Question (pas si) con Est-ce qu'on peut "devenir" lesbienne ?

Bonjour à toutes,

Je sais pas trop où poster ça. Bon le titre à de quoi choquer j'avoue, c'était pour le clic. Mais je vais mieux m'expliquer ici. Je vais présenter un peu mon parcours en-dessous pour vous présenter pourquoi j'en viens à cette question.

J'ai 22 ans, et je suis sexuellement active depuis mes 15 ans environ (avec une agression sexuelle comme première fois). J'ai fréquenté que des hommes jusqu'à maintenant. La plupart de mes relations ont été un échec, par peur d'être seule et non-confiance en moi j'ai choisi des hommes abusifs, manipulateurs, etc. J'ai subi un autre viol par la suite d'une personne en qui j'avais confiance, puis une agression sexuelle que j'ai encore du mal à qualifier de viol. Pendant mon adolescence, je voulais me donner l'image d'une femme sexuellement libérée, bien dans sa peau (alors qu'en fait je subissais), parce que je voulais ressembler à une féministe libérée (ce qui du coup à fait que je n'ai pas vu ce qui m'arrivait vraiment). Bref, j'ai continué à courir après le prince charmant, même en étant féministe, j'ai continué à avoir cette vision idéale de l'homme salvateur qui m'a été induite pendant ma première socialisation, et de laquelle j'ai du mal à me défaire. J'ai du mal à l'admettre, mais j'ai souvent des "obsessions" sur des hommes parce que je pense à chaque fois avoir trouvé LE bon. Alors j'en suis venue à accepter des choses intolérables.
Ce n'est que lors de ma dernière relation que j'ai réalisé qu'un couple pouvait être sain, et stable. Malheureusement, je viens de rompre ... parce qu'il m'a trompée (des choses pas saines étaient présentes, que je n'avais pas décelé au début).

De ces multiples relations, j'ai néanmoins acquis un peu d'expérience. Je pourrais citer trois points :
- les hommes, même les non-manipulateurs, avaient pour la plupart peur des idées féministes, étaient égoïstes au lit (voire violeurs), et surtout PEU ENCLINS A COMMUNIQUER SUR LEURS ÉMOTIONS. Ça m'a rendue dingue, je sais que ça fait partie de la socialisation des hommes et du patriarcat, mais alors que moi j'ai un besoin constant de remise en question et d'introspection, je n'ai fait face qu'à des murs.
- j'ai tendance à essayer de voir la séduction d'un point de vue féministe - ne pas laisser l'homme payer, et vivre ma sexualité à fond (tout en étant en dissonance cognitive par le fait de trouver le prince charmant). Mais voilà, ce que j'en ai retenu c'est du coup avoir été prise pour une femme non-respectable et bonne à jeter après une nuit. Quelques semaines de plan cul à la limite. Aujourd'hui je ne me comporte plus comme ça, je me "préserve", pas pour plaire aux hommes (loin de là!) mais pour ne plus être maltraitée.
- je suis attirée par des hommes charismatiques et "dominants". C'est hyper problématique pour moi, parce que ça va complètement à l'encontre de mes idées en tant que féministe. La plupart étaient des militants, un peu à gauche, qui disaient être féministes ... mais au final avaient un discours ultra-problématique sur la question, avec lesquels je ne pouvais pas discuter de ça. J'avais l'impression d'être bernée.

Bref, j'en suis venue à développer une réelle méfiance vis-à-vis des hommes, et une réelle méfiance vis-à-vis de moi-même qui a tendance à choisir toujours les pires.

D'un autre côté, j'ai vraiment envie de construire des relations moins patriarco-centrées. J'ai des relations beaucoup plus saines avec les femmes, parce que je ne leur cours pas après en me disant que c'est peut-être la princesse charmante. C'est probable que cette idée de "changer de paradigme" soit encore un problème lié à ma peur d'être seule (j'ai pas vraiment résolu la question là-dessus), mais c'est aussi une volonté d'améliorer mon bien-être en général en me coupant des comportements trop auto-destructeurs liés notamment au patriarcat. Je sais que j'ai déjà été sexuellement attirée par des femmes (au nombre de trois exactement), et j'ai été surprise de voir que je l'étais. Je ne me considère pas bisexuelle, car ce n'est pas allé plus loin que le fantasme et il s'agit bien ici de sexualité, et non d'amour.
Mais du coup je me pose la question, est-ce que le fait d'être sexuellement attirée par quelques femmes fait de moi-même une potentielle amoureuse des femmes ? Bref, où est la limite entre hétérosexualité, homosexualité et bisexualité ? Est-ce que si quelqu'un ne sait pas au plus profond de lui-même depuis le début qu'il est homosexuel.le (comme dans beaucoup de témoignages d'hommes et femmes homosexuel.le.s), ça tend à confirmer l'hétérosexualité ?

Merci de vos réponses :)
Désolé pour le pavé + désolé si je dis des choses potentiellement homophobes, transphobes etc. Il s'agit de questions personnelles et peut-être que je les pose mal. N'hésitez pas à me dire si les questions sont mal posées.
 
  • Big up !
Reactions : Songi songi and Etp

Madhiko

Madhikoquine
D'après mon expérience, on peut changer d'orientation sexuelle au cours de sa vie. On ne suit pas forcément le schéma "déni où on se croit hétéro mais on se trompe" puis "découverte de son homosexualité et on reste homo toute sa vie". C'est fréquent, mais ça n'a pas du tout été mon cas.
Concernant la bisexualité, ça implique certes d'être attirée par les hommes et par les femmes, mais pas forcément de la même façon, avec la même intensité ou à la même fréquence. Et on peut aussi être attirée juste sexuellement par un genre, sans avoir d'attirance amoureuse pour autant.
 
Bonjour @Maselete !
Je me définis comme pansexuelle et j'ai eu beaucoup de mal à accepter cette orientation parce que j'avais justement cette image "born this way" des personnes lgtbtqip+. Je pensais qu'on le savait depuis toujours. A 18 ans je suis tombée amoureuse de ma meilleure amie, mais avant je n'avais jamais eu (ou du moins pas consciemment) d'attirance homosexuelle. Quand j'y repense j'ai l'impression que j'ai été hétéro jusqu'a mes 18 ans et que je suis "devenue" bi/pan. C'est important de se rappeller que l'orientation sexuelle est fluide - pour certaines personnes elle reste fixée sur un genre ou plusieurs toute leur vie, pour d'autres il y aura des périodes uniquement hétéro, des periodes lesbiennes, d'autre bi.. c'est quand même assez récent de considérer notre orientation sexuelle comme une identité et non comme des actions.
Aussi ce n'est pas parce que ce n'est resté qu'au stade de fantasme que tu ne peux pas te définir comme bisexuelle ! D'ailleurs pour répondre à ta réflexion sur la sexualité, bisexuel.le définit justement une orientation sexuelle, pour des sentiments amoureux on pourrait dire biromantique (même si dans les faits la plupart des gens n'utilisent que le terme bisexuel pour parler des deux aspects). En fait la bisexualite/pansexualité est tout aussi fluide; tu peux être attiré.e à 90% par les mecs, à 5% par les filles et à 5% par les personnes non binaires et quand même te définir bisexuel.le ou inversement, tu peux n'être attiré sexuellement ou romantique ment que par une identité de genre... bref tout est possible !
On nous présente souvent l'orientation sexuelle comme un choix radical (entre homosexualité et hétérosexualité en passant par l'invisibilisation de la pansexualité / bisexualité bien sur...) et c'est un obstacle parfois à la compréhension de soi. La vérité c'est que les choses sont fluides et changeantes!
 

skippy01

Peau lisse partout, justice nulle-part.
Oui, ça peut changer au cours de la vie.
Ceci dit, je ne vais pas vous mentir, j'ai été un peu mal à l'aise à la découverte de cette vidéo, en même temps que l'info qu'elle présente. En plus de discréditer les discours pro-LGBT+ affirmant qu'on naît comme tel.le et que ça ne change pas (tout un pan de militantisme qui s'écroule, ça fait mal), ça pourrait bien apporter de l'eau au moulin des LGBTphobes qui pourront s'en servir pour dire «ah ben tu vois, je t'avais dit qu'on peut devenir gay/que c'est juste une passade/qu'on peut en guérir».
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes