Coucou

Je vais vous dire : oui, je suis accro à Internet, car je répond à 8 des 9 critères (le seul étant l'achat en ligne). Concrètement, Internet permet de fuir la réalité, de découvrir des choses tout en s'éloignant de la vie qui est pas toujours rose. Les réseaux sociaux donnent l'impression d'exister et d'être écoutés quand dans la vraie vie, pas grand-monde en a quelque chose à foutre de vous (ou alors ne vous le montre pas parce que c'est trop mainstream de s'intéresser aux autres). Et puis la chaleur d'un PC, même si elle est artificielle, est là dès qu'on l'allume, contrairement à celui du-de la partenaire...

Le problème c'est que l'addiction est très difficile à soigner, parce qu'on utilise internet tous les jours dans nos vies hyper-connectées. Mes profs m'envoient des mails, et sans internet j'ai vite compris que socialement, j'étais "out"... pas de messages facebook, pas de dernières nouvelles... Donc à partir de là, comment se server ? Que faire ? Je n'ai toujours pas résolu le problème, mais je veux dire aux sceptiques que oui c'est une addiction au sens où je ressent clairement un manque quand je ne l'utilise pas, que ça nuit à mon travail scolaire et que j'en ai besoin pour me sentir bien.

(si vous avez des questions, je peux y répondre)
 
Le problème c'est que j'ai l'impression que ce genre d'évaluation ne prend pas en compte la societé. Aujourd'hui la plupart des choses se font en ligne. On rencontre nos plans culs/copains/copines en ligne, on se fait des meilleures amies (pokes les directioneuz <3 ) en ligne, on achete en ligne, on garde contact avec nos amis partis ailleurs en ligne...

On a plus du tout la même utilisation d'internet qu'avant et c'est à prendre en compte. Les jeunes passent certes enormement de temps sur leur ordinateur mais j'ai autour de moi tellement de gens qui font des rencontres extraordinaires en ligne que je sais pas si cette "addiction" est néfaste.

(Je sais pas trop si tout ça a du sens j'ai un peu du mal à exprimer ma pensée.. :cretin: )
 
kbi;4936366 a dit :
J'aime bien l'idée de l'addiction au lit. :yawn: est ce que ton lit nuit à tes relations sociales? Est-ce que tu passe plus de temps dans ton lit que tu ne voudrais ? Est-ce que ton lit t'empêche de faire certains trucs ? Est-ce que tu penses trop à ton lit? C'est vrai que si on reponds oui à toutes ces questions, ça ressemble fortement à quelqu'un qui fuit la réalité dans le sommeil !
Je suis complètement accro à mon lit : la sieste que je vais faire l'aprem est ce qui me motive pour me lever le matin :o

Et j'ai répondu oui à presque toutes les questions du test, j'ai peur maintenant... jme sens mal quand j'ai pas ma dose de madmoizelle...

JE SUIS FOUTUE !!!
 
rayher;4937217 a dit :
Le problème c'est que j'ai l'impression que ce genre d'évaluation ne prend pas en compte la societé. Aujourd'hui la plupart des choses se font en ligne. On rencontre nos plans culs/copains/copines en ligne, on se fait des meilleures amies (pokes les directioneuz <3 ) en ligne, on achete en ligne, on garde contact avec nos amis partis ailleurs en ligne...

On a plus du tout la même utilisation d'internet qu'avant et c'est à prendre en compte. Les jeunes passent certes enormement de temps sur leur ordinateur mais j'ai autour de moi tellement de gens qui font des rencontres extraordinaires en ligne que je sais pas si cette "addiction" est néfaste.

(Je sais pas trop si tout ça a du sens j'ai un peu du mal à exprimer ma pensée.. :cretin: )
Je ne pense pas. Ces tests sont valables pour l'alcool alors qu'il est très courant d'en consommer entre amis avec la famille et parfois même dans le cercle professionnel. Encore une fois ce n'est pas "aller beaucoup sur Internet = addiction à internet", c'est le rapport qu'on entretient avec internet.

angelten-richard-ii;4937156 a dit :
Coucou

Je vais vous dire : oui, je suis accro à Internet, car je répond à 8 des 9 critères (le seul étant l'achat en ligne). Concrètement, Internet permet de fuir la réalité, de découvrir des choses tout en s'éloignant de la vie qui est pas toujours rose. Les réseaux sociaux donnent l'impression d'exister et d'être écoutés quand dans la vraie vie, pas grand-monde en a quelque chose à foutre de vous (ou alors ne vous le montre pas parce que c'est trop mainstream de s'intéresser aux autres). Et puis la chaleur d'un PC, même si elle est artificielle, est là dès qu'on l'allume, contrairement à celui du-de la partenaire...

Le problème c'est que l'addiction est très difficile à soigner, parce qu'on utilise internet tous les jours dans nos vies hyper-connectées. Mes profs m'envoient des mails, et sans internet j'ai vite compris que socialement, j'étais "out"... pas de messages facebook, pas de dernières nouvelles... Donc à partir de là, comment se server ? Que faire ? Je n'ai toujours pas résolu le problème, mais je veux dire aux sceptiques que oui c'est une addiction au sens où je ressent clairement un manque quand je ne l'utilise pas, que ça nuit à mon travail scolaire et que j'en ai besoin pour me sentir bien.

(si vous avez des questions, je peux y répondre)
Oh c'est assez facile :cretin: devenir un peu out. Si tu rends ton accès internet difficile c'est une sorte de sevrage. Il y a toujours moyen d'aller consulter ses mails : la fac, la 3G etc. Du coup, tu peux résilier ton abonnement. Personnellement c'est ce que je vais faire.

y;4936717 a dit :
nyrelis;4936560 a dit :
En fait, ce que je trouve un peu "bancale" si je puis dire, c'est que dans "addiction à Internet" on voit le net comme une fin en soi.
En fait tout dépend de pourquoi on s'intéresse aux comportements problématiques liés à internet :) Si c'est pour connaître leur nature ontologique, d'accord, le terme "addiction à internet" est probablement trop vague. Si c'est pour aider les gens qui peuvent avoir ce genre de problème, c'est peut-être un peu différent.

Certes, on peut faire plein de choses sur internet. Et justement, c'est dur de s'empêcher de les faire. Peut-être qu'une personne est accro à Facebook, et non pas à internet en général. Ok. Mais dans ce cas, si elle va sur internet, il se passera quoi ? Elle ira très probablement sur Facebook. Le réflexe de cliquer, de zapper, de regarder une page "juste deux minutes le temps que le gars décroche son téléphone" est aussi une réalité. C'est un peu comme si on disait qu'être accro à la cigarette et avoir un paquet de cigarettes dans la poche, ce n'est pas pareil : dans l'absolu, c'est vrai, mais dans la pratique, va aider quelqu'un à arrêter de fumer s'il a son paquet de clopes devant les yeux en permanence :neutral:

Si quelqu'un est accro aux casinos, on peut l'empêcher de rentrer dans un casino. S'il est accro à ses e-mails/aux réseaux sociaux/au shopping en ligne/à Candy Crush, le sevrage va probablement devoir passer par un sevrage de l'écran tout court, à moins que quelqu'un ne trouve après-demain une solution révolutionnaire pour contrôler où les gens vont sur internet (vu les super résultats du contrôle parental jusqu'ici, j'en doute légèrement :ninja:).

Donc dans les faits, appeler tout ça "addiction à internet", ça se tient quand même pour des raisons pratiques.

http://fr.pinterest.com/pin/create/extension/
sylvane;4936767 a dit :
Alors moi je vais témoigner du côté obscur de la force...
En fait, je me considère aussi accro. C'est moins pire qu'avant. J'ai commencé petite, à 11 ans je traînais sur des chats et autres et pour moi c'est bien une addiction à tout l'internet car si tu me bloque madmoizelle (ce qui m'est arrivé au boulot avant que j'arrive à détourner :ninja:), je passais mon temps sur d'autres sites. En fait dès que je me pose une question, je vais surfer à outrance, dès que je pense, tiens faudrait que je trouve ci ou ça, hop je vais sur google et vais sur dix millions de site et je les compare tous. Je sais que je suis pathologique car ça m'empêche de faire mon boulot et que je vois bien que ma connaissance des internets est plus approfondie que la plupart des gens. Et c'est vraiment internet et pas les jeux comme tu le penses @Hawley, je suis certes une casual gameuse (genre hordes, le jeu de zombie) mais je suis à des années lumières du stéréotype du mec accro aux jeux video. Ce n'est pas tellement aux jeux que je suis accro mais aux communautés autour. Il y a quelques années j'étais sur une communauté et elle était en déclin, j'ai trouvé madmoizelle en "remplacement" pour combler un vide :erf:

C'est pour ça que maintenant, j'essaye de limiter mon surf au smartphone car comme c'est moins agréable, j'arrête plus vite que sur PC et surtout j'ai plus facilement tendance à faire que ce pourquoi je l'ai allumé. Du coup j'évite au maximum d'allumer le PC. Donc chez moi ça va, j'arrive à gérer maintenant mais au boulot j'arrive toujours pas. Sylvane, si tu veux m'envoyer un MP :cretin:
 
J'ai 53/100 au test, je dois m'inquiéter ? :shifty:
Il y a environ deux ans j'avais un rapport très conflictuel avec internet, ça a nuit à ma productivité, à mon humeur, j'ai rencontré des gens pas cool sur le net, et le fait que je ne faisais rien de ma vie à part traîner toute la journée et une partie de la nuit sur internet me faisait sentir que c'était mon "seul" lien avec l'extérieur ou presque et c'était ce qui me permettait de passer la journée sans penser à rien, ou presque. Hormis mon travail, la quasi totalité des problèmes que j'avais à l'époque provenaient d'internet. Un jour j'ai eu un gros ras le bol, j'ai supprimé toutes mes adresses emails, je suis parti des forums/tchats en supprimant mes comptes. Quelques jours plus tard, je suis revenu de façon plus modéré. J'ai eu un gros choc qui a quand même eu des conséquences positives sur mon rapport à mon ordinateur et à ma vie irl. Aujourd'hui, je squatte finalement très peu de sites, madmoizelle, youtube, adopte un mec (plus en ce moment), zéros sociaux, hotmail et bien sûr tumblr (<3), en plus d'autres de temps en temps. L'année passée j'ai trouvé du travail et je me suis rendu compte qu'à l'époque c'est vraiment mon chômage qui faisait que j'étais devenu accroc à internet. J'ai terminé mon travail au mois de juin et depuis la fin du mois d'août, je me surprends à repasser beaucoup de temps sur internet, ça fait également plusieurs jours que je me couche à 2h et que je me réveille à 11/12h. Une fois que j'aurais repris des études, je passerais beaucoup moins de temps en ligne.

Bref, tout ça pour dire qu'il faut faire très attention à internet car non ce n'est pas anodin, et faire extrêmement attention à ce qu'on y fait dessus aussi car ça peut avoir de réelles conséquences sur la vie réelle. Aujourd'hui je m'avoue enfin que oui, j'étais devenu accroc à l'internet et je suis très contente d'avoir réussi à me détacher de tout ça et de m'être reconnecté à la vie réelle. :)
 
  • Big up !
Reactions : Nastja
Bonsoir!

Je suis étudiante en Master 2 de psychologie et pour mon mémoire de Master 2 j’étudie les représentations sociales de la dépendance à Internet.
J'ai besoin de votre aide pour avancer dans ma recherche et je vous serais très reconnaissante de votre aide !

Le questionnaire dure entre 30 et 40 minutes et les questions peuvent sembler répétitives, mais cela est dû à la méthodologie employée: il s’agit d’un questionnaire en construction.

J’ai encore besoin de 700 participants, alors si vous pouvez répondre à ce questionnaire et d’un clic partager ce lien pour m'aider ça serait top!
La réponse de tout le monde est bienvenue, la seule condition étant d’être majeur...

Je vous remercie de votre contribution à cette étude,

Nina

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSenrcHd48TWgPClYLjGB2bsHaSSEDP2cjaxo_a1xj09Drvn4w/viewform
 
  • Big up !
Reactions : Azurhibis
Mon témoignage sur l'addiction à internet : à une époque j'ai eu une addiction à internet. Du genre j'étais morte de sommeil et je n'avais rien à faire sur internet. Et pourtant je me forçais à faire quelque chose, taper n'importe quoi sur Wikipedia, ouvrir 10 onglets et les refermer de suite, faire des recherches random... être morte de sommeil à 3h du mat, poser ma tête sur le bureau et m'endormir avec les lumières allumées. Me réveiller 10mn après car les muscles de mon cou sont endoloris, retrouver mes esprits en 30 secondes, voir l'écran encore allumé et recommencer mon cirque de recherches nulles, de sites marchands (me balader sur Aliexpress pour rien faire), ouvrir des forums au pif, consulter Facebook 30 fois, me mettre de la musique, une vidéo youtube et un film en même temps pour être concentrée sur un tuto maquillage ouvert dans un autre onglet etc. A 6h du matin être trop mal. Tout éteindre et aller me coucher. Me sentir comme une grosse loque à 14h le lendemain et rebelote.

L'horreur ! Surconsommation d'internet. Une vraie boulimie. J'avais aussi une addiction au shopping en ligne. J'achetais frénétiquement parfois 3 fois le même truc. Une fois arrivé chez moi je mettais plusieurs jours à ouvrir le colis et je renvoyais le tout et rebelote. Parfois je gardais les trucs. Toujours avec leur étiquette. Qu'est-ce que je déconnais!

Ça s'est beaucoup calmé depuis que j'ai un boulot mais j'ai eu quelques épisodes similaires 1 ou 2 fois l'année dernière. Parfois je m'endors les lumières allumées devant l'ordi et je me réveille complètement paumée à 4h du mat' en ne sachant plus où je suis l'instant de quelques secondes.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes