Je ne jouis pas quand je couche avec mon mec — Coucou le Q #8

M

Membre supprimé 294837

Guest
C'est aussi mon cas, mais je ne souffre pas de cette situation en fait. J'avais lu de nombreuses fois que certaines femmes ont besoin d'être stimulée au niveau du clitoris. Personnellement je n'aime pas ça du tout pendant la pénétration, c'est même désagréable et les cunnilingus, je ne sais pas, il faudrait que ça dure vraiment longtemps pour que j'arrive à un orgasme je pense et je ne crois pas que ce serait très agréable pour mon copain. D'ailleurs quand je me masturbe je met très longtemps avant d'atteindre l'orgasme, parfois 30, 40 min bi. Si je devais faire ça avec mon copain, en lui indiquant comment faire, j'aurais l'impression de me servir de lui comme d'un sextoy et qu'il n'y aurais aucun partage, je ne verrais pas l'intérêt d'une relation à deux dans ce cas. Pour moi l'objectif d'une relation physique à deux, c'est le partage, l'émotion, la passion, etc. je ne veux pas sacrifier ça pour un orgasme. Pour ma part je ne suis pas frustrée de cette situation, elle me convient bien et du fait que j'en ai parlé plusieurs fois avec mon copain, il l'a très bien accepté et je ne ressens pas de pressions par rapport à ça. Du coup je suis désolée de ne pas avoir de vrais conseils, mais j'aimerais qu'on sache que c'est possible d'être ok avec cette situation et de ne pas en souffrir et qu'on n'a pas forcément besoin de se mettre la pression là dessus si on s'en fiche.

Edit : d'ailleurs en 6 ans de relation, j'ai eu un orgasme une fois pendant un rapport, j'ai pas trouvé que ça rendait la chose plus formidable que quand j'en ai pas. :dunno: Finalement un rapport pour moi ça va bien au delà d'un orgasme et c'est pas ce qui détermine une bonne ou une mauvaise relation.
 
Dernière édition :
C'est aussi mon cas, mais je ne souffre pas de cette situation en fait. J'avais lu de nombreuses fois que certaines femmes ont besoin d'être stimulée au niveau du clitoris. Personnellement je n'aime pas ça du tout pendant la pénétration, c'est même désagréable et les cunnilingus, je ne sais pas, il faudrait que ça dure vraiment longtemps pour que j'arrive à un orgasme je pense et je ne crois pas que ce serait très agréable pour mon copain. D'ailleurs quand je me masturbe je met très longtemps avant d'atteindre l'orgasme, parfois 30, 40 min bi. Si je devais faire ça avec mon copain, en lui indiquant comment faire, j'aurais l'impression de me servir de lui comme d'un sextoy et qu'il n'y aurais aucun partage, je ne verrais pas l'intérêt d'une relation à deux dans ce cas. Pour moi l'objectif d'une relation physique à deux, c'est le partage, l'émotion, la passion, etc. je ne veux pas sacrifier ça pour un orgasme. Pour ma part je ne suis pas frustrée de cette situation, elle me convient bien et du fait que j'en ai parlé plusieurs fois avec mon copain, il l'a très bien accepté et je ne ressens pas de pressions par rapport à ça. Du coup je suis désolée de ne pas avoir de vrais conseils, mais j'aimerais qu'on sache que c'est possible d'être ok avec cette situation et de ne pas en souffrir et qu'on n'a pas forcément besoin de se mettre la pression là dessus si on s'en fiche.

Edit : d'ailleurs en 6 ans de relation, j'ai eu un orgasme une fois pendant un rapport, j'ai pas trouvé que ça rendait la chose plus formidable que quand j'en ai pas. :dunno: Finalement un rapport pour moi ça va bien au delà d'un orgasme et c'est pas ce qui détermine une bonne ou une mauvaise relation.
Ton commentaire me fait plaisir, c'est cool de le préciser. Je partage également cette vision de la sexualité :)
 
C'est aussi mon cas, mais je ne souffre pas de cette situation en fait. J'avais lu de nombreuses fois que certaines femmes ont besoin d'être stimulée au niveau du clitoris. Personnellement je n'aime pas ça du tout pendant la pénétration, c'est même désagréable et les cunnilingus, je ne sais pas, il faudrait que ça dure vraiment longtemps pour que j'arrive à un orgasme je pense et je ne crois pas que ce serait très agréable pour mon copain. D'ailleurs quand je me masturbe je met très longtemps avant d'atteindre l'orgasme, parfois 30, 40 min bi. Si je devais faire ça avec mon copain, en lui indiquant comment faire, j'aurais l'impression de me servir de lui comme d'un sextoy et qu'il n'y aurais aucun partage, je ne verrais pas l'intérêt d'une relation à deux dans ce cas. Pour moi l'objectif d'une relation physique à deux, c'est le partage, l'émotion, la passion, etc. je ne veux pas sacrifier ça pour un orgasme. Pour ma part je ne suis pas frustrée de cette situation, elle me convient bien et du fait que j'en ai parlé plusieurs fois avec mon copain, il l'a très bien accepté et je ne ressens pas de pressions par rapport à ça. Du coup je suis désolée de ne pas avoir de vrais conseils, mais j'aimerais qu'on sache que c'est possible d'être ok avec cette situation et de ne pas en souffrir et qu'on n'a pas forcément besoin de se mettre la pression là dessus si on s'en fiche.

Edit : d'ailleurs en 6 ans de relation, j'ai eu un orgasme une fois pendant un rapport, j'ai pas trouvé que ça rendait la chose plus formidable que quand j'en ai pas. :dunno: Finalement un rapport pour moi ça va bien au delà d'un orgasme et c'est pas ce qui détermine une bonne ou une mauvaise relation.
Je me retrouve beaucoup dans tes propos et je partage totalement ton point de vue :)
 
@Terpsichore. Il y a déjà eu plusieurs études à ce sujet, je ne les retrouve plus (d'ailleurs, si quelqu'un les a ce serait cool). En gros, les couples homosexuels se "comprennent" plus facilement que les couples hétéros, les rapports semblent être plus "simple". (Oui, je sais, il va sans doute y avoir des généralités mais bon, je rentre de soirée et je m'épargnerais bien une dissertation alors on va faire simple. Ok ? :happy:)

Pour résumer, c'est la communication et la méconnaissance du corps de l'homme/de la femme qui pose parfois des difficultés dans les couples hétéros. Alors en ce qui nous concerne, @Azurhibis explique en partie le problème qui touche la femme. C'est surtout une question d'écoute et de "savoir-faire". En revanche dire que le problème vient des mecs est faux et c'est justement ce que les études nuances. Par exemple, en comparaison avec les hommes gays, les femmes ont, en général, une vision mécanique du corps masculins, les rapports sont nettement moins sensoriels (de nombreuses zones érogènes sont délaissées) et tournent souvent autour du pénis. Et si c'est l'orgasme qui nous intéresse, ceux des gays sont bien plus diversifiés puisqu'ils en découvrent 4 (glandien, pénien, prostatique et anal) alors que pour les hommes hétéros il est souvent réduit à une éjaculation. C'est un problème plus général, d'ailleurs ça affecte aussi les couples homosexuels mais dans une moindre mesure. Il y a tellement de facteur qui entre en jeu (confiance en soi, communication, sensibilité de tout un chacun, la relation en elle-même, bref, tellement de chose) que les chercheurs comparent ça avec la barrière de la langue. C'est très simple mais ça explique bien les choses. Un couple homosexuels, c'est un peu comme une conversation entre un italien et un français. Aux même titre que l'italien et le français ont des similitudes, les corps de deux hommes ou deux femmes, en ont aussi et en partant de ça, ils peuvent plus ou moins se découvrir l'un l'autre. Alors, ce n'est pas parce qu'ils ont une bonne base que ce sera facile pour autant, ils sont pas à l'abris de faire des erreurs, ça arrive à tout le monde, non, c'est juste qu'ils ont plus de point de repère, en gros. Alors que pour les hétéros, ça ressemble plus à une conversation entre un coréen et un français. Nouvel alphabet, nouvelle grammaire, c'est pas simple. XD De temps en temps, on se comprend, pas toujours... on fait comme on peut quoi. :yawn:

Et moi aussi je suis contente de lire le post @Sa_ku_rah Ses dernières années, les chercheurs ont commencés à désacraliser l'orgasme pour avoir un aspect plus global avant de s'apercevoir que aussi bien pour les hommes que les femmes, l'orgasme n'est pas aussi important qu'il n'y parait, et là je parle pour... notre génération.:P Il s'agit de la donnée principale. L'orgasme comme épicentre d'un rapport sexuel, ça vient surtout de Mai 68, et certains milléniaux ont récupérés ses réflexes pour faire comme nos aïeuls mais en général, notre générations est bien différente à ce sujet, on parle de plus en plus d'éducation sexuelle, on est entrain de dégager la notion de performance au profit du partage, l’émotionnel et le passionnel sont devenu les éléments centraux, franchement, en ce qui concerne la sexualité, on est pas si mal et les études le prouvent, notre génération est la plus épanouie à ce niveau. Les hommes sont bien plus au fait des plaisirs de la femme, certes, il y a encore quelques soucis mais ils s’atténuent de plus en plus et il en va de même pour les femmes qui commencent à avoir une autre vision du corps des hommes, moins mécanique, plus sensorielle. D'ailleurs, c'est dommage qu'on mentionne rarement ces données. J'veux dire, sans pour autant changer de grille de lecture, je pense qu'il est bon de prendre en compte l'aspect générationnel, et le mentionner un peu plus fréquemment parce que ça pourrait atténuer la déprime de plus d'une femme. :)

Edit : Aération de mon pavé pour faciliter la lecture.
 
Dernière édition :
Je vous admire celles et ceux qui ne souffrent pas de ne pas avoir d’orgasme avec leur copain. Personnellement, je suis dans la situation inverse : je suis sortie pendant 7 ans avec deux garçons (relations successives) et j’ai dû avoir un orgasme max. avec eux. Honnêtement, je m’en moquais, je les aimais et on partageait bien d’autres choses. Puis je suis sortie avec mon mec actuel. En deux min. montre en main, il pouvait me faire jouir (alors que rien n’avait changé dans ma situation). Je vous confirme que l’orgasme balaie tout ; sur le moment le monde peut bien s’écrouler, vous vous en fichez... Cela a renforcé notre complicité (l’abandon durant l orgasme n’a pas d’équivalent) et notre vie sexuelle n’a rien de commun avec ce que j’avais avant. Aujourd’hui, après plusieurs années à ce régime, il m’est impossible de revenir en arrière et de retomber un jour dans une relation sans orgasme. Jamais j’y renonce . Alors je n’ai pas de conseil ; à part celui-là : ne vous cantonnez pas nécessairement dans des relations non-orgasmiques en disant que seule la passion et l’échange suffit. Car vous pouvez avoir passion, échange ET orgasme !
 
Je plussoie @LadyNightstalker, je comprends la finalité de ce genre de message mais ça reste quand même très culpabilisant. Ne pas rester dans une relation non-orgasmique, fort bien, mais qu'est ce qu'on fait après ? On teste tous les hommes de la Terre pour voir si par hasard il y en a un qui pourrait nous faire jouir ? Ce genre de chose, c'est vraiment la loterie j'ai l'impression. Je ne vais pas quitter mon partenaire parce que je n'ai pas d'orgasme avec lui... Qu'est ce qui me dit que j'en aurais avec un autre ? Pour moi le problème, il est de toute façon dans la manière de faire l'amour en couple hétéro : la pénétration n'est pas censée faire jouir une femme, puisque son organe du plaisir est le clito. C'est peut être pour ça que les couples homosexuels jouissent plus d'ailleurs, parce qu'ils ont des pratiques vraiment "adaptées" ?
Quant au fait de se faire toucher le clito, oui, c'est cool mais personnellement ça ne suffit absolument pas à me faire jouir. Ce serait un peu trop magique d'ailleurs :cretin: Je sais comment avoir un orgasme seule, je fais ça depuis des années, et c'est très difficile de se "déshabituer" de ces sensations, de cette manière de faire. De laisser quelqu'un prendre les commandes de notre plaisir, en sachant qu'il connait forcément moins bien notre corps. C'est un peu frustrant, forcément, surtout quand on lit les témoignages de femmes qui arrivent à grimper aux rideaux avec leur partenaire... Mais comme je ne vois pas vraiment de solution, j'en ai pris mon parti. Faire l'amour ce n'est pas une course à l'orgasme, c'est aussi et surtout un moment de partage, de plaisir, même s'il n'y a pas de point culminant. L'important étant que je puisse me faire jouir seule, dès quand j'en ai envie 8)
 
M

Membre supprimé 294837

Guest
Je suis assez d'accord avec @LadyNightstalker.

Alors je n’ai pas de conseil ; à part celui-là : ne vous cantonnez pas nécessairement dans des relations non-orgasmiques en disant que seule la passion et l’échange suffit. Car vous pouvez avoir passion, échange ET orgasme !
Qu'est-ce que je suis censée faire d'un conseil comme ça ? Quitter l'homme avec qui je projette de faire ma vie pour une question d'orgasme ? Ok les orgasmes c'est super et tout, si mon copain refusait que je me masturbe en plus des rapports qu'on a, ce serait sans doute une autre histoire, mais c'est vraiment pas la partie la plus importante de mon couple. Je suis contente pour les filles qui ont des orgasmes, et je conçois que ce soit important pour certaines et j'espère qu'elles trouveront des solutions mais est-ce qu'on pourrait pas dire que certaines ont le droit de s'en foutre ?
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes