J'ai vraiment adoré ton article, car je m'y retrouve pas mal. Ça fera bientôt un an que j'ai quitté mon ex (plus vieux que moi) et même si j'ai eu du mal à me remettre en couple (l'un avait encore des pensées pour son ex, les autres étaient bien trop... culcul et le dernier était "dingue de moi" (non, je n'en rajoute pas) depuis 6 mois, je lui ai laissé une chance, mais en une semaine, je me suis rendu compte qu'on était pas compatible et j'ai cassé (Ps. il pensait même au suicide :/)), je suis sur la bonne voie.

Étre en couple pendant 4 ans, vivre e couple pendant 4 ans surtout et se retrouver seule tout à coup, c'est ça qui m'a fait bizarre et franchement, je ne regrette rien. À l'époque où j'étais encore avec mon ex, je me prenais la tête souvent avec mes parents et désormais, je vis chez eux. Mon contrat dans mon ancienne entreprise s'est terminé et je peux enfin me reposer (chose que je n'aurai pas faite si je serais encore avec lui), l'an prochain, je part en FAC d'Anglais (encore un truc en plus) et j'aimerais pouvoir faire une école de maquilleuse.

Franchement, la phrase que tu as dites : " je ne modelais plus ma vie selon la personne avec qui j’étais en couple, je modelais ma relation de couple naissante pour qu’elle soit compatible avec ma vie. : c'est exactement ça dont j'ai envie ! *.*
 
  • Big up !
Reactions : Kmarlou
Ça fait 1 an et demi que j'ai quitté mon ex et aujourd'hui je crois pouvoir dire que ça a été une super décision.

On était ensemble depuis 6 ans, de mes 17 à mes 23 ans. On s'était déjà séparé au bout de 3 ans de relation mais j'étais revenue vers lui car j'avais trop peur d'être seule. Je pensais qu'il était le seul à pouvoir m'aimer, je pensais que c'était le bon, mais qu'il fallait juste que je fasse plus d'efforts. Et puis au fil du temps, je me suis rendue compte que malgré tous mes efforts, je ne serais jamais pleinement heureuse à ses côtés parce qu'on ne souhaitait pas la même chose dans la vie. En grandissant, on était devenu totalement opposé.

Alors j'ai pris la décision de le quitter, de retourner chez mes parents, de lui laisser l'appartement, de l'annoncer à tout le monde. Et je retrouve vraiment la sensation de SPP, se dire qu'on ne va pas y arriver, avoir peur de la solitude, ... Mais la chose qui me faisait le plus peur c'était que je ne savais pas qui j'étais. J'avais totalement défini ma personne et mon caractère par rapport à mon couple, et seule, je ne savais absolument pas quelles étaient mes valeurs, mes opinions, etc...
Aujourd'hui, je suis avec mon nouveau copain et notre relation est basée sur 3 êtres : lui, moi et nous. Je sais donc qui je suis en dehors de mon couple et que je peux vivre seule s'il le faut. Je l'aime mais si un jour, on devait se séparer, bien que j'aurais énormément de chagrin, je sais que je pourrais vivre en paix avec moi même. Cette prise de conscience permet à notre couple d'être beaucoup plus solide. Je sais également que je ne suis plus prête à tout supporter pour rester avec quelqu'un, ce qui me rend vraiment fière de moi.
Aaaaarg, avec l'article de SPP je me sentais déjà un peu moins seule, mais là je me sens carrément comprise, dieu que ça rassure !
Explications : J'ai quitté mon copain (je n'arrive même pas à dire ex) une première fois en août. C'était mon premier amour, on s'est aimé énormément (lui m'aime toujours énormément d'ailleurs... :X), nous sommes restés 3 ans et demi ensemble, et tout au long de cette 4ème année, j'ai vécu une période assez difficile, où je n'me sentais plus à ma place, je n'avais plus envie de rire, je me sentais prisonnière de mon traintrain quotidien avec cette sensation déchirante de ne pas savoir qui j'étais. C'est là dessus que ton message m'a parlé : je crois que pendant ces 3 années ma personnalité et mes idées se sont complètement calquées, du moins ont été très influencées par les siennes. J'avais 17 ans quand nous nous sommes mis ensemble, j'ai donc évolué à ses côtés dans ma phase de transition vers l'âge adulte. Et à partir de mes 20 ans, ma vision du monde a commencé à sérieusement changer, je me suis forgée mes propres opinions sur la société, sur la vie, sur les gens, et je crois que cette évolution m'a éloignée de lui sans que je m'en rende compte. En gros, je me suis tournée vers tout plein de choses un peu anticonventionnelles, que ce soit au niveau de mes opinions sociales, mon alimentation, mes goûts culturels, mon humour, ma conception du couple. J'avais l'impression de ne pas vraiment pouvoir partager tout ça avec lui, et donc de devoir garder tous ces changements à l’intérieur de moi. J'avais trop peur de le blesser en lui disait qu'il ne me correspondait plus, et puis j'me disais qu'on s'entendait si bien, que tout le monde nous voyait comme le couple parfait, qu'il était si gentil, si patient, si attendrissant, si beau aussi...
Alors ça a duré, des mois, et puis cet été j'ai rencontré des gens avec qui j'ai pu partager tout cela, et c'est là que j'ai eu une révélation et que j'ai décidé de le quitter. J'ai décidé d'assumer la personne que j'étais devenue, et de prendre la décision nécessaire pour pouvoir m'épanouir en tant que cette nouvelle moi. A ce moment là j'étais complètement aveuglée par les rencontres que j'avais faite, et je n'ai même pas souffert sur le moment, j'étais comme dans un autre monde... je sais, c'est sans doute égoïste, nul, affreux, mais je ne contrôlais rien. Seulement, au bout de quelques semaines, je suis sortie de mon illusion, la rupture a commencé à vraiment s'encrer dans mon esprit et là ça a fait mal. Il voulait couper les ponts pour souffrir le moins possible, mais je continuais de lui parler, j'étais totalement pomée, j'avais peur d'avoir pris une décision trop hâtive et de m'être trompée. Et puis y'a eu la rentrée. Master qui ne me correspond pas du tout, beaucoup trop de monde par rapport au nombre de places possible (pas de sélection d'entrée, merci la fac --'), donc retour à la maison, plus d'appart', plus de formation pour cette année :sad: Ça n'allait pas du tout, j'étais déprimée, je doutais, on s'est revu, il me tournait autour, on s'est embrassé. Et j'ai fait l'erreur de réessayer quelque chose avec lui. Jusqu'à il y a trois jours, nous nous étions donc remis ensemble en secret, on se voyait par ci par là, on se reparlait souvent, mais ça n'allait toujours pas au fond de moi. Pourtant j'aimais le regarder dans les yeux, j'avais parfois encore envie de lui dire que je l'aimais, j'aimais quand il me serrait dans ses bras. Mais je crois que c'était devenu de la tendresse. Alors j'ai douté, j'ai fait le tour de la question 36 fois, et j'ai fini par prendre mon courage à deux mains et lui dire que ça n'allait vraiment plus, que j'me sentais plus amoureuse comme avant, je sentais plus ce petit truc qui te fait vibrer, et que je devais peut-être continuer mon chemin seule. Voilà. Depuis ce 15 décembre, on ne se parle plus, pour qu'il m'oublie. Je sais qu'il doit être effondré. Et je le suis aussi. Ou plutôt, j'me sens vide. Malgré toute mon évolution, mon indépendantisation (outch, mot barbare), j'ai l'impression de ne plus savoir qui je suis d'avoir perdu mon repère. Avec en plus la solitude due à cette année sabbatique qui clairement me pèse depuis septembre. Je sais plus trop quoi faire, où aller, que penser ? L'impression que jamais j'arriverai à réellement me construire :sad:

Bref, désolééééée pour ce super méga-pavé, en espérant que tu aies trouvé le courage de le lire jusqu'au bout et que tu accepteras de peut-être partager un peu de ton vécu sur ce sujet... Des bisous à toi.
 
Si c'est pas un signe de tomber sur c'est article maintenant, alors que je commence à culpabiliser
Merci @Sophie Riche , vraiment :fleur::fleur:

ça fait un peu plus d'un an que j'ai rompu avec mon ex, et l'Univers sait qu'il s'en est passé des choses
depuis mai 2014 :rire:

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
Bonjour, est-ce que tu penses toujours à ton ex, ou tu l’as complètement oublié ? Je trouve bien que tu arrives à avancer également, mais je ne pense pas que cette nouvelle histoire durera. C’est juste quelqu’un qui t’aidera à passer le cap plus facilement. Je te souhaite bon courage pour la suite !
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes