Entre bébés-sandwichs et belles initiatives, que penser des mères influenceuses d’Instagram ?

5 Avril 2018
71
491
414
Je vais clairement manquer de nuance, mais ma réponse à la question du titre de l'article est "que du mal".
Quand j'étais ado, on n'avait "que" MSN et Facebook et on entendait déjà parler des dangers du net, de la surexposition, etc.
Franchement j'arrive pas à concevoir qu'en 2021 on soit encore obligé de rappeler les dangers de surexposer son enfant sur les réseaux sociaux : risque de récupération les images pour des sites pédopornographiques, problématiques liées à la reconnaissance faciale, risques que les enfants soient reconnus "dans la vraie vie" avec les dangers que ça comporte, et puis l'ensemble des problèmes psychologiques que peuvent développer les enfants avec l'âge.
Je me demande comment ça se passe pour ces enfants à l'école ? Ça doit être bizarre d'avoir des copains d'école dont les parents sont fans de ses parents à soi, de savoir que ses copains et leurs parents peuvent avoir accès à toute votre vie privée, ce que vous faites le weekend etc.
Je rappelle aussi que les enfants dont on parle dans cet article n'ont aucune idée de l'impact que ces photos et vidéos ont, ils ne sont pas en mesure de donner un consentement libre et éclairé.
Je ne comprends toujours pas pourquoi ces pratiques ne sont pas réglementées (après je suis ignorante sur le sujet, peut-être qu'il y a un projet de loi en cours à ce sujet, ou alors il faut se référer sur la loi concernant le travail des enfants ? Bref ça paraît bien flou tout ça.)
Je trouve ça hyper triste que les parents influenceurs ne se rendent pas compte à quel point c'est néfaste pour leurs enfants.
Et quand on voit l'exemple des Kardashian aux US, dont certaines ont littéralement grandi à la télévision, sous l'oeil des caméras, je pense qu'on peut avoir une idée des dangers d'une telle exposition (Kendall Jenner s'est déjà exprimée sur son anxiété par exemple, j'ai du mal à croire que ce ne soit pas au moins en partie lié à ça.)
 
28 Avril 2015
1 895
12 618
2 554
Je trouve que l’exemple de Néo et Swann est pas forcément le mieux choisi en plus de cela.
Il me semble (mais peut être que je me trompe) qu’il s’agit pour eux de vidéos comme « déballages des cadeaux » etc, des vidéos un peu plus « scénarisées » qui peuvent donc plus s’apparenter à ce qui existait déjà avant dans les médias plus traditionnels.

Mais le plus gros problème actuellement, ce sont ces mamans influenceuses (rarement des hommes mais il y en a aussi) qui vendent littéralement la vie privée de leur enfant. Ce n’est pas comme un film avec une séparation distincte entre le jeu devant la caméra et leur vie privée de l’autre, la c’est clairement une sorte de truman show.

C’est quand même très différent de faire participer son enfant à une campagne de publicité sur instagram, avec contrat de travail et rémunération, comme les enfants mannequins en somme et cette nouvelle forme de télé-réalité...
 
2 Juin 2021
47
530
89
La grosse différence aussi avec Néo et Swann c'est que ce sont eux les stars principales, donc il est assez facile de leur redistribuer de l'argent et de calculer ce qu'ils génèrent. Les parents prennent une partie pour tout le travail de production effectué (+le temps de présence sur les tournages / droits à l'image des parents etc.) mais on peut facilement dire que chaque centime provenant des vus sur YouTube (et autres contrats) appartient en partie à Néo et Swann. Il faut vraiment pas mélanger tout ce qui est enfants stars et "insta moms".

Pour une "insta mom" le paradigme est complètement différent, l'enfant n'est pas une star, c'est un.e figurant.e, au même titre qu'une personne pourrait raconter ses histoires avec son chat (parallèle grossier, je sais bien qu'un enfant n'est pas un animal, c'est pour illustrer). L'enfant est rarement le centre du compte, le nom du compte sera celui de la maman et pas de l'enfant dans la majorité des cas aussi. Il devient alors impossible de calculer ce que l'enfant devrait obtenir, au final la maman pourrait très bien dire "avec ou sans mon enfant mon nombre de likes / commentaires serait exactement le même" et donc dire qu'elle ne bénéficie pas de la présence de l'enfant dans son contenu et donc que pas un seul centime ne doit lui revenir. On peut aussi invoquer le fait que l'enfant fait partie inhérente de sa vie et qu'elle en parle uniquement à ce titre, sans essayer de starifier l'enfant. Bref je vois difficilement comment et qui peut décider de ce que dois toucher un enfant (voir un bébé) dans ce genre de cas... et on ne peut pas non plus interdire aux parents de montrer leurs enfants sur les réseaux (bonne chance pour faire appliquer ce genre de loi...). Où tirer la ligne aussi ? Si je publie une photo de famille tous les 2 mois c'est bon ou alors je deviens une "insta mom" ?
 

Kettricken

Hate is always foolish. Love is always wise
13 Avril 2011
3 127
40 347
5 664
Que du mal aussi. Je trouve ça super choquant de prendre le risque d'exposer ainsi son enfant pour son business.
On pense ce qu'on veut d'EnjoyPhoenix mais son commentaire sur Néo et Swan m'avait frappé : elle avait fait remarquer que alors que c'est la mère qui gère toute la chaine (enfin gérait, c'était y a 5-6 ans), on ne voyait jamais sa tête sur les vidéos. Donc elle se protégeait tout en exposant ses fils.

@Mayushi Pour moi, la ligne est assez facile à tirer
Pourquoi pas Coline parle de ses enfants mais ne les montre jamais. Elle montre leur jouets, leur chambre... mais pas eux
Une fitgirl que je suis montre de temps en temps la fête de sa fille mais c'est clairement pas le coeur de sa chaine et ça ne changerait pas grand chose si elle arrêtait de la montrer (je pense qu'elle ne la montre qu'en story d'ailleurs, donc éphémères)

A côté de ça, tu as je ne suis pas jolie qui certes ne fait pas tout son contenu sur son fils mais en parle énormément, le montre énormément (le gamin touche des revenus maintenant), son compagnon à un IG avec lui et leur fils, il vend des méthodes d'éducation... Bref ça tourne beaucoup autour de ça.
Je me rappelle quand je venais d'accoucher, j'avais écouter un interview de JNSPJ sur la maternité et elle m'avait complexée +++ car elle semblait tout faire facilement, naturellement. Elle parlait d'allaitement, DME, portage... avec bcp d'autorité. Elle semblait hyper sûre d'elle. Et elle disait que jamais elle ne montrerait le visage de son fils
Ben ça m'a fait du bien quand j'ai réalisé qu'elle utilisait à fond son fils pour ses contenus. Je me suis dit que je n'avais pas de quoi complexer


Le pire étant quand même tous ces comptes IG parentalité bienveillante, qui te fixe des objectifs hyper durs à atteindre pour être un bon parents (genre allaiter jusqu'à ce que l'enfant en ait marre vers 5-6 ans parce que si le sevrage vient de toi, "c'est pas natureeeeel"... faut croire qu'ils ont jamais vu une maman chat instaurer le sevrage à coup de griffes) MAIS qui en parallèle n'hésite pas à exposer leurs enfants
La paille et la poutre...
 
Dernière édition :
23 Juillet 2020
980
12 831
954
32
Globalement, influenceur ou pas, ça me parait très discutable de mettre la vie et le visage de jeunes enfants en ligne.

Même si c'est des photos sur facebook ou whatsapp (qui appartient à facebook) juste à destination des proches.

En effet,

- l'enfant se retrouve avec une existence en ligne sans pouvoir y consentir ni même en avoir une once de conscience.

- l'enfant va se retrouver avec une vie entièrement tracée numériquement, depuis peut-être sa naissance, avec un droit à l'oubli quasi inexistant.

- l'enfant va avoir ses traits pris sur ses photos utilisés pour de la reconnaissance faciale depuis son enfance. A priori Facebook va arrêter de proposer celle-ci sur son site ; ça ne veut pas dire qu'ils vont arrêter de développer l'outil. En attendant les dernières avancées en termes de caméras de sécurité intègrent de la reconnaissance faciale. Or des opposants politiques en Russie par exemple se sont déjà fait arrêté par ce biais. On ne sait pas quel futur on va avoir, de nombreux facteurs indiquent que ça ne va pas être rose, on ne sait pas quelles seront les lois de demain, ce qui sera sanctionné, et ça peut mettre ces enfants en danger pour plein de raisons.

Pour les enfants d'influenceurs il y a en plus le paramètre des parents qui se font de l'argent sur leur dos et de la notoriété étrange qu'ils vont avoir.

La manière dont se développe internet pose beaucoup de questions quant à nos droits et libertés. J'estime avoir une grande chance d'être née avant qu'internet devienne ce qu'il est aujourd'hui, d'avoir connu le monde sans smartphone etc. Je pense que ça me permet de mieux concevoir les libertés qu'on met en danger actuellement. Et pourtant j'ai une présence en ligne quand même, et une certaine addiction à mon smartphone.

Je m'inquiète beaucoup pour les générations pour qui cette surveillance globale est la norme, est tout ce qu'ils ont connu.

C'est de notre responsabilité d'essayer d'éviter un dérapage horrible (mais il est peut-être déjà trop tard). Ca passe par se renseigner à ce sujet, ce qui est déjà difficile, voter en conséquence, ce qui n'est pas une mince affaire non plus car peu de partis se préoccupent de cette question, manifester, ce qui peut être fortement réprimé aujourd'hui mais de toutes façons les manifs pour la protection des données sont peu suivies... et ça passe par éduquer les nouvelles générations à ces questions et à les protéger autant que possible.

Et pour cet aspect là, il faut éviter autant que possible de créer une présence en ligne aux enfants.

La tâche est ardue, peut-être impossible... mais du coup choisir de faire son business sur les images et la vie de ses enfants, dans cette société et ces conditions, je trouve ça immoral.

Je me demande si on ne va pas avoir une vague de procès d'enfants d'influenceurs dans quelques années concernant la mise en ligne et la génération de profit sur leur image. Ils auraient raison.
 
5 Avril 2018
71
491
414
@Kettricken je suis entièrement d'accord avec toi.
Il y a quelques années j'avais regardé quelques vidéos de JNSPJ, et je me souviens avoir été très choquée de son revirement total par rapport à son fils : elle est passée de vidéos de lui, bébé, le visage flouté, à un compte Insta et une chaîne YouTube ne tournant quasiment qu'autour de lui, mais aussi de leur vie de famille (le chien, la nouvelle maison, les courses etc.)
JNSPJ me mettait de plus en plus mal à l'aise, j'ai complètement arrêté de la suivre. Comme toi je me suis dit que c'est l'hôpital qui se fout de la charité. Et de ce que j'ai lu en commentaires, elle ne supporte pas les critiques négatives et supprime les commentaires en ce sens sous ses posts et vidéos, apparemment elle bloque plus vite que son ombre (à prendre au conditionnel car ce sont des choses que j'ai seulement lues, pas constatées moi-même).
Et en effet tu n'as absolument pas à culpabiliser ! Les mères parfaites n'existent pas, et quand bien même elles existeraient, qui définit la perfection ? Les réseaux sociaux poussent à la comparaison et c'est super dur, a fortiori quand on est dans une période de sa vie où on est particulièrement vulnérable. Et puis bon en matière d'éducation, chacun•e fait aussi comme il•elle peut et comme il•elle veut, tant que les enfants sont aimés, protégés et bien traités, c'est l'essentiel je crois :fleur:
 
10 Juillet 2019
705
16 984
1 054
Hier encore, je voyais passer des vidéos sur tiktok, en réaction à un compte qui met en scène systématiquement une mère et sa fille pré-ado, où justement la fille est clairement mise en avant pour demander aux gens de s'abonner. Certains témoignages racontaient d'ailleurs qu'eux-mêmes étaient passé par là, c'est à dire qu'elles s'étaient elles aussi, exposés sur les réseaux de ce genre plus jeune et l'avaient regrettés quand quelques années plus tard, les vidéos étaient ressortis quand elles se faisaient harcelés.

Donc mon avis est surtout : il faut laisser les enfants hors de tout ça. C'est une très mauvaise idée que d'exhiber son enfant qui n'a pas l'âge, le recul ou la maturité de pleinement comprendre ce qui se passe et de pouvoir donner un consentement éclairé. Je pense qu'en plus, c'est créateur de complexes, pour peu que les enfants puissent lire des commentaires qui ne sont pas toujours bienveillants. Faire des photos et des vidéos avec eux, pour moi ça devrait rester dans un cercle restreint, plutôt familial par exemple. Les montrer à la vue de tous devraient être le choix des concernés une fois adulte.

En plus de ça, on ne sait pas qui est derrière l'écran, et la pédo-criminalité existe. Je pense bon de le rappeler, le souligner même.
 
2 Juin 2021
47
530
89
@Mayushi Pour moi, la ligne est assez facile à tirer
Pourquoi pas Coline parle de ses enfants mais ne les montre jamais. Elle montre leur jouets, leur chambre... mais pas eux
Une fitgirl que je suis montre de temps en temps la fête de sa fille mais c'est clairement pas le coeur de sa chaine et ça ne changerait pas grand chose si elle arrêtait de la montrer (je pense qu'elle ne la montre qu'en story d'ailleurs, donc éphémères)
Pour toi oui et pour moi aussi, je pense qu'on sait faire la différence "à vu d'oeil" mais pour le/la législateur.rice et les plateformes c'est une autre histoire, il faut des critères objectifs pour tirer une ligne entre ce qui est OK et ne l'est pas. Déterminer où on tire la ligne c'est vraiment difficile d'un point de vu régulation. Soit on interdit purement et simplement d'afficher le visage d'un enfant en dessous d'un certains âge (par exemple 13 ans minimum, l'âge minimum requis pour utiliser la plupart des réseaux), soit je vois pas comment on fait une règle qui fonctionne.

Il faut voir plus loin que ce que nous pensons "évident" car c'est tout sauf évident ce genre de problème. Comment appliquer une règle de ce type ? Doit-on prendre en compte la localisation physique des parents pour l'appliquer ? Par exemple si je suis une maman qui fait du tourisme en France (sans y résider), je fais des instas avec mes enfants pendant 2 semaines à Paris, suis-je dans l'illégalité bien qu'aucune loi de ce type n'existe dans mon pays ? La décision devrait-elle revenir aux plateformes directement ou aux Etats ? Comment déterminer l'âge d'un enfant sans autoriser les plateformes à collecter des tonnes de données privées concernant des mineur.es ?

Je partage l'avis d'@Esturgeon sur la dangerosité de la présence des enfants à leur insu dans l'univers numérique et cela cause déjà énormément de dégâts à l'heure actuelle et devient de pire en pire. Mais je ne vois vraiment pas aujourd'hui comment on pourrait éviter ça sans avoir une règle ferme, restrictive et enfreignant la vie privée. Après c'est peut être le prix à payer ?
 
Dernière édition :

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes