Moi j'aurais plutôt dit un symptôme de l'ultra-libéralisme. C'est une phrase parmi tant d'autres mais quand je lis ceci par exemple : "et ne se privent pas de dire qu’elles gonflent leur prix à la tête du client, qu’elles plument des pigeons". N'importe quel professionnel de la finance pourrait te balancer cette phrase. Bon, ici c'est une femme qui nous la sort donc je suppose que ça passe mais on se comprend quoi.

J'ai également l'impression que le traitement de cette activité dans les milieux féministes est à l'image du positionnement libéral qu'a pris le féminisme (ou du moins tout un pan du mouvement féministe) au cours de ces dernières années. Ce que je veux dire, c'est qu'on se casse la tête à abordé le pour et le contre mais moi ce qui m'étonne c'est qu'à aucun moment je n'ai vu des féministes questionner d'autres aspects de ces professions, comme la concurrence par exemple. Le fait que sur un site de camgirl qui comporte 20 pages, l'essentiel des viewers se concentrent sur la première page, les 19 restantes étant pratiquement vide et essentiellement composé de femmes seules devant leurs cams dans l'attente qu'un viewer se présente (ne serait-ce qu'un). Au passage les sites de camgirl récupèrent un gros pourcentage sur les gains des streameuses... déjà qu'il y en a peu qui arrivent à en vivre. Le fait qu'un site comme twitch qui s'appuie sur la diffusion en direct de jeux vidéo voit venir de plus en plus de femmes avec un contenu hypersexualisé et qu'on se le dise, ça n'arrange en rien les affaires des autres femmes qui vivent de cette plateforme sans sexualiser leurs live. Le fait qu'une plateforme comme Onlyfans soit surchargée et qu'une femme top 1% creator vit avec environ 2000 balles par mois (les gros gains, c'est top 0,1%), la concurrence étant énorme et les clients pas spécialement fidèle. D'ailleurs les clients, parlons-en. Qui est prêt à payer pour voir ça ? Combien de temps serait-il prêt à payer ? SPOIL : Pour la plupart ils payent 1 mois voire 2 puis arrêtent de suivre. Déjà qu'il y en a peu qui sont prêts à payer, ceux qui le font ne font ça que sur du court terme, donc autant vous dire que les gars qui acceptent de se faire pigeonner, ça court pas les rues. Ça peut sembler évident mais ce qu'il faut aussi comprendre c'est que de nombreuses femmes se sont cassé les dents en s'imaginant que les mecs allaient suivre comme des caniches. D'ailleurs, quel homme serait susceptible de mettre beaucoup d'argent pour contenu qu'il pourrait avoir gratuitement ? Bah oui, c'est un business et le corps d'une femme n'est pas une denrée rare, il pullule sur toutes les plateformes même celles qui ne sont pas spécialement destinées à ça (Twitch, Vinted, etc.). Alors oui, ça peut sembler cruel de voir des femmes de 23 ans nous dire qu'au-delà de cet âge elles sont périmées et c'est évident que le patriarcat joue un rôle là-dedans, maintenant c'est un peu facile de venir s'en plaindre quand le milieu en question est, depuis des années, vendu sur un empowerment féminin avec derrière l'idée qu'on peut se faire du fric facilement, évidemment que de nombreuses femmes allaient se jeter dans la gueule du loup et évidemment que la concurrence allait être énorme, tellement énorme qu'elle ferait émerger des critères et exigences de plus en plus restrictives.

Pour simplifier. 1 femme gagne 100 euros. 3 femmes arrivent, le résultat ce n'est pas 4 femmes gagnent 100 euros mais 4 femmes gagnent 25. Puis 4 autres femmes arrivent et on se retrouve avec 8 femmes qui gagnent 12,50, etc... on est sûr un modèle qui est rongé jusqu'à la moelle. Encore une fois, ce n'est pas plus il y a de femme, plus on est libre et plus on se fait du fric, c'est l'exacte inverse, plus il y a de femme, plus la concurrence est rude, plus c'est difficile de tenir sur la durée, moins il y a d'argent à se faire et plus on est asservie. Il y a un paquet de femme qui expose leurs intimités et pourtant ne gagne pas un rond, il y a un paquet de femme qui se prostitue et touche à peine le Smic (les tarifs ne font que baisser). Et ça, ce n'est pas juste le patriarcat. Beyoncé qui te dit qu'au lieu de ne rien faire tu pourrais ouvrir un compte Onlyfans, ce n'est pas juste le patriarcat. L'invasion qu'a eu lieu sur Onlyfans l'année dernière, ce n'est pas juste le patriarcat. Faudrait aussi accepter notre part de responsabilité même si je sais que beaucoup auront du mal, pendant des années et même encore maintenant, l'essence de l'emportement féminin a été son corps, c'est-à-dire que, dans une idée de transgression on va exposer son corps.... ouais enfin pour la transgression, on repassera aujourd'hui on ne voit plus que ça, limite c'est devenu anxiogène tellement on ne voit que ça et absolument partout. Et le truc, c'est que même la pratique en elle-même, elle a été présenté déjà comme une manière de se faire du fric en claquant des doigts mais aussi de se jouer des hommes, c'est-à-dire que même dans la démarche qu'il y a derrière dans les faits, il n’y a rien de sain et pourtant j'ai l'impression que c'est justement très valorisé, comme si les mecs allaient accepter d'être pris pour des c*ns indéfiniment et que l'effet n'allait pas finir tôt ou tard par retomber, déjà qu'ils sont peu à jouer le jeu.

Enfin bref, pour moi au-delà du patriarcat c'est aussi un problème lier au positionnement libéral que le mouvement féministe a pris ces dernières années, et qui contient en lui tous les stigmates du libéralisme le plus crasse allant de l'exploitation des travailleurs à l'exploitation d'un mouvement ici la "libération" du corps féminin, qui a été exploité de chez exploité et qui finit par devenir complètement rincé.
 
Dernière édition :

Iphise

Serdaigle écrivaine rêveuse
Un petit ajustement sur le boulot de Sugar Baby, après 23 ans, "c'est périmé" n'est pas tout à fait juste. En fait, toutes femmes qui paraissent jeunes physiquement et qui continuent les études peuvent devenir des Sugar Baby. La condition est d'être en étude. Ne me demandez pas pourquoi, je n'en sais rien. Peut-être un fantasme sur les étudiants? Mais il est vrai qu'il y a des Sugar Daddy qui seront des monstres et d'autres qui sont plutôt sympa. Chacun a son problème et vécu pour devenir Sugar Baby. Faire des études qui prennent 4 jours dans la semaine et du coup juste avoir 2 jours pour travailler et gagner de l'argent pour pouvoir payer le loyer, la nourriture, les études et autres sans l'aides des parents parce que souvent on est orphelin ou que les parents n'habitent pas dans le pays, je peux comprendre qu'il y a des Plan Z. Je les appelle Plan Z parce que c'est le dernier plan à utiliser au cas où tous les autres plans (A, B, C, etc) n'ont pas marché. Et avec une mère ancienne prostitué (elle a dû se prostituer pour payer ses études de militaire au pays), disons que je suis un peu préparée. En tout cas, ce qui est sûr, c'est que je ferais tout pour ne pas retourner vivre dans la rue. Vivre dans la rue, c'est plus horrible que l'enfer.
 
Ce reportage m'a rendue triste à un point :crying: j'ai été outrée (mais pas étonnée malheureusement) de voir que les aides financières apportées sont souvent inexistantes quand on est dans la m*rde, que la vie à la capitale c'est du grand n'importe quoi en matière de prix et qu'un statut qui se prétend empouvoirant sur un site internet léché n'est finalement qu'un aspect de plus du patriarcat. J'ai un poil été dérangée par l'aspect très esthétisant du documentaire, j'avais l'impression par moments de ne pas saisir la gravité des propos ou du moins que c'était adouci par les belles images ; et parfois c'était le contraire, le côté esthétique était tellement en contradiction avec les paroles que ça renforçait la gravité ambiante. Bref je suis mitigée, je ne sais pas quoi en penser :neutral: si ce n'est que j'avais vraiment envie d'envoyer des ondes positives aux femmes qui témoignaient et de leur dire qu'elles sont légitimes dans leurs ressentis et qu'on vit dans une société capitaliste et patriarcale, effectivement violente au quotidien avec les femmes.
 

Valentina-

Wild child
je suis d'accord avec @Moony Moomin pour l'esthétique du docu, j'ai pas trop compris l'objectif. Ni le but d'habiller les filles en robe d'époque (en mode courtisanes ? :lol:). Je trouve que ça aurait été + intéressant une photographie neutre pour les humaniser plutôt que s'enfoncer dans le jeu femme-objet/poupée mais c'est que mon avis. Sinon le docu est bien


Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes