Ca va peut être paraitre débile, au vu des réactions précédentes, mais j'ai presque l'impression qu'on parle de moi dans cet article. Pas que je sois mégalo, mais moi aussi j'ai lu la trilogie du dernier héraut-mage, de mercedes lackey. Je devais avoir une quinzaine d'années, et même si je ne partage pas toutes les opinons émises dans l'article (particulièrement l'assimilation de chrétien-homophobe, qui me blesse un peu), sur le fond, ça m'a fait le même effet.

Ne nous voilons pas la face, il faut, à un moment ou un autre, un déclencheur, pour remettre en cause des idées préconçues. Ce sont des choses qui se font au fur et a mesure. Chez moi, on ne parlait pas d'homosexualité. Si j'avais posé des questions, j'aurais reçu des réponses, et je ne doute pas qu'elles auraient été tolérantes. Mais je ne l'ai pas fait.
Alors je n'étais pas homophobe (pur mois ça implique un jugement tranché) j'étais juste suspicieuse. Je trouvais ça bizarre, et je ne connaissais personne qui fut touché de cet "étrange phénomène".
Ce n'est qu'après avoir lu ce livre, et s'être attaché au héros, (qui n'est en fait qu'un archétype de ce qu'une grande partie des ados voit en soit même : un jeune homme, un peu différent des autres, qui veut devenir quelqu'un, réaliser ses rêves, et rendre fiers les gens qu'il aime), que je me suis vraiment posée des questions. Et je suis arrivée à la conclusion que la suspicion n'était pas une bonne raison pour mettre des bâtons dans les roues des gens qui s'aiment (hou que c'est culcul dit comme ça). Et j'en suis toujours là. Et quand je vois des amis cathos rentrer dans le débat, c'est toujours à ça que je me raccroche : pourquoi faire du mal à des gens qui ne t'en veulent aucun ?

*fin du paragraphe ma vie en trois volumes*

Voilà. Je n'approuve pas tout dans son témoignage. Moi je suis croyante, et pourtant, je ne suis pas homophobe. Et je ne suis pas la seule. L'un n’empêche pas l'autre !
Je ne dis pas non plus que ce livre est d'une grande qualité. Il m'a touché, j'ai aimé l'univers. Peut être qu'en le relisant, je serais déçue.
Mais par contre, je milite pour la reconnaissance du pouvoir de réflexion des livres. Je pense que tout le monde a besoin de temps en temps d'un petit coup de pouce pour se poser des questions. Ça aurait pu être un ami, une discussion, un film, un éclair de génie (qui sait)... mais chez moi c'est souvent passé par les livres. Je trouve ça plutôt beau qu'une activité si solitaire rende plus humain ! Et je suis contente que quelqu'un d'autre le dise aussi :

LISEZ, ça apporte beaucoup !
 
K

katnissvsw

Guest
Antigone.;3752975 a dit :
Pitié, ne lui faites pas lire "La part de l'autre", elle risquerait de se mettre à aimer Hitler après ça.

(désolée, c'est moyen comme comparaison, mais euh, elle est un peu coconne la meuf là quand même : le perso était sympa, donc j'ai changé d'avis. C'est cool si ça marche, mais désespérant de bêtise aussi.)
J'ai pensé exactement en lisant l'article mais bon tant que ça va dans le bon sens.
 
Je dois être un peu cucul de penser que c'est chouette :/

Oui, elle a précisé qu'elle était devenue agnostique, peut-être que c'était maladroit parce que ça n'a rien à voir avec le reste, mais il faut garder en tête que cette jeune fille est américaine. Je ne dis pas que les jeunes étazuniens sont plus bêtes que les européens, loin de là, juste que là-bas la culture religieuse est beaucoup plus prégnante que chez nous, et que le rejet de l'homosexualité est souvent rattaché à l'appartenance à un groupe religieux.

Alors non, elle n'a pas écrit une thèse sur le sujet, elle n'a pas développé plus que ça, c'est juste un message posté sur Reddit. A mon humble avis, l'idée était de dire au monde que c'était possible de changer d'opinion grâce à la lecture, elle avait envie de faire passer ce message, c'est tout. Oui, c'est peut-être con d'avoir changé radicalement d'état d'esprit après avoir lu une trilogie de bouquins (plutôt mauvaise d'après ce que j'ai cru comprendre ?), mais j'ai pas peur de dire que des bouquins m'ont déjà poussée à remettre en cause mes convictions. En quoi c'est bête ? Ca ne veut pas dire qu'elle va adhérer à tous les bouquins qu'elle va lire comme une éponge sans personnalité, juste que cette histoire-là l'a touchée personnellement et poussée à se remettre en question. Elle va pas devenir nazi en lisant Mein Kampf, pas plus que ça ne m'est arrivé. Et j'ai commencé à donner mon sang à cause d'un film, zut alors, ça veut dire que je suis bête et influençable.

C'est un peu le but des oeuvres en général, sensibiliser les gens, il faut pas s'étonner si quelquefois ça marche. J'ai du mal à comprendre en quoi être empathique = être stupide.
 
K

katnissvsw

Guest
Hawley Le problème n'est pas l'empathie mais encore faut il qu'elle soit utilisée à bonne escient.
Il y en a qui peuvent éprouver de l'empathie pour de mauvaise personne comme le cas cité par Antigone.
 
Mais mais...je suis la seule à pas comprendre ce que vient foutre Hitler dans le débat là :eh: ?? (Point Godwin quand même quoi).
 
C'est vrai que son témoignage paraît un peu naïf, voire simpliste. Mais je ne trouve pas ça si bizarre ou si idiot que ça. Pour moi c'est vraiment une des vertus de la fiction que de permettre d'avoir accès à d'autres expériences que la sienne... Et pour une personne pour qui l'homosexualité était à la fois un péché et quelque chose de complètement abstrait, la voir incarnée dans un personnage auquel elle est attachée peut changer sa vision du monde, en en faisant paradoxalement un truc réel. Un truc qui me paraît intéressant ici, c'est qu'elle a lu le livre sans rien savoir de l'orientation sexuelle du personnage principal ; elle a donc eu le temps de s'attacher à lui ; cela implique de se confronter à l'idée, rien qu'un instant, que quelqu'un qu'on aime (au sens très large, hein), puisse avoir une orientation sexuelle différente de celle qu'on imagine.
Est ce que ça remplace une réflexion profonde et rationnelle ? Probablement non, mais je comprends très bien que ça ait pu provoquer un vrai bouleversement. Personnellement, je ne sais pas du tout quelles auraient été mes opinions religieuses si je n'avais pas été aussi marquée par A la croisée des mondes. Et en ce qui concerne l'homosexualité (et la sexualité en général), idem, étant donné mon éducation plutôt conservatrice, je pense que si je n'y avais pas été confrontée par la lecture (et toute l'expérience intime qu'on peut en avoir), je n'aurais certainement pas eu l'approche que j'en ai aujourd'hui.
 
Je sais pas, je suis quand même d'avis que les bouquins ça peut changer la vie, ouvrir les yeux. C'est sur qu'ils ne vont pas parler à tous, mais ils peuvent ouvrir les yeux, comme un discours peut le faire, par exemple.
J'ai toujours baigné dans un milieu qui prônait la tolérance, mais quand ado j'ai commencé à lire Tales of the city / Chroniques de San Francisco, grosse révélation, et ça m'a encore plus ouvert les yeux et mis à l'aise avec l'homosexualité, la transsexualité et la sexualité en général, mais aussi avec d'autres sujets. D'ailleurs je vous conseille cette saga, ces bouquins sont mes livres préférés d'amour pour toujours.
 
Ahhh les chroniques de san fransisco! <3

Bref!

Perso, je trouve ça dure d'avoir un avis sur ce témoignage parce qu'il est court et qu'on n'a pas forcément les réponses aux questions que ça soulève.
Ceci dit, non, ce n'est pas seulement le livre qui l'a fait changé d'avis mais la discussion qui a suivit avec son amie. Le livre la dérangeait visiblement puisqu'elle sautait les passages "homo". Il lui a fallu 2 électrochocs pour se remettre en question.
Et je trouve ça bien, de savoir qu'à tous ages, à tous moments de notre vie, on peut un jour changer d'avis, se remettre en question. De plus elle dit qu'elle était homophobe par facilité de pensé. Elle a eu une éducation qu'elle n'a pas cherché à remettre en cause consciemment - je dis consciemment parce que mine de rien elle a fait 2 pas vers d'autres manières de penser: avoir une amie d'un autre bord politique avec qui elle a eu un débat sain et lire un livre qui la dérangeait.- et finalement, elle a réussi à dépasser ça. Elle parle de l'homophobie et de la religion, certainement parce que si elle a réussi à passer outre une homophobie 'd'habitude" elle a surement aussi remis en cause d'autre principes éducatifs. Enfin je le lis comme ça.
Après oui, on peut changer dans le mauvais sens, malheureusement. Mais mine de rien, je trouve ça agréable de voir qu'on peut changer au cours de notre vie. :d
 
Je trouve ça très positif que cette personne ait réussi à passer outre certains point de son éducation par la lecture et la discussion.

... parce que c'était aussi la discussion avec une personne d'avis différent qui l'a fait changer d'avis sur le sujet, si j'ai bien compris, pas que les bouquins. Mais je trouve ça super positif, et un message positif de temps à autre, ça fait pas de mal ^^

Comme l'ont dit d'autres MadZ, parfois, on est un peu ensuqué dans une éducation avec des idées très préconçue... et c'est cool de se dire que on peut encore évoluer vers une opinion plus ouverte.

Sans rentrer dans les détails, rapport aux sujets tels que la religion, la position de la femme dans la société et l'homosexualité, j'ai eu une éducation relativement "conservatrice" (pour pas dire de gros mots).... bah pour se sortir la tête de toussa et s'ouvrir un peu au monde, croyez moi ou non, des fois, c'est pas évident, et la lecture / discussion, ça peut sauver des cerveaux (-_____-)
 
Denderah;3752905 a dit :
Moi je trouve au contraire que ça colle parfaitement au contexte. Les bigots sont intolérants, mais pas seulement, ce sont aussi des religieux à tendance extrémiste. Hors elle était intolérante de par son éducation religieuse. ;)
Je comprend ce que tu dis mais la phrase "J'étais une bigote. En particulier envers les gays." n'est pas française. C'est comme si on disait "j'étais extrémiste, en particuliers envers les gays". On sent bien qu'il manque une précision. Si on veut garder le mot bigote il faudrait écrire quelque chose comme "J'étais bigote. Je suivais tous les préceptes de la religion chrétienne, en particuliers ceux contre les gays."
 
salvia;3757729 a dit :
Je comprend ce que tu dis mais la phrase "J'étais une bigote. En particulier envers les gays." n'est pas française. C'est comme si on disait "j'étais extrémiste, en particuliers envers les gays". On sent bien qu'il manque une précision. Si on veut garder le mot bigote il faudrait écrire quelque chose comme "J'étais bigote. Je suivais tous les préceptes de la religion chrétienne, en particuliers ceux contre les gays."
Hé bien non, ça tend au pléonasme de rajouter cela. Le terme bigot contient déjà cette signification. ;)

Bigot = religieux intolérant à tendance extrémiste, très à cheval sur les principes de sa religion.

La phrase d'origine pour moi joue justement sur le sens et tout ce que peut signifier bigot, il n'est nul besoin d'en rajouter. C'est presque une "private joke" de dire juste "j'étais bigote, en particulier envers les gays", que comprendront de suite tous ceux qui connaissent le terme.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes