Commentaires sur Sur TikTok, une mère épile le monosourcil de sa fille de 3 ans pour lui éviter les moqueries

KtyKonéko

adulte à temps partiel & autrice de fanfiction
22 Septembre 2014
918
8 515
3 264
Vulcain... nan, je plaisante. Vénus
www.fanfiction.net
Pour avoir subi le harcèlement scolaire durant toute ma scolarité, je ne vais pas blâmer cette mère qui veut protéger sa fille de cette galère.
Les moqueries, ça peut durer quelques jours, comme ça peut vous poursuivre longtemps.

Les enfants ne sont pas de petits anges de douceur. Lorsqu'ils trouvent une victime sur laquelle se défouler ensemble, ils ne s'en privent pas. D'autant plus qu'en général les adultes soit ne se rendent compte de rien, soit regardent ailleurs.

Quand cette enfant sera plus grande, personne ne l'empêchera d'assumer -ou pas- ce mono sourcil. On a une enfance plus épanouie, et on se construit mieux, quand on n'est pas brisée dès le début par le harcèlement.
Pour le moment, elle fait comme maman.
 
29 Août 2019
341
3 237
494
40
les enfants se moquent dès la maternelle.
Ma fille va chez l'orthophoniste et doit être opéré du frein de langue pour un pb d'articulation, elle a 5 ans. Et ça fait bien deux ans qu'elle reçoit de temps en temps des moqueries des autres enfants parce qu'elle ne parle pas bien.
Pour une mère, imaginer son enfant se faire moquer voire harceler est insupportable. donc si elle estime qu'épiler est la chose à faire.... amen.
(après, moi j'aurais vu avec le dermato pour trouver la solution la plus safe, peut-être est-ce l'épilation, ça je ne sais pas)
 
5 Avril 2022
13
141
29
Après il y a une différence entre moquerie et harcèlement ! Je trouve que dans les commentaires pour beaucoup de gens il y a confusion entre les deux. Ce n'est pas parce qu'on se moque parfois de quelqu'un (ou souvent) que cela va devenir du harcèlement h24.

Autant le harcèlement est à éviter à tout prix, autant on ne pourra jamais ou grand jamais éviter à son enfant de subir la moindre moquerie. Il sera forcément moqué à un moment, il sera très surement moqueur à un autre moment. Il apprendra qu'il ne rentre pas dans "la norme" pour tout, et à nous parent de leur dire que ce n'est pas grave et de leur faire accepter ça sans trop mal de vivre! (je précise que mon fils est genre le roi, que dis-je l'empereur ultime des susceptibles)

Après concernant le physique c'est quand même dommage, parce que même si épiler sa fille part d'une envie d'éviter les moqueries et le racisme, elle va grandir en se disant que c'est moche, honteux et que c'est normal de modifier son apparence (puis plus tard sa personnalité).

Je dis ça alors que qu'on c'est également moqué de moi, on a passé l'année de 6éme a me donner régulièrement des surnoms liés au fait que j'avais les oreilles décollés, mais en fait je me disait "ah ? j'avais pas remarqué avant. bon tant pis c'est comme ça!"
Puis entre la 5éme et 2nd on m'a fais remarquer un *certain* nombre de fois que j'avais de la "moustache" (brune à la peau matte d'origine italienne). C'était de la moquerie, pas du harcèlement, et en fait, comme pour les oreilles décollés, j'ai laissé coulé.

Effectivement si on ne c'était pas moqué de moi, ça aurait été mieux, mais j'ai réussis à vivre tout ça plutôt très bien et à me trouver bien comme j'étais. Après 2 épilations de la moustache au lycée (et pas à 3 ans) induit par les remarques, je n'ai jamais recommencé parce que je me suis rendu compte qu'en fait j'en avais rien à foutre !

Bref, moquerie et harcèlement, pas la même chose !
 
  • Big up !
Réactions : plic touk
M

Membre supprimé 364647

Guest
@DinoJu Tant mieux si tu as réussi à bien le vivre, mais ce n'est pas le cas de tout le monde. Des moqueries à répétition, c'est proche du harcèlement, et peuvent laisser transparaitre du racisme. Si tu n'es pas blanc, avec un monosourcil, ça arrive plus vite que tu ne peux le penser. Pour certains, les moqueries peuvent virer à un rejet, puisque l'enfant se retrouve coincer dans une case qui est humiliante pour lui. A l'école, la limite entre moqueries et harcèlements est extrêmement mince.
 
6 Août 2014
74
623
2 934
@Mentalofresh complètement d'accord avec toi car on se moquait de moi constamment et une 10zaine de personnes par jour. Alors ce n'était peut être "que" des moqueries mais je l'ai vécue comme du harcèlement.
Idem je n'ai quasiment pas eu d'amis (personne en primaire et 2 personnes au collèges) car personne ne voulait trainer avec celle dont tout le monde se moque.
Et j'ai fait exprès d'aller dans un lycée plus lointain et à moins bonnes réputations pour ne plus voir ces gens. Idem pour mes études, il n'y a qu'une ville étudiante proche, j'ai préférée aller plus loin car ces gens allaient tous dans la ville étudiante proche.
Donc tant mieux pour toi @DinoJu si tu as dépassé ça facilement, je ne suis plutôt du genre à laisser couler et ne pas m'arrêter mais quand dès la primaire on me traite de girafe ou de garçon manqué tous les jours puis au collège de velue ou de bizarre (du fait des vêtements bariolés que ma mère me faisait porter) bah à un moment ça ne coule plus sur nous on est submergés.
 
15 Août 2017
534
4 025
1 264
23
@Mentalofresh @Lizni Des moqueries à répétition, c'est une forme d'harcèlement. C'est pour ça que les parents doivent être vigilants. Il faut voir jusqu'où c'est supportable pour l'enfant. Autant les parents n'ont pas à forcer un enfant à entrer dans le moule "pour s'intégrer et éviter les moqueries", autant ils doivent prendre en compte le malaise des enfants s'ils se sentent trop différents.
Une mère n'a pas à épiler les sourcils d'un enfant qui ne l'a pas demandé "pour son bien", tout comme elle n'a pas à couper les cheveux d'un garçon "pour qu'on ne le confonde pas avec une fille" ou forcer ses enfants à porter des habits comme tout le monde "pour ne pas être mis à l'écart". Par contre, si l'enfant vient à la maison en se plaignant de sa pilosité ou en expliquant qu'on le confond avec une fille et qu'il en a marre ou qu'on le traîne de bizarre à cause de ses vêtements, il faut se poser, en parler avec son enfant et lui permettre de faire ses choix.
 

KtyKonéko

adulte à temps partiel & autrice de fanfiction
22 Septembre 2014
918
8 515
3 264
Vulcain... nan, je plaisante. Vénus
www.fanfiction.net
@ lune0103
hélas, parfois l'enfant ne dit rien de ce qu'il subit.
ma sœur cadette était souvent malade, aussi je ne leur ai jamais raconté les moqueries permanentes, le rejet et le harcèlement que je subissais. Je ne voulais pas les embêter avec cela.
Et surtout, je ne voyais pas très bien ce qu'iels auraient pu faire. Quand j'ai été giflée en classe de sixième, iels m'ont changée de collège, où tout a recommencé...
 
15 Août 2017
534
4 025
1 264
23
@KtyKonéko La communication avec les parents n'est pas toujours facile, mais c'est pour cela qu'il faut sensibiliser les parents au harcèlement scolaire, qu'ils réussissent à détecter les signes. C'est aussi leur rôle d'établir un lien de confiance avec leur enfant pour pouvoir avoir des conversations ouvertes.
Et il est grand temps de mieux prendre en charge le harcèlement scolaire, parce que depuis le temps, on sait bien que les dynamiques de groupe ne changent pas énormément d'une classe à l'autre et qu'une victime de harcèlement le sera probablement également dans d'autres classes si elle n'obtient pas des outils pour changer et du soutien.

Cependant mes propos n'étaient pas de laisser l'enfant se faire harceler "pour apprendre la vie, vu qu'on se moquera d'elle de toute façon, mais plutôt de la laisser décider elle-même ce qu'elle veut faire de ses sourcils. J'ai l'impression qu'à 3 ans, le ratio bénéfices (pas de moqueries)- désavantage (douleur) pèse plutôt dans la seconde catégorie. J'ai l'impression qu'elle n'en a pas grand-chose à faire de ses sourcils et ne comprend pas à quoi l'épilation peut bien servir. Si dans quelques temps, elle émet le souhait de s'épiler ou se plait des commentaires des autres, qu'elle le fasse.
Mais quand il en va de l'aspect et du corps d'un enfant, j'ai l'impression qu'elle a son mot à dire, surtout que la raison ici est esthétique.
 
  • Big up !
Réactions : Myrtille Desbois
M

Membre supprimé 364647

Guest
Mais quand il en va de l'aspect et du corps d'un enfant, j'ai l'impression qu'elle a son mot à dire, surtout que la raison ici est esthétique.

Je ne suis pas d'accord avec toi, puisque la mère précise que ses parents ne lui ont jamais laissés faire ça et que ça lui a valu beaucoup de moqueries. Elle ne le fait pas à sa fille parce qu'elle veut que sa fille soit plus jolie, mais pour lui éviter des moqueries. Je lui donne raison dans le sens où un petit coup d'épilation peut permettre d'éviter à sa fille de souffrir inutilement. Ce n'est pas parce que sa fille a trois ans qu'elle ne comprends pas ce qu'il se passe, ou qu'elle va complètement tout oublier en grandissant. Il y a des choses qui nous marquent même si on ne s'en souvient pas ensuite. Tu juges ça esthétique, et certes ça y touche, mais le problème vient du regard des autres et des paroles qui peuvent être vite blessantes. Elle a beau avoir trois ans, elle va voir le regard des adultes qui ne sont pas toujours bienveillants, entendre les autres enfants faire des remarques sur cette différence et eux-mêmes peuvent être vite cruel (sans forcément le vouloir). Et si tout ça peut être éviter par quelques secondes d'épilation, je comprends la mère. Sa fille pourra choisir elle-même plus tard d'assumer ou non ce monosourcil, un choix qu'elle pourra faire si elle se sont prête ou capable de faire à ce regard des autres. C'est toute la différence avec une enfant de trois ans qui est en plein développement et n'a pas la maturité/force nécessaire pour faire face à tout ça.
 
30 Août 2015
17
164
2 189
Montpellier
En fait, je pense que l'idéal, ce serait d'attendre d'éventuelles moqueries, et si moquerie il y a expliquer que 1) on est tous différent, ce n'est pas moche, tu peux le garder sans problème si ça ne te dérange pas, montrer les exemples avec Frida Kahlo etc. 2) Si jamais ça te dérange, un coup de cire / rasoir à sourcil / crème décolorante et pouf magie ça disparait, ce n'était vraiment pas un problème difficile à résoudre !
Je viens d'avoir la conversation avec mon conjoint (notre fille a deux ans alors ce genre de vidéo m'interroge fort) et je suis venue à la même conclusion que toi. Pour moi anticiper le problème (qui n'arrivera peut-être pas), c'est déjà stigmatiser ce trait physique en annonçant d'office qu'il est laid. Peut-être que la petite n'aura pas de moqueries là-dessus, ou peut-être que cela ne l'affectera pas. L'anticiper pointe d'office la chose comme étant négative, du point de vue de sa mère en plus, qui est un regard majeur dans sa construction.
Je pense que j'aurai attendu de voir si les moqueries venaient, pour ne pas stigmatiser moi-même un trait de mon enfant. Et si malheureusement les moqueries arrivaient, alors j'aurai eu une discussion annonçant que si les poils la gênaient, effectivement, on pouvait les enlever très facilement / rapidement, si elle le désirait elle. Mais qu'ils pouvaient aussi lui plaire ou l'indifférer, et que si c'était le cas, ça n'était pas un problème. Dans tous les cas j'aurai également contacté l'enseignant.e pour signaler les moqueries, et peut-être demander à ce qu'une intervention sur les moqueries, le harcèlement, etc. soit faite.
J'ai eu un peu cette expérience à douze ans, quand j'ai commencé à avoir des poils sous les aisselles, qui ne me dérangeaient aucunement jusqu'à ce qu'une gamine en vacances me demande pourquoi je ne les épilais pas et me dise que ça faisait sale (en plus elle me l'a dit sans méchanceté, genre vraiment comme un fait établi et comme un conseil pour moi). J'ai demandé à ma mère de les enlever immédiatement mais elle a un peu rechigné et a mit quelques semaines / mois à accéder à ma demande, ce qui fait que j'ai été très gênée durant tout ce temps. Je pense qu'à partir du moment où l'enfant demande quelque chose de ce genre sur son corps (quelque chose de réversible j'entends, après pour le reste faut voir s'iel est sûr.e), bah faut le laisser décider. Son corps, son choix, même à trois ans.
Pour ce qui est de mettre en scène et de poster sur les réseaux, c'est un autre débat...
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes