur choix)
Je voulais dire que je suis consciente que l'ANA est dangereux et je ne veux pas promouvoir ça, mais je ne pense pas qu'on devrait contraindre les gens à aller à l'hôpital. Une fois qu'on a pas trouvé de suivi AAD, c'est un peu ce qui se passe si on dit que la santé de l'enfant à naître est plus importante, or il me semble que les medecins ne peuvent jamais contraindre un patient à accepter des soins (sauf si cette personne est reconnue incapable de se gérer elle même et c'est pas facile à mettre en place) et je pense que c'est une bonne chose.
La seule solution qui reste c'est convaincre les gens et leur proposer des conditions d'accouchement qui leur conviennent mais on est pas tellement entrain de diversifier les propositions d'accompagnement et c'est ça qui pose problème pour moi.
 
  • Big up !
Réactions : Sally L. et Bulldo
21 Mars 2017
584
4 413
1 774
36
En fait, je pense que "reprocher" aux ou "critiquer" (je trouve pas de meilleur mot :hesite:) les personnes qui se tourneraient vers ce mode d'accouchement détourne de la réelle problématique à l'œuvre.

Parce qu'à mon sens, le plus important c'est de se poser la question du pourquoi ça devient de plus en plus courant.
Et là je rejoins ce qui a été dit plus haut, notamment par @A Kane et @Bulldo sur les raisons qui poussent des femmes à choisir ce mode d'accouchement.

C'est compliqué comme sujet, car effectivement ce phénomène doit être lié à d'autres problèmes bien plus globaux et complexes comme les violences médicales, le manque de moyens des hôpitaux, la difficile remise en question de certaines pratiques dans ce milieu, etc.
 
30 Septembre 2021
1 721
10 496
1 144
34
Perso, j'ai l'impression aussi que ce choix découle également d'une mauvaise connaissance de ce qui existe à l'hôpital.
Il existe déjà les maisons de naissance qui sont un bon compromis avec transfert très rapide si besoin.
Et au-delà de ça, j'ai accouché dans deux maters de niveau 3 différentes, et dans les 2, il y avait une salle physio si on le souhaitait, baignoire, etc. J'avais beau avoir des grossesses à risque, je n'ai pas vu de gynéco pendant mes accouchements. C'est possible même à l'hôpital. En revanche, j'ai vu des anesthésistes, mais pour le coup c'était mon choix.

En bref, il existe des hôpitaux qui respectent le choix des femmes d'avoir des accouchements physios si elles le souhaitent, en position accroupie, sans péri, etc. Peut-être que si on en parlait davantage, ça pourrait être une solution à défaut d'avoir suffisamment de SF qui pratiquent l'AAD, et ça serait donc une autre alternative à l'ANA qui est de mon point de vue dangereuse. La façon dont sort le bébé fait que l'assistance à la naissance est quasi-obligatoire. Certes, ça peut être le co-parent, mais les SF existent depuis très longtemps, et ça n'est pas pour rien non plus, il faut des gens capables de réagir en cas de problème, et surtout capables de le détecter.
 
27 Août 2022
65
395
114
@LolitaFlor et @Commeca : effectivement, l'AAD accompagné peut être une solution. Je ne me suis jamais posée la question pour moi même sans doute parce que je suis d'une génération où on ne se posait pas ces questions.
Mon 1er, je n' ai pas eu la péridurale parce que c'était dans une petite maternité qui venait d'échapper au 1er plan de suppressions, et comme j'ai eu la bonne idée d'accoucher le dimanche d'un week-end prolongé, j'ai eu la sage femme de garde, qui m'a dit à environ 7 cm que c'était trop tard pour que ça ait le temps de faire effet. Avec le recul, je crois qu'elle tenait aussi à "assurer" toute seule. Le gyneco a été appelé parce que la collègue de la deuxième salle avait beaucoup de mal, criait beaucoup et pour tout dire perdait le contrôle, il est passé percer ma poche (et a gagné une douche !), et est reparti avec l'anesthésiste s'occuper de sa deuxième patiente. Moi, j'ai fait ma courageuse, et j'ai fait ce que j'ai pu ... La deuxième fois, j'avais déménagé entre temps, la mater était plus grande, et je savais que je devais demander la péridurale tout de suite si je voulais être sûre de l'avoir.
 
28 Août 2020
225
1 584
504
@Matilda Verdebois En théorie oui, dans les faits pas tout à fait. Il existe moins de 10 maisons de naissances en France et leurs critères sont super restrictifs. Plus que pour un AAD. Le concept est pas super chaleureux non, plus ; on arrive on accouche et on repart. Pour le côté "cocooning" on repassera.
Pareil pour la salle physio, il n'y en a pas partout loin de là (et comme souvent on a pas le choix de la maternité qui est de toute façon trop loin, ce n'est pas un critère) et quand il y en a une, souvent il n'y en a qu'une justement. Donc il faut espérer qu'une autre maman n'est pas déjà en train d'accoucher dedans.
Je ne dis pas ça pour critiquer les efforts des maternité, juste pour pointer que c'est largement insuffisant au regard des besoins réels.
 
  • Big up !
Réactions : Lysae et Budgies
30 Septembre 2021
1 721
10 496
1 144
34
@Bulldo pour moi, les maisons de naissance, c'est avant tout pour assurer un accouchement le plus physio possible avec un suivi simple, mais pas pour le cocooning qui est réservé à la maison. L'intérêt de repartir tout de suite, c'est justement de pouvoir immédiatement être dans un environnement familier, chez soi, etc.
Alors ça ne règle pas le problème de la fermeture des petites maternités, mais même dans des petites villes, il y a des efforts à ce niveau. J'ai deux connaissances qui ont accouché dans le Tarn (Castres et Albi), avec à chaque fois la possibilité d'un accouchement physio (qui pour l'une s'est terminée en césarienne, mais ça avait bien commencé en physio et elle ne l'a d'ailleurs pas mal vécu grâce à ça).
C'est vrai en revanche qu'il n'y a souvent qu'une salle physio, mais à partir du moment où il y en a une et où le projet de naissance contient cette mention, ça veut dire qu'il est possible d'accoucher accroupie même en n'étant pas dans la salle.

Pour le coup, je ne cherche pas absolument à défendre l'hôpital, mais je pense qu'il y a un rejet parfois injustifié parce que les possibilités sont plus grandes qu'on le croit. Et je pense qu'une partie des ANA provient de là, d'une "peur" des hôpitaux pas toujours justifiée.
Après, idéalement et quand c'est possible, l'AAD est une très bonne solution, mais je te rejoins sur le fait que les moyens manquent.
 
27 Avril 2021
215
1 768
304
36
En bref, il existe des hôpitaux qui respectent le choix des femmes d'avoir des accouchements physios si elles le souhaitent, en position accroupie, sans péri, etc. Peut-être que si on en parlait davantage, ça pourrait être une solution.
C'est clair, j'ai accouché dans une maternité de niveau 3 et j'ai eu un accouchement physio du début à la fin, mon mari a pu être le premier à prendre notre fille, ect. Par contre, il faut bien se renseigner car ce n'est pas le cas partout !
 
  • Big up !
Réactions : alice-louve et ViVing

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes