Super témoignage, merci ! Intéressant notamment de voir qu'il y a d'autres motivations que les enjeux écologiques, ça donne un témoignage très complet, j'ai trouvé ça agréable à lire.
La partie sur le fait de s'approprier le vêtement et de changer de caractère en fonction des vêtements me fait réfléchir, je pense qu'on a tou·tes inconsciemment ce réflexe mais il semble plus poussé chez la madmoizelle qui témoigne, c'est intéressant :)
 
Je récupérais également les fringues de mes amies et de mon frère et pareil, je passais pour la pauvrette de la classe et on se foutait bien de ma gueule niveau style, toutes les filles étaient "à la mode", dès l'école primaire (et maintenant que je revois le look "hype" de cette époque, qu'est-ce que c'était moche :yawn: ), heureusement, la frip s'est vachement démocratisé, c'est vachement économique (enfin...pas toutes les fripes, surtout celles des grandes villes qui abusent parfois niveau prix) et écologique :) et la qualité des tissus est superieur aux articles de chez H&M et compagnie !
 
J'ai découvert les vêtements d'occasion quand j'avais 20 ans en Angleterre (vive les charity shops), mais je comprends totalement la Mad !
Ces vêtements sont bien moins chers. Je trouve très facilement ma taille, et je remarque que... Y a plein de vêtements en 42-44, et plusieurs en 34 version fille petite (et pas version mannequin très maigre). Parce que ben ouais, c'est des vêtements qui ont été déjà portés, donc y a plein de morphos différentes de disponibles.
En plus il y a toujours plus de choix dans les vêtements d'occasion, puisqu'il n'y a pas 6 fois le même vêtement dans des tailles différentes !
Et on trouve toujours des trucs vraiment originaux. Bonus : on ose davantage acheter des choses originales ou qui nous font sortir de notre zone de confort. Perso c'était un vrai frein d'aller dans des vêtements neufs et de me dire "j'adore cette jupe, mais si je n'ose pas la porter, j'aurais dépensé 40 € pour rien, alors je ne vais pas la prendre". Aujourd'hui, quand je reçoit un compliment sur mes fringues, dans 90% des cas elles viennent de charity shops. Au final l'argument écologique n'est pas du tout le premier en ce qui me concerne, comme pour la Mad c'est juste un bénéfice collatéral !
 
Je n'ai pas encore eu le temps de lire l'article mais j'ai une question : si les gens qui ont relativement les moyens se fournissent en seconde main, est-ce que ça ne fait pas grimper les prix, ce qui pénalise les pauvres qui en plus ont plus de concurrence pour un nombre de produits qui n'a pas forcément augmenté ?
Parce que ok l'écologie mais c'est important que les gens puissent s'habiller et-ou accéder à de jolis habits :ninja:

Edit
Je repense à ce qu'écrivait @grenouilleau sous un autre sujet, c'est à dire que la mode du minimalisme provoquait une saturation des organismes de collecte et de revente, que ça allait à la poubelle (du coup, plutôt que chercher le minimalisme, ça semble mieux d'user tous ses habits et d'assumer le temps qu'il y faudra). Si j'ajoute à l'effet pervers de cette mode ce que j'ai écrit au-dessus, je trouve tout ça très embêtant.
 
Dernière édition :
@skärgård Pour le deuxième point, je pense que du coup, le fait que de plus en plus de gens vont vers les points de seconde main permet d'atténuer le phénomène aussi. C'est justement si pas mal de gens se tournent vers le minimalisme et se débarrassent de leur fringues qu'ils faut se diriger vers des fripes.

De plus, peut-être que les prix augmentent dans les friperies, mais j'ai plus l'impression qu'elles se démultiplient, avec des variations de budgets (il y a maintenant des friperies plus chics que d'autres). Après, est-ce que c'est la concurrence qui fait que, ou est-ce que la seconde main touche maintenant un public qui à aussi envie de se faire de l'argent, et non pas être uniquement dans le don (ce qui d'un côté peut se comprendre vu le prix des fringues neuves).
En tous cas, je ne suis pas sûre que les vêtement "haut de gamme" se seraient retrouvés dans les friperies avant, là où maintenant qu'il y a plus de moyens, et plus de demande, ça peut se trouver, malgré le fait que ce soit plus cher qu'à Emmaüs par exemple.

En espérant avoir été claire, ce qui est loin d'être sûr :dowant:
 
  • Big up !
Reactions : EmmanuelleMerteuil
@skärgård : En Angleterre, les magasins de seconde main (les charity-shops donc) sont fréquentés par des gens qui ont peu de moyens, maisaussi par énormément de monsieur et madame Tout-le-Monde, c'est vraiment dans la culture, et il n'y a pas d'augmentation des prix à ma connaissance :hesite: Je pense que s'il y a beaucoup de gens qui y vont, il y a aussi beaucoup de gens qui donnent... D'ailleurs, grand avantage de la fréquence à laquelle les gens achètent seconde-main, on trouve de ces magasins à tous les coins de rue dans les grandes villes et généralement au moins un magasin dans les villages.
Aujourd'hui je vis dans une ville française de bonne taille, qui est même un chef-lieu de département, et il n'y a pas de magasin de seconde-main du tout, alors que c'est une des villes les plus pauvres de France. Si on tient à considérer les magasins de seconde main d'un point de vue social, pour moi ce serait surtout ça le problème.

D'autant plus que les assos genre Restos du Coeur sont complètement submergées par les vêtements dont elles ne savent plus quoi faire. Un charity shop ferait d'une pierre trois coups : désengorger leur stock, permettre à des gens, précaires ou non, d'acheter des vêtements de seconde-main, et reverser l'argent à l'asso.
Toujours d'un point de vue social, je trouvais une vraie richesse à entrer dans le magasin en tant que jeune salariée qui aime les vêtements originaux, et croiser une vieille dame venue papoter avec les vendeuses, une étudiante fauchée, un sans-abri... Finalement y avait une mixité sociale et du lien qui se créait. Et puis dans ces magasins, certes les rayons hommes et femmes sont séparés, mais aucune vendeuse n'ira zyeuter ce que tu essaies ou se mêler de ce que tu regardes. Pour des personnes qui ne se conforment pas à leur genre assigné ou qui veulent simplement expérimenter, ça doit être une vraie oasis !
 
J'aime beaucoup la deuxième main généralement parce que quand tu aimes les fringues vintages et retro, tu trouves vraiment des perles, parfois pas chers (merci Emmaüs pour ça). J'y prends souvent des pulls, des gilets, des robes et des hauts. Mais par contre pour les jeans c'est impossible. Déjà car je suis super chiante sur les jeans : j'aime les slims/skinny uniquement, les autres me vont pas (de mon point de vue). Et comme je fais du 42-44, en France, c'est mission impossible de trouver le jeans qui me plaît et surtout qui me va. Donc c'est Primark du coup mais je les garde deux ans en moyenne porté régulièrement (jusqu'à ce qu'ils se trouent quoi).

Et les culottes aussi parce que j'ai besoin que ça soit neuf sinon ça me stresse. Et les chaussures (j'ai aussi un problème de toc d'hygiènes avec les chaussures).
 
Je suis aussi adepte de la seconde main pour les vêtements. Je trouve que ça évite les achats compulsifs car il faut souvent fouiller un peu plus pour trouver la pièce qui va bien et l'argent économisé me permet de dépenser un peu plus pour des vêtements écolos lorsque j'achète du neuf.
Par contre parfois, je me demande si l'engouement pour l'occasion ne pousse pas parfois paradoxalement les gens à plus consommer en se disant qu'au pire ils pourront revendre ce qu'ils achètent.
J'habite en Allemagne et j'achête pas mal sur le site équivalent de Vinted car je n'ai pas de boutique près de chez moi et je vois souvent des nanas avec des catalogues de plus de centaines de vêtement. J'imagine qu'elles vendent aussi des choses pour des copines ou de la famille mais on sent bien que ce n'est pas pour faire du vide mais plutôt faire tourner et pouvoir racheter d'autres choses derrière. Du coup je me demande si ça ne crée pas un effet contre-productif. Un peu comme le co-voiturage qui entraine finalement pas mal de chauffeurs à faire plus de trajets car ça leur revient moins cher.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes