A

Ancien membre

Guest
J'avais lu la même liste qui concluait que l'homme était d'ailleurs le véritable sexe faible car il était culturellement encouragé à ne pas s'exprimer émotionnellement alors qu'il a une sensibilité forte, etc.

Je pense effectivement que de nombreuses différentes sont culturelles, je ne m'identifie comme femme mais ne me sent pas le besoin de coller aux stéréotypes de mon genre (ou de mon époque, ou de ma culture même si on aura toujours un comportement qui semblera stéréotypé pour quelqu'un) et je ne me suis jamais sentie proche des considérations culturelles concernant les genres. Pour moi, l'Homme est plutôt androgyne dans son comportement même si il me semble que l'activité hormonale peut créer d'infimes différences (pas suffisantes pour dire que la femelle doit faire le ménage et le mâle rapporter le steak mais il y a des différences physiques qui sont à l'origine de différences de comportements si on prend l'Homme comme animal avant tout).

Marquise Olympia;2027080 a dit :
Merci, merci, merci.

Moi ca me choque qu'on ne comprenne pas qu'homme et femme nous sommes EXACTEMENT pareil : rien n'est inné, on vient sur terre telle une boite vide et on remplit cette boite de tout ce qu'on veux.
Je ne suis pas d'accord. Par rapport aux modèles culturels, effectivement nous sommes "vides" à la naissance, rien de tout cela n'est inné et si on arrachait l'Homme à toute culture, il se comporterait uniquement par instinct comme tout animal.
Cependant, je pense que la culture est née de l'instinct humain (en partie) et il me semble qu'il y a des choses qui sont innées chez toute espèce de toute manière : instinct de survie, de reproduction, de plaisir aussi (je ne vois pas pourquoi la recherche du plaisir est si souvent vue comme strictement humaine -et je ne parle pas uniquement du plaisir sexuel). Globalement, répondre à ses besoin est inné, nous sommes donc en théorie poussés à être sociables (plus ou moins, nous avons besoin du groupe pour survivre), à nous nourrir, à communiquer des choses, à nous reproduire, à avoir des réactions de peur ou de violence, etc.
Je pense que certaines capacités intellectuelles se développent aussi in utero et s'affinent avec le temps comme la capacité de jugement (qui permet de s'adapter plus ou moins à son environnement, pas forcément la nature raciste, etc).
Il me semblerait étrange que cela apparaisse subitement, je veux dire par là que la culture date mais qu'elle a bien débutée un jour et qu'elle répond à une évolution particulière de l'Homme et de ce qu'il a développé à partir de ce qu'il possédait déjà. Aucune tête n'est totalement vide, nous apprenons dès notre vie utérine d'ailleurs et c'est aussi pour cela qu'il y a et aura toujours des handicapés.

En l'occurrence, j'en ai + que ras la casquette ces "mais nous sommes différents !" et j'ai toujours envie de dire "t'y tiens à cette puta*** de sacro sainte différente hein ! Comme ça, ça justifie bien les inégalités ! On joue pas dans la même cour attends", ou alors le fameux "complémentaire" : donc je suppose que là encore, par essence, nous sommes censé être imparfait, et commettons un crime quand on est homo et qu'on ne rentre donc pas la clef dans la serrure (on comprendra l'image) de la "complémentarité". Enfin je sais pas, c'est comme si je disais "mais les hommes blancs sont complémentaires des hommes noirs !".
Je pense que l'idée de complémentarité vient justement de l'instinct de reproduction, nous pouvons dire ce que nous voulons, l'Homme a conservé ses instincts, il les vit juste différemment.
En effet, il y a de l'homosexualité et il y en a aussi chez les espèces dont l'instinct de reproduction est encore plus subi à cause du phénomène de chaleur, etc. mais il ne faut pas confondre préférences sexuelles/sexualité pour le plaisir et nature reproductive.
L'homme et la femme sont complémentaires car ils font partie d'une espèce sexuée.

Affirmer cela ne m'empêchera pas de finir ma vie avec une femme s'il le faut, de ne pas vouloir d'enfants ou d'être consciente que le mariage est une institution crée pour assurer la paternité plus que pour consolider une histoire d'amour unique et éternel puisque l'être humain peut probablement être monogame temporairement mais l'idée qu'il le soit exclusivement me semble créée de toute pièce comme l'idée que l'homme et la femme aurait des rôles précis.

Affirmer qu'il y a différence ou complémentarité n'est pas forcément du sexisme ou une manière de cautionner une inégalité, c'est un fait.

Après, je suis d'accord avec toi, justifier l'inégalité par la différence, c'est stupide.

On va me dire que le sexisme et le racisme c'est pas pareil, mais je suis intimement persuadé que Racisme / spécisme / sexisme, se valent, dans le modèle de l'homme blanc hétéro dominant, les autres ne valent pas grand chose...
Je suis d'accord, et pour moi le rejet de la différence est totalement instinctif et rejettent cette prétendue supériorité de l'être humain qui serait sorti d'un état de nature pour être un être culturel, la violence des rapports entre les êtres différents vient en partie de l'instinct et la culture peut les renforcer (entre deux pays de culture différente, ce n'est pas pour rien s'il y a un extrémisme religieux en orient lorsque l'occident domine et s'impose aux autres.)

Et ce n'est pas parce qu'un homme à 9% de masse musculaire en + qu'il saura s'en servir. Ou qu'ils ont cerveau qu'ils sera donc + intelligent. C'est la société qui tiens à nous genrer ainsi, et c'est bien dommage.
Cela me fait penser aux tests de QI faits en fonction des ethnies et du sexe.
Tout d'abord, les tests de QI sont une grosse supercherie puisqu'ils sont faits de sorte à placer la moyenne à 100, ils sont donc réétalonner de temps en temps pour suivre l'évolution d'une population. Ils se basent également sur des critères qui ne sont intéressants que pour voir une éventuelle difficulté dans l'apprentissage et c'est pour cela qu'on s'en sert souvent dans les diagnostiques d'autisme ou de dyslexies par exemple.

En dehors de cet usage, c'est ridicule et n'indique pas grand chose, si tu as 150 de QI, tu n'es pas Einstein.

Pour en revenir aux fameuses différences, les femmes ont moins tendance à être surdouées ou attardées mentales que les hommes, elles ont un profil souvent plus harmonieux et dans la moyenne. De même, on trouve beaucoup moins de femmes souffrant d'autisme ou de troubles de l'apprentissage que d'hommes.

De nombreux spécialistes considèrent qu'en réalité les femmes sont moins suivies que les hommes et que les statistiques renforcent les stéréotypes ce qui fait qu'on ignore tout simplement les cas féminins.
De plus, leur profil est très souvent différent de celui des hommes, pas uniquement car le cerveau est tout de même légèrement différent (il l'est d'un individu à l'autre en toute objectivité) ou pour une histoire de chromosome (il y a des maladies liées au chromosome X qui justifient le fait que les hommes soient plus touchés) mais... parce qu'on leur impose un schéma culturel différent !

Les filles autistes de haut niveau passent plus facilement inaperçu par exemple car elles sont encouragées être plus sociables et à mimer les autres, leurs centres d'intérêts sont aussi souvent différents mais on peut se douter que cela vient aussi de la culture. De nombreuses choses sont plus acceptables pour une femme que pour un homme et inversement.

Les filles dyscalculiques sont presque ignorées (la dyscalculie en générale est méconnue) car on attend d'une fille qu'elle ait des difficultés en mathématiques contrairement aux garçons.

Et pour le côté culturel du QI, des études ont prouvées que l'éthnie n'était pas facteur d'intelligence, il s'agit bien de la culture, de la manière dont on éduque un groupe et de ce qu'on attend de la personne dès l'enfance. Tout cela s'ancre dans notre cerveau et change notre façon de vivre inconsciemment.
 
.Harleen Quinzel;2035622 a dit :
"Pour la neurobiologiste américaine Lise Eliot, le cerveau des hommes et des femmes est pareil".

J'aimerai juste qu'on me dise pourquoi on précise que c'est "pour untel" que "les choses ainsi" si l'on parle de quelque chose de réel, de concret?
Si ce n'est qu'une théorie alors peut-être faut-il arrêter de se battre pour des questions idéologiques (je théorie ceci car j'ai envie de croire que les choses seront mieux si l'on a telle ou telle valeur) en faisant semblant d'essayer de trouver des vérités et laisser les scientifiques faire leur travail.
Parce que tout n'est que théorie à la base, et que cela devient un fait réel à partir du moment ou une batterie d'expériences a démontré que c'était vrai. A la base, je te signale que le fait que la terre soit ronde était pure théorie
 

Fab

Fondateur de mad
Équipe madmoiZelle
.Harleen Quinzel;2035622 a dit :
"Pour la neurobiologiste américaine Lise Eliot, le cerveau des hommes et des femmes est pareil".

J'aimerai juste qu'on me dise pourquoi on précise que c'est "pour untel" que "les choses ainsi" si l'on parle de quelque chose de réel, de concret?
Si ce n'est qu'une théorie alors peut-être faut-il arrêter de se battre pour des questions idéologiques (je théorie ceci car j'ai envie de croire que les choses seront mieux si l'on a telle ou telle valeur) en faisant semblant d'essayer de trouver des vérités et laisser les scientifiques faire leur travail.
En tant que neurobiologiste, elle n'est pas scientifique ? Et donc en tant que scientifique, elle a mené des études sur le cerveau humain et interprète le résultat de ses travaux pour en arriver (entre autres) à cette conclusion. Donc en tant que média, je reporte que c'est "selon elle", parce qu'il est probable qu'un autre scientifique/neurobiologiste n'aura pas le même avis.

Je ne comprends pas vraiment ta remarque, en fait. Tout est interprétation, même des concepts aussi "concrets" que l'Histoire peuvent être interprétés de moult manières.
 
.Harleen Quinzel;2035894 a dit :
Je ne vois pas où j'ai dit qu'elle n'était pas scientifique? Je parlais des débats qui avaient lieu ici, ou dans les commentaires du blog dont l'article que tu transmets est extrait.

Pour le reste, je crois qu'il est inutile que nous insistions sur cette remarque parce que visiblement je m'exprime mal et que tout ça n'a que peu d'importance. Mais si tout n'est qu'interprétation, s'ils n'y a pas de vérité réelle, pourquoi l'interprétation qui vise a dire que les comportements genrés sont innées (oui, je sais, ma phrase est paradoxale) est-elle plus fausse que celle qui dit que tout n'est qu'apprentissage?

Je veux juste dire, au fond : est-ce que j'ai un moyen de savoir si ce que dit cette femme est vrai? Est-ce que tout dépend vraiment de l'éducation? Et suis-je en mesure, moi, de nier ce qu'elle dit, étant donné que je n'ai pas fait les recherches adaptées? C'est ce qui rejoint, d'ailleurs, un passage de l'article que tu nous transmets : l'idée fait visiblement "peur" et beaucoup ne veulent pas y croire. Et je trouverai ça idiot si on leur présentait des faits concrets, mais "normal" si ce n'est qu'une théorie idéologique (bien que ça reste de la mauvaise fois : que les comportements soient innés ou non, permettre à chacun de "tester" ce qu'il veut sans le limiter aux comportements adaptés à son sexe reste un comportement idéologiquement meilleur). Mais moi je voudrais juste savoir si c'est le cas, si cette théorie est "idéologique" ou bien si elle est concrètement scientifiquement prouvée (et si c'est le cas alors comment se fait-il que des études disent le contraire?)
Je rejoins complètement l'avis de Fab'. J'avoue que j'ai du mal à saisir la pertinence de ton post. Déjà parce que débattre, c'est plus enrichissant que de s'en foutre. Et en plus, qui de dit que personne ne s'y connait... Je suis étudiante en neuropsychologie...et sache que juste changer quelques variables peuvent valider ou non une même hypothèse. Donc c'est super important de débattre. Et que si tu ne parts pas des mêmes postulats et du même champs théorique, forcement tu n'arrives pas à la même conclusion pour une même expérience. D'ailleurs, tu as raison sur un point, il n'y a pas de réalité réelle, nous avons tous plus ou moins une réalité appropriée, et cela n'épargne pas les chercheurs qui sont, comme nous, des êtres subjectifs...
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes