Rocksteady

Ne pas citer, merci
J'ai vraiment ressenti le changement metoo :d, même dans ma vie de tous les jours, ou de la part de gens qui avant m'ignoraient ou se moquaientt quand je parlais de harcèlement !!!

Je connais plusieurs personnes qui faisaient ça, et qui maintenant ont changé d'avis là-dessus, ont pris conscience du problème, avec metoo :oo:! Quand moi je disais "c'est super courant" en leur montrant les chiffres, ils ne ressentaient pas à quel point c'était courant.

Maintenant qu'ils entendent parler de femmes se faisant harceler dans les médias tous les jours, que les faits divers sur le sujet sont davantage médiatisés, etc, ils ressentent à quel point c'est courant et grave.

J'avais peur que ça ne donne rien, mais en fait ça a duré, mes parents ont changé d'avis sur plein de choses avec ça, alors que je me bagarrais avec eux depuis des années là-dessus. J'ai vu les chaines youtube parlant sérieusement de la question se multiplier et être populaires. J'ai vu dans les couloirs du métro des numéros affichés en gros à appeler en cas de harcèlement dans le metro, ça fait un bien fou, on sent que son problème est reconnu comme un vrai problème, après avoir été minimisé depuis toujours. Je vois des amies à qui c'est arrivé qui osent enfin parler, et surtout je vois des amies qui en parlaient déja être enfin écoutées et crues !!!! :gnih:. Et plein d'autres choses ! Il faut surfer sur la vague pour en faire encore plus, parce que c'est visiblement le meilleur moment.

D'ailleurs ça me fait me dire que certes metoo a libéré la parole de beaucoup de femmes, mais ça a surtout libéré les oreilles de beaucoup de gens !

Les gens sont tout le temps là à résumer ça à "Ah, elles osent enfin parler". Ils ont l'air d'oublier qu'il y'en avait aussi plein plein plein qui en parlaient, depuis des années, à la machine à café j'entendais plein d'histoires comme ça. Simplement maintenant elles sont crues, ou on ne minimise pas "haha oui c'est bien le genre de Roger de faire ça XD"
 
Dernière édition :
Je ne trouve pas logique de dire que Me Too n'a rien changé : c'est beaucoup trop tôt et on a aucun recul. C'est illusoire de penser que ça va changer comme ça.
Pourtant on peut constater une véritable libération de la parole ces dernières années ( libération qui à commencé bien avant Me Too qui en fut l'apogée je dirais). ET surtout une véritable prise de conscience comme l'a très bien dit ma voisine du dessus.
Je me demande si cela aura impact dans le traitement des victimes d'agressions ou de viols par les instances policières et judiciaires. Je pense que oui, mais cela ne se fera pas en un jour.
 

skippy01

Peau lisse partout, justice nulle-part.
Je me demande si cela aura impact dans le traitement des victimes d'agressions ou de viols par les instances policières et judiciaires.
Pour ça, il faudrait que le gouvernement arrête sa politique de racket des institutions. Le problème, c'est les gouvernements n'ont fait quasiment que ça indépendemment de leur couleur politique, donc c'est pas demain la veille que ça va s'arrêter.
 
Personnellement je n'ai constaté absolument aucun changement, que ce soit dans mon entourage ou dans les discours que je peux entendre ici et là (dans la rue, notamment). Pour certains, j'ai l'impression que le respect et la prise de conscience ont même encore reculé, à base de "elles font chier avec leur féminisme et leur buzz MeToo, bientôt on ne pourra plus s'adresser la parole normalement". Je l'ai entendu dans ma belle-famille, mais aussi dehors de la part de jeunes et moins jeunes, parfois des femmes aussi, à tel point que j'ai le sentiment que ça fait complètement l'effet inverse parfois. J'arrive à une sorte de découragement sur la question je crois. J'ai entendu plus de retours négatifs que positifs sur la question, j'espérais plutôt des choses comme "les femmes osent enfin parler" et au lieu de ça j'entends surtout des "elles se font des films pour rien, ces hystériques".
En définitive, je crois ça interpelle surtout les hommes qui ne sont pas les plus sexistes, et que les autres, ceux qui devraient se sentir en priorité concernés par le message/se remettre en question sur l'image qu'ils ont des femmes, s'en fichent totalement voire tombent encore plus dans l'extrême.
Après j'espère que ça fera davantage évoluer les mentalités sur le long terme, mais sur le court terme c'est vraiment pas ça. En tout cas, c'est ce que je ressens.
 
Dernière édition :
Pour moi depuis me too ça a été l' enfer à la fac, j' étudie une discipline très conservatrice et les professeurs ont d' abord comparé ce mouvement à la délation sous le régime de Vichy. Depuis ils ont de plus multiplié les blagues misogynes suivies d' un " c' est vrai que je dois faire attention sinon vous allez me balancer sur internet " sur un ton hyper moqueur.
 
  • Big up !
Reactions : Freehug
Oui, ça a changé certaines choses. Peut-être pas dans les actions concrètes contre les violences sexuelles ou leur prise en charge. Mais sur les gens, on ne peut pas dire que ça n'a rien changé.

Je trouve que le titre de l'article d'RTL Girl déforme le propos de son enquête : "Metoo n'a rien changé", ça n'a pas le même sens que "Metoo n'a pas amélioré ni dégradé la lutte contre les violences faites aux femmes en France." Je sais qu'on est sur internet, qu'il faut que les gens cliquent, mais les mots sont importants, non ?

A titre individuel, j'ai l'impression que depuis Metoo, pas mal de femmes de mon entourage se sentent plus légitimes à parler de violences sexuelles et sexistes, voire à tenir tête à des contradicteurs machos. Je vois de plus en plus souvent des femmes se soutenir quand un mec vient """nuancer""" leur propos à coup de "ouiiin, notallmen". Et c'est beaucoup plus difficile de minimiser un discours quand t'as plus une, mais trois ou quatre femmes qui t'expliquent que tu as tort dans ce débat. C'est une prise de pouvoir. Ouais, c'est pas grand-chose, et ça reste dans le cercle privé. Mais on part de tellement loin, franchement.

Il ne suffit pas d'un événement, même marquant, pour que tout s'arrange comme par magie. Les violeurs ne vont pas tous se remettre en question du jour au lendemain, ni la police, ni le système judiciaire, ni l'ensemble de la population mondiale. Et on manque de recul pour observer des conséquences réelles. Mais je suis sûre que Metoo restera comme un moment important de l'histoire du féminisme et comme une étape dans la prise de conscience collective du caractère systémique des violences patriarcales.
 
Dernière édition :
Logiquement les retours vont être négatifs ou positifs selon les milieux qu'on fréquente... Dans les communautés plus facilement misogynes c'est clair qu'il y a un rejet de la parole des femmes, quand des milieux plus progressistes peuvent être plus à l'écoute. Quoi qu'il en soit, je pense qu'on va dans le sens de davantage de dénonciations, ce que je considère comme étant une bonne chose, vu le très faible taux de fausses accusations dont on nous rebat les oreilles...
 
Le manque d’analyse lié à cette enquête me laisse mi figue mi raisin.

C’est vrai qu’à rabâcher que les anniversaire de texte constitutionnels ou législatifs on oublie que les évolutions politiques et sociétales ne se font pas en un jour. Et que les événements particuliers sont bien plus souvent les conséquences d’une évolution que leur événement déclencheur.

En prenant un minimum de recul c’est tout à fait normal que les événements de ce type appellent les réactionnaires à la réaction, donnant parfois l’impression que cela annule le mouvement, c’est quand la poussière sera retombée qu’on se rendra compte de combien on a avancé.

Ne serait ce qu’en prenant l’exemple du droit de vote des femmes en France, voté dès 1919 à l’assemblée nationale et qui ne sera effectif qu’en 1945. (Ou de 99,9% des combats politiques allant de la lutte entre les Populares et les Optimates au sénat Romain à la légalisation de l’IVG)

MeToo n’aurait probablement pas pu existé il y a 10 ans, encore moins il y a 20 ans. Et les événements qu’on verra dans 10 ans seront différents de ceux d'aujourd'hui. On appréciera son véritable impact dans plusieurs années.

Pour répondre à la question : MeToo n’a rien changé pour moi vu que j’étais déjà dans un environnement ultra-privilégié vis à vis de ce sujet.
 
Dernière édition :

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes