J'ai testé pour vous... le sado-masochisme

17 Avril 2012
86
71
404
Saint Hyacinthe
Chouette article, merci ! :clap:
J'avais simplement envie de rajouter que l'utilisation du safeword n'est pas limitée aux rapports BDSM, et j'encourage toutes les personnes n'étant pas certaines de leurs limites (ou de celles du, de la ou des partenaires) à établir ce simple mot ou geste qui ne demande pas plus de justification.
 
  • Big up !
Réactions : Kmarlou
19 Avril 2012
6
11
364
Lille
Joanna-na-na;3104245 a dit :
Et aujourd'hui je me demande bien comment je pourrais ramener ça avec un autre garçon. Par exemple ce week, que je passe dans le sud avec un ancien amant. Alors si vous aviez quelques conseils pour ramener ça sans effrayer l'homme ?

Je ne sais pas si je suis très bien placée pour répondre puisque moi ça s'est un peu fait "tout seul" (même si j'avoue que j'ai un peu motivé le truc au début), mais je vais essayer quand même.
Je pense que pas mal de mecs ont peur, parce qu'ils ne veulent pas faire du mal à / faire violence à / traumatiser une fille. Alors même si la fille réclame, il peut y avoir une part d'eux qui dit "Non, tu ne dois pas agir comme ça avec les filles" ; franchement, je me mets à la place d'un homme qui n'a eu des relations (sexuelles et/ou amoureuses) qu'avec des filles pas du tout portées sur le BDSM et je comprends que ce genre de "demandes" soient dures à satisfaire. Moi, je ne pense pas que je pourrais le faire "dès le premier soir" avec un garçon, mais apparemment si c'est un ancien amant tu le connais déjà. Je pense que c'est un jeu de subtilité, par paliers très légers. Il y a des positions (typiquement : la levrette) qui induisent plus une "soumission" de ta part (si tu veux être la soumise et non la dominante) que d'autres ; il y a des attitudes, des façons de réagir. Tout ça n'est pas très précis encore une fois...
Ce que je veux dire, c'est que selon moi il est préférable d'y aller progressivement. Pose sa main sur ta bouche (comme un bâillon) ou sur ta gorge, lève tes poignets serrés au-dessus de ta tête ou dans ton dos (comme si tu étais attachée)... ce genre de choses peut lui faire comprendre que ce sont des pratiques qui t'attirent. Si vous avez tout un week-end pour vous, pourquoi, si ça ne marche pas, ne pas attendre la première nuit pour lui demander, l'air de rien, si ça ne lui plairait pas de tenter des choses un peu plus kinky ? Ca peut aussi être une solution dans le cas où les subtils messages ne passeraient pas très bien ;)
 
  • Big up !
Réactions : Kmarlou
19 Avril 2012
6
11
364
Lille
Wild&Free;3104291 a dit :
Est-ce que la pratique du bondage est considérée comme SM ? Parce que même si le partenaire est attaché, il n'y a pas de ''souffrance'' si ?

Je n'ai jamais fait de bondage mais BDSM signifie "Bondage et Discipline, Domination, Soumission, Sado-Masochisme" : donc, ça en fait partie. En fait, le propre du SM ce n'est pas la "souffrance" ou "douleur" à proprement parler, je crois : c'est dépasser ses limites, et accepter de se "soumettre". Dans le bondage, même si c'est tellement bien fait que les cordes ne te mordent pas du tout la peau, tu es immobile, incapable de te défendre, de te soustraire à ce qu'on veut te faire (théoriquement bien sûr : safeword tout ça...), tu es lié(e) et offert(e). Donc pour moi ça rentre dans le SM. Mais je ne porte pas trop d'intérêt aux "cases" (du type "Est-ce que ça c'est SM ou plutôt BDSM ou plutôt fetish ?"), l'important est que les partenaires y trouvent du plaisir :)
 
  • Big up !
Réactions : Kmarlou
19 Avril 2012
6
11
364
Lille
Shield;3104369 a dit :
En fait, je n'ai jamais trop réfléchi au principe de domination. Je me suis toujours dit que je n'aimais pas ça, et que quand je faisais une levrette ou une fellation, je ne me sentais pas particulièrement inférieure. Mais j'aime bien parfois être l'"objet" dans la relation, être à la merci de mon compagnon (quand il me donne des ordres, quand il me soulève à sa guise, etc.), et j'aime bien que parfois ça soit lui qui le devienne d'ailleurs. Je me suis toujours dit que j'aimerais bien faire du bondage (sauf que je suis pas assez organisée pour le faire bien).

Je me permets de réagir à ton post car c'est une des choses que je pointe du doigt dans la conclusion de mon article : Il y autant de pratiques sado-masochistes qu?il y a de fantasmes, sensibilités et préférences sexuelles dans le monde, rien n?est codé ! Ce que je veux dire, c'est qu'il y a des femmes (ou des hommes) pour qui la levrette, le sexe oral, la sodomie, etc. seront vécus comme "humiliants" ou "rabaissants", et pour d'autres, non. J'ai pratiqué ces choses pendant de nombreuses années avant de rencontrer mon compagnon actuel, et pourtant ce n'est qu'avec lui que mon goût pour les relations BDSM s'est révélé. La fellation, la levrette ou même le fait d' "obéir" aux désirs de l'homme (ou de la femme) ne sont pas forcément une soumission s'ils ne sont pas vécus comme tels. Par contre, même en ayant l'habitude de ces pratiques, d'après mon expérience, ils peuvent le devenir si les deux partenaires sont attirés par ce genre de relation (BDSM, donc). Et cette nuance passera par la voix, les mots, les gestes...
Par contre, je te rejoins au sujet du bondage : je n'aurais jamais la patience, et je suis trop brouillon ! Je ne pourrais pas m'attacher moi-même (en gros, je sais faire les noeuds de mes lacets, c'est tout) et je ne pourrais pas non plus attendre une heure que mon compagnon m'attache, pour une partie de plaisir, puis encore attendre d'être peu à peu détachée. Je trouve que c'est beaucoup de soucis, mais ce n'est que mon opinion ! Simplement je suis trop impatiente pour ça. J'ai vu une fois une démonstration de bondage dans un lieu artistique (la fille attachée était en sous-vêtements et nuisette longue, pas nue, sinon elle aurait eu froid je pense) et au bout de dix minutes, même si c'était assez intéressant de voir la façon dont le "Maître" formait ses noeuds, je suis partie parce que je m'ennuyais... et encore, je n'étais pas la femme attachée à une "potence" (un crochet au plafond), en petite tenue, à la vue de tous, un samedi après-midi ! Je suis bien heureuse que les solutions "faciles" (menottes de poignets + chevilles, robes semi-ouvertes, etc.) existent, parce que je ne pourrais jamais rester immobile pendant trois heures le temps que mon mec finisse les noeuds....
 
19 Avril 2012
6
11
364
Lille
Shield : Oui en fait j'ai été intensément frustrée (et pas dans le "bon" sens du terme ;) ) par le fait qu'une certaine militante d'un certain parti d'extrême-droite ne répondre pas aux commentaires de son article, alors quand j'ai vu les questions, je me suis dit que moi au moins, j'allais réagir à mon petit témoignage !
Il y a douleur, et soumission : ça ne va pas toujours de pair ! C'est ce que je voulais dire par cette phrase (qui a été dure à formuler mais qui résume bien ma pensée la plupart du temps) : "J?aime ça et je ne suis pas fière d?aimer ça, mais le fait d?avoir honte me fait encore plus aimer ça !". Bon ok, ce n'est toujours pas très bien formulé, mais l'idée y est. En gros, tant que tu as un peu / moyennement / beaucoup mal mais que tu le vis bien (ce qui est, soyons honnêtes, généralement le cas lors d'une sodomie par exemple quand on n'a pas l'habitude), je comprends que ce soit dur d'associer ça à du SM/BDSM/fetish (tout çaaaaa) puisque ça fait juste partie du truc : "J'ai envie de faire ça, ça va faire un peu mal au début, mais je suis prête à le faire". Dans mon petit esprit à moi, le masochisme (puisque je suis la dominée), c'est quand mon cerveau commence à faire "Hey, hey... vraiment ? Tu vas faire ça ? Tu vas kiffer ? Tu es SÛRE que tu veux faire ça ?" et que je m'auto-convainc que oui, c'est cool (généralement sans être déçue, ouf!).
En tout cas, je suis contente si ça te fait réfléchir : c'est toujours important de se demander ce qu'on aime, même dans des sujets aussi "instinctifs" que la sexualité ! :)
 
  • Big up !
Réactions : Kmarlou

VII

3 Février 2012
597
428
4 864
paris
J'ai une questiiiiiion!
Un jour j'ai lu à propos des relations BDSM que plus qu'une question de douleur c'était "des rapports de pouvoirs clairs", au sens ou dans notre société les individus supportent/ sont victimes/ de rapports de pouvoirs biaisés, quasi-invisibles et non voulus (sexisme, rapports à la hiérarchie etc) et qu'en fait le BDSM serait une manière de tout remettre a plat et de définir à deux (ou plus) les rapports de pouvoirs souhaités (dominant/ dominé). Un jeu de maitrise de pouvoir en sorte, mais qui tient compte des besoins des joueurs, c'pas clair -__-'
T'en penses quoi toi? En tant que non pratiquante (sérieuse) j'avais trouvé ça vraiment intéressant comme façon de voir.
 
13 Février 2011
214
93
704
La Tour de Salvagny
Je met un gros +1 sur la cravache de décathlon XD

Bon sang ça fait un plaisir fou de voir enfin un article de ce genre, quelqu'un qui assume d'en parler et qui en parle bien.
Chapeau, même si j'assume très bien mon côté D/s (Domination/soumission) il ne me serait pas venu à l'idée d'en faire un témoignage. Donc merci pour ton initiative!

C'est franchement sympa de voir quelqu'un qui parle de ce sujet autre part que sur des sites axés sur ce thème, forum ou autre. Je trouve que ça peut changer la vision des autres, sans vouloir les convertir hein, mais peut-être réduire les :

"Moi c'est le SM qui me fait vibrer
- Beurk c'est gore, tu es suivie par un psy?"

J'exagère peut-être mais il y a encore beaucoup trop d'apriori sur ces pratiques.

Comme le fait que lorsque l'on dit SM D/s les gens ont tendance à imaginer des trucs plutôt violents ou sordides. Une relation basée sur la domination et la soumission ne veut pas forcement dire ça. Cela passe beaucoup (voir avant tout) par le mental. Cela peut être parfois des rapports remplis de douceur et de calme :)

Moi j'assume et j'adore ça! Le principal est en effet de faire selon ses envies, ses besoins. Et avoir une pleine confiance en son partenaire.
Plus que toute autre pratique, la confiance est primordiale, indispensable. Car quand vous en venez au point où votre partenaire sait exactement comment vous réagissez à certaine choses, ce qui va, ce qui ne va pas, vous pouvez vraiment vous relâcher et en profiter pleinement. :)

Et oui, même si pour certaine c'est parfois gênant/difficile (je me compte dans le lot) il faut en parler avec son partenaire :)
 
  • Big up !
Réactions : Kmarlou

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes