Alors je suis pas pro du sujet mais jai l'impression que l'article commet exactement l'erreur de confondre SIDA et VIH.

Le VIH c'est le virus, on peut vivre des années avec le virus, le VIH sans que la maladie se déclenche (le SIDA).
Les traitements sont justement là pour éviter de déclencher la maladie, même si on a le virus dans le dans le sang.

On peut donc très bien vivre avec le VIH, si la maladie est contrôlé par les traitements on doit vivre quasi normalement même si faut pas oublier que les traitements sont lourds avec des effets secondaires pas forcément top.

L'article dit qu'on peut vivre normalement avec le SIDA là bah... Je vous mets au défi de "bien vivre" avec un système immunitaire dans les choux et des maladies opportunistes potentiellement très grave et qui peuvent vous tuer.

À noter que quand on est porteur du VIH et que notre charge virale est indétectable on est non contaminant, on ne transmettra pas le VIH même sans protection, mais pour ça il faut être dépisté et sous traitement, que le virus soit maitrisé.

À noter aussi que il n'y a pas que les pénétrations anales et vaginales qui sont contaminantes, la fellation aussi.
Cela dit, la sodomie est hautement à risque, un peu moins les rapports vaginaux et beaucoup moins les rapports bucaux. Pour le cuni c'est techniquement possible d'être contaminé même si je crois qu'il y a pas de cas de contamination documenté.

Stay safe, protégez vous et faites vous dépister surtout.

Édit: Je rajoute un truc, l'article parle des LGBT+ comme d'une population plus touchée, c'est pas entièrement vrai, les hommes bi et gays et les femmes trans sont beaucoup plus touchés que la population générale, ce n'est pas le cas des femmes bi et lesbiennes et des hommes trans. Les femmes lesbiennes sont d'ailleurs une population beaucoup moins touchée par le VIH.
 
Dernière édition :
Je rajouterais que "les personnes LGBT+" ne sont pas une population "plus exposée au virus" : ce sont les hommes gays et bis (ou, pour prendre des termes plus académiques dans le milieu de la lutte contre le VIH : les HSH, hommes qui ont des relations sexuelles avec les hommes) ainsi que les femmes trans qui le sont (mais pour elles c'est plus lié à la problématique des violences sexuelles et du travail du sexe il me semble). Les femmes qui ont des relations sexuelles exclusivement avec des femmes sont au contraire l'une des populations les moins exposées au VIH.

Bref attention à la surutilisation abusive de l'acronyme "LGBT+" si on ne veut désigner que certaines catégories spécifiques de ce sigle : il existes des mots différents pour ces différentes catégories de la population (lesbiennes, gays, bis, personnes trans, on peut préciser aussi le genre, etc, bref des mots assez connus :nod:), qui, si elles sont concernées par beaucoup de problématiques communes (d'où la pertinence dans certains cas du terme "LGBT+") sont aussi, dans d'autres domaines (typiquement : le VIH), très différentes.

Je pense que c'est important de le préciser, car c'est typiquement avec ce type de confusion / emploi fourre-tout du sigle LGBT+ sans forcément de logique reprise dans les médias (faire l'équivalence entre "HSH / hommes gays et bis" et "LGBT+") qu'on se retrouve avec des tas de lesbiennes persuadées qu'elles ne peuvent pas donner leur sang par exemple :eh:
 
Dernière édition :
en fait c'est la pénétration anale qui est une pratique plus à risque que la moyenne, si mes souvenirs sont bons.
Après, le fait que les jeunes font comme s'il n'y avait pas de problèmes n'a rien de surprenant. Ca a toujours été comme ça, et c'est encore le cas aujourd'hui. Et c'est plus inquiétant avec le fait que comme on dit qu'on peut vivre normalement ou encore avec ce médicament "Truvada" qui "prévient" la contamination à 80%, les jeunes (pas que) ont tendance à se croire encore plus à l'abri. Grave erreur.
 
  • Big up !
Reactions : Nastja
@jorda
J'avais vu une interview de Charlotte Valandray qui expliquait justement les énormes contraintes du médicament et les conséquences.
C'est pas juste un petit comprimé le soir à 21h.
J'ai trouvé ça bien qu'elle mette l'accent sur ça car certaines personnes doivent se dire : "c'est bon, c'est juste un traitement à vie, y'a pas mort d'homme, en plus tu ne peux pas le refiler quand t'es sous traitement !".
 
Menant régulièrement des entretiens ayant pour thème la sexualité dans le cadre de mes études, j'ai également été surprise de découvrir le peu de connaissances sur les MST / IST des jeunes hommes ( 19 - 24 ans ) et la grosse confusion entre VIH et Sida.
Après, plusieurs de ces interrogés ont eu des séances d'info et de prévention qui semblent assez complètes sur ce sujet mais n'en tiennent plus compte. Pour pas mal de mes enquêtés, si la partenaire n'a pas une réputation de fille facile, c'est ok de ne pas se protéger car il y a presque aucune chance pour qu'elle soit contaminée ( sans se rendre compte qu'ils peuvent très bien être les porteurs ).
J'ai également dans mes connaissances trois amis et collègues, salariés d'une multi-nationale, qui partent régulièrement à Djibouti. Bien qu'ils recevoient avant chaque départ des séances de prévention traitant notamment du VIH et des risques auxquels ils s'exposent s'ils ne se protègent pas, il semblerait que beaucoup de leurs collègues aient des rapports sans protection avec des prostituées puis cours le lendemain faire des dépistages, pris par la panique. Pourtant, les réunions précédant le départ leur expliquent bien le délais existant entre la prise de risque et la détection du virus. Et là, il est question d'hommes ayant entre 24 et 30 ans. A partir de là, je ne vois pas quelle genre de prévention leur permettrait d'ouvrir les yeux...
 
Alors je suis pas pro du sujet mais jai l'impression que l'article commet exactement l'erreur de confondre SIDA et VIH.

Le VIH c'est le virus, on peut vivre des années avec le virus, le VIH sans que la maladie se déclenche (le SIDA).
Les traitements sont justement là pour éviter de déclencher la maladie, même si on a le virus dans le dans le sang.

On peut donc très bien vivre avec le VIH, si la maladie est contrôlé par les traitements on doit vivre quasi normalement même si faut pas oublier que les traitements sont lourds avec des effets secondaires pas forcément top.

L'article dit qu'on peut vivre normalement avec le SIDA là bah... Je vous mets au défi de "bien vivre" avec un système immunitaire dans les choux et des maladies opportunistes potentiellement très grave et qui peuvent vous tuer.

À noter que quand on est porteur du VIH et que notre charge virale est indétectable on est non contaminant, on ne transmettra pas le VIH même sans protection, mais pour ça il faut être dépisté et sous traitement, que le virus soit maitrisé.

À noter aussi que il n'y a pas que les pénétrations anales et vaginales qui sont contaminantes, la fellation aussi.
Cela dit, la sodomie est hautement à risque, un peu moins les rapports vaginaux et beaucoup moins les rapports bucaux. Pour le cuni c'est techniquement possible d'être contaminé même si je crois qu'il y a pas de cas de contamination documenté.

Stay safe, protégez vous et faites vous dépister surtout.

Édit: Je rajoute un truc, l'article parle des LGBT+ comme d'une population plus touchée, c'est pas entièrement vrai, les hommes bi et gays et les femmes trans sont beaucoup plus touchés que la population générale, ce n'est pas le cas des femmes bi et lesbiennes et des hommes trans. Les femmes lesbiennes sont d'ailleurs une population beaucoup moins touchée par le VIH.
Hello !
My bad, c’est corrigé :)
 
@VickyLgn C'est fou l'attitude des personnes que tu décris. Alors que pour connaître un peu Djibouti, avoir des relations sans protection avec des prostituées, c'est LE truc absolument déconseillé. Je ne comprends même pas qu'on puisse imaginer le faire...
 
  • Big up !
Reactions : namaeganai
Je me demande dans quelle mesure le fait d' évoquer ces questions à l'adolescence nuit à une bonne prévention. Je ne sais pas ce qu'en pensent les jeunes, mais je me souviens très bien que lorsque j'avais cet âge là (on a eu des intervenants en classe lorsque j'avais 14 et 16 ans), j'étais très gênée qu'on évoque la sexualité et qu'en plus on me demande de participer à voix haute. Du coup je me suis refermée, je n'ai rien écouté, je me suis mise "en veille" en fait. Heureusement que je me suis renseignée par la suite en lisant sur le sujet (puis chez moi, on en parlait pas non plus ou alors très vaguement.)
Je pense quand même qu'une éducation sexuelle plus précoce et plus bienveillante permettrait d'avancer sur le sujet. Il n'est pas facile d'évoquer des maladies sexuellement transmissibles quand c'est peut-être la première fois que vous parlez de sexe avec d'autres personnes ou même que vous en entendez parler.
Le résultat après, c'est qu'on retient des bouts d'informations qu'on se passe lors de discussions et ça devient un tas de trucs inexacts qui se baladent un peu partout, en mode "les hommes ont très peu de chance de le choper" ou "s'il n'y a pas de symptômes rapidement, c'est qu'on ne l'a pas" (j'ai vraiment entendu dire ça et venant de personnes qui me paraissaient avoir la tête sur les épaules.)

Enfin bon, c'est toujours le même problème. Il y a des informations cruciales à retenir pour sa sécurité et celle des autres, mais vu que ça a un rapport avec le sexe, il ne faut pas trop en parler non plus, parce que vous comprenez c'est sale et ce ne sont que des enfants. C'est un peu désespérant.
 
@Calinoursonne Ah mais les discussions que j'ai avec ces trois amis me laissent sans voix. Sur les trois, seul un a déjà fait cela mais apparemment, pas mal de collègues le font aussi sous prétexte que les femmes acceptent et que les gérants de bar prétendent qu'ils acceptent uniquement les prostituées qui se font dépister chaque semaine. Mais déjà une semaine, ça laisse le temps d'attraper un tas de maladies et en plus, plusieurs sont détectables uniquement après un délais de plusieurs semaines.
Déjà en France, cela me laisse sans-voix qu'on puisse coucher sans protection et sans dépistage préalable, mais alors avec des prostituées et en plus à Djibouti... Après j'en ai entendu des choses, dont des gars qui rentrent et contaminent leur copine etc.

Enfin globalement dans mon entourage ( quasi exclusivement masculin ), assez peu se protègent et s'ils le font, ils le font mal et les risques de contamination sont donc présents. Ils tombent des nues à l'évocation de préservatifs et digues pour les préliminaires.
 
Dernière édition :
Et n'oublions pas, toujours pour parler stats, que 100% des présidents américains en exercice pensent qu'il existe un vaccin contre le SIDA ! Mais là je reconnais qu'on s'éloigne de la tranche d'âge
 
  • Big up !
Reactions : Naurore

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes