Ah mes pauvres amis…

Il y encore quelque chose à ajouter à cet article très instructif : le fossé (la structure en creux ^^) qui existe entre archéologie universitaire (ou programmée) et l’archéologie préventive (je parle notamment des moyens et des conditions de travail).

En effet, je suis responsable d’opération à l’Institut National de Recherches Archéologiques Préventives (INRAP), en cdd, c'est-à-dire que je dirige des fouilles et des diagnostics. Le diagnostic est une phase d’évaluation du potentiel archéologique d’une parcelle, qui consiste à faire des tranchées sur environ 10 % de celle-ci et voir s’il y a des vestiges ou non ; si ces derniers sont suffisamment denses, une fouille préventive peut-être prescrite (décidée) par le Service Régional d’Archéologie mais ce n’est en aucun cas une obligation.

Ainsi, je peux vous dire qu’il est difficile de garder le moral et la passion lorsque les contraintes politiques et économiques rentrent en jeu, limitant le nombre de prescriptions par le Service Régional d’Archéologie et par conséquent le nombre d’opération de fouilles. L’archéologie préventive est en effet tributaire des aménagements (lotissements, ZAC, autoroutes, carrières, etc.), eux même tributaires de la volonté politique d’une commune, d’un département, d’une région, d’un état ou encore d’un aménageur privé.

Cela se résume comme suit (à la base) :

Peu d’aménagements prévus dans l’année = peu de prescriptions de diagnostics = peu de prescription de fouille.

Toutefois, avec les politiques actuelles, la réalité économique rattrape la législation en vigueur, et par conséquent, l’archéologie a tendance à passer à la trappe.

Quid alors de la recherche, quand on vous fait comprendre que vous n’aurez ni le temps, ni le budget nécessaire pour répondre aux problématiques scientifiques ? Quand on vous envoie sur une opération dans une autre région, en vous fournissant le dossier deux jours avant, et que vous êtes censés évaluer au mieux le potentiel archéologique d’un site ? (encore mieux : le comprendre !?) Et que vous avez cinq jours pour rédiger le rapport ?

Oui, le tableau est noir mais malheureusement, actuellement, c’est comme cela que cela fonctionne. J’aime mon métier, mais je suis triste de voir l’évolution de ce dernier et les contraintes qu’il subit. Et malheureusement, je pense qu’on ne prévient pas assez les étudiants de tous ces soucis au sortir des études, des problèmes actuels de débouchés : l’INRAP n’embauche pas actuellement de CDD puisqu’un plan de recrutement de CDI est en place depuis l’année dernière ; une fois ce dernier terminé, le nombre de CDD aura été réduit drastiquement – vous imaginez comme j’en suis ravie :hesite: – et il y aura peu de chance de rentrer à nouveau dans la structure pour les quatre prochaines années. Les boites privées s’effondrent quant à elle les unes après les autres. Les collectivités territoriales sont tributaires du budget que l’état leur alloue. Enfin, il est très difficile de rentrer au CNRS (quand celui-ci embauche).

Loin de moi l’idée de décourager tout le monde, et je suis au contraire heureuse de voir que malgré tout, nombre de gens continuent de s’intéresser à l’archéologie. Je dis juste que si l’on veut pouvoir exercer notre métier comme on l’entend, il faudra avoir un moral d’acier et s’accrocher :attaque:.

Alors à tous les futur(e)s archéologues, courage ! (et à tout les thésards, et à toi Pikwik, je croise les doigts pour une fin d’étude en beauté !)

Et sur ce long discours, je vais aller terminer mon rapport… ^^’

ps : désolée pour tout les termes techniques, en espérant que tout cela n'ait pas tourné en véritable charabia !
 
Dernière édition :
Ysha, je suis tout à fait d'accord avec toi, je suis céramologue accessoirement donc bien évidemment que je sais que "l'archéologie ne se définit pas par faire des trous". C'était dit sur le ton de l'humour et j'expliquais que ça me servait à "dédramatiser" mon métier parce que les "j'ai toujours rêvé de faire ça", "c'était mon rêve d'enfant/d'ado" et "tu fouilles en Egypte", ça me gave à force! Donc là, ça coupe court assez rapidement et c'est bien pratique (à ne pas utiliser dans TOUTES les situations, on est bien d'accord!)!!!

Et les "bourniquettes"??? J'adore, je valide, j'adopte!!! :puppyeyes:

Mais quelles beuveries??? Je ne vois pas du tout de quoi tu parles??? :innocent:


Bonne journée!!!
Hihihi merci beaucoup pour tes précisions :fleur: Je crois que malgré nous l'archéologie reste très stéréotypée du genre "et donc c'est bien de chercher mais vous trouvez quoi ?" Pire dans ma spécialité (qui est le textile) (d'où la référence à la culotte dans mon premier poste) : "et donc quand tu creuses tu tombes sur des bouts de tissu" ............ :facepalm:

Par contre j'ai l'impression que les soirées avec un dosage d'alcool illimité par personne ont l'air spécialement françaises ou avec des équipes françaises. Ayant été fouillée en Sibérie avec une équipe russe, je pensais que je trouverais un pays où l'on pouvait nager dans de la vodka, mais point du tout : interdiction de boire sur le chantier !!! Mais je me trompe sans doute :P

Je me lance en doctorat l'an prochain (OH MY GOD) et ton post me conforte dans mes idées ! Je sais que tout n'est pas une évidence quand on se lance, mais j'y crois et je ne vois pas ma vie sans les sciences sociales ! Je m'éclate vraiment dans mes études !! D'ailleurs je refais un master 2 (en anthropo sociale) juste par pure plaisir d'apprendre des choses (naaaan je ne suis pas timbrée :danse:) Ayant eu ma pré rentrée hier, les profs étaient très clairs sur la situation des doctorants : ils sont particulièrement isolés ! Après je suis peut être également naïve mais j'ai l'impression que je me considérerai plus comme chercheuse qu'étudiante une fois en thèse.

En tout cas, bon courage à toi pour la fin :attaque:Et pour la suite !! J'espère que tu referas un post pour nous raconter la suite de tes aventures :rockon::egyptian:

Sinon, c'est moi ou y'a beaucoup de mad'Z en archéo :hello:
 
  • Big up !
Reactions : Pikwik
Merci Mary Grey...
Dans une équipe lorsqu'il y a plus de garçons que de filles personne ne s'offusque mais alors si c'est le contraire oulalala ça ne va plus du tout il faut équilibrer!
Je dis ça d'autant plus que cet été, postulant pour un chantier, j'ai failli me faire jeter car "il y avait déjà trop de filles et que pour le travail physique et l'ambiance il fallait un équilibre". J'ai fini par obtenir gain de cause en faisant remarquer que ce n'est pas parce que je suis une fille que je travaille moins bien ou que je vais forcément me crêper le chignon avec mes pairs! (bon sauf qu'entre temps j'ai pas voulu travailler avec eux parce que un mois au milieu d'idées sexistes merci bien).
C'est quoi ce postulat sur les filles, entre nous on va forcément se chamailler? Si il y a beaucoup de filles l'ambiance du chantier va forcément être pourrie? Ne vaut-on pas mieux que cela?
Et des chantiers où on était très peu de filles et où j'ai du insister pour qu'on me donne des tâches physiques j'en ai fait! Et je peux vous dire que je ne travaille pas moins bien qu'un garçon, oui peut-être que je dois y mettre plus d'énergie mais le résultat est le même! Donc oui monter un échafaudage, porter des brouettes de mortier et des seaux pleins de terre, manier une truelle, faire un relevé en équilibre sur une planche, tout en étant respectueuse avec mes collègues féminines c'est dans mes cordes.
Désolée pour mon petit message d'humeur mais ça me tenait à coeur...

(A part cela j'ai trouvé l'article très intéressant merci pour ton témoignage!)

Merci de ton commentaire Poupao. Mais j'interviens juste pour préciser quand même que les capacités physiques des archéos féminines ne sont absolument pas remises en question, loin de là! On sait toute ce dont on est capable sur un chantier. Comme beaucoup d'autres directeurs et directrices de chantier, on cherche à avoir des équipes VRAIMENT mixtes, avec de la parité. Pas parce que le boulot est physique ou les conditions plus dures, juste pas souci d'égalité. Et ce n'est pas parce que je suis une femme que je favoriserai les CV féminins. Il n'était pas question d'ouvrir un débat à ce sujet, c'est une simple constatation qu'ont reprises d'autres Madz ici.

Bonne soirée :)!
 
  • Big up !
Reactions : EmmanuelleMerteuil
Je ne suis pas (encore :) ) archéologue mais une fois on m'a sorti "ouai en gros tu vas chercher des tas de cailloux"...euh non on ne peut pas définir ça juste en un tas de cailloux ou des os de dinosaures (la honte celle là c'est mes parents qui me l'ont dite) :facepalm:
Si tu savais lenombre de fois ou on m'a dit que j'étudiais les dino comme Ross dans friends ...
je fais de l'anthropo et un jour en fouille on m'a demandé si y'avait des os dans les doigts. (VDM)
 
Personne n'a la même vision de l'archéologie, je pourrais te citer au moins quatre thésard qui te diront l'inverse de ce que toi tu racontes. Et le master me saoulent pour des raisons qui ne sont totalement extérieur à l'université donc ... ça n'a rien à voir ^^.

Et j'ai volontairement mis plein de paillettes dans mon article parce que TOUT le monde (et genre quand je dis tout le monde c'est l'univers entier suivit de son chien, son chat, son poisson rouge et sa grand-mère) nous dit, re-dit, re-re-dit que de toute façon c'est dur, compliqué, pas bon pour la santé, qu'on y arrivera jamais et je trouve ça dommage. Je pense qu'on peut être réaliste sur l'état de la discipline sans pour autant vouloir faire abandonner les élèves (je ne déconne pas, j'ai des camarades qui ont lâché l'affaire en disant "si déjà les professionnels/chercheurs/thésards nous disent que c'est la merde et qu'on ferait mieux d'aller pointer aux assedics, à quoi bon se casser le cul à rester ?")

Je ne cherche pas à faire fuir les étudiants, mais même en étant prévenu et re-re-re-prévenus, on n'est pas en mesure de réaliser de ce qu'est réellement une thèse avant d'avoir le nez dedans! Et prendre conscience de l'avenir de la discipline reste encore un sujet épineux aujourd'hui, vu que beaucoup de choses changent ou sont amenées à changer rapidement. Alors j'en rajoute un peu, certes (mon côté méridional ça! 8)), mais c'est pour que ce soit vraiment bien réfléchi en amont. Je connais trop de doctorants qui ont abandonné en cours de route et qui sont devenus des gens bien amers... Et je ne souhaite ça à personne! D'autant que l'on peut bosser en archéo sans avoir obligatoirement de thèse et faire une super carrière! J'ai plein d'exemples dans mon labo de gens motivés et plein d'idées, qui font vraiment avancer la recherche, au contraire de profs ou de chercheurs CNRS blasés qui pondent un article par an et soufflent à l'idée d'aller donner un CM. :bomb:

Il faut avant tout savoir ce que l'on veut, où et comment on va pouvoir s'épanouir professionnellement parlant, et si on veut/peut s'en donner les moyens. Après, comme tu le sous-entends finalement en parlant des étudiants qui claquent la porte, il y a les motivés et les tièdes. Aller au bout de la thèse requièrent beaucoup de force et de tenacité qui sont pour le moins usants, physiquement et moralement. Mais ce n'est effectivement que mon avis et mon ressenti, et il n'implique que moi. Je te souhaite donc un master sur les chapeaux de roues, et une thèse pleine de licornes et paillettes (c'est sûr que ça fait plus rêver, tu verras quand tu y seras!)
 
Bah, ça m'a permis de clarifier certains points aussi, c'est pas plus mal (hé! Ma soeur a fini sa thèse de bio l'an passé!!!)

Mais on est bien d'accord! Comme si avoir une thèse était une finalité et le sésame pour un job de rêve. Mais on oublie vite, et on n'est pas informé, que beaucoup de professions et de postes sont ouverts dès le Master, voire dès la L3. Ça manque cruellement d'informations claires tout ça. J'essaierai de faire des edits de mon article dès que j'aurai soutenu/fait des recherches de job/obtenu un poste/un renommée internationale, histoire de tenir au courant un max de jeunes recrues!

Sur ce, un bon week-end, et un bon master (couraaage!!!)!
 
  • Big up !
Reactions : TheMadTink
j'ai une question super idiote qui à pas grand chose à voir avec l'article mais je profite pour le poser quand meme. Pour bosser dans le service archéo d'une municipalité/département et compagnie, faut il etre lauréate d'un concours du patrimoine? Merci de vos réponses!
 
  • Big up !
Reactions : Pikwik
Article super intéressant pour une discipline qui l'est tout autant !

En revanche, l'historienne qui est en moi a fait une crise cardiaque en lisant "nos ancêtres les gaulois" :halp:
A moins que ce ne soit fait exprès et que les guillemets soient là pour le montrer :hesite:
 
  • Big up !
Reactions : Pikwik
Nan, nan... nos "ancêtres les Gaulois" : j'y crois à mort!!! :fouet:
Respire Innocente, les guillemets avaient tout leur sens!!!

Pour ce qui est de bosser dans les services municipaux et autres, pas besoin de concours, il suffit d'envoyer son CV! Et ce n'était pas une question bête!!!
 
  • Big up !
Reactions : Innocente
Nan, nan... nos "ancêtres les Gaulois" : j'y crois à mort!!! :fouet:
Respire Innocente, les guillemets avaient tout leur sens!!!

Pour ce qui est de bosser dans les services municipaux et autres, pas besoin de concours, il suffit d'envoyer son CV! Et ce n'était pas une question bête!!!
Du coup ils servent à quoi les concours du patrimoine spé archéo?
 
Du coup ils servent à quoi les concours du patrimoine spé archéo?
A avoir les postes à responsabilités, genre conservateur du patrimoine et assistant, des postes voués à gérer l'ensemble de la structure d'accueil, avec beaucoup de paperasse administrative et tout ça (je schématise hein, me tapez pas dessus siouplait!). Si tu es archéo pour un service comme ça, tu fais de la fouille et de la recherche, mais tu n'as pas nécessairement le côté gestion des collections, accueil des publics, etc... A voir quand même, chaque service a ses spécificités! Si ça t'intéresse, va voir sur le site de l'Etudiant, il y a des fiches descriptives plutôt bien foutues sur chaque métier! Et selon ton degré d'études, et si tu as des stages, ce genre de structure est génial pour faire un vrai tour d'horizon des métiers du patrimoine (faire une chantier de fouilles sous convention de stage me paraît vide de sens dans la mesure où on peut fouiller n'importe où et n'importe quand, sans convention!).
 
Coucou !

Je me permet de relancer sur le sujet : en dehors de la liste du gouvernement comment vous faisiez (ou vous faites) pour avoir un chantier l'été ?
Je n'ai malheureusement jamais eu l'occasion d'en faire encore, alors que je suis en L2... :ninja:
Avant j'étais mineure, puis j'ai déménagé et l'année dernière ils ont eu besoin au dernier moment et ne m'ont appelé que la semaine avant, alors que j'étais en plein boulot que j'avais trouvé 3 mois avant vu que j'avais pas de réponses :facepalm:
@Pikwik ? @Chatondelfuego ? @Ysha ? @miss-n'adrey ? @Poupao ? @Littlebeegees ?
(oui je mentionne tout le monde :lunette: )
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes