skippy01

Peau lisse partout, justice nulle-part.
Espérons que ce ne seront pas des belles paroles motivées par le buzz de #MeToo. Je ne fais plus trop confiance à la police française depuis qu'elle semble se conduire comme la gestapo en toute impunité.
 
Je suis désolé, mais la vidéo mise dans l'article :eh:
Je sais que 4min ne reflète pas toute l'audition (là j'ai pas trop le temps de la voir en entier)
mais je suis quand même un peu étonnée d'entendre des trucs pareils :

le directeur de la police dit qu'il y a généralement des retours positifs et corrects sur l'accueil dans les commissariats, sauf pour les victimes de viol :eh:
pourquoi tourner cette phrase comme ça ?
pourquoi parler d'abord des autres accueils, comme par hasard ceux avec retours positifs, alors que dans une audition sur le viol, c'est seulement l'accueil des victimes de viol qui nous intéressent ?
pourquoi chercher d'abord à se féliciter avant d'enfin mentionner les problèmes existants?

il dit que l'accueil des femmes victimes de viol n'est pas parfait surtout parce que lorsqu'on est une victime de viol on est très affecté et toute action (au commissariat) peut être encore vécu comme une agression
:eh:
j''ai envie de dire qu'on est capable de faire la différence entre un comportement policier juste et aidant et celui qui s'en fout...
pourquoi ne pas dire que l'accueil des victimes de viol n'est pas parfait tout simplement parce que les agents ne font pas et/ou ont du mal à faire leur boulot, pourquoi tourner sa phrase en parlant de la sensibilité accrue des victimes ?

le directeur de la gendarmerie dit que les 30% d'augmentation des plaintes l'ont conduits à dire à ces troupes qu'elles doivent diriger les violences contre les femmes en priorité
euh... c'était pas le cas avant ?
si en 2017 les femmes victimes n'avaient pas eu le courage de faire tout ce qu'elles ont fait cette année, alors il aurait rien dit à ces troupes ? :eh:

je sais bien que certain.e.s vont me dire que leurs paroles avaient surement (peut-être ?) de bonne intentions, mais ce que je voulais dire c'est juste qu'il faudrait apprendre à faire des phrases mieux tournées qui se focalisent quand on parle d'accueil des victimes un peu plus sur les responsabilités des agents d'accueils que sur les victimes d’accueils parce que là ça donne un peu l'impression qu'ils essaient de se dédouaner...
et puis c'est peut-être débile mais le chef de la police qui lit tout le temps sa feuille, ça me dérange un peu :erf: pour moi depuis le temps et même vu que c'est lui (enfin j'espère) qui a écrit ses feuilles, il devrait connaître les chiffres par cœur :hesite:

enfin bon j'ai pas encore regardé l'audition entière, j'espère que ces 4min ne reflètent pas le reste :hesite:
celleux qui ont vu l'audition entière, je serais intéressé de savoir si ces 2 chefs continuent de parler comme dans ces 4min ou si c'est un peu mieux dans le reste de l'audition ;)
 
@Nancy Drew L'article de Slate à ce sujet recoupe bien tes propos! C'est un article très intéressant sur le dépôt de plainte pour viol en Frace (mais TW les viols ne sont pas décrits mais le contexte est rappelé).
https://www.slate.fr/story/153032/depot-plainte-viol

Comment explique-t-on ces comportements du côté institutionnel? Au commissariat de Corbeil-Essonnes (91), nous rencontrons deux policières, l'une commandante et l'autre enquêtrice spécialisée au sein du groupe «atteintes aux personnes», qui ont souhaité rester anonymes. La première n'est pas surprise des témoignages que nous avons recueillis:

«Certaines victimes sont mal accueillies. On a des spécialistes chez nous et c'est intolérable. J'ai déjà vu une femme arriver devant un commissariat, expliquer avoir été victime d'agression sexuelle et se voir demander à l'interphone: “Ah oui ? Racontez-moi”, au lieu d'être invitée à entrer. Parfois, c'est par pure méconnaissance du sujet, parfois certains collègues sont simplement stupides», dit-elle.

La commandante tient toutefois à préciser que certaines questions sont systématiquement posées à la victime pendant une audition, notamment pour confronter sa version à celle du mis en cause –vêtements portés, pourquoi on se trouvait à tel endroit à tel moment, détails «intimes»–, mais que tout policier averti se doit d'informer sur le déroulé des choses et d'interroger sans jugement.

«On explique pourquoi on bouscule, pourquoi on va relever certaines incohérences sans pour autant mettre en doute leur parole. Cela peut être mal vécu», complète l'enquêtrice spécialisée. «Je pense qu'on manque de formation», poursuit-elle. «Cela se voit sur certaines plaintes “bateaux” où l'on comprend que la personne qui l'a rédigée n'avait pas “l'envie” et ne connaissait pas la procédure.»

Les choses ont pourtant évolué et la prise en charge s'est améliorée, estiment les deux femmes. «On essaie d'orienter au maximum les plaintes auprès des policiers formés», assure la commandante.

Selon les chiffres de la Police nationale, sur les 150.000 fonctionnaires sur l'ensemble du territoire français, seuls 1281 policiers sont spécifiquement formés pour accompagner les victimes de violences ou de maltraitance dans la sphère familiale ou le cadre de vie habituel; 132 sont des correspondants départementaux «aide aux victimes» et 163 des «référents violences conjugales».

La formation initiale des gardiens de la paix comprend certaines notions ayant trait à l'accueil des femmes victimes de violences et, dans la formation des officiers de police judiciaire, l'accent est mis sur l'importance de la qualité de la prise en charge de la victime.
 

skippy01

Peau lisse partout, justice nulle-part.
3 ans après ce "mea culpa", aucune évolution. Comme c'est étonnant ! Vu leur attitude pendant le défilé du 8 mars, on pouvait difficilement s'attendre à un miracle.
 
  • Big up !
Reactions : Laoragwen and Pawline
Je dirais même que l'attitude des policiers ces derniers temps et en général est très limite. Le topic qui parle du confinement et de l'attitude des policiers qui contrôlent les gens et jugent que les tampax/pillules ne sont pas des produits de première nécessité est réellement choquante.
Déjà, les violences policières avec les gilets jaunes, l'accueil des victimes, leur attitude avec les manifestants en général (dont les mannifestations du 8 mars) ... Franchement, un manque de moyen n'explique pas tout. Il y a un problème de mentalité.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes