J

joyce-3

Guest
Opium.;3116437 a dit :
Désolée, ça n'est pas précisément ce que ton premier post laissait entendre... :cretin:

Qui décide s'il s'agit de "pinaillage" ou pas?
Tu fais le choix de rendre ton opinion publique, tu es donc susceptible de susciter des réactions qui n'iront pas nécessairement dans ton sens. C'est le risque à prendre.
En tout cas, je trouve qu'il y a toujours qqn pour pinailler sur des détails et ça devient terriblement lassant de s'exprimer sur ces forums. Je m'exprime rarement sur des sujets qui m'intéressent justement à cause des personnes qui cherchent le conflit pour des détails ou pour imposer leur point de vue comme s'il était universel.
Maintenant si ça te fait kiffer de reprendre les gens ou de déformer leur avis, fais donc. Ce sera sans moi désormais.
 
C'est marrant ce débat me rappelle The Wire: un jour j'ai lu quelque part que c'était une série ou 90% du cast était noir, et il a fallu que je le lise pour le remarquer, ça ne m'avait jamais sauté aux yeux. A aucun moment ça ne m'a empêché de m'attacher aux persos, l'identification était plus délicate, mais c'est plus lié au milieu des persos: il m'est peu facile de m'identifier à un dealer ou à un junkie, ce qui n'a rien à voir avec la couleur de peau.
 
Effectivement, j'ai regardé le premier épisode de Girls et je n'ai pas accroché non plus. Pas à cause du problème de la représentation de minorités, même si cela aurait été mieux, rares sont les séries US avec des personnages principaux non-blancs (je pense qu'on peut toujours courir pour ça - à l'expection de Winston dans New Girl et Brad dans Happy Endings), mais surtout parce que je n'arrivais pas m'y reconnaître. Alors oui, on pourra toujours dire qu'une série n'est pas un documentaire, qu'on ne peut pas s'identifier aux personnages dans toutes les séries, et je le concède. Seulement pour moi, à défaut de pouvoir m'identifier à l'un des personnages ou aux situations décrites, je m'y attache, et dans Girls, chacun des personnages principaux m'est apparu antipathique. J'ai rarement eu l'occasion de ressentir cela dans une série, mais je ne ressentais absolument rien pour elles; pire je me contrefoutais de leurs histoires. Il est possible que ce soit parce que je n'ai pas connu ce genre de situation, en jeune fille innocente emmitouflée dans le cocon familial que je suis, mais cet épisode m'a juste laissé de marbre.
Je lui laisserai néanmoins une chance, mais je ne sais pas, je ne le sens pas.
 
Je viens de voir une micro seconde de Chris O'Dowd. JE DOIS VOIR CETTE SERIE.

(The IT Crowd powaaaaaa)
 
"Yet Girls, set in Brooklyn, where only one-third of the population is white, somehow exists in a New York where minorities are only called to cast for one liners and nanny roles."
Dear Lena Dunham: I Exist | Racialicious - the intersection of race and pop culture

Est-ce parce que les blancs WASP accèdent plus facilement aux métiers du cinéma ou de TV ?
Justement les actrices de cette série sont des "filles de", la créatrice de la série a une mère photographe et un père paintre. Etre de bonne famille et avoir le "bon teint" ça aide à Hollywood. Je pense que c'est pour cela qui est plus difficile d'avoir des personnages principaux non-blancs (et non stéréotypés) dans les séries (américaines et aussi françaises) même quand elle sont sensée se passer dans une ville à grande diversité ethnique et culturelle. J'ai l'impression que les TPTB ont du mal à aller au delà de leur prisme blanc et CSP+++, et le pire c'est que lorsque ce problème est adressé c'est le déni qui règne au lieu de la remise en question.
 
Je n'ai pas encore vu la série (mais je pense le faire bientôt), mais moi aussi, ça m'énerve ce genre de réflexions... Ça me rappelle un truc que j'avais lu à l'époque quand Issac Washington avait quitté (s'était fait viré de ?) Grey's Anatomy et que quelqu'un avait dit sur un forum : "J'espère que c'est un autre acteur de couleur qui le remplacera". Euh... what ? (Déjà, notons le "de couleur", parce que Noir, c'est vilain, ouh, pas beau !). Moi ce que j'attends d'un acteur, c'est qu'il me convainque par sa prestation, qu'il me fasse rire quand il doit faire rire, qu'il me fasse pleurer quand ça doit être le cas, qu'il me transporte, qu'il me fasse vibrer... Après, je n'en ai rien à faire qu'il soit Noir, asiatique, martien ou autre.
D'ailleurs, ça m'énerve qu'on mette un Noir ou un hispanique dans une série juste à cause des quotas. Prenez Castle. J'aime bien la série, mais franchement, comme par hasard, le chef de la police Noir a été remplacé, comme c'est original, par une Noire. Et puis forcément, il y a un couple dans la série, et c'est une noire avec un hispanique (bon, il y a un effort de "mélange", mais quand même, ça ne va pas très loin...)
J'adore Sex & the City, et jamais je ne me suis posé la question de savoir pourquoi il n'y avait pas d'acteurs "de minorité". Et Girls (je répète, je ne l'ai pas encore vue) est censée refléter une réalité. Et dans la réalité, est-ce que dans tous les groupes d'amis il y a un Noir ou un asiatique ? A commencer par le mien (de groupe d'amis), non, et ça ne me viendrait pas à l'esprit d'y voir un problème. Et j'aimerais bien que quelqu'un me fasse une réflexion à propos de ça, il serait bien reçu, tiens...
Je ne sais pas si j'ai été très claire, ni j'ai été assez politiquement correct, mais bon...
 
KitKat's;3116119 a dit :
Oui enfin même en étant fatiguée c'est un peu limite hein.Je ne suis pas en train de t'engueuler ou quoi que ce soit cependant c'est très maladroit comme façon de s'exprimer.Je suis Noire et française et je ne me considère absolument pas comme une étrangère.
Peut-être as-tu parlé ainsi pour éviter de dire des mots qui semblent tabous (et à tort) pour certaines personnes: Noirs, Arabes.Pour autant il ne s'agit pas de termes qui blessent car ils reflètent une vérité.En revanche parler "d'étrangers" pour désigner des gens qui ne sont pas blancs fait beaucoup plus de mal.
Euh, c'était absolument pas volontaire et il ne faut pas se sentir visé ! Ça arrive à tout le monde d'écrire des choses sans se relire et en étant fatigué, non ? De toute façon, le débat n'est pas sur les mots que j'ai utilisé mais sur la série en elle-même :)
 
Alors alors. J'attendais beaucoup cette série, vraiment, parce que j'adore Judd Appatow et je trouve qu'on manque sérieusement de bonnes séries avec des personnages féminins un peu réalistes qui ne ressemblent pas à Serena VDW dans Gossip Girl. Donc j'étais toute convaincue dès que j'ai vu le premier teaser il y a bien trois mois. Et j'ai pas DU TOUT été déçue par le premier épisode parce que toutes les 5 minutes c'était story of my life. Après c'est vrai que j'ai personnellement un paquet de points communs avec l'héroïne (spoiled white bitch with a low self esteem comme j'ai lu dans les critiques négatives) et être financée à 25ans par mes parents en tant que fille unique qui ne sait pas trop quoi faire de sa vie, j'en connais un rayon. De ce point de vue là, tout est impeccable.
Après, niveau diversité, je comprends bien les critiques. Ok New York et Brooklyn en particulier, c'est loin d'être 100% blanc mais je pense que Lena Dunham parle de ce qu'elle connait et je préfère qu'elle parle bien de la vie pas toujours glorieuse d'une white spoiled bitch plutôt que de tenter de satisfaire tout le monde en écrivant un rôle pour une fille noire ou latino et tomber dans des clichés parce qu'on n'est ni noire ni latino.
De plus, je n'ai jamais mis les pieds à Brooklyn, mais j'ai lu quelques livres sur le fait c'est le quartier envahi par la middle class aisée blanche qui fait grimper les loyers et qui repousse les classes les plus pauvres (noires et latinos). Donc ce côté 100% blanc à Brooklyn ne m'étonne pas plus que ça parce que la middle class s'y installe sans franchement se mélanger à ceux qui étaient là avant, mais plutôt en les délogeant (coucou les hipsters de Williamsburg, mais là on s'égare). C'est un aspect qu'on voit aussi dans la série Bored to Death qui se passe aussi à Brooklyn et où la middle class blanche promène ses enfants en poussette dans Park Slope.
Voilà, navrée pour la tartine, c'est juste que j'écris mon mémoire un peu sur Brooklyn en ce moment ;)
 
P

Patatelalex

Guest
Bonjour avant toutes choses, je tiens à préciser que je viens en paix. :fleur:
Dans un monde parfait, ou l'on ne ferait pas plus attention à la couleur de la peaubqu'à la couleur des cheveux, ce ne serait pas grave.
Il se trouve que notre monde est loin d'être parfait, par exemple en parlant d'une fiction, même avec des amis, je suis généralement assimilée au personnage noir.
Petit exemple récent
"Moi: et moi dans les simspon je suis qui?
un personnage lambda sans importance: bah, la fille du docteur Hibbert."
"bah"? Apparemment c'est une évidence que le seul personage auquel l'on peut m'identifier soit la jeune fille noire.-_-
D'ailleurs, vu que je suis noir et plutot ronde, les gens me voient direct comme la grande gueule hilarante de service.:facepalm:
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
Bref, parenthèse mise à part quand toutes ses fiction sensées représenter plus ou moins la population ne montre personne te ressemblant, tu te poses des questions sur la légitimité de ta place dans ce monde. Enfant, j'ai longtemps voulu devenir blanche, car les jolies filles dans les dessins animées et séries que je regardais et auquelle je voulais ressembler l'étaient (presque) toutes.:erf:

Bon j'avoue qu'avoir des quotas de minorités ce n'est pas la solution non plus. Generalement il s'agit d'un noir sortit de nul part qui n'a rien à faire la et généralement meurt dès que le scénério le permet. :eh:
Bon il y a des fois ou le concept du noir sortit de nul part est plutot bien exploité (mention spécial à how I met your mother) :happy:

On peut penser que je chipotte, mais pour moi il s'agit du même combat (à différente échelle) que celui pour l'image des femmes dans notre société.

Petit bonus: l'expérience de Kenneth: (qui soit dit en passant à été refaite en 2007 et donne les mêmes résultats...:sad:
White Doll, Black Doll. Which one is the nice doll? - YouTube
 
Je vis actuellement aux Etats-Unis, et oui, c'est une certitude, ils sont obsédés par la "race" (ils ne disent d'ailleurs pas "ethnicité" ou "origine" ou quoique ce soit d'autre, mais bien "race" qui pour moi reste un concept un peu problématique).
Bref, toujours est-il que je suis choquée par l'espèce de racisme ambiant, totalement accepté, qui baigne ici, alors que je suis dans une université réputée pour être très à gauche et qui est à cheval sur le principe de diversité, justement. Les blancs trainent avec les blancs, les asiatiques avec les asiatiques avec les asiatiques et les noirs avec les noirs (même si eux sont très peu nombreux, ce qui est très triste étant donné que je suis dans une très bonne université). Je connais une seule fille dont le groupe d'amis proches est très, très diversifié.
J'ai été choquée par certaines choses que j'ai entendu: mes colocs asiatiques disaient des choses comme "je suis très studieuse car je suis asiatique" ou "je ne vais pas dans ce magasin, il vend que des produits pour blancs". Le pire pour moi a été ma coloc mexicaine (enfin américaine d'origine mexicaine) qui me disait "je ne peux pas prendre des conseils sur ma relation avec lui venant de ma mère car mon père est mexicain et mon copain est noir, ça n'a rien à voir". Euh, il me semble que ce sont deux êtres humains, ils doivent donc avoir quelques points communs non?
De la même façon sur le campus TOUTES les associations fonctionnent par la solidarité entre ethnies ou pays d'origine : "latinos étudiant le droit", "solidarité taiwanaise"... En fait ce raisonnement par ethnie ne me semble pas logique pour moi.
Bref. Ils sont obsédés avec la diversité mais ne la mettent pas pour autant en pratique dans leur vie de tous les jours. Je ne sais pas, ma vision des choses est que je me moque de l'endroit d'où tu viens ou la couleur de ta peau, t'es un être humain c'est tout.
Alors oui, la France est sûrement raciste d'une autre manière, peut-être plus insidieuse car moins affichée, mais c'est pas bien mieux la façon de faire américaine. Et puis aussi le fait de toujours, toujours, insister sur la "race" n'aide pas à atténuer le racisme, bien au contraire!

Tout ça pour dire que cette polémique me semble vraiment infondée mais typiquement Américaine. Après j'ai pas dit que notre système était mieux, c'est juste qu'on fonctionne sur des bases totalement différentes, on peut pas comprendre. Après c'est sûr que le mieux ce serait qu'il y ait de la diversité et qu'on le remarque même pas, ça ça serait vraiment chouette:top:
 
Queen Bitch;3117595 a dit :
Je ne comprends pas trop la comparaison avec Sex and the City, il y a des meufs et y a du sexe mais je crois que les points communs s'arrêtent là, surtout que ce n'est pas du tout le même genre de meufs ni le même genre de sexe! J'aime SATC hein, mais c'est tellement réducteur de ramener n'importe quelle série de meufs à celle-là. SATC avait eu à son époque le grand mérite de décomplexer la parole autour du sexe, ce qui n'est pas rien, mais les personnages sont des clichés sur pattes. Dans Girls j'ai l'impression qu'on essaye de creuser un peu plus, c'est très difficile de comparer une série de 6 saisons (et 2 films) à une d'à peine 2 épisodes mais vraiment à aucun moment je n'ai pensé à SATC.
En fait je pense que Lena Dunham nous a pas laissé le choix - y a une référence à SATC dans le premier épisode, et avant même sa diffusion elle en parlait déjà. Et cette semaine, elle en a à nouveau parlé dans une interview, où elle dit qu'elle adorerait que les nanas de SATC fasse un cameo dans Girls :

"We acknowledge that this show couldn't exist without Sex And The City. These are girls who were raised on Sex And The City. It's a part of why they're all moving to New York. Maybe we can have something like Miranda drinking a smoothie and walking by the gym. But maybe it's something you save for the series' finale. You know, it's this amazing moment where they're just sitting at a table in the background. I feel like they probably come with a hair and makeup team we can't afford."
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes