Il est facile de se moquer en effet et c'est dommage... J'espère qu'il trouvera l'aide qu'il lui faut pour son bien et celui des autres.
 
Merci @Mymy pour cet article, toute cette histoire m'avais mise très mal à l'aise. Quand on a un proche bipolaire, c'est ce genre de moment où on est complètement désemparé.e, inquiet.e pour la personne etc. Kanye West est vraiment à l'ouest politiquement et tout mais là il faut que les gens se rendent compte que ça dépasse cette question.
 
Je suis franco-américaine (droit de vote là-bas) et j'étais hors de moi quand j'ai vu qu'il se présentait au vu de la situation actuelle...En revanche je dois dire que je n'ai même pas osé regarder les images de son meeting, même si je n'approuve pas du tout le personnage, j'ai des personnes bipolaires dans mon entourage, et c'est un crève coeur de voir cette personne partir dans un non-sens général devant le monde entier...

Du coup dans son cas ça m'amène à une forme de colère. Que ce soit de sa part, ou de son entourage, qui veut toujours tout afficher de leurs vies, clairement ils devraient tous prendre le temps de collectivement se "déconnecter" de leurs personnages publiques et trouver une solution qui soit adaptée à ses souffrances, et à ses angoisses par rapport au traitement. Ma formulation est sans doute maladroite, car évidemment je ne les connais pas, mais ce n'est pas la première fois que Kanye "pète les plombs" devant le monde entier, et je me dis que ça doit être une souffrance terrible pour lui comme pour son entourage de ne jamais savoir quand la prochaine "crise" va tomber, puis en plus s'inquiéter d'un contre-coup médiatique (alors que clairement on s'en fout, la priorité sera toujours la santé des gens).

Et ça me fait aussi être très en colère contre ses industries-là. Les collègues, agents, managers, promoteurs média ont aussi leur part de responsabilité quand ils ne disent pas à quelqu'un "tu as besoin de temps pour toi, s'il te plaît fais une pause".
On ne peut pas contrôler les choix des gens, mais il y a un devoir civique presque selon de dire avec bienveillance à une personne que sa santé est en danger. Et alors qu'avant même ce meeting Kanye était partout partout partout avec ses vêtements, musique etc...bah on se demande qui le presse comme un citron, et pourquoi...
 
(zut j'ai oublié la mention) @Alicia89
Euh...d'accord. Ecoute personnellement je trouve ton message choquant et dangereux sur pas mal de points.

J'avais commencé à écrire un pavé pour te répondre point par point (pas pour toi, mais pour celleux qui nous liraient), mais j'ai bien trop la flemme de batailler contre des moulins à vent (et si c'est pour me faire insulter à nouveau, merci mais non merci).
Je dirais juste ça : certains médicaments sont essentiels, et certains médicaments sauvent la vie des gens en fait. Et en psychiatrie AUSSI. Ce serait bien de ne pas considérer que toute pathologie psychiatrique n'est qu'une vue de l'esprit des psychiatres et qu'elle se résoudra sans traitement -c'est aussi comme ça que des patient.e.s meurent.
 
(zut j'ai oublié la mention) @Alicia89
Euh...d'accord. Ecoute personnellement je trouve ton message choquant et dangereux sur pas mal de points.

J'avais commencé à écrire un pavé pour te répondre point par point (pas pour toi, mais pour celleux qui nous liraient), mais j'ai bien trop la flemme de batailler contre des moulins à vent (et si c'est pour me faire insulter à nouveau, merci mais non merci).
Je dirais juste ça : certains médicaments sont essentiels, et certains médicaments sauvent la vie des gens en fait. Et en psychiatrie AUSSI. Ce serait bien de ne pas considérer que toute pathologie psychiatrique n'est qu'une vue de l'esprit des psychiatres et qu'elle se résoudra sans traitement -c'est aussi comme ça que des patient.e.s meurent.

J'ai jamais dit que toute maladie psychiatrique était une vue de l'esprit des psychiatres. J'ai dit que certains diagnostics étaient abusifs. Je me cite moi-même, début de mon message "Bien sûr ce trouble existe, mais les psys ont tendance à l'utiliser abusivement, tout comme tout un tas d'autres pathologies du DSM-V." C'est mon avis et mon expérience personnelle. Et pour le reste, c'est mon expérience et celle de beaucoup de personnes, tu peux trouver ça choquant, la réalité est choquante, dommage.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Bref j'ai jamais dit que les traitements étaient toujours inutiles. Mais je mets en garde les gens contre les séquelles possibles (long terme notamment, toute la vie si pas de chance), qui sont minimisés ou niés par les psychiatres. Les médicaments ne sont pas à prendre comme des bonbons.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Et au passage, NON une condition psychiatrique pré-existante n'est pas :
1) une justification des dégâts subis. Comme je l'ai dit, moi j'avais des tocs et de la phobie sociale, c'est en rien comparable à ce que j'ai actuellement à cause des psychiatres.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

2) forcément la preuve que c'est une "aggravation de la maladie". Quand t'as un problème mineur, et que tu te retrouve en quelques comprimés avec des problèmes complètement délirants, c'est pas une aggravation de la maladie, c'est la preuve qu'on a joué avec ton cerveau.

Et pour ce qu'ils en est de mon estime des psychiatres, ben elle ne changera pas tant qu'ils ne seront pas capables de faire autre chose qu'appliquer un protocole. En tout cas on va dire que les psychiatres que j'ai rencontré n'étaient pas des exemples de bon sens.

Tu te sens insultée, tu es psychiatre ? Si oui, pourquoi ne pas plutôt prendre ma critique comme quelque chose de "positif" et sortir un peu de ta zone de confort. J'aimerais bien moi, que les psychiatres en sâchent un peu plus sur ce qu'ils administrent, sur les conséquences que ça peut avoir, et sur combien l'écoute du patient est importante. Tu gagnerais, si tu es dans le domaine de la santé mentale, à essayer de comprendre ce qui se passe de l'autre côté de la barrière. A voir pourquoi des gens comme moi en sont arrivés à détester les psychiatres (alors qu'on était à la base tous relativement confiants, sinon on en aurait pas vu), pourquoi beaucoup d'entre nous se sont sentis trahis et abandonnés, et pourquoi on ne se fie maintenant plus qu'à nous-mêmes. (comme je l'ai dit, mon traitement pour récupérer j'ai du le trouver moi-même, en apprenant les structures du cerveau, les récepteurs, leurs fonctionnement, en lisant des études, en apprenant une quantité colossale de maladies, en lisant des bouquins de neurologie, des études, en passant ma vie sur DrugBank, en apprenant le fonctionnement des médicaments, ect. Et ça m'a pris presque un an pour trouver une solution, et je ne suis même pas encore totalement remise. Le reste -la cognition- je le laisse à ma neuro même si j'ai bien ma petite idée. Et je ne suis pas la seule à avoir du apprendre tout ça par moi-même pour m'en sortir, on est des milliers. On fait pas ça par plaisir -bien que le domaine reste très passionnant et que la médecine m'a toujours interessé, d'ailleurs j'aurais fait médecine sans mon problème de fatigue chronique-, on fait ça parce qu'on a été abandonnés par la psychiatrie et réduits à l'état de cobayes humains.) Les gens comme moi n'en veulent pas aux psychiatres parce qu'ils font des erreurs (tout le monde en fait), on leur en veut parce qu'ils sont dans le déni. Si ce que je te dis t'intéresse néanmoins, la page Facebook "Medication-induced anhedonia" rassemble des milliers de témoignages comme le mien, et c'est aussi une communauté qui cherche constamment des traitements, par ailleurs. Propeciahelp aussi est un site qui parle de ça, et fait des sondages pour savoir quelles médications ont induit des problèmes durables, tout ça dans le but de faire reconnaitre ces problèmes https://forum.propeciahelp.com/ [EDIT] je ne voulais pas forcément être condescendante, juste élargir les vues d'une personne travaillant potentiellement dans le milieu psy. Mais ouais, j'ai jamais de base été super diplomate, puis vu mon vécu, je prends pas beaucoup de pincettes.

@Alicia89
Je suis désolée de ce que tu as subi ...
J'ai été victime de maltraitance médicale et c'est pas facile facile ...

Aucun soucis, j'ai au moins des émotions maintenant (pas grâce aux psys) et honnêtement, je fais toujours des recherches pour essayer de retrouver mon dialogue interne, et j'ai quelques pistes, je revois ma neurologue le 4. En attendant, je me farcis d'énormes bouquins de neurologie et de psychiatrie, ainsi qu'une tonne d'études. Au moins j'apprends des trucs :) En tout cas j'espère que toi tu t'en es remise complètement ... Les médecins sont des humains comme les autres, ils peuvent faire du mal.
 
Dernière édition :
Je suis franco-américaine (droit de vote là-bas) et j'étais hors de moi quand j'ai vu qu'il se présentait au vu de la situation actuelle...En revanche je dois dire que je n'ai même pas osé regarder les images de son meeting, même si je n'approuve pas du tout le personnage, j'ai des personnes bipolaires dans mon entourage, et c'est un crève coeur de voir cette personne partir dans un non-sens général devant le monde entier...

Du coup dans son cas ça m'amène à une forme de colère. Que ce soit de sa part, ou de son entourage, qui veut toujours tout afficher de leurs vies, clairement ils devraient tous prendre le temps de collectivement se "déconnecter" de leurs personnages publiques et trouver une solution qui soit adaptée à ses souffrances, et à ses angoisses par rapport au traitement. Ma formulation est sans doute maladroite, car évidemment je ne les connais pas, mais ce n'est pas la première fois que Kanye "pète les plombs" devant le monde entier, et je me dis que ça doit être une souffrance terrible pour lui comme pour son entourage de ne jamais savoir quand la prochaine "crise" va tomber, puis en plus s'inquiéter d'un contre-coup médiatique (alors que clairement on s'en fout, la priorité sera toujours la santé des gens).

Et ça me fait aussi être très en colère contre ses industries-là. Les collègues, agents, managers, promoteurs média ont aussi leur part de responsabilité quand ils ne disent pas à quelqu'un "tu as besoin de temps pour toi, s'il te plaît fais une pause".
On ne peut pas contrôler les choix des gens, mais il y a un devoir civique presque selon de dire avec bienveillance à une personne que sa santé est en danger. Et alors qu'avant même ce meeting Kanye était partout partout partout avec ses vêtements, musique etc...bah on se demande qui le presse comme un citron, et pourquoi...
Tu parles de son entourage qui «veut toujours tout afficher de leur vie» mais finalement en quoi est ce condamnable? Les Kardashian faisaient de la télé-réalité bien avant de rencontrer Kanye. Puis bon, si on juge les stars de télé-réalité on peut commencer a juger pleins d'autres metiers MILLE FOIS plus problématique. Je ne sais pas, mais on ne les connaît pas, si ça se trouve la famille de Kanye fait tout ce qu'elle peut.... l'entourage d'un artiste peut effectivement être problématique quand ils pressent le dit artiste comme un citron pour avoir de l'argent mais justement,ici, la belle famille de Kanye etait très riche AVANT de le rencontrer....je sais pas mais à chaque fois que quelqu'un va mal, on blâme l'entourage mais dans certains cas, soit eux même ne vont pas bien, soit ils ne savent pas comment aider soit soit....ca reste mon opinion évidemment :)
 
  • Big up !
Reactions : Inozo
@Alicia89
Cette condescendance, c'est hallucinant. Je ne t'ai pas attendue ni pour sortir de ma zone de confort, ni pour me renseigner sur ce que je prescris aux patient.e.s, ni pour savoir très bien à quel point l'écoute des patient.e.s est importante, merci bien.
Ce n'est pas ton expérience qui me choque, car justement je sais bien qu'elle est partagée. Ce qui me choque, c'est que tu l'ériges en vérité générale et absolue, sans aucune nuance (dans ton premier post du moins).

Sinon, figure-toi que moi aussi je vois tous les jours des personnes en détresse, c'est un peu mon métier. Et figure-toi, même si ça a l'air difficile, que certain.e.s psychiatres, dont moi, ont des proches sous traitement psychiatrique, et que je vois très bien de mon côté l'effet dramatique que peut avoir l'arrêt du traitement.
J'ai dit que les médecins ne faisaient jamais d'erreurs ? Non, parce que c'est évident que non. J'ai dit que les médicaments étaient inoffensifs ? Non, parce que c'est évident que non, AUCUN ne l'est. J'ai dit qu'une pathologie psychiatrique justifiait la maltraitance ? Non, parce que c'est évident que non.

Là où ton post est dangereux pour moi, c'est qu'en affirmant que tous les psychiatres sont des veaux, des incapables ignorants et malhonnêtes, tu incites les personnes qui pourraient en avoir besoin à ne surtout pas consulter de psychiatre.
Informer, c'est nécessaire. Faire limite de la désinformation, ce à quoi ton post me fait penser, c'est juste dangereux.

Quant à être tout juste bons à suivre des protocoles : le protocole de diagnostic d'élimination en psychiatrie consiste normalement à faire bilan sanguin + imagerie cérébrale...dans ton propre cas, si justement le protocole avait été suivi, on aurait vu l'adénome et l'hyperprolactinémie. Donc bon, encore une fois, il faut nuancer hein...

Mais bref, j'ai l'impression de répéter la même chose en boucle, donc moi j'arrête là.

Édit : et aussi c'est bien de préciser quand on édite un post, parce que j'ai commencé à écrire ma réponse avant que tu ne rajoutes la partie plus nuancée à la suite du paragraphe où tu me suggères aimablement de sortir de ma zone de confort.
 
@Alicia89
Cette condescendance, c'est hallucinant. Je ne t'ai pas attendue ni pour sortir de ma zone de confort, ni pour me renseigner sur ce que je prescris aux patient.e.s, ni pour savoir très bien à quel point l'écoute des patient.e.s est importante, merci bien.
Ce n'est pas ton expérience qui me choque, car justement je sais bien qu'elle est partagée. Ce qui me choque, c'est que tu l'ériges en vérité générale et absolue, sans aucune nuance (dans ton premier post du moins).

Sinon, figure-toi que moi aussi je vois tous les jours des personnes en détresse, c'est un peu mon métier. Et figure-toi, même si ça a l'air difficile, que certain.e.s psychiatres, dont moi, ont des proches sous traitement psychiatrique, et que je vois très bien de mon côté l'effet dramatique que peut avoir l'arrêt du traitement.
J'ai dit que les médecins ne faisaient jamais d'erreurs ? Non, parce que c'est évident que non. J'ai dit que les médicaments étaient inoffensifs ? Non, parce que c'est évident que non, AUCUN ne l'est. J'ai dit qu'une pathologie psychiatrique justifiait la maltraitance ? Non, parce que c'est évident que non.

Là où ton post est dangereux pour moi, c'est qu'en affirmant que tous les psychiatres sont des veaux, des incapables ignorants et malhonnêtes, tu incites les personnes qui pourraient en avoir besoin à ne surtout pas consulter de psychiatre.
Informer, c'est nécessaire. Faire limite de la désinformation, ce à quoi ton post me fait penser, c'est juste dangereux.

Quant à être tout juste bons à suivre des protocoles : le protocole de diagnostic d'élimination en psychiatrie consiste normalement à faire bilan sanguin + imagerie cérébrale...dans ton propre cas, si justement le protocole avait été suivi, on aurait vu l'adénome et l'hyperprolactinémie. Donc bon, encore une fois, il faut nuancer hein...

Mais bref, j'ai l'impression de répéter la même chose en boucle, donc moi j'arrête là.

Désolée pour la condescendance, j'ai effectivement peu de patience avec les psychiatres actuellement. J'ai peu de nuance parce que suite à ce désastre j'ai vu pas moins de 5 psychiatres, qui n'ont fait qu'aggraver mon cas, sans m'écouter, jusqu'à ce que je comprenne par moi-même le problème, et trouve par moi-même une solution. Je suis une victime, je sais que c'est dur à avaler, mais j'arrive pas à avoir de l'estime pour les psychiatres du fait de mon expérience. Je me sens toujours complètement détruite et abimée, je me suis sentie impuissante et je me sens toujours impuissante. On m'a rendue malade, et je me sens cassée. Du coup ouais, je suis un peu partiale (quand il s'agit de donner mon avis sur la compétence du psychiatre moyen, encore une fois je ne nie ni le potentiel bénéfice des médicaments, ni le fait que les maladies mentales EXISTENT). C'est un biais cognitif, et j'en suis consciente, mais disons qu'après la torture mentale, morale et physique que j'ai vécu, je m'accorde de l'indulgence, et honnêtement, si je ne le suis pas avec moi-même, personne ne le sera.

Néanmoins, tu es bien la première psychiatre (avec qui je parle) qui reconnait que les médicaments sont dangereux et peuvent avoir des conséquences dramatiques. C'est déjà respectable.

Pour le reste, même mon premier post mentionne le fait que les pathologies psychiatriques existent, et dans mon deuxième post je dis même que les médicaments peuvent aider. Mais peuvent tuer aussi parfois. C'est pas de la désinformation, c'est mon vécu et celui de beaucoup de gens. Si mon vécu te fait penser à de la désinformation, c'est peut-être (je dis ça pour le coup sans animosité et sans mépris) que tu ne sais pas à quel point les choses peuvent aller loin. Je peux comprendre l'incrédulité néanmoins.

Les gens doivent t'ils pour autant arrêter de voir des psychiatres ? Pas forcément. Mais consulter un mauvais thérapeute peut avoir des conséquences dramatiques. Je veux éviter des histoires comme la mienne et celle de plein d'autres personnes. Les médicaments peuvent aider, et peuvent détruire. Par exemple, est-ce vraiment bien malin de faire gober du Prozac (pardon de la formulation, mais c'est comme ça que je le vois) à quelqu'un qui veut maigrir par exemple, au risque que la personne fasse une psychose, ou perde sa libido, perde ses émotions, ect. Est-ce que ça en vaut le coup ? Est-ce que consulter un psychologue avant d'en arriver aux médications n'est pas plus judicieux, quand il s'agit de problèmes "mineurs" ? (je relativise ici le terme "mineur", moi aussi je trouvais ma phobie sociale insurmontable avant que tout ça me tombe dessus).

C'est ça la question, en fait. Tu trouve cette démarche dangereuse, et moi je trouve que les gens doivent être informés des conséquences potentielles, fussent t'elles "peu" fréquentes, parce que laisser les gens ignorants, c'est aussi dangereux. Je ne dis pas à quelqu'un qui a des hallucinations carabinées de ne pas prendre de médicaments. Je dis que si cette personne, schizophrène ou autre, prend des médicaments, et se retrouve tout d'un coup sans émotions, c'est pas forcément un symptôme de sa maladie, peut-être juste une conséquence de sa médication. Et c'est dommage que (beaucoup) trop de psychiatres le nient.

PS : mon psychiatre savait pour mon adénome à prolactine, d'ailleurs le fait que j'aille d'abord reçu un antipsychotique alors que c'est formellement déconseillé dans ce genre de pathologie a fait bondir, et ma neurologue, et mon endocrino.
 
@Alicia89
Je suis absolument désolée que tu aies dû vivre ça, vraiment.
Et je me contente pas de regarder les choses de loin, vraiment. Je lis des comptes Insta, des comptes Twitter (notamment #Balancetonpsychiatre je crois), des case reviews...et je pense vraiment pas être la seule, les vieux PH de toutes spés sont souvent scandaleux, mais les jeunes médecins on est mieux éduqués je trouve (par les réseaux et l'expérience commune bien sûr, l'enseignement académique régi par les vieux PH lui reste réac !).
La maltraitance ou le manque de consentement éclairé, il faut absolument le dénoncer et là-dessus tu as 100% raison.
Je pense qu'on est d'accord sur le fond (du Prozac pour maigrir par exemple ça me semble aberrant à moi aussi !) et je peux comprendre aussi ta crispation au vu de ton histoire.
Mais ça me semblait important de nuancer ton premier post :)

(Et du coup je t'encourage dans ton idée de porter plainte contre le psy qui a ignoré ton adénome, d'autant plus que les pathologies endocrino sont aussi difficiles à équilibrer que les pathologies psychiatriques, c'est presque criminel...)
 
@Alicia89 est-ce que ce serait possible de mettre certains de tes passages en Spoiler avec la mention TW ? Je conçois que tu exprime ton ressenti et ton vécu mais c'est d'une violence extrême à lire. J'ai bien pensé à expliquer pourquoi c'était très violent à lire pour moi mais finalement je n'en ai pas envie car ça serait certainement contre productif et potentiellement TW pour d'autres. Mais je pense que certaines de tes descriptions peuvent être violentes à lire.
(Sur le fond de ton message je ne suis pas d'accord avec toi et je le trouve même dangereux. Mais je ne suis pas psychiatre et je ne suis pas directement concerné donc je garderais mes idées pour moi)

Je vais mettre un TW sur les passages potentiellement violents. Quant au fond de mon message, je l'ai nuancé dans les messages suivants, néanmoins je suis prête à mettre une mention "avis personnel" quand j'en viens à donner mon avis sur la compétence du psychiatre moyen.

[EDIT] c'est fait mais si tu trouve que d'autres trucs doivent être mis en spoiler dis le moi, parce que ce qui me choque moi n'est pas forcément la même chose que ce qui choque les autres.
 
Dernière édition :
  • Big up !
Reactions : Mowette and Dragonya
@Alicia89
Je suis absolument désolée que tu aies dû vivre ça, vraiment.
Et je me contente pas de regarder les choses de loin, vraiment. Je lis des comptes Insta, des comptes Twitter (notamment #Balancetonpsychiatre je crois), des case reviews...et je pense vraiment pas être la seule, les vieux PH de toutes spés sont souvent scandaleux, mais les jeunes médecins on est mieux éduqués je trouve (par les réseaux et l'expérience commune bien sûr, l'enseignement académique régi par les vieux PH lui reste réac !).
La maltraitance ou le manque de consentement éclairé, il faut absolument le dénoncer et là-dessus tu as 100% raison.
Je pense qu'on est d'accord sur le fond (du Prozac pour maigrir par exemple ça me semble aberrant à moi aussi !) et je peux comprendre aussi ta crispation au vu de ton histoire.
Mais ça me semblait important de nuancer ton premier post :)

(Et du coup je t'encourage dans ton idée de porter plainte contre le psy qui a ignoré ton adénome, d'autant plus que les pathologies endocrino sont aussi difficiles à équilibrer que les pathologies psychiatriques, c'est presque criminel...)

Aucun problème, oui mon premier psychiatre (celui qui m'a mis dedans) a nié tout mes effets secondaires, c'est effectivement un "vieux" proche de la retraite, qui par ailleurs est très établi dans son métier (il est chef de clinique même). Je trouve ça triste. Le suivant n'était rien de moins qu'un désastre (et encore un vieux bonhomme chef de clinique), pas une seule once d'empathie. Une catastrophe. Et bref les autres n'étaient pas terribles non plus pour être honnête, mais la dernière était la moins pire.

J'ai tendance à juger très vite les psychiatres, comme je l'ai dit je ne suis pas exempte de biais cognitifs, et bon vu mon vécu, je reste amère. Je vais porter plainte évidemment, je dois juste récupérer tout les dossiers médicaux. (suite à ça j'ai fait pas mal d'hôpitaux).

Après pour le Prozac c'était un exemple, j'ai cru comprendre que les récepteurs 5HT2C étaient fort impliqués dans la régulation de la faim, et comme c'est une des targets du Prozac, certaines personnes y trouvent un potentiel thérapeutique. Mais honnêtement, je trouve ça super dangereux de donner ça pour quelqu'un qui veut juste maigrir. Pareil pour les autres pathologies "légères". Faut bien peser le pour et le contre quoi.

[EDIT] oui j'ai tendance à écrire des pavés, et comme j'ai pas mal de trous de mémoire j'édite très souvent, pour rajouter les trucs que j'aurais pu oublier, sans forcément mentionner que j'ai édité. J'y prendrais garde la prochaine fois.
 
Dernière édition :
  • Big up !
Reactions : Mellana and Alpha

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes