Donner aux gens qui font la manche

Llits;2738514 a dit :
Après je crois que oui, effectivement, il y a un choix derrière le fait d'être dans la rue.
Je suis complètement pas d'accord. C'est le genre de discours culpabilisant genre "ils l'ont choisi d'un certain côté" 's'ils voulaient, ils pourraient faire autrement" etc etc.

Pour moi, on ne connaît pas les histoires de ces gens et on peut pas dire pourquoi ils en sont là. Peut-être certains l'ont voulu, mais peut-être que d'autres, et beaucoup d'autres, se sont vraiment retrouvés dans la dèche, et que s'ils le pouvaient, je crois qu'ils seraient bien contents de choisir un logement chauffé, de l'hygiène et la nourriture contre une vie dans la rue qui rend fou.
 
EllaFitz;2739346 a dit :
Je suis complètement pas d'accord. C'est le genre de discours culpabilisant genre "ils l'ont choisi d'un certain côté" 's'ils voulaient, ils pourraient faire autrement" etc etc.

Pour moi, on ne connaît pas les histoires de ces gens et on peut pas dire pourquoi ils en sont là. Peut-être certains l'ont voulu, mais peut-être que d'autres, et beaucoup d'autres, se sont vraiment retrouvés dans la dèche, et que s'ils le pouvaient, je crois qu'ils seraient bien contents de choisir un logement chauffé, de l'hygiène et la nourriture contre une vie dans la rue qui rend fou.
Ah mais c'est pas un discours culpabilisant, du tout. C'est juste que, par rapport à ce que je vois avec des gens qui sont vraiment dans la dèche (pas de boulot depuis un bout de temps, pas de soutien de la part de la famille ou des amis et beaucoup d'autres choses), même s'ils galèrent, ils ne sont pas dans la rue. Après, comme je le disais, peut-être que certains ne savent tout simplement pas ce qu'il est possible de faire, quelles aides obtenir, comment s'en sortir, et que malheureusement, on tombe parfois sur du personnel (dans les administrations et tout ça) qui n'est pas très "coopératif"...
Après, effectivement, je connais pas leurs histoires. Les seuls SDF avec lesquels j'avais discuté avaient à peu près vécu la même chose : partis de chez les parents parce qu'ils étaient chiants (mais ils étaient tous jeunes, je n'ai pas eu l'occasion de discuter avec des plus vieux).
Ca m'empêche pas d'être aimable avec eux, et de ne pas les prendre en pitié.
 
J'essaye de le faire dès que je peux. J'ai conscience d'avoir de la chance dans la vie donc j'essaye de remercier en donnant un peu.
En faite, croiser un sdf est toujours très douloureux pour moi car je suis parfois compatissante jusqu'à l'overdose (avant d?écrire cette phrase, je suis allée vérifiée la définition du mot car je pensais qu'on parlait d'empathie mais la compassion est une forme d'empathie)
C'est à dire que si je n'ai rien sur moi, que j'ai besoin de la dernière pièce qui se trouve dans mon porte feuille je vais être tellement désolée que je vais y penser pendant des heures.

Par contre je crois que je ne pense jamais à ce qu'ils vont faire de cet argent.
Quand je suis la seule à donner, j'ai l'impression d'etre bizarre et que tout le monde me fixe... (à l'inverse c'est deja arrivé que je ne puisse pas donner alors que tous les voisins dans le métro donnent)(mais dans ce cas là ça me rassure)

Par contre, j'avais peur de le dire mais quelqu'un en a déjà parlé, je suis moins touchée quand les gens viennent avec leur(s) (très) jeune(s) enfant(s)
 
_lilou_;2739789 a dit :
Ca peut passer par des foyers et par une aide financière ( ou d'une aide financière de +- 900 € + la prise en charge du centre d'hébergement) ou une solidarité familiale etc
Pour l'aide financière, je ne travaille pas dans le social mais je doute qu'en France les gens sans-abri puissent bénéficier d'une telle somme. Enfin arrêtez-moi si je me trompe mais je ne pense pas.
Je sais que tu travailles en Belgique hein, c'était juste pour préciser par rapport à la situation en france :happy:

Quant aux foyers, je crois que certains les évitent car les conditions de vie y sont très difficiles. J'avais lu des témoignages expliquant qu'en foyer, ils devaient faire hyper gaffe à leur affaires à cause des vols, que l'ambiance était très mauvaise... Ça rejoint aussi un peu cette histoire de choix, certains préfèrent la rue aux foyers pour les raisons que je viens de citer (mais je ne fais pas de généralités, je me base sur des témoignages lus).
 
_lilou_ En fait c'était le montant (900 euros) que j'ai trouvé élevé (attention pas dans le sens "trop élevé", plus dans le sens "les aides sociales belges sont plus avantageuses qu'en France"). D'après le site du gouvernement français, le rSa pour "un couple sans enfant, sans activité et sans revenus" s’élève à 700 euros. Il n'est pas mentionné de montant plus élevé.

Pour ce qui est des bénéficiaires, encore une fois je te copie-colle le site du gouvernement :
Qui peut en bénéficier ?
Les personnes :
de plus de 25 ans (ou celles de moins de 25 ans ayant un enfant né ou à naître ; ainsi que les personnes de moins de 25 ans qui ont exercé une activité professionnelle préalable pendant une certaine durée) ;
exerçant ou reprenant une activité professionnelle, qui peuvent ainsi cumuler revenus du travail et revenus issus de la solidarité ;
sans activité, notamment les anciens bénéficiaires du RMI (revenu minimum d’insertion) ou de l’API (allocation de parent isolé). Le rSa décroît progressivement à mesure que les revenus du travail augmentent.
En tout cas je trouve toujours ça intéressant de savoir comment ça se passe chez les voisins!
Désolée pour le léger HS :happy:
 
En fait, jusqu'à présent, moi aussi j'avais tendance à ne pas donner pour éviter que mon argent finisse dans de la drogue ou de l'alcool, sans vraiment envisager le fait que ça puisse quand même être la seule chose qui leur fasse plaisir. Je crois que je n'aime pas trop l'idée de donner de l'argent à des SDF qui le dépenseront "n'importe comment" alors que d'autres en auraient besoin pour manger ou pour une question de survie... Sinon, la plupart du temps j'essaie de donner de la nourriture, mais en fait, je me rends compte que je donne assez rarement - alors que je vis à Paris et que des SDF, j'en croise des dizaines par jour - pourtant, je n'ai pas de problèmes d'argent.

Une fille a posé la question, vous donnez combien en général vous?
 
Il m'est déjà arrivé d'être dans le métro avec un sandwich que je venais de m'acheter (auquel je n'avais pas encore touché) et un jeune homme a fait son speech, comme quoi il avait pas mangé depuis deux jours et qu'il avait besoin d'une pièce pour manger. Je lui ai donné mon sandwich, et il me l'a refusé avec dégoût, genre "Pfff mais pour qui tu me prends, je veux de l'argent, pas de la bouffe". Du coup je suis assez sceptique quant aux gens qui font la manche dans le métro.

Et les SDF dans la rue je n'ose pas les aborder, de peur de me faire envoyer chier. J'ai une dame juste en bas de chez moi qui est là depuis 1 an maintenant, elle vit sur la terrasse d'un café fermé, elle s'est aménagée un coin, avec des tableaux accrochés à la façade, un matelas, des couvertures, etc. Et je vois très souvent des gens qui s?assoient avec elle sur les marches pour discuter, des gens qui lui achètent à manger, qui lui donnent des objets. Mais moi je n'ose rien, même pas lui sourire. Je m'en veux, mais elle me voit 3-4 fois par jour depuis un an, on se regarde dans les yeux, et je me dis que si maintenant, après un an comme ça, je me mettais à lui parler elle pourrait tout aussi bien me dire "Tu te fous de moi ?". Du coup je reste tétanisée. :/


Quoiqu'il en soit, jamais, jamais, je n'ai vu quelqu'un regarder mal une autre personne parce qu'elle donnait :o je trouve ça complètement hallucinant !
 
Il m'arrive assez souvent de donner un peu d'argent aux personnes qui font la manche à condition qu'elles soient dans un état physique qui les empêche de travailler (donc personnes âgées, personnes handicapées...). Sinon, c'est niet.
Je pense qu'on peut tous trouver un boulot (quitte à ce soit illégal) qui nous permette de survivre de façon plus ou moins "digne". Si la personne ne veut pas faire un effort, pourquoi j'en ferais moi ?!
Et sinon, suis-je la seule à croire qu'on nous raconte n'importe quoi dans les métros ? Les papiers jaunes, je n'y crois pas une seule seconde.
Je viens d'un pays où certaines personnes sont prêtes à risquer leurs vies (traverser la Méditerranée en chaloupe, ce n'est pas une mince affaire) pour venir en Europe travailler, donc j'ai un peu du mal avec ceux qui refusent de faire la même chose.
 
Avec mon copain on essaye de donner des tickets restau, personnellement je donne rarement des pièces.

Lui donne beaucoup plus que moi (il est salarié, pas moi) il est super généreux là dessus. La dernière fois durant un weekend en amoureux on a vécu une situation qui m'a vraiment émue à Rennes. Un "SDF" (je le met entre guillemets car je sais pas si il était vraiment sans domicile, mais en tout cas il était en difficulté) vendait des poèmes qu'il avait écrit lui même. Mon copain s'est arrêté pour parler un peu avec lui, et lui acheter un poème. Il a choisi "A toi mon amour", le SDF me l'a tendu en me disant que ça m'était destiné :happy:. Mon copain lui a demandé ce qu'il voulait en retour et le SDF a demandé 1 ?, au lieu de ça il lui a donné 1 ticket restau (d'une valeur de 8 ?) Le monsieur était tout désemparé en disant "mais je n'ai pas la monnaie" et quand il a comprit qu'il lui donnait de bon coeur il s'est mis à avoir les larmes aux yeux en nous disant qu'on était merveilleux et qu'il nous souhaitait tout le bonheur au monde. Ça m'a fait sourire de le voir tout heureux, et j'ai été fière de la gentillesse de mon copain à ce moment là :)

(en plus le poème du monsieur était très joli :jv:)
 
Pour celles que ça intéresse, y'a un blog sur Rue89 composé de reportages sur les sdfs, je posterai le lien ce soir. Comme promis > Chez Francis - SDF
Et sinon je trouve ça hyperfacile et limite écoeurant les filles qui disent que c'est de leur faute si ils sont à la rue. Pensez au marché de l'emploi, et imaginez à la position d'un sdf par rapport à un employeur : il a pas d'adresse, il se trimballe un barda d'au moins 20kg partout avec lui (c'est pour ça que certains refusent la nourriture), il est pas sur de pouvoir arriver propre au taf le matin...↲
Et sinon par rapport à la question du départ, j'ai beaucoup de mal a donné dans le métro, ou même à chaque fois que je suis sollicité. Je donne plus aux sdfs dans la rue, quand ils sentent pas l'alcool. Et par rapport à la dernière question je donne minimum 50cts, moins ça fait rapia un peu.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes