« Je suis venue pour mettre un enfant au monde et je crois que je vais mourir » : Christine raconte son accouchement

10 Mars 2012
122
709
4 764
Super fort comme témoignage et super bien écrit merci beaucoup pour ce partage. Je n'ai pas d'enfant et je trouve ça hyper important que les femmes parlent ouvertement de la maternité à celles qui vont s'y frotter, pour savoir en toute connaissance de cause dans quoi on met les pieds ! Comme le dit Christine, je ne pense pas qu'on va arrêter pour autant d'avoir des enfants, mais au moins, on prévient les autres de ce qui les attend... C'est ça aussi la sororité. Merci encore c'était très touchant et émouvant cette sincérité.
 
14 Janvier 2015
925
4 981
4 094
Je venais dire exactement la même chose que ma voisine du dessus : non, ce n'est pas un accouchement "commun". C'est peut-être un accouchement sans complication, mais je suis désolée, crever de froid toute la nuit, ça n'a rien de "normal". N'IMPORTE QUI abandonné nu et mouillé dans une chambre d'hôpital glaciale toute une nuit serait victime de maltraitance alors a fortiori une parturiente....
 
30 Novembre 2014
3 180
223 008
6 354
C'est tellement "frustrant" si je puis dire à lire.

J'ai connu les gardes de boulots ultra chargée ou faute de temps je me suis retrouvé à faire les points de suture d'une parturiente qui n'est pas la mienne pendant que sa sage-femme allait accoucher son autre patiente.

C'est totalement pourrie pour le couple, mais d'une certaine façon là à l'instant T c'était le moins pire et on s'est confondu en excuses, j'ai sorti mes meilleures blagues pour compenser un peu.

Mais même avec une surcharge de travail, je comprends pas comment on peut ne pas trouver le temps d'apporter des couvertures, des draps, une bouillotte n'importe quoi pour réchauffer une patiente qui a froid.

Les locaux pourris je connais aussi, les chambres hyper froides l'hiver et trop chaudes l'été on connait, mais on fait ce qu'on peut pour compenser (c'est aussi ça la mort de l’hôpital public : c'est des locaux à la limite de la salubrité. )

Ne pas avoir le temps d'accompagner aussi bien qu'on le voudrait une patiente, je sais ce que c'est.

Mais juste apporter des draps. :non:
 
Dernière édition :
26 Juin 2021
8
60
74
123
Christine, j’aimerais bien pouvoir te parler en MP si cela est possible et que tu le souhaites. N’hésite pas à m’envoyer un message.
 
25 Janvier 2014
64
841
2 934
J'ai accouché la semaine dernière et clairement ce qui en a fait un moment que j'ai apprécié, une belle expérience (en dehors des contractions pour atteindre les 3cms,.vive la péridurale) c'est l'accompagnement. L'équipe était super, bienveillante, douce. J'ai pourtant accouché dans une maternité débordée, avec des moyens limités (Cayenne). C'est cet accompagnement qui va faire la différence, et personne ne devrait avoir à vivre ce que cette femme a vécu. Cette Luz ne devrait pas exercer.
 
13 Avril 2021
7
73
14
34
Merci pour ce témoignage. Un grand merci.
Je pense qu’on a vécu un accouchement un peu similaire, et ça me réconforte beaucoup de te lire.

J’étais préparée aussi bien qu’il est possible ou presque pour un accouchement physiologique. Mais personne ne n’avait dit honnêtement que c’était possible et normal d’avoir mal pendant des heures et des heures. Personne ne n’avait non plus dit que j’allais être si seule pour gérer la douleur au point d’en oublier que j’allais rencontrer prochainement mon enfant. Résultat, j’ai craqué, j’ai eu le droit à la péridurale, épisiotomie et ventouse. Je ne m’en suis pas si mal sortie...
Lorsque mon fils est né, mon premier sentiment n’a pas été une vague d’amour pour mon enfant, mais le soulagement d’être encore en vie. Moi aussi j’ai pensé que j’allais probablement mourrir... Et il m’a fallu un an et demi pour arrêter de ressasser quotidiennement le déroulé de mon accouchement et accepter ce qui s’était passé, et arrêter d’utiliser le terme « raté » pour parler de mon accouchement.
Le personnel de la maternité était débordé, je ne leur en veux même pas... En vrai je suis surtout en colère envers la sage femme qui m’a préparée à l’accouchement, et qui jamais ne m’a dit qu’il était possible que les heures de douleur me fasse à ce point perdre la tête.
Merci beaucoup d’avoir raconté ton histoire, et de raconter que même un accouchement normal peut être traumatisant lorsque l’on n’est pas suffisamment accompagnée.
J’espere que tu t’en est remise aujourd’hui ❤️
 
8 Août 2014
331
1 358
3 824
elogenouvelle.blogspot.fr
Très beau témoignage, plein de force, je n'ose imaginer les séquelles d'une telle torture. Petite point orthographe est ce que le mot : " parturiente " est patiente mal orthographié ou j'ai raté un truc ?
 
7 Septembre 2011
5 863
74 092
6 644
Paris
Les conditions d’accouchement en France sont vraiment mauvaises c’est honteux.

Après le truc de ne pas “prévenir” je ne sais pas trop. On en parle en fait beaucoup dans certaines sphères et les infos sont très facilement trouvables sur internet, il y a des centaines de compte Instagram dédiés à ces situations, il faut continuer à en parler mais on ne peut pas dire qu’on ne sait pas, qu’on est pas prévenues et que l’info n’existe pas.

Cela dit je pense que malheureusement on peut prévenir, préparer, tant qu’on l’a pas vécu on peut pas imaginer le truc. C’est inconcevable. Et on a beau savoir que ça fait très très très mal on ne sait pas ce que ce terme signifie tant qu’on y est pas confronté. Quand elle parle de solitude, à mon sens ça un accouchement physio (comme l’a dit si justement Chantal Birman dans Bliss story) : une solitude et un moment face à toi même ou personne ne peut rien pour toi. Alors certes c’est mieux d’être entouré de bienveillance mais à ce stade même la bienveillance tu t’en fou un peu tant que tu ne tombes pas dans la malveillance. Tu passes de l’autre côté. C’est très déroutant voire violent mais je pense pas que ça puisse raisonner chez quelqu’un qui ne l’a pas encore vécu. Après ce n’est pas forcément cette douleur qui est problématique mais bien souvent l’environnement. Forcément quand t’as froid et que tu te sens pas en sécurité tu vis pas exactement le même truc pareil que si tu as bien chaud et que tu te sens en sécurité.
 
6 Août 2014
114
837
3 744
Je rejoins la Madz du haut sur le fait que quand on veut se renseigner il existe énormément de site/blog/insta ou même sages femmes qui peuvent vous renseigner.
Mais faut-il être au courant qu'un accouchement c'est quelque chose qui demande de la préparation mentale.

Je prends mon exemple, je suis dans un milieu de classe moyenne ou la plupart des mères autour de moi vont voir leur gyneco, ne connaissent même pas les sages femmes (qu'elles rencontrent le jour J), c'est un rdv par mois sans explication 5/10min pour mesurer, peser, toucher vaginal si elles n'ont pas de chance et merci au revoir. RDV anesthésiste au 7eme mois sans même vous interroger si vous voulez ou non la péridurale (OK c'est un rdv "obligatoire" pour être informé), on vous parle de cours de préparation mais c'est tellement abstrait et il n'a pas de place de toute façon. Elles accouchent donc sans rien savoir au final.

Moi j'ai bien compris que le machin qui grandissait dans mon ventre il passerait que par un endroit :rire: (enfin 2 vu que j'ai eu une césarienne). Je suis de base une flippée des gynecos, j'en ait vu 2 en suivi classique avant bébé et je les déteste, aucune chaleur humaine, aucune explication on écarte les jambes et au revoir ...
Je commençais juste à venir sur Madmoizelle et j'ai appris l'existence des sages femmes, après renseignement j'ai bien évidemment trouvé THE perle. Elle écoute, les rdvs ont parlent de mes peurs, mes attentes etc ... Arrive les cours de préparation (évidemment pour elle c'est quasi obligatoire), et j'ai appris (et mon conjoint toujours présents) énormément de chose, elle a évoqué notamment la phase de désespérance, je n'en avais jamais entendu parlé malgré toutes mes recherches.
Je ne voulais pas d'accouchement physiologique (trop peur de la douleur) mais je sais qu'elle fait des cours spéciaux pour préparer les futures mères (elle se déplace même chez elles).
Je crois qu'à défaut d'être prévenue par les médecins, c'est à nous, mère de conseiller. Toutes mes amies vont chez des sages femmes pour leur 2ème enfant, et je conseille à toutes celles qui vont avoir leur premier d'aller en voir une, et de ne surtout pas ignorer les cours de prépa, et je n'hésite pas à leur répondre sur n'importe quel aspect de mon accouchement ou sur ce que j'ai entendu en cours ou sur des sites.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes