Commentaires sur Pourquoi les femmes en couple ont-elles de moins en moins d'amis ?

9 Mars 2014
4 080
34 111
5 674
lutinreveurblog.wordpress.com
Oui sans compter qu'il y a des femmes qui coupent volontairement contact avec leurs amies dès qu'elles sont en couple et reviennent vers elle dès qu'elles sont célibataires.
Ces femmes là, j'en ait connu deux, je les ait rayé de ma vie. Et le pire, c'est que des qu'il y a un mec avec elles c'était tout le temps comme ça. Et à leur rupture, fallait être disponible pour écouter leur ouin ouin sur leurs ex et boire un coup alors que pendant des elles ne souciaient même pas de savoir si j'étais vivante.

J'ai l'impression que les mecs gardent plus leurs liens sociaux également même quand ils sont en couple.
 
10 Février 2023
984
7 637
454
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

sinon en général, oui les femmes ont de moins en moins d'amis, mais je dirais que ce n'est pas que la vie en couple qui fait ca, la plupart des femmes ont un travail, forcément on à moins de temps à consacrer aux amis que pendant les années d'école, et c'est pire si il y a des enfants après!!!!
 
26 Février 2008
576
2 546
4 844
Je rejoins @Tuna car en l’occurrence, j'ai beau être célibataire, je consacre nettement moins de temps à mes ami•es depuis que je travaille parce que oui, quand je sors du boulot et que je me pose chez moi, j'ai juste envie qu'on me laisse tranquille, j'ai pas envie d'être sollicité.
C'est horrible à dire, mais pour moi sociabiliser je le vis vraiment comme une forme de travail et j'ai pas suffisamment de ressource mentale pour ça même avec des gens que j'apprécie.
 
12 Février 2017
532
5 469
2 564
@Tuna Je suis complètement d'accord. Je vis aussi une forme d'éloignement avec mes amies qui me semble beaucoup plus lié au fait que je suis crevée par mon travail. En plus j'ai un travail en rapport avec la clientèle, je dois sourire et être polie toute la journée, ça me vide ma batterie sociale. Une fois rentrée chez moi j'ai besoin de repos et de silence. Heureusement j'ai d'autres amies qui font le même métier que moi donc on se comprend et on se soutient :jv:

Je pense pas que le fait d'être en couple ne joue aucun rôle non plus, c'est vrai qu'il y a une forme de facilité à rester avec saon conjoint-e car c'est une des personnes avec qui je me sens le plus à l'aise. Mais conserver mes amitiés c'est clairement qqch sur lequel je travaille ! Peut-être parce que j'ai très peur d'être isolée, et j'ai bien conscience que se glisser dans le confort du couple ça peut se retourner contre moi très vite. Et puis parce que mes amies sont super :puppyeyes:
 
18 Octobre 2020
151
518
454
26
Je ne suis pas surprise, comment une femme en couple pourrait garder autant d'ami(e)s que son conjoint ?
Juste au regard des temps liés aux taches ménagères, et autres dans lesquelles on sait que les hommes en font moins . L'amitié c'est aussi du temps et on a vite fait d'en manquer...
 
23 Décembre 2012
5 376
60 254
6 794
20anspasses.wordpress.com
Je suis assez partagée sur ce constat. Étant célibataire et ayant de nombreux amis de longue date, je pense qu’effectivement comme le dit @Tuna et en partie l’article, le couple n’est qu’un facteur avec le travail, le rôle de parent (une mère célibataire est clairement moins dispo pour ses amis qui n’ont pas envie de s’impliquer dans ses activités parentales qu’une femme en couple), et d’autres choses.
Je pense aussi que l’amitié joue un rôle si crucial quand on est très jeune parce qu’on recherche des personnes avec qui se construire en dehors de la famille, et si ce n’est pas le petit ami, ce sera la meilleure amie. A 35 ans, on est plus serein sur qui on est, on a un peu plus appris à s’apprécier soi-même, on n’a pas autant besoin de la présence de ses amis 24/24 pour se sentir valorisé et exister.
Et c’est aussi là où ce genre de discours me laisse perplexe, notamment le passage sur l’EVJF où le mariage. Oui, on est présent pendant la cérémonie puis on laisse son amie vivre sa vie, ça me parait logique :hesite: L’amitié mature des adultes pour moi, c’est pas être fourré tout le temps ensemble en fait, c’est être capable de se manifester pour soutenir l’autre quand c’est important et avoir confiance dans le fait que ne pas se voir pendant un moment ne signifie pas que l’amitié s’étiole justement. Donc exactement le fait de soutenir son ami dans l’organisation d’un moment qui leur tient à cœur et ne pas être rancunier qu’ils ne nous invitent pas à la lune de miel en récompense.
Perso, j’ai des amis que je ne vois pas pendant des années du fait de la distance et ça ne nous rend pas moins amis. Je ne comprends jamais les gens qui disent « j’ai moins d’amis en vieillissant car je ne sais pas garder contact ». Je n’écris pas forcément à mes amis que je ne vois pas, ça ne veut pas dire qu’on « perd contact » :hesite: Peut-être que le problème de base c’est la capacité à s’investir dans la naissance de l’amitié parce qu’on dévalorise ce type de relation comparé à la famille et la relation amoureuse, ce qui ne permettra pas de construire des bases amicales assez solides pour q’uelle dure sans l’alimenter en permanence une fois très occupé. En tout cas, moi, tous mes amis qui valorisent l’amitié sont aussi capables de maintenir l’amitié dans le temps, même sans contacts réguliers.
C’est sûr par contre qu’en tant que célibataire, quand nos relations sociales sont essentiellement les amis, parce qu’on a ni conjoint ni enfant et qu’on a un âge où nos amis ont ça, ça peut laisser beaucoup de moments où on se sent un peu seul avec soi-même car la disponibilité des autres est plus limitée et oui, c’est pas toujours marrant. Mais les amis pas dispos trouvent en général le temps si on leur dit « c’est important » même si ce n’est ni mariage, ni maternité, et surtout s’ils ont vu qu’on s’était investi pour leurs moments importants. Mes amies en couple ou maman sont extrêmement encourageantes pour ma vie professionnelle, ma reprise d’études, mes projets d’achat, et j’ai reçu des dizaines de messages de ma famille et mes amis pour ma remise des diplômes (limite trop pour moi, personne ne m’avait autant félicitée pour mon premier Master reçu à 23 ans alors qu’il est plus important pour moi, mais j’ai bien vu que même mes oncles à qui je ne parle jamais étaient ravis de trouver une raison pour me célébrer).

Bref, je pense qu’il faut aussi un peu mettre à jour la définition de l’amitié à l’âge adulte, c’est pas parce que dans Séc and the City on a une meuf de 40 ans qui prend des brunch trois fois par semaine avec ses copines qu’une amitié moins présente est « étiolée »!
 

Anechka

Fiodorophage
28 Janvier 2021
602
7 648
754
Je suis assez d'accord avec @MorganeGirly . Je trouve qu'arrivé à l'âge adulte, une amitié solide se mesure par la qualité des moments passés ensemble plus que par leur quantité - la raison première étant, comme l'ont soulignée mes vdd, la difficulté à dégager du temps et de l'énergie au milieu des vies professionnelles prenantes, et potentiellement usantes des un.es et des autres. Pour moi il y a aussi un facteur tout simple dont l'article ne parle pas : une grande partie des amitiés se nouent probablement pendant la jeunesse/les études, mais il y bien souvent un éparpillement géographique après celles-ci, au gré des opportunités professionnelles ou autres. Et autant quand sa compagne/son compagnon doit déménager, à deux il est possible de trouver une organisation pour rester ensemble, autant quand cinq ami.es déménagent dans cinq coins différents de la France ou de la planète, c'est plus compliqué :cretin:

Et cela est valable pour un certain nombre de choses en fait : ce qui fonctionne bien avec le couple, c'est qu'un partenariat de deux personnes, c'est assez propice à l'adaptation mutuelle, que ce soit du point de vue financier, géographique, de la parentalité. Plus il y a de personnes dans l'équation, plus c'est compliqué, forcément.

Après je trouve ça intéressant de revendiquer d'autres manières de vivre que celle du couple monogame. Mais je trouve que l'article oppose les choses se manière un peu caricaturale : soit on est en couple et c'est tout, soit on est celib et on le reste, soit on s'installe en communauté avec ses amis. Sauf que dans la vraie vie, on peut se mettre en couple, se séparer, se remettre en couple, perde son/sa conjoint.e, opter pour la relation libre ou le polyamour... ce n'est pas si binaire. Et se mettre en couple ne revient pas à se marier, loin de là, de même que se marier ne revient pas automatiquement à faire un evjf ou avoir des demoiselles d'honneur, pratiques fraîchement importées des Etats-Unis et dont je ne suis pas sûre qu'il s'agisse de rites de passage partagé à l'échelle de la societé française. Ça me semble assez présomptueux de décréter que le mariage sonne symboliquement le glas de l'amitié. Au contraire, personellement le fait d'avoir participé au mariage de mes ami.es proches a plutôt renforcé cette amitié, du fait d'avoir partagé ensemble un moment important.

Bref, je suis globalement d'accord avec le fait que le couple est sur valorisé par rapport à l'amitié mais je trouve assez maladroite cette mise en parallèle, alors que la nature de ces relations sont assez différentes. Le couple est un choix, une construction commune (qu'on peut tout à fait remettre en cause évidemment) quand l'amitié est par nature beaucoup plus libre (de contraintes matérielles d'une part, des aternoiements du sentiment amoureux d'autre part).

Par ailleurs, et là je réponds plutôt aux commentaires qu'à l'article en lui-même, personnellement j'ai l'impression que les femmes développent et conservent davantage de sincères amitiés que les hommes, la socialisation genrée - les communes difficultés rencontrées dans un monde globalement à notre désavantage l'expliquant sûrement.
 
22 Novembre 2018
23
306
1 109
31
S’il est question de l’invisibilisation de l’amitié entre femmes jusqu’à il y a quelques siècles encore, de leurs représentations à l’écran et du poids que joue le couple hétérosexuel et monogame dans l’amitié
Mouais...
Concernant le manque de représentations de l'amitié entre femmes à l'écran j'ai envie de répondre : Sex & the City (évidemment), Desperate Housewives, Friends...

Et pour le reste ...

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 

Pochemuchka-Lilou

anciennement Lilou la licorne
31 Octobre 2014
6 255
37 753
4 884
@Neverland90 @Anechka Je pense que les deux ne sont pas incompatibles. J'ai l'impression de constater que souvent, les hommes en couple arrivent à voir souvent leurs potes, mais que les relations peuvent être assez superficielles, et que les femmes continuent à beaucoup parler, mais n'ont pas forcément le temps de passer beaucoup de temps ensemble.
Et il m'est avis que ce qui explique cet apparent paradoxe, c'est encore une fois le sexisme : en couple, les hommes aiment bien garder leurs habitudes et imposer leurs fréquentations à leur conjointe, et les femmes vont souvent s'y adapter, devenir copines avec les ami(e)s de leurs mecs (et les conjoint(e)s qui vont avec), ça va devenir une part de leur cercle, elles vont partir en vacances avec la bande de copains du gars... Mais que l'inverse est souvent moins vrai.

Mais par ailleurs, j'ai l'impression que les femmes autour de moi hallucinent parfois quand elles ont un aperçu de ces amitiés masculines. Je compte pas le nombre de fois où moi ou une femme de mon entourage a vécu cette situation : ton mec va chez son meilleur pote, y passe plusieurs heures, revient, tu demandes des nouvelles (du taf, de la famille, whatever) dudit pote, et ton mec n'a absolument aucune réponse à t'apporter :yawn:. Je dis pas qu'il FAUT forcément avoir des conversations profondes ni qu'il y a une seule bonne manière d'être ami, mais ce qui me fascine c'est la récurrence de ce schéma genré.

Peut-être que tout ça change un peu quand des enfants arrivent (là-dessus, mon observation est plus récente et plus réduite).


@MorganeGirly Je pense que ce qui est souligné dans cette histoire de "les amies s'effacent au moment du mariage", c'est la symbolique de l'enterrement de vie de jeune fille si on le prend au sens strict : une dernière grande soirée toutes ensemble avant que les chemins se séparent. Enfin il y a quand même le mot enterrement quoi, c'est considéré la fin comme d'un mode de vie, et à en juger par ce qui est souvent fait lors de ces EVJF, un mode de vie qui consiste à passer des moments de qualité avec ses amies proches. Comme si la vie de femme mariée était incompatible avec.
Je ne souscris à rien de tout ça, mais c'est un peu ce qui est sous-entendu dans cette appellation (déprimante au demeurant).

Par contre moi ce qui me fait tiquer dans l'article, c'est la proposition de "présenter officiellement ses ami-e-s à ses parents", quel cauchemar :oo: déjà que ces conventions et cérémoniaux peuvent être très pénibles dans le cadre du couple, les étendre à mes autres relations, NOPE.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes