Des mamans misogynes aux daronnes engagées, vos mères comprennent-elles votre féminisme ?

Aïda Djoupa

Editrice des témoignages
Membre du Staff
16 Novembre 2020
493
1 546
504
32
Ce sujet est dédié aux réactions concernant ce post : Des mamans misogynes aux daronnes engagées, vos mères comprennent-elles votre féminisme ?
mere_fille_jpg-660x400.jpg

Lire la suite ...
 
Dernière modification par un modérateur :
30 Avril 2019
71
412
704
32
Je suis étonnée qu'il n'y ait pas eu un témoignage sur l'éducation par une mère fémisniste. Personellement ma mère m'a élevée dans le militantisme féminisme et mes parents m'ont toujours fait comprendre que je pouvais faire autant q'un garçon et n'ont jamias limité mon ambition. Bien sûr je me rend compte aujourd'huis de certaines contradictions (mon frère n'a jamais été appelé pour étendre le linge :P) et parfois je m'apperçoi avec certaines remarque de sexisme intériorisé mais franchement au vu des témoignages je me dis que j'ai eu bien de la chance d'avoir une mère féministe et fière de l'être (et un père féministe ça aide aussi!).
 
30 Avril 2019
71
412
704
32
Ah oui effectivement je n'ai pas Instagram. Bah je me rattrape un peu du coup ;)
 
C

ClemBouBou

Guest
J’ai grandi entourée de femmes (ma grand-mère, ma mère et ma grande sœur) eh bah je peux vous dire que c’est pas pour autant qu’on m’a enseignée la sororité, disposer de mon corps comme je veux et toutes les valeurs du féminisme... Au contraire, il fallait se soumettre et plaire au regard de l’homme, j’ai eu le droit à un discours contradictoire (je ressemble à une pute avec du maquillage mais je suis laide sans...) bref tout ce que j’ai appris et déconstruit, je l’ai fait seule dans mon coin (en lisant Madmoizelle notamment :))
 
20 Juillet 2011
715
5 819
5 094
J'ai aussi raté l'appel à témoignage !
Je fais partie de celles qui ont éduqué leur maman. On partait de choses comme "je ne suis pas féministe, mais...", "les hommes et les femmes sont complémentaires, pas égaux", "regarde comme tu es belle, les hommes t'admirent dans la rue".
Maintenant elle est tout à fait d'accord avec moi sur plein de sujets du féminisme. Ça fait plaisir :)
 
M

Membre supprimé 351467

Guest
Quand j'étais enfant, les femmes scandaient "MLF vaincra" à table pendant les réunions de famille (au grand dam des hommes qui n'avaient néanmoins pas le droit de les faire taire).
Mon frère a toujours aidé pour tout ce qui est dans la cuisine, c'est lui qui s'occupait du linge, parce qu'il préférait repasser alors que moi je préférais aller m'occuper du jardin. Depuis que je suis toute petite, on m'a expliqué qu'il fallait être indépendante, que je n'étais pas obligée de me marier, que mon corps n'appartenait qu'à moi... J'étais brillante à l'école, je n'ai jamais eu de plafond de verre.
Mais quand j'ai commencé à grandir, il fallait faire très attention dans la rue, et puis il fallait ramener un garçon à la maison... Mon éducation ne m'a pas empêchée de mettre 3 ans à me rendre compte que j'avais été violée et que ce n'était pas de ma faute si un homme n'avait pas respecté un "non" pourtant clairement exprimé. Ce qui me fait dire que nous sommes aussi le fruit de l'éducation par l'ensemble de la société. Les parents ne suffisent pas
 

Mymy Haegel

Ex-Rédac chef de madmoiZelle
1 Février 2012
6 728
29 817
6 244
32
Paris
linktr.ee
@Camility Jane hello ! Je comprends ta frustration, mais il faut savoir que ces derniers mois, les appels à témoignages publiés sur le site (notre méthode habituelle) ne nous ramènent presque pas de récits... Alors que via Instagram, on en a toujours beaucoup plus. C'est normal qu'on s'adapte à cette réalité aussi, le temps n'est pas incompressible et il vaut mieux pour nous avoir 50 témoignages (ou potentiels témoignages, parfois il faut creuser un peu avec la personne mais c'est aussi le cas quand on appelle sur le site) via une story que 2 mails malgré plusieurs mises en avant et partages de l'appel :erf:
 
26 Mars 2019
36
272
209
37
ma mère a une identité de femme pleine de contradictions:

Elle a toujours insisté sur la nécessité pour moi d'être indépendante, de ne pas dépendre d'un homme, a toujours été convaincue que hommes et femmes devaient avoir les mêmes droits, et mon père a toujours participé aux tâches ménagères et à nos soins/éducation, etc. Elle a toujours vécu sa vie de manière à ne dépendre d'aucun homme, ni financièrement, ni matériellement, ni émotionellement.

Mais c'est aussi ma mère qui s'exclamait "les féministes éxagèrent" quand Isabelle Alonso s'exprimait dans son émission préférée "on a tout essayé" de Ruquier, ma mère qui critiquait "les autres femmes" (variation "les bonnes femmes") sur base de stéréotypes de genre totalement intégrés (mais ELLE, elle était pas comme les autres femmes, n'est-ce pas) tels que la rivalité féminine, les femmes vénales, les femmes non fiables entre elles, faut se méfier etc. C'est aussi ma mère qui se nourrissait de presse féminine, et me maquillait pour les fêtes alors que j'étais enfant.

elle est aussi convaincue que l'égalité a été atteinte (car elle se focalise sur l'égalité des droits dans notre pays, en excluant les pays où ça n'est pas le cas et toutes les autres formes d'inégalités qui règnent encore), c'est aussi elle qui a construit sa relation aux hommes sur des stéréotypes définissant des "rôles" dans la séduction et la sexualité, ces stéréotypes qui nourrissent la culture du viol et favorisent les relations toxiques voire abusives, etc etc

j'ai donc reçu des valeurs de base de mes parents qui m'ont permis de me sentir équivalente aux hommes, mais pour tout ce qui est sociétal et hétéronormativité, j'ai dû me déconstruire seule
 
17 Février 2020
199
950
444
51
Ma Maman est une militante. Elle est fille d'un couple mixte, mère française, père étranger, milieu très populaire. Fille des cités, élevée en grande banlieue parisienne, élève de collèges puis d'un lycée classés en ZEP. Très tôt avec ses copines de la cité, elle a développé comme elle dit elle-même un esprit politique. Elle a milité à la SCALP, elle a manifesté pour le planning familial, elle a aidé des copines à échapper au mariage forcé, elle s'est engagé dans le milieu associatif notamment dans des assoc' de quartier tournées vers les Filles et les questions et problèmes qu'elles peuvent rencontrer: maternité précoce, sexualité, pilule, études, travail etc...
Elle a fait aussi des choix personnels qui pour certain.es sont surprenants comme se marier jeune et être mère dans la foulée, à 22 ans.
Aujourd'hui, elle a la cinquantaine mais n'a jamais abandonné son activisme. Avec 2/3 de ses copines de cette époque, elle continue . Par exemple, avec ma Maman et ses potes j'ai fait les manifs pour le mariage pour tous ou encore j'ai assisté à pas mal de réunion de soutien pour le planning familial...

Maintenant ma Maman a vu une évolution qui l'agace et l'attriste beaucoup. Quand je parle avec elle, elle me dit toujours qu'un des grands problèmes, qu'une des grandes lâchetés des politiques a été d'avoir littéralement abandonné les Filles dans certains quartiers, certaines banlieues etc...car pour elle, si les combats, les actions en faveur des Filles qu'elle menait avec ses copines étant plus jeunes avaient été plus soutenus et pas "contrecarrés" par certaines politiques sociales, publiques, "contrecarrées" par de nouvelles idéologies comme le droit à la différence, la politique des Grands Frères... remplaçant progressivement ce que la gauche communiste notamment avait mis en place sur le terrain, avec comme axe central l'émancipation des FIlles dans les quartiers (puisque c'est une des expressions consacrée), on ne serait pas devant une société balkanisée, morcelée. De l'émulation aurait été créée. Car comme elle me le répète tout le temps : plus on émancipe la Femme, plus la société se modernise et évolue.

Mais d'autres choses sont sorties, elle se réjouit et adhère totalement à pas mal de nouvelles formes d'actions, de dénonciations, de revendications etc...Exemple tout bête : l'écriture inclusive. Combien de fois dans le cadre de son taff' elle s'est vénère car elle voyait des lettres, des notes rédigées avec le a, le es, le e etc...féminin mis entre parenthèse (ex. le(a) canditat(e) devra être présent(e) à l'heure indiquée sur sa convocation). Pour elle, on ne met pas la Fille entre parenthèse. Autre exemple : elle s'est élevée contre la mention parent 1 et parent 2 sur les formulaires administratifs. Pour elle, on peut très bien avoir 2 fois la mention mère ou la 2 fois la mention père car être issu.e de 2 Papas ou de 2 Mamans. Et pourquoi pas réfléchir à une mention transgenre pour les parents transgenres ?!

Alors et mon Papa dans tout ça ?
Lui il est arrivé de son pays dans les 80's, même provenance que mon grand-père paternel. Un pays qui n'a pas toujours été très féministe (plus longue dictature d'Europe). Bien que pas toujours raccord avec ma Maman, il ne l'a jamais découragée, ni moquée ni quoique ce soit. Si elle croit comme ça, elle croit comme ça. Si c'est bon comme ça il ne faut pas que ça change...Mon Papa a beaucoup de bienveillance, de pondération et de recul.
Et moi ? Je suis le produit des 2 et j'aime ça !
 
7 Septembre 2021
4
15
154
Hello, article intéressant.
Il est vrai que ce n'est pas parce que l'on grandit entouré(e) de femmes que l'on devient féministe...
Pour ma part, ma maman n'est pas vraiment féministe. Elle est un produit de son temps, née au début des années 1960. Pour autant, ce n'est pas non plus une anti-féministe. Elle considère qu'il est normal qu'hommes et femmes aient les mêmes droits (et C'EST normal :nod:), elle est pour la liberté sexuelle, elle s'en fiche de montrer ses poils (quand je repense à moi jeune ado qui avait honte qu'elle lève les bras non-épilée... :facepalm:) et n'a aucun souci avec l'impudeur et le fait de s'habiller courtement.
Mais ce ne serait pas la dernière à faire une remarque nauséabonde style "Faut voir comment elle était habillée", elle compte sur les hommes forts (je soupçonne la flemme), elle trouve un peu ridicule les femmes qui font des "métiers d'homme", croie que "féministe" est un gros mot...
Mais je pense que tout ces aspects pas reluisants sont plus des choses qu'elle répète sans trop y avoir réfléchi plutôt que de vraies croyances, car elle écoute les idées que je peux lui avancer quand cela vient sur le tapis.
Elle ne s'engagera jamais je pense, mais elle gardera tout ça dans un coin de sa tête.

De mon côté, c'est l'entrée dans le monde du travail qui m'a permis des lectures et des rencontres qui m'ont fait évoluer sur le sujet, et aujourd'hui je dis sans sourciller que je suis féministe, et je suis prête à débattre avec ceux qui tiqueraient sur ce terme.
J'ai beaucoup évolué, mais j'ai encore du chemin à faire. Le chemin ne se termine jamais je pense.

Aujourd'hui, les inégalités et les injustices me mettent en colère, et c'est normal.
Et je repense à toutes ces fois dans ma vie où on a essayé de me mettre de côté, pour des choses plus ou moins triviales, parce que j'étais une fille, alors que moi j'avais juste envie de faire ce que je veux, jouer avec des petites voitures, porter des choses lourdes, boire de l'alcool fort, jouer au foot, rester dans un groupe de gars. Ou ces fois où j'ai vu des garçons subir les même choses : des hommes moqués car ils pleurent, des petits garçons disputés car ils voulaient avoir une poupée, des hommes jugés car maquillés ou en robe...
Et ça nourrit mon féminisme, car personne ne devrait être privé de faire ce dont il a envie juste parce qu'on a collé une étiquette sur une activité.
Aujourd'hui, je me dis simplement : et si on se fichait tous la paix ?
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes