Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Je trouve au contraire très bien que la parole se libère à ce niveau-là. Avoir un enfant, il y a du négatif, et il serait dommage de se voiler la face dessus. Ca prends du temps, de l'énergie, ce n'est pas facile. Il y a des moments où on est trop crevée, même avec un partenaire investi et présent. Ca peut être gênant selon la situation pro, si on a pas d'emploi stable, etc. Avoir des enfants n'est pas une finalité, ce n'est pas un life goal, ça ne rends pas obligatoirement heureux, ce n'est pas une étape absolue de la vie par laquelle il faut passer et ce n'est surtout pas un ciment pour le couple contrairement à une vieille idée répandue.
 

Kettricken

Hate is always foolish. Love is always wise
Je trouve que la démarche de @Kettricken assez lucide, tu savais quels pourraient être les éventuels "problèmes", donc tu as fait ton choix en toute connaissance de cause (dis moi si je me trompe!)
Très honnêtement, j'aimerais te dire que oui, que j'ai fait un choix lucide et éclairé mais ça n'est pas le cas.
J'étais bien consciente des difficultés matérielles que j'allais rencontrer, même si je n'ai toujours pas tout résolu (les congés scolaires me terrifient, je ne sais toujours pas trop comment on va s'arranger). Mais pour le reste... je ne connaissais pas les enfants, je n'avais justement pas l'occasion de passer du temps avec eux pour "tester".
Et surtout, on ne sait jamais réellement ce qu'il va se passer quand on aura un enfant. On ignore quelle grossesse on aura, quel accouchement on aura (et ça peut avoir une grosse incidence sur les 1ers mois), on ne sait pas quel type d'enfant on aura (oui on les élève mais ils arrivent avec une part de personnalité déjà présente). On ne sait pas comment on réagira psychiquement, comment notre compagnon réagira...
Bref, c'est un "leap of faith" que de faire des enfants

Parfois j'aurais envie de dire que se préparer au pire fait qu'on n'a que des bonnes surprises. Mais à force d'avoir cette attitude, j'ai failli ne jamais me mettre en couple ni avoir d'enfant. Et si je m'étais décidée plus tôt (et qu'on n'avait pas galéré), on en aura peut-être eu plus d'un. Et je le regrette un peu

C'est vraiment un parcours personnel, qui n'est pas toujours (pas souvent ?) rationnel. Et il faut accepter qu'on ne comprend pas toujours les raisons des autres pour avoir ou vouloir (ou pas) des enfants
 
Je trouve ça vraiment bien, que ce type d'espace existe pour que les mères puissent échanger sur leurs difficultés. Je n'imagine même pas à quel point ça doit être dur de regretter avoir eu des enfants parce qu'en plus de sa propre insatisfaction, on doit se sentir très seule vu que c'est un sujet quasi tabou (sans parler de la culpabilité que l'on peut éventuellement ressentir).

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
OK, alors ça, j'aurais sûrement pu l'écrire mot pour mot, c'est assez flippant ^^
Ou pas en fait, ça rassure de se sentir moins seule.

Quoiqu'il en soit, je rejoins tout le monde je pense sur le bénéfice de donner la parole aux mères qui regrettent leur maternité.
Je ne sais pas comment le formuler et j'ai l'impression que je risque de passer pour quelqu'un d'horrible mais leur retour d'expérience est en réalité très précieux, ne serait-ce que pour nous conforter, les child-free, dans nos choix et appuyer nos argumentaires sur des exemples (des fois j'ai vraiment l'impression que je dois me défendre quand je parle de mon désir de non-maternité, je pourrais faire un plaidoyer)

Enfin bref, merci à vous de prendre la parole sur ce sujet si délicat !

(ça m'a donné envie de raconter ma vie, désolée d'avance des hors sujet)

J'ai toujours su que je ne voudrais pas d'enfants, je crois. Même enfant je n'aimais pas trop les enfants, ou tout du moins je ne les tolérais qu'à court terme. Et même si ce n'était pas le cas, est-ce que j'aurais la force d'élever un être humain de zéro dans le monde actuel ?

La dépendance m'énerve et m'effraie, je ne pourrais pas m'occuper de quelqu'un h24 alors que je galère déjà à comprendre ce qui se passe dans ma propre tête aled

Un grand sage a un jour rappé: "pourquoi tu veux me mettre un bébé dans les bras, j'ai déjà du mal à m'occuper de moi" et c'est tout à fait ça, en fait.
Pourquoi est-ce considéré comme égoïste de se faire passer soi-même avant un nouvel être humain potentiel et pas encore construit ? À ce que je sache, avant d'élever un enfant, on a tout à gagner à d'abord bien se connaître, ses forces et ses limites, et suffisamment être bien dans sa peau avant de donner tant d'énergie à élever un enfant...

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Peut-être que c'est hors-sujet et random là, mais je suis très reconnaissante envers ce forum et toutes les Madz qui y écrivent, j'adore vous lire et ça m'apprend plein de choses. Comme l'humilité et l'importance de respecter, à défaut de comprendre et de pouvoir relate, les points de vue de tout le monde, même celleux qui souhaitent s'aligner sur les modèles traditionnels, parce que *spoiler alert* askip les gens qui veulent VRAIMENT ça, ça existe XD parce que c'est aussi ça la sororité (et le respect en fait, tout simplement)

Donc voilà merci pour ces discussions super intéressantes, merci pour vos points de vue super bien construits, désolée pour le HS et ce post sans aucun sens mais je suis trop contente d'apprendre des trucs et de progresser par rapport à mes questionnements grâce à vous !
 
Dernière édition :

Gargouillette

Guérir et avoir la :banana:
@Kettricken : J'ai cru lire à la page précédente que tu disais qu'on était entouré de témoignages disant qu'avoir des enfants n'était pas si facile que ça.
Or, dans mon entourage, même si les gens "rigolent" assez facilement en disant "olalah, c'est du boulot hein les enfants", à chaque fois, ils m'affirment que c'est génial d'en avoir et me regardent bizarrement quand je dis que ce n'est pas dans mes projets. Ils cherchent tous à me convaincre :rire: Je n'ai entendu personne me dire que c'était dur ET qu'ils regrettaient ! Et pour eux, la naissance était chaque fois le plus beau moment de leur vie :goth: ^^
 
@Altariah je suis ravie que mon modeste petit témoignage ait pu te rassurer ou du moins t'apporter du bien :fleur:

Tout comme toi, je respecte les personnes qui veulent volontairement suivre ces modèles parce qu'iels ont envie ou qu'iels se sentent mû·e·s par un besoin d'appartenir à quelque chose de plus grand qu'iels-mêmes à leur échelle individuelle (comme une famille ou une société) ou celui d'avoir un rôle important qui les définissent aussi bien en tant qu'être singulier et être social (typiquement le fait d' "être le parent" d'un enfant spécifique et le fait d' "être parent" tel qu'on se le représente dans l'imaginaire collectif). Seulement être parent c'est aussi une étiquette qui, malheureusement, est encore aujourd'hui associée à des schémas bien normés et des injonctions qui peuvent dépersonnaliser ces personnes, ce qui peut devenir malsain et dangereux. Aussi bien entouré·e que l'on puisse être, on naît et on meurt seul·e, c'est donc essentiel, à mon sens, de ne pas se perdre totalement dans l'autre, dans son couple et/ou ses relations amicales, dans son travail (même si celui-ci est hyper passionnant et valorisant) , dans ses enfants, et apprendre à se connaître réellement, s'aimer (sans sombrer dans le trouble de la personnalité narcissique non plus, y a un juste milieu pour tout ^^'), identifier et respecter ses limites et ses choix sans se laisser dicter par le conformisme ambiant. Toute personne a le droit d'exister en tant qu'elle-même et de revendiquer sa place.

En tout cas, sache que je te comprends et beaucoup d'autres personnes aussi. Tu as tout mon soutien :hugs:
 
Cela fait du bien de voir des paroles se libérer à ce sujet, et de ne pas culpabiliser ou se sentir comme un E.T. lorsque l'on a de telles pensées !

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Aussi, le fait que tomber enceinte soit devenu, dans une grande partie des cas grâce à la contraception, un "choix" de nos jours, quelque chose que l'on planifie, que l'on rationalise, laisse plus de place à la pression sociale.

Aujourd'hui, j'ai la trentaine et je me pose des questions car c'est la "dernière ligne droite" -et mon copain veut fonder une famille.

J'aimerais qu'il existe un espace vraiment libre où les mères et celles qui n'ont pas d'enfants peuvent échanger à coeur ouvert sur leurs difficultés, recevoir du soutien... Les forums spécialisés dans la maternité n'admettent, généralement, pas ce type de parole, et j'ai pu y lire des jugements très durs, beaucoup d'incompréhension.
 

Kettricken

Hate is always foolish. Love is always wise
@Cassandrah sur Rockie, il y a au moins un topic (dans la section parentalité) pour s'interroger sur si on veut un enfant ou pas, et sur comment savoir. Il y a aussi l'espace de discussion parent/CF (dans la section CF) qui est assez riche et assez honnête

@Kettricken : J'ai cru lire à la page précédente que tu disais qu'on était entouré de témoignages disant qu'avoir des enfants n'était pas si facile que ça.
Or, dans mon entourage, même si les gens "rigolent" assez facilement en disant "olalah, c'est du boulot hein les enfants", à chaque fois, ils m'affirment que c'est génial d'en avoir et me regardent bizarrement quand je dis que ce n'est pas dans mes projets.
Ah ben comme je disais : je pense que ça fait longtemps qu'on dit que les enfants, c'est dur. Mais que c'est plus récent qu'on pousse le discours jusqu'à sa conclusion logique : c'est dur, donc c'est pas forcément la panacée d'en avoir.
J'ai entendu toute ma vie que c'était dur (pas par mes parents, qui eux semblaient trouver ça facile) mais effectivement, ça n'empêchait pas les gens de tomber des nues quand je disais que oui, c'était pour ça que je n'en voulais pas. Je me souviens de ce dialogue avec une amie
Elle : Tu sais, c'est vraiment très dur. Je ne pensais pas que ça serait aussi dur
Moi, offre du soutien, puis : N'empêche, ça me confirme que c'est pas pour moi
Elle, affolée : non mais c'est merveilleux ! Tu sais, quand je vois mon fils sur scène au spectacle de l'école, ça me fait pleurer de joie
Moi, pas convaincue : .... :neutral:

J'ai attendu la trentaine, il ya presque 10 ans (:vieux: ) pour rencontrer des gens qui me disaient ouvertement : non à refaire, moi je le referai pas. Et je trouve ça très bien et important que la parole se libère sur le sujet

Je n'ai entendu personne me dire que c'était dur ET qu'ils regrettaient ! Et pour eux, la naissance était chaque fois le plus beau moment de leur vie :goth: ^^
Ca par contre, c'est pas incompatible : courir un marathon, c'est dur ET c'est génial. Si on ne faisait que des choses faciles dans la vie, on pourrait passer à côté de certaines joies
 
Une idée reçue que j'ai parfois entendue sur celles qui n'ont pas d'enfants après 40 ans, c'est qu'elles deviendraient toutes malheureuses, méchantes et agressives parce qu'elles n'ont pas un bout de chou pour leur dire "je t'aime". OK, je trouve ça absurde pour plusieurs raisons:

- Quand un homme se concentre sur sa carrière plutôt que de devenir père, on dit qu'il est "ambitieux". Une femme dans le même cas est moins bien acceptée. Deux poids, deux mesures.
- Il y a des child-free qui sont super sympa, j'en ai rencontré.
- Cette idée reçue est culpabilisante et flippante pour celles qui aimeraient être mères mais n'arrivent pas à se retrouver enceintes.
- J'aimerais vivre dans un monde où des gens deviennent parents pour que leurs enfants soient heureux.ses et mènent une bonne vie. Si on veut vraiment entendre "je t'aime" tous les jours, on n'a qu'à se passer des chansons d'amour en boucle au lieu de mettre la pression à ses enfants.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes