Ernest, Madeleine : pourquoi ces prénoms vintage reviennent-ils en force ?

27 Novembre 2011
109
429
3 744
Marseille
Je suis assez étonnée par la séparation si forte posée entre Paris et le reste de la France... Ayant vécu entre autre à Paris, Lyon, Nantes, Bordeau et Marseille ces 20 dernières années, des Madeleine et des Samir ( pour reprendre les exemples proposés) j'en ai connu dans ces cinq villes...
Le fait qu'il y est une grande différence entre les quartiers d'une même ville, clairement oui ( et encore, pas forcément a Marseille). Par contre dire qu'il y a Versaille, la Seine Saint Denis puis le reste de la France ça me semble complètement aberrant...
 

Mamie Raymonde

Fausse véritable mamie de l'ECM
5 Juin 2014
3 869
36 001
3 164
www.flickr.com
J'ai toujours trouvé ça dommage de choisir le prénom de son enfant en fonction de la mode actuelle (ex: les moultes Emma qui naissent chaque année).

Et effectivement, avec le prénom de Machin qui semble assez old school pour le commun des mortels, on nous a fait la réflexion qu'on suivait la tendance des prénoms rétro (alors que non en fait pas du tout).

Par contre, j'avouerai ne pas trop comprendre cette séparation présentée dans l'article, parce que comme ma voisine du dessus, j'ai croisé toutes sortes de prénoms dans les quatres coins de France. Alors effectivement, le prénom reste une preuve d'appartenance de milieu social (en ce qui concerne les familles traditionnelles catholiques (et pas seulement celles habitant à Versailles hein) et les familles issues de l'immigration, et encore je trouve que ça se perd de plus en plus), mais réduire l'étude à la Seine Saint Denis, Paris/Versailles et le reste de la France, c'est fort de café je trouve....
 
27 Avril 2021
80
628
84
33
@Vashta Nerada Je suis complètement d'accord avec toi! Je pense qu'en région parisienne, il y a effectivement cette différence, mais qu'on peut la retrouver dans chaque ville. Clairement, dans la ville de taille moyenne à côté de chez moi, on retrouve tout à fait ça, avec les quartiers populaires avec une forte population issue de l'immigration, le centre ville avec une population aisée depuis plusieurs générations, et le reste!
Et je pense qu'on pourrait même le faire dans mon village d'ailleurs car les "zones" y sont très séparées géographiquement (logements sociaux récents assez regroupés / ancien faubourg avec maisons de maitres et hôtels particuliers assez regroupés aussi), mais les résultats seraient moins probants vu le faible effectif.
Mais je ne suis pas outre mesure surprise par le côté parisiano-centré du sociologue...
Un frein toutefois à cette analyse par quartier: j'imagine que s'il n'y a qu'"une mairie", toutes les naissances y sont déclarées, et qu'on ne peut pas faire le distinguo entre ces zones, ce qui lisse les tendances...
EDIT:
Je voudrai aussi revenir sur "Les Apolline ne passent pas ou peu la frontière de Neuilly et Versailles, et ce, depuis plus de quarante ans."
Du coup, d'après https://www.enfant.com/prenoms/filles/apolline-8324 (où les données sont partielles et ne représentent pas toutes les naissances, mais cela donne je pense une idée)
Apolline a été donné 803 fois en 2019 dont 136 à Paris+ banlieue proche. En fréquence, il a été autant donné en Gironde et dans le Nord que dans les Hauts de Seine (Paris a toutefois une fréquence supérieure puisque d'après le site cela y concernerait une petite fille sur 10). En 2015, même topo, 82% des Apolline sont nés hors de Paris + Banlieue proche. Les autres départements d'Ile de France ne se distinguent pas vraiment du reste de la France quant à leur utilisation de ce prénom, y compris les Yvelines, qui comprennent pourtant Versailles. Alors, même si effectivement, ce prénom semble très prisé dans Paris intra muros, il semble loin d'y rester cantonné.
Du coup, je me dis qu'on ne remarque que ce qu'on cherche. Je pense qu'il y a un présupposé "Paris/l'ile de France est différent du reste de la France", et que l'analyse des prénoms se fait à partir de ce prisme...
 
Dernière édition :
12 Septembre 2014
442
2 587
2 314
ah bah j'apportais le même commentaire que toute les voisine du dessus ^^
Paris VS la province, vaste territoire inexploré, uniforme, on y élève des vaches, tout en bas il y a la mer je crois, tout à gauche ils mangent du beurre salé.:facepalm:
C'est un peu triste pour une annalyse sociologique de tomber dans cette caricature ridicule de la France, Paris en est un tout petit morceau pas hyper représentatif.
Et pour le coup, ça doit être intéressant de se poser la question des prénom hors de Paris, je pense au 30 000 habitant de la ville ou j'ai grandit qui s'articule avec la campagne alentour pour la scolarisation. On doit pouvoir y observé la place et les interaction des classes sociale de manière assez interessante, un peu moins manichéenne, du fait d'une plus grande proximité géographique, avoir des Apolline et des Samir dans la meme classe et monnaie courante quand on y voit des enfant venant du quartier d'a coté, les jeunes de la campagne autour, les jeune de la campagne un peu plus loin qui sont en internant, les jeune de la vieill ville, les jeunes de quartier un peu plus bourgeois qui vont quand meme pas dans le privé.
 
Dernière édition :
3 Avril 2019
45
586
239
25
Oh les clichés sur Paris vs le reste de la France :yawn: Surtout qu'en 2020, les prénoms les plus donnés à Paris sont Louise et Gabriel donc on est globalement dans les mêmes tendances que pour le reste de la France...

Les prénoms dits "rétro" sont donnés car c'est juste cyclique en fait. Une grande majorité des Ernest et des Madeleine sont morts et du coup ça revient légèrement à la mode, dans deux générations ce sera au tour des prénoms comme Brigitte ou Philippe de revenir et ainsi de suite.

Le prénom plus qu'une question de région est surtout une question d'identité de classe, or des classes populaires et/ou bourgeoises, il en existe partout. Pas besoin d'aller dans le XVIème pour trouver des Philippine ou des Domitille...
 
13 Juin 2017
934
1 353
854
Non seulement je suis d'accord avec les commentaires précédents sur la simplification excessive de la situation, mais en plus il manque quand même à mon sens un élément important : même si c'est peut-être moins le cas maintenant, le prénom reste tout de même un marqueur familial, et dans certaines familles il y a un réservoir de noms dans lequel on pioche, mais on n'ira pas vraiment voir ailleurs. Le petit-fils aura le prénom du grand-père, ou le filleul celui de son parrain, etc., donc les noms se reproduisent au sein des familles depuis des générations, sans que cela soit un effet de mode.
 
22 Mai 2015
300
2 315
1 704
Mais je ne suis pas outre mesure surprise par le côté parisiano-centré du sociologue...
Ce n'est pas le sociologue qui est "parisiano-centré" c'est la rédactrice de l'article. Tous les passages cités sont plutôt posés et nuancés sur la répartition géographique et font plutôt référence à la catégorie sociale et l'origine. L'opposition Paris/Versailles/Seine Saint Denis/reste de la France dans l'article vient de la rédactrice qui a sans doute eu le tort de vouloir simplifier à l'extrême.
 
Dernière édition :
27 Avril 2021
80
628
84
33
Ce n'est pas le sociologue qui est "parisiano-centré" c'est la rédactrice de l'article. Tous les passages cités sont plutôt posés et nuancés sur la répartition géographique et font plutôt référence à la catégorie sociale et l'origine. L'opposition Paris/Versailles/Seine Saint Denis/reste de la France dans l'article vient de la rédactrice qui a sans doute eu le tort de vouloir simplifier à l'extrême.
Effectivement, merci de faire cette correction :)

Edit: En fait, en relisant, je pense que ce sont les deux!
 
Dernière édition :
15 Janvier 2021
113
661
104
35
Perso, j'ai vécu à Lille, à Caen et à Bourges. À Caen j'étais en primaire publique, au collège privé catholique. À Lille et à Bourges au lycée privé catholique. Mais après j'avais des copains dans le public, et j'étais à la fac de lettres publique (parce qu'à Lille, il y a une fac privée catho aussi). Les prénoms, c'était un marqueur social, interne à la carte socio-géographique de la ville: mes potes de lycées en centre-ville dans des hôtels particuliers et des maisons bourgeoises (certains étaient nobles) c'était Diane, Henri, Hugues, Marguerite, Charles, Louis-Antoine, Charlotte (tous nés à la fin des années 80). Et mes potes hors de ce milieu c'était Julien, Léa, Marine, Thomas, Florent, Chloé...
Mes potes bourgeois catho donnent des prénoms anciens/classiques à leurs enfants (Arthur, Jules, Cécile, Léopold, Xavier). Les autres des prénoms plus anglicisés ou "modernes" (Andrew, Kirsten, Zoé, Leela) Pour des enfants nés il y a moins de 10 ans.
Donc c'est vraiment une question de a)coutume de classe b)coutume familiale c)goût par rapport aux activités et aux personnes qui nous entourent.
Et maintenant que je vis en Allemagne, c'est pareil: mes élèves et potes qui portent des prénoms plus anciens/classiques sont d'une classe sociale plus bourgeoise, les autres d'une classe sociale dite plus populaire OU de l'immigration (cela peut tout à fait être des prénoms bourgeois de leurs pays d'origine mais comme "ça fait étranger" ici, ce n'est pas reconnu comme tel.)
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes