@Chat-au-Chocolat

Enfin « le patriarcat » c’est ps très détaillé comme cause.
Tu peux avoir plusieurs raisons : est ce que les hommes veulent vraiment rester entre eux et discriminent les femmes pour x poste ? Est ce que c’est parce qu’on apprend aux femmes à être moins carriériste ? etc

Par exemple, j’ai vu une photo des maires, et faut savoir que dans les mairies (en tout cas dans celles que je connais) c’est pas forcément facile de trouver des femmes dans une équipe parce qu’elles ont pas le temps (= charge mentale qui prend trop de temps déjà sur leur journée).

Lister les différentes causes j’aurais trouvé ça intéressant.

À côté de ça, oui je sais bien que les PDG sont des hommes, mais sur ces photos, on parlait ps que de pdg non ? Du coup les répartitions sont sans doute différentes. :hesite:

Après ça reste mon avis sur l’article (je demande pas à ce qu’on le partage) mais j’ai tendance à désirer un truc plus fouillé que copier coller des tweets.. sinon je vais sur twitter si je veux trouver ça :cretin:
Bah "le patriarcat" c'est un faisceau d'éléments qui aboutissent à l'exclusion (parfois consciente et désirée, parfois pas) des femmes. Il y a des tas d'études, de livres, de podcasts qui sont sortis sur ce sujet-là. Ca aurait été sans doute un peu compliqué de synthétiser ça dans un seul article :cretin: Et oui, c'est un savant mélange de : discriminations, délégitimation du féminin, stéréotypes de genre, femmes qui tendent à être moins "carriéristes". Il n'y a pas une cause, mais plusieurs, qui s'entrecroisent.

Mais oui, je suis d'accord, ça aurait été intéressant d'en parler dans l'article pour apporter du contexte.
 

Ivy.

wavybone
Donc la non-mixité féministe fait peur aussi, autant que la non-mixité entre personnes racisées, quand il y a un objectif de lutte affiché. Si les groupes de paroles de femmes victimes de violences sont acceptés, ce n'est pas parce que le féminisme serait plus "toléré" : c'est peut-être plus parce qu'on se représente les femmes comme de pauvres victimes à protéger.
Je trouve que la non-mixité entre personnes racisées fait quand même plus peur aux dominants, ou du moins ils cherchent à la rendre plus effrayante. Déjà on va directement y accoler le mot "communautarisme" pour faire croire à un danger, et puis politiquement c’est quelque-chose qui est officiellement combattu (cf. Darmanin & cie).
La non-mixité féministe, j'ai l'impression que c'est plus vu comme "ahlala mais not all men", qu'au final c’est plus vexant qu’effrayant.
 

Camility Jane

pragmatique jusqu'à l'absurde
@Daydream
Désolée, mais j'ai du mal avec ta réponse que je comprends comme un non catégorique. Comment arrives tu à être aussi certaine de toi quand à l'opinion majoritaire ? (oui je suis jalouse, et alors)

Personnellement, ça me choque de voir qu'il n'y a que des vieux blancs à l'Elysée mais je ne vais pas en parler régulièrement parce que c'est pas nouveau (et que je n'y peux rien pour l'instant).
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
En revanche, l'UNEF qui fait sa réunion non mixte c'est nouveau (enfin je crois). Et moi ce qui me choque c'est bien l'interdiction explicite pour certaines personnes pour des critères sur lesquels ils ne peuvent rien (donc ces gens ressentent un sentiment d’impuissance/d’injustice).
Ce n'est peut-être pas une discrimination envers les blanc-hes (je n'en sais rien) mais je peux comprendre que ça soit vécu comme un rejet (ce n'est pas mon cas, j'entends tout ce que tu dis).
D'ailleurs si j'ai bien compris ta deuxième phrase (pas sûr) tu as l'air de sous-entendre "c'est bien fait pour eux qu'ils se mangent un rejet, ça leur fera les pieds" ce qui heurte mon côté peace & love.
Comme tout être humain, je vois midi à ma porte donc je me dis "si ça se trouve, tous les autres pensent comme ça !", d'où ma question.

Je suis désolée si tu as pensé que je mettais sur le même plan les réunions réservées aux blancs et les réunions réservées aux personnes racisées, c'est juste que “blanc” est le premier exemple de “dominant” qui m’est venu. Ma pensée en mieux formulée: si un dominant fait une réunion formellement non mixte, il aura un procès, donc ça n’arrive pas, donc ça ne choque pas, donc forcément ça ne choque que quand c’est des dominés puisque ça n’existe que dans ce cas là.
 
  • Big up !
Reactions : MaryPoppinz
@Ivy. Je comprends complètement ce que tu veux dire et je suis d'accord, c'est juste que selon moi c'est un biais sexiste (que les femmes ne fassent pas peur), donc quand même un problème. Et je pense qu'il y a aussi un biais raciste dans le fait de considérer la non-mixité entre personnes racisées comme "plus dangereuse", en effet.
 
@Camility Jane
En fait, c'est pas que je suis certaine, c'est parce que c'est dans l'actualité... Toutes les polémiques sur la non-mixité partent de paniques morales d'hommes ou de blancs qui sont terrorisés de voir des personnes marginalisées se rassembler lors de réunions non mixtes antiracistes. Le cas de l'UNEF n'est qu'un exemple de plus sur une très longue liste de polémiques réac.

Ensuite, tu dis que ces réunions sont une nouveauté. Ce n'est pas vrai, la non-mixité est un outil politique ancien. Comme expliqué dans le thread de Ludivine Bantigny (cité dans l'article), des ouvrières des siècles précédents se réunissaient déjà dans des cercles non mixtes. La non-mixité a aussi été utilisée dans les mouvements des droits civiques des années 1960, dans les mouvements féministes des années 1970... Ce que fait l'UNEF n'est pas une nouveauté.
Je pourrais même te citer La Cité des dames de Christine de Pizan (1405), texte dans lequel l'autrice dénonce la misogynie et raconte la construction allégorique d'une "cité des dames" construites par et pour les femmes. Une sorte de non-mixité avant l'heure, quoi... ^^

Quand tu dis "des critères sur lesquels ils ne peuvent rien", c'est intéressant parce que c'est précisément ça le problème : certaines personnes blanches, certains hommes sont bien intentionnés. Sauf que les bonnes intentions ne suffisent pas. On sait que les hommes coupent beaucoup plus souvent la parole aux femmes que l'inverse, point. Qu'ils soient gentils ou non. On sait que le même genre de choses se produit entre personnes blanches et racisées. Et que pour les femmes racisées, c'est encore pire. On constate aussi que la parole se libère plus facilement entre personnes qui auront le même vécu quant au sexisme et au racisme. C'est pour ça que le fait de ne pas avoir choisi son privilège ne compte pas. La présence d'une personne blanche dans une réunion consacrée au racisme peut inhiber la parole des personnes concernées, être en soi intimidante. Parce que les personnes ayant vécu du racisme auront peur de blesser la personne blanche, de devoir se justifier, de devoir réexpliquer que, oui, le racisme existe...
Cela peut paraître improbable, mais je te jure qu'en tant que féministe ayant participé à des réunions féministes mixtes, quand les mecs cis sont là, on passe tout notre temps à leur réexpliquer sans cesse les bases et on n'avance jamais, en fait.
L'espace non mixte permet à des personnes ayant la même expérience d'échanger, de se soutenir et de mettre en place des stratégies en dehors de l'influence des personnes qui jouissent de privilèges et dont la seule présence, même sans mauvais comportement, peut être intimidante. D'où ma comparaison avec le patron : un patron, même gentil, c'est toujours un patron... il n'a pas les mêmes intérêts que toi. Pareil pour les personnes blanches face aux personnes racisées ; pareil pour les hommes face aux femmes ou au minorités de genre.

En fait, je suis désolée si c'est abrupt, c'est pas ce que je souhaite, mais le problème se retrouve dans ton message : on parle de personnes qui subissent le racisme ou le sexisme, des discriminations, des violences gravissimes (le racisme, comme le sexisme, tue), et tu me parles du sentiment d'exclusion des dominants. Il y a un problème de priorité, ici.
Oui, cela m'est complètement égal que les hommes blancs se sentent rejetés parce qu'il existe, un jour, en France, une réunion à laquelle ils ne seront pas conviés. Ce sentiment d'exclusion n'est pas grave. Le racisme et le sexisme sont graves. La souffrance et les problèmes des personnes marginalisées sont plus urgents que la tristesse des dominant.es à se voir exclu.es temporairement d'une réunion de deux heures. (Tu avoueras, franchement, si c'est ça leurs problèmes, ça va, pas trop dure, la vie ?:yawn:)

Je peux te conseiller des ressources sur la non-mixité. Parce que ce sera mieux dit là que dans tout ce que je pourrai ajouter et je pense que tu y trouveras des choses qui t'éclaireront.

De quoi on parle :

Pourquoi la non-mixité est nécessaire, un cas pratique :

Un article de Rokhaya Diallo, très complet et très clair :

La différence entre non-mixité et ségrégation (une comparaison indécente qu'on voit souvent, malheureusement - je sais que tu n'as absolument pas dit ça, mais y a plein d'autres choses intéressantes dans cette vidéo) :

Une BD pédagogique sur la non-mixité :
https://maeril.tumblr.com%2Fpost%2F161204950631
Une vidéo super complète de Keyholes et Snapshots :
 
Dernière édition :
Depuis quelques jours j'ai vraiment l'impression que le gouvernement est passé à l'offensive en vue des élection de l'années prochaines. Il suffit de voir l'espèce de chasse au sorcière qui est en train de démarrer vis a vis du très médiatique "islamo-gauchisme". Alors que l'existence même du truc est aussi ridicule que les concepts imaginaires du passé qu'étaient le Judéo-bolchevisme ou l'Hitléro-Trotskisme.

Bref je pense que l'état se méfie pas mal face de la victoire des verts au dernières municipales et commence à verser dans le populisme à grand coup de technique de l'homme de paille. A savoir rebondir sur le moindre détail, le caricaturer et se créer un ennemi imaginaire facile à pourfendre. Avec en prime le moyen de faire du pied à l'électorat de droite (voir d'extrême droite).
 
Juste, un petit commentaire de forme pour les prochaines fois : je sais que c'était pour le lol, mais j'aurais préféré un content warning au trigger warning, ça évite de se fendre la poire à propos des gens pour qui certains contenus sont réellement triggering :fleur:
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes