Mais en vrai y a des bouquins qui ont eu des prix goncourt qui valent le détour ? J'ai été voir sur la page wiki et à part deux trois bouquins, je connais aucun des livres (du coup ça veut dire que personne ne m'a jamais dit "ça c'est trop cool à lire"...), et ceux que je connais m'ont pas fait palpiter.
Et puis j'ai quand même l'impression que les sujets sont très "bourgeois" non ?

édit : y a le Huffpost qui a fait un article sur ça aussi (j'en cite un bout) :
"Un signe “révélateur de l’endogamie et de l’hermétisme de nombreuses institutions d’élite françaises”, ajoutent les journalistes du New York Times Norimitsu Onishi et Constant Méheut. Nommés à vie, les membres du Renaudot choisiraient, d’après le quotidien américain, “des lauréats parmi leurs amis, se [feraient] les champions du travail d’un collègue, ou même [soutiendraient] celui d’un partenaire amoureux”.
Âgé de 78 ans, Christian Giudicelli est connu comme étant la deuxième personne la plus âgée du jury. Il l’est aussi pour être un ami de longue date de Gabriel Matzneff, ainsi que son éditeur. Il travaille chez Gallimard. “Il arrive à Christian Giudicelli de dire: c’est un livre que j’édite, mais il est très bien et je le défends”, raconte Dominique Bona, membre de l’Académie française et unique femme du jury du Renaudot. Entre 2010 et 2019, près de trois des dix jurés seraient liés à l’éditeur du romancier récompensé."
 
Dernière édition :
J'ai lu ça : "Le président se justifie en affirmant que c’est « un prix populaire donc ce n’est pas la peine d’aller chercher une écrivaine qui fait de la littérature de laboratoire. »"

Super, pour un président de prix littéraire de critiquer de manière si peu classe "la littérature de laboratoire" :cretin:
C'est à peine méprisant pour les femmes qui veulent écrire autre chose que des romans populaires, j'aime bien :top: (j'ironise, évidemment ... que des gens dénigrent une littérature peu populaire ou expérimentale parce que ce n'est pas leur tasse de thé, soit, mais que ça vienne directement du milieu littéraire, je trouve ça un peu fort de café)

@grenouilleau Ça dépend peut-être de ce que tu lis aussi, j'ai jeté un coup d’œil à la liste et pour le coup, j'ai lu Proust, Malraux, Gracq, Beauvoir, Gary, Modiano, Duras, Ben Jelloun, Rambaud, Echenoz, NDiaye, Houellebecq. Je ne peux pas parler pour ceux que je ne connais pas, mais Echenoz a été récompensé pour un roman policier, Duras et Gary ont pour sujets principaux la famille et l'intime, Ben Jelloun questionne le racisme, Houellebecq le futur et ses dangers.

Je suis d'accord avec toi sur le fait que c'est un concours injuste, tant pour les femmes que pour tous les écrivains qui ne rentrent pas dans cette histoire de copinage d'avec les maisons d'édition, mais ça ne veut pas dire que tout est à jeter et que tous sont représentatifs d'un milieu bourgeois auto-centré.

Je peux te conseiller :
- La condition humaine, de Malraux (attention, avant de commencer, trouver un résumé historique de l'époque, sinon, on comprend rien, mais l'effort vaut le coup)
- Le mariage de plaisir et (plus dur) Cette aveuglante absence de lumière, de Tahar Ben Jelloun, qui sont tous les 2 excellents (cet homme est d'ailleurs très intéressant de par ses engagements, il faut aller jeter un coup d’œil à sa page Wikipédia !)
- La possibilité d'une île et La poursuite du bonheur (poésie) de Houellebecq (c'est un connard, mais j'aime beaucoup son travail)
- La promesse de l'aube de Romain Gary, chef d'oeuvre absolu
- Un barrage contre le Pacifique et Le ravissement de Lol V. Stein de Marguerite Duras
Tous sont des coups de cœur et d'incroyables livres à mes yeux, j'en ai un excellent souvenir (le plus accessible est Le mariage de plaisir ). Si tu as l'occasion de leur donner une chance, en empruntant certains dans une bibliothèque près de chez toi, juste pour voir si le style te plait, c'est l'occas' d'essayer :top:

Et parmi mes écrivains préférés, il y a aussi le Prix Nobel (même problème pour ce prix que pour le prix Goncourt) JMG Le Clézio et ses livres Désert et Ritournelle de la faim qui sont des merveilles.

Je précise que c'est un message sans jugement, je voulais juste défendre les quelques écrivains que je connais et que j'aime <3
 
En fait c'est le même problème que dans tous les domaines : ce sont des boy's clubs dont les membres se récompensent entre eux. Une forme de copinage à la sauce domination masculine, quoi (l'article du NY Times à ce sujet a d'ailleurs l'air très intéressant, je vais aller le lire de ce pas).

Du coup ça n'a rien d'étonnant que ce soit toujours des mecs entre 40 et 60 ans qui gagnent le prix. Et vu la résistance au changement de ce bon vieux milieu littéraire (comme de tous les milieux où se joue le pouvoir), j'ai peu d'espoir que ça change dans les prochaines années. Alors qu'il y a TELLEMENT de livres géniaux écrits par des femmes ! Franchement, depuis quelques années je dois lire à 80% des autrices, et j'ai presque envie de dire que les femmes ont plus de talent que les hommes :cretin:

@grenouilleau Le prix Goncourt en soi c'est ultra-bourgeois, mais les livres récompensés ne le sont pas forcément. Le roman qui a été primé il y a 2 ans parlait de la jeunesse rurale et de la désindustrialisation de l'Est de la France, par exemple.
 
@Léona B. Merci pour la liste et les conseils.
Je vais piocher dans ta sélection pour ce que je connais pas, si tu dis que vraiment ça vaut le détour...
Pour les autres, complètement d'accord avec toi sur Gary ou Duras, mais bon, pour un auteur de bien sur combien d'autres ?
Après pour le Clézio, je hais le Clézio, mais je reconnais qu'il est bon. Mais perso je déteste. Mais je comprends l'idée.

Par exemple Echenoz, on m'en avait conseillé un. Du coup je me suis fardée son Envoyée spéciale... je préfère pas en parler tellement je vais m’énerver. Si je devais le décrire en un mot je dirais vain. Je pourrais ajouter prétentieux. Du coup, comme je te l'ai dit, vaut mieux pas que j'y repense, j'ai rarement autant regretté mes sous.
Malraux, on est pas d'accord, je vais pas employer de gros mots mais voilà. Druon, je dors, Merle, pareil. Edmonde Charles-Roux, grumpf, la bourgeoise qu'on nous vend comme féministe...alors que bon, le journal (tout sauf féministe) Elle, c'est elle, quand même. Leïla Slimani c'est le même tonneau bourgeois (avec son journal du confinement, où on avait droit à des envolées du genre "oh les fleurs sont gelées ce matin, comme mon coeur hier soir")

Je précise : je comprends que pour certaines lire des bourgeois dépressifs c'est cool. Pour moi c'est pas intéressant, et en plus souvent je trouve que leur style est souvent survendu alors qu'au final c'est même pas transcendant, voire pour certains je (groumpf encore :mur:).
 
  • Big up !
Reactions : Inozo
@grenouilleau Qu'est-ce que tu trouves de commun à tous ces livres ?
J'entends que les auteurs appartiennent sûrement à un même groupe qui se connait et se protège, qu'il y a une caste qui domine le monde de l'écriture.
Mais dans le style d'écriture, je n'ai pas l'impression de lire les mêmes personnes, et j'aurais du mal à les regrouper sous une seule appellation "bourgeois dépressifs". Par exemple, je suis en train de lire Leurs Enfants Après Eux juste après Chanson Douce, et le style est totalement différent, tout comme l'intention :hesite:
Et donc, quel style de littérature s'oppose aux bourgeois ?
 
@Vogel "bourgeois dépressifs" :


Pour le reste tu l'as dit (un peu différemment de ce que moi je pense) : c'est des auteurs et des autrices qui appartiennent à la même classe sociale (pour celleux dont j'ai été voir les wiki ou dont je savais deux-trois trucs, et même si en cherchant y a peut-être une ou deux exceptions, pour l'instant entre Proust et Charles-Roux c'est pas vraiment varié).
Qui ont tendance à ne même pas voir des déterminismes sociaux, et qui présentent la vision des choses "bourgeoise" comme si elle était la vision normale.

Que ça existe, aucun problème. Que certain.es aiment, aucun problème. Que ce soit ce genre de point de vue qu'on trouve tout le temps dans les prix ou dans les trucs "mis en avant médiatiquement" (parce qu'au final, c'est à ça que ça sert, un prix, à faire de la pub et à vendre), là je commence à me dire que certains prix ont un sens particulier quand même.
 
  • Big up !
Reactions : Inozo
@grenouilleau
Mais je n'arrive pas à voir "la vision des choses bourgeoise" :hesite: C'est quoi ?
Autant si l'on parlait de thèse philosophiques, économiques, je verrais ce que tu voudrais dire, mais là non. Comment on voit une vision bourgeoise dans un roman ?
Je vais prendre un exemple, ce sera peut-être plus clair :) (désolée d'avance pour le pavé) : tu vois la série Emily in Paris ? Je prends cet exemple parce que c'est connu, que même sans l'avoir vu y a des articles qui résument un peu donc c'est pas un truc inconnu, et que c'est tellement simple comme intrigue que le souci se voit clairement.

Donc une État-unienne qui arrive à Paris, qui vit dans une "chambre de bonne" qui doit faire 70m2 (édit : du coup c'est pas une pauvre quoi, même si c'est du "rêve" c'est pas neutre), qui ne s'intéresse pas du tout à son environnement social, juste à ses problèmes privés (amoureux, sa patronne qui la reconnaît pas). Et du coup l'attention des gentes est complètement focalisée sur des problèmes "intimistes". Les sans-abris, c'est comme si ils n'existaient pas, alors que dans une série moins "bourgeoiso-centrée", ça pourrait être un suje t. Le prix de l'immobilier, ça non plus c'est pas un problème, donc là aussi c'est invisibiliser un truc réel de la vie réelle pour 99% des gentes.
Le prix des habits aussi, les difficultés pour se nourrir bien (bio tout ça) sans vendre un rein..
Comme si le personnage ne vivait pas dans le monde réel de 99% des gentes.
Tu prends Proust, l'Amant, les Mandarins, on est là-dedans, ce truc auto-centré sur les malheurs ou le ressenti des bourgeois.

Bref, le fait d'invisibiliser complètement les questions qui intéressent 99% des gentes dans la vie, de juste refuser de les traiter, dans ces "œuvres" là. Et je re-précise, avant : c'est pas grave en soi, ce qui est grave c'est que c'est ces sujets là qui monopolisent les prix.

Après tu as une autre manière de faire dans le bourgeois mais quand même en ayant l'air de s'intéresser aux autres : les histoires qui parlent de trucs historiques, mais pareil, uniquement sous le point de vue bourgeois (Emily in Paris au Moyen-Âge quoi, tu prends l'exemple de la série, tu le mets au Moyen âge, ça te donne un livre tout à fait bourgeois).

Peut-être que si je te donne un exemple inverse ce sera plus clair : la Jeune fille à la perle (encore un truc connu) : ben là au contraire, y a bien l'idée que le Vermeer se "sert" de sa servante comme un objet, même si au début on pourrait avoir l'impression qu'il la traite comme un humain.
Alors que le truc traité "à la bourgeoise", ça aurait donné : "oh mon dieu j'ai aidé un génie à faire un trop beau tableau j'ai réussi ma vie c'est bon je peux passer à autre chose".

Pour essayer de le dire autrement : des livres qui sont pas critiquent politiquement, qui sont juste aveugles aux problèmes sociaux (et quand ils le voient c'est juste pour le remarquer en deux minutes, dans le genre Téléthon : "oh c'est triste ce serait bien si les pauvres étaient pas pauvres je suis révolté" et basta pour les 300 pages qui restent).

édit : @Vogel j'ai mis un édit en plus pour préciser
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes