Fernando Pessoa - Les Chroniques de l'Intranquillité

Les extraits que tu as choisis Ophelie sont magnifiques ! Ce livre m'intrigue grandement parce que je suis exactement dans l'état d'esprit que tu décris comme étant le tien à l'époque de ta première lecture de ce livre. Je pense moi aussi me procurer ce livre et le lire dès que possible !
 
J'ai bien envie de lire ce livre mais comme j'ai une forte tendance à angoisser/déprimer , j'ai peur que ça me mette dans un état que je redoute beaucoup ...
 
H

Harpo

Guest
C'est marrant parce que je trouve qu'il y a justement chez Pessoa quelque chose qui touche au coeur de la vie. C'est son existence quotidienne qui est morose, banale, sans amours et sans heurts, mais le déroulement incessant de sa pensée et la manière dont elle s'accroche au sensible la rend ultra vivante. Une vie intérieure qui ne peut être contenue dans le corps gris d'un employé de bureau mais qui se démultiplie et qui va par-delà, comme la littérature quoi ahah. C'est précisément dans le développement puissant de ses sens qu'il devient plus vivant que l'homme ordinaire ! Je pense notamment à un passage où il parvient à se détacher réellement de l'humanité : il se promène dans la rue, et comprend subitement que ces gens qui marchent devant lui, qui crient et qui s'aiment, qui chahutent et qui mangent ne sont que des dos, des dos interchangeables. Pessoa est plus vivant que les hommes qui ont une existence "extérieure" riche, parce que sa pensée est un élan vital, alors que la vie des autres qui semble agitée n'est qu'expression de l'espèce dans un environnement fangeux et vulgaire (au sens propre). Donc malgré un propos pessimiste (les gens sont ternes, mon métier m'ennuie, je n'ai jamais aimé) je trouve une grande vitalité et un grand bonheur chez Pessoa, dans sa capacité d'émerveillement et d'écriture !

Edit : je raconte ma vie et grand bien m'en fasse, mais j'avais oublié de préciser que cette chronique était encore une fois vraiment agréable à lire, d'autant plus que c'est un très beau sujet ! Ca serait chouette, d'ailleurs, une série d'articles littéraires, sur les livres qui ont changé notre vie. Certes, ça sonne un peu niais genre j'ai lu l'Herbe Bleue et j'ai compris que les drogues c'est pas bien mais bon.
 
« J?ai toujours raté les choses que personne ne rate jamais; ce que les autres font tout naturellement, j?ai dû ma vie durant m?appliquer à les faire consciencieusement. J?ai toujours souhaité obtenir ce que les autres obtenaient sans presque le souhaiter. Il y a toujours eu, entre la vie et moi, des vitres dépolies ; je ne les ai perçues ni par la vue ni par le toucher; et je n?ai vécu ni ma vie ni mes projets, je n?ai été que le songe de ce que je voulais être; mon rêve a commencé dans ma volonté elle-même, mes plans ont toujours été la fiction première de ce que je n?ai jamais été.
Je me suis toujours demandé si c?était ma sensibilité qui était trop vive pour mon intelligence, ou mon intelligence pour ma sensibilité. J?ai toujours été en retard sur l?une des deux, ou bien c?est la troisième qui était en retard sur les autres. »
J'ai jamais pu mettre des mots sur cette sensation,mais c'est exactement ça,je sens qu'il me faut ce livre!
C'est un très bel article,les livres me touchent beaucoup,et les gens qui parlent des livres qui les touchent encore plus!
 
Pour les fans : ) le plus connu de ses poemes

"O mar salgado,quanto do teu sal
Sao lagrimas de Portugal!
Por te cruzamos, quantas maes choraram
Quantos filhos en vao rezaram!
Quantas noivas ficaram por casar
Para que fosses nosso, o mar!

Valeu a pena? Tudo vale a pena
Se a alma nao e pequena.
Quem quer passar alem do Bojador
Tem que passar alem da dor.
Deus ao mar o perigo e o abiismo deu,
Mas nele é que espelhou o ceu"
 
PESSOAAAAAA. Mon père m'a offert l'édition de la Pléiade pour Noël. Je l'aime d'amour lui alors.

En cette fosse sur laquelle je me penche,
N'est point, me dites-vous, l'être jadis aimé...
Ni rire ni regard sous ce carré de terre...
Ah! mais ici se cachent des lèvres et des yeux.
Ce sont des mains que j'étreignais, non point une âme.
Et ces mains gisent ici.
C'est un corps, ami, que je pleure!


graouuu.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes