Par contre ... a dit :
... la première :oo: Pourquoi prendre un mannequin avec une peau somme toute pas si jolie pour faire une photo en gros plan ? Je ne comprends pas du tout la logique. Ce n'est pas comme si elle était célèbre et reconnaissable, on ne voit même pas ses yeux. Du coup, je trouve le côté "dénonciation des abus de photoshop" assez peu valable pour cette vidéo. [/SPOILER]
Nan, mais justement, c'est le but de prendre un cas extrême pour montrer l'étendue de capacité de photoshop... Pareil pour la qualité de la photo d'origine, ce n'est clairement pas une photo pro.
Du coup je suis pas trop sure du message... Regardez à quel point on vous ment? Ou regardez on peut tout faire avec photoshop?
 
  • Big up !
Reactions : the-spare-key
Je suis d'accord avec tous les commentaires précédents pour dire qu'on ne comprend pas trop la démarche de la vidéo du coup ? C'est juste un constat : Photoshop ça sert à ça ? Ou une remise en cause ?
 
Il suffit de regarder la chaîne Youtube des vidéos. C'est bien une agence de communication qui démontre ses capacité de montage et de retouche d'image (une demo reel quoi). Donc le but est de montrer le talent de leurs graphistes pour créer des visuels. Voilà.
(Et non Photoshop ne "sert pas à ça" il peut faire ça, et il sert à 12 milles autres trucs. J'utilise Photoshop 8 heures par jour et je n'ai jamais retouchée une photo de mannequin. Merci)
 
  • Big up !
Reactions : Denderah
Ok merci les filels je comprends mieux.
Par contre certains commentaires me font tiquer : photoshop rend la beauté accessible à toutes, comme le prouve la première photo.
Euuuuuuuuh non, Photoshop permet à toutes d'accéder (virtuellement) à une norme définie comme étant la beauté, mais malheureusement ça uniformise tout et ça nie la beauté singulière de chacun (je parle des retoucheurs comme ceux des vidéos, pas du photoshop en lui-même, bien évidemment, un outil est toujours neutre, tout dépend de la façon de l'utiliser).
Au lieu de dire : la beauté est partout, et même avec des imperfections et des défauts, on peut être belle - et même que ces défauts font notre beauté, par exemple le nez de Sarah Jessica Parker, ou le grain de beauté de Cindy Crawford - , les retouches donnent l'idée que seules les grosses lèvres, les peaux blanches, uniformes et homogènes, les petits nez, les grands yeux, sont beaux, et si vous n'avez pas ça, bah vous êtes des laiderons. C'est hyper triste, pour moi ça nie toute diversité à la beauté (et pour moi pas de beauté sans défaut, un visage trop retouché est loin d'être beau, certains sont même hyper flippants).
 
Je suis complètement d'accord avec l'idée que la retouche est néfaste quand elle uniformise les gens et "masque" la réalité d'une personne. Par exemple je comprend pas qu'on retouche une photo dans un journal quelconque qui présente une fille lambda ou même une actrice ou je ne sais quoi. Parce que ça nous ment sur la personne, ça fait croire qu'elle comme ça alors que non (elle n'est pas forcément moins belle pour autant d'ailleurs !).
Par contre, je comprend complètement l'utilisation de la retouche pour créer des images artistiques, qui vendent du rêve et où les personnages sont "parfaits". C'est comme si on veut peindre un superbe tableau : on va faire quelque chose qui correspond le mieux à notre définition du "beau". La photo est juste la "matière première" dans une démarche artistique pour créer quelque chose qui n'a pas pour but d'être réaliste. Et il y a des tonnes d'images splendides ! C'est pour ça que je suis toujours mitigée quand il y a des débats sur la retouche photo. ^^
 
  • Big up !
Reactions : Denderah
Après lecture des commentaires ... J'aimerais juste relancer le débat sous un autre point de vue, en espérant ne pas être hors sujet mais, en tant que personne travaillant dans le domaine de la retouche d'images vidéo et photos, je me dis ... Et si des fois les gens partaient du postulat que le but est de faire rêver ? De créer de l'illusion ? Le problème ne vient définitivement pas des retouches en elles-mêmes, ni des magazines, ni des nanas qui posent, ni des prods de ces magazines.

Pour moi le souci est tout simplement un énorme problème d'éducation. Beaucoup de personnes renient ces métiers en disant qu'on ne fait que "mentir", "cacher la réalité" ou "pousser nos enfants à l'anorexie" (oui, pour ma part, j'ai déjà reçu des commentaires de la sorte sur certains clichés.), mais juste ... C'est de la création, de toute part. Les statues grecques ne représentaient elles pas des stéréotypes de beautés à l'époque ? Pensez vous que les gens complexaient en passant devant ses statues ? Peut être, mais ils avaient le recul nécessaire pour se dire : c'est de la pierre, c'est du fake. (Ouais, on parlait comme ça chez les grecs.) C'est certainement une comparaison un peu facile, la médiatisation ne donne plus le même aspect à ces choses là désormais. Mais pourquoi les gens ne sont-ils pas juste capable d'avoir ce recul nécessaire à notre époque ? On a tendance à se persuader qu'on nous "oblige" à ressembler à cela, c'est faux. On nous le montre, juste. Si les gens ne sont pas capables de reçevoir cela correctement et de comprendre la notion de beauté idéalisée, c'est un gros souci de leur part, et pas de la part des gens qui la créé. Je commence à être fatiguée de toutes ces critiques de magazines féminins, reprochant généralement de montrer des nanas trop retouchées, trop minces, trop parfaites, je pense définitivement, que nous ferions mieux, au lieu de critiquer les magazines et les producteurs qui montrent ce genre d'idéals féminins, de nous forger une véritable éducation de "regard" sur l'image.

Edit : En fait je reprends un peu ce que disais @ChatRoux, je viens de capter x)
 
  • Big up !
Reactions : Alicia89 and ChatRoux
Après lecture des commentaires ... J'aimerais juste relancer le débat sous un autre point de vue, en espérant ne pas être hors sujet mais, en tant que personne travaillant dans le domaine de la retouche d'images vidéo et photos, je me dis ... Et si des fois les gens partaient du postulat que le but est de faire rêver ? De créer de l'illusion ? Le problème ne vient définitivement pas des retouches en elles-mêmes, ni des magazines, ni des nanas qui posent, ni des prods de ces magazines.

Pour moi le souci est tout simplement un énorme problème d'éducation. Beaucoup de personnes renient ces métiers en disant qu'on ne fait que "mentir", "cacher la réalité" ou "pousser nos enfants à l'anorexie" (oui, pour ma part, j'ai déjà reçu des commentaires de la sorte sur certains clichés.), mais juste ... C'est de la création, de toute part. Les statues grecques ne représentaient elles pas des stéréotypes de beautés à l'époque ? Pensez vous que les gens complexaient en passant devant ses statues ? Peut être, mais ils avaient le recul nécessaire pour se dire : c'est de la pierre, c'est du fake. (Ouais, on parlait comme ça chez les grecs.) C'est certainement une comparaison un peu facile, la médiatisation ne donne plus le même aspect à ces choses là désormais. Mais pourquoi les gens ne sont-ils pas juste capable d'avoir ce recul nécessaire à notre époque ? On a tendance à se persuader qu'on nous "oblige" à ressembler à cela, c'est faux. On nous le montre, juste. Si les gens ne sont pas capables de reçevoir cela correctement et de comprendre la notion de beauté idéalisée, c'est un gros souci de leur part, et pas de la part des gens qui la créé. Je commence à être fatiguée de toutes ces critiques de magazines féminins, reprochant généralement de montrer des nanas trop retouchées, trop minces, trop parfaites, je pense définitivement, que nous ferions mieux, au lieu de critiquer les magazines et les producteurs qui montrent ce genre d'idéals féminins, de nous forger une véritable éducation de "regard" sur l'image.

Edit : En fait je reprends un peu ce que disais @ChatRoux, je viens de capter x)
Moui... Le problème c'est que cette image "artistique" (oui parce que masquer des défauts et plaquer des stéréotypes, ça me paraît léger comme démarche artistique) est omniprésente et se place de ce fait en modèle absolu. La différence avec la statue, c'est qu'elle est complètement passive. Tu passes devant et c'est tout. Les images médiatiques sont beaucoup plus insidieuses, puisqu'elles s'infiltrent dans les moindres aspects de ta vie, même là où tu ne les cherche pas. Tu prend tes céréales le matin, on te montre sur le paquet une silhouette de femme que l'on revendique parfaite. On te montre des pubs sur l'épilation (bon déjà la démarche en soi...), les filles n'ont même pas de poils. L'image parfaite est absolue et sans alternative.

Autre question jusqu'où peut aller la création appliquée? Pourquoi une fille qui sert juste à te montrer à quoi ressemble un vêtement porté devrait aussi être "parfaite"? Pourquoi une fille qui est censée te représenter (toi jeune étudiante par exemple) sur une bête brochure d'assurance ou autre devrait être parfaite? Déjà, on peut très bien rehausser des atouts de quelqu'un sans pour autant tomber dans un poncif stérile et de surcroît, c'est un cas de conscience! Quand on sait qu'on crée un contenu qui a une influence réelle sur de nombreuses personnes, on ne peut pas se permettre de faire juste comme on a envie sous prétexte que l'on est créateur, c'est une question d'éthique! En tant que graphiste, oui, tu es créateur, mais tu es aussi responsable. Si ça t'amuse vraiment de faire des retouches avec des "personnages" parfaits, fais le pour ton œuvre personnelle, pas pour ton travail. (Bon, par contre j'ai l'air d'attaquer le graphiste, mais ce n'est pas mon intention, je ne fais que répondre à ce message en particulier. J'ai bien conscience qu'ils ne font que répondre à des contraintes imposées par les éditeurs, entreprises etc... Des amis dans le métier m'ont expliqué la difficulté de faire passer autre chose dans ce contexte).

Enfin, je ne vois pas en quoi une éducation au "regard" t'empêcherait d'être soumis aux stéréotypes. J'ai beau savoir à quel point les mannequins sont retouchées, je frissonne à la moindre prise de poids, et je ne peux pas supporter de voir mes poils. Une fois que l'image a diffusé semé ses idées dans la société, c'est assez difficile de s'en défaire, alors autant attaquer le problème à sa source... Les médias sont quand même sensible à l'opinion, et les choses commencent à changer parce qu'on les critique. Est-ce que tu trouves ça mal?
 
  • Big up !
Reactions : Lis
@lalaya

Je comprend bien le problème. Il faut différencier les images à but purement artistique des images indicatives, comme les modèles de vêtements, qui ne devraient pas "mentir" (ça vaut aussi pour le vêtement en lui même, qui est souvent retouché pour paraître mieux que le vrai...). Mais pour les modèles de vêtements, je trouve que le plus gros problème est surtout la sélection très restrictive des mannequins qui ne représentent qu'une petite partie des physiques existants.

Après si sur une affiche de film, une pochette d'album, une couverture de bouquin (etc.) la photo d'une personne est retouchée pour créer une image parfaite, qui vend du rêve, je trouve ça bien. (J'entend par là, enlever les petits défauts du visage, booster les couleurs, magnifier le maquillage, la coiffure etc.)
Par contre je trouve ça nul de "déformer" le modèle. Comme lui affiner drastiquement les hanches, étirer ses jambes etc. Mais ça doit être parce que je trouve ça complètement flagrant et moche. Par exemple, les boites de collant : les filles ont les jambes tellement longues, ça ressemble même plus à des jambes humaines ! Je trouve les jambes fines mais "réelles" des filles que je croise dans la rue bien plus jolies. ^^
 
  • Big up !
Reactions : lalaya and Alicia89
Oui en gros la différence c'est quand l'image est à des fins commerciales, sensée toucher et représenter les gens pour qu'ils aient envie d'acheter, c'est pas une bonne méthode que de retoucher à ce point les modèles. J'y pensais encore ce matin en passant devant une pub pour un maillot de bain calzedonia, et je me suis dit "ça sert à rien que je regarde cette pub, je ressemble en rien à la nana qui le porte, aucune idée de ce que ça peut donner sur moi".

Après dans un but artistique, je trouve ça pas dérangeant.

Mais au quotidien, dans toutes les pubs, on voit des filles sans aucun défaut, c'est pas étonnant que toutes les nanas soient complexées au moindre petit défaut. Surtout que dans tout ça, ya aussi les mecs qui se forgent une image de la fille parfaite physiquement bien loin de la réalité (ou en tout cas de la majorité) et qui vont avoir des critères plus qu'irréaliste. (Je reste persuadée que mon ex m'a quitté parce que de la cellulite est venu se nicher sur mes cuisses XD)
 
Moui... Le problème c'est que cette image "artistique" (oui parce que masquer des défauts et plaquer des stéréotypes, ça me paraît léger comme démarche artistique) est omniprésente et se place de ce fait en modèle absolu. La différence avec la statue, c'est qu'elle est complètement passive. Tu passes devant et c'est tout. Les images médiatiques sont beaucoup plus insidieuses, puisqu'elles s'infiltrent dans les moindres aspects de ta vie, même là où tu ne les cherche pas. Tu prend tes céréales le matin, on te montre sur le paquet une silhouette de femme que l'on revendique parfaite. On te montre des pubs sur l'épilation (bon déjà la démarche en soi...), les filles n'ont même pas de poils. L'image parfaite est absolue et sans alternative.

Autre question jusqu'où peut aller la création appliquée? Pourquoi une fille qui sert juste à te montrer à quoi ressemble un vêtement porté devrait aussi être "parfaite"? Pourquoi une fille qui est censée te représenter (toi jeune étudiante par exemple) sur une bête brochure d'assurance ou autre devrait être parfaite? Déjà, on peut très bien rehausser des atouts de quelqu'un sans pour autant tomber dans un poncif stérile et de surcroît, c'est un cas de conscience! Quand on sait qu'on crée un contenu qui a une influence réelle sur de nombreuses personnes, on ne peut pas se permettre de faire juste comme on a envie sous prétexte que l'on est créateur, c'est une question d'éthique! En tant que graphiste, oui, tu es créateur, mais tu es aussi responsable. Si ça t'amuse vraiment de faire des retouches avec des "personnages" parfaits, fais le pour ton œuvre personnelle, pas pour ton travail. (Bon, par contre j'ai l'air d'attaquer le graphiste, mais ce n'est pas mon intention, je ne fais que répondre à ce message en particulier. J'ai bien conscience qu'ils ne font que répondre à des contraintes imposées par les éditeurs, entreprises etc... Des amis dans le métier m'ont expliqué la difficulté de faire passer autre chose dans ce contexte).

Enfin, je ne vois pas en quoi une éducation au "regard" t'empêcherait d'être soumis aux stéréotypes. J'ai beau savoir à quel point les mannequins sont retouchées, je frissonne à la moindre prise de poids, et je ne peux pas supporter de voir mes poils. Une fois que l'image a diffusé semé ses idées dans la société, c'est assez difficile de s'en défaire, alors autant attaquer le problème à sa source... Les médias sont quand même sensible à l'opinion, et les choses commencent à changer parce qu'on les critique. Est-ce que tu trouves ça mal?
Je suis d'accord avec la majorité de ce que tu dis, notamment le fait que le problème vient du fait que ces images soient omniprésentes et ne peuvent pas être ignorées dans notre quotidien (je me fais un peu avocat du diable hein.) Mais je reste convaincue qu'une éducation du regard peut changer pas mal de choses par rapport à cela. Quand tu regardes un film d'horreur, (alors certes, tu sais que c'est un film), tu as peur, mais tu ne vas pas être poussée à commettre les mêmes actes que le serial killer ? Ca peut paraître un peu absolutiste et peu nuancé comme reflexion, mais pour moi ça se rapporte presque à dire que les jeux vidéos poussent les jeunes à commettre des actes de violences. A partir du moment donné où l'on sait qu'une publicité est une publicité, qu'une photo est retouchée et que la nana qui est dessus n'est absolument pas censée nous représenter, je ne vois pas en quoi on reste sensible à ce genre de choses.

Nous vivons désormais dans un monde d'image, et quand je parle d'une éducation du regard, c'est juste essayer de prendre du recul par rapport aux médias, les médias SONT des médias, ils ne reflètent en rien la réalité et la personne que tu devrais être. Personnellement, quand je vois des jambes parfaites sur la pochette de mes bandes de cires froides (ouais, c'est le premier truc que je vois de mon bureau haha.), même inconsciemment (et c'est peut être dû au fait que je bosse dans le milieu, et avant de voir les jambes parfaites, je vois les erreurs de détourages qu'il y a autour ...) je ne me dis pas "ça me concerne, c'est ce à quoi je suis supposée ressembler."

Mais ce que je veux dire par là, c'est qu'on a par exemple été éduqués en sachant qu'un film est un film. (Ma maman me disait par exemple quand j'étais petite et qu'il y avait des scènes de sexes dans les films, "c'est pas vraiment comme ça que ça se passe ma petite fille".) Bin là, c'est juste pareil. A partir du moment où on aura plus besoin d'expliquer qu'un média est un média et qu'il embellit, et n'est absolument pas représentatif de la réalité, il n'y aura plus de problèmes, je pense. Je ne comprends pas bien les argumentaires du type : "C'est censé nous représenter". Non. Un publicitaire ne gueule pas tout haut que ses créations sont censées représenter la femme ou l'homme lambda, en tout cas, bon, si il le fait, c'est un peu un gros teubé.

Pour répondre à ta question, si je trouve ça "mal". Je ne dirais pas que le fait que les médias évoluent vers un "bon sens" est bien. (Je vais me faire lyncher).
Je trouve ça dommage pour tout dire, de changer un contenu plutôt que d'essayer de changer la perception que les gens en ont. C'est moins cher, plus facile, certes. Mais à l'arrivée je préférerais mille fois qu'on apprenne aux gens à distinguer la réalité du fantasme que de changer le produit en lui-même. C'est, comme pour revenir à mon analogie absolutiste, si tu changeais le contenu de GTA car ça pousse soit disant des jeunes à taper sur d'autres, au lieu d'essayer d'aller leur apprendre à faire le distinguo. (ce mot existe?)
 
  • Big up !
Reactions : Enlia
Je suis d'accord avec la majorité de ce que tu dis, notamment le fait que le problème vient du fait que ces images soient omniprésentes et ne peuvent pas être ignorées dans notre quotidien (je me fais un peu avocat du diable hein.) Mais je reste convaincue qu'une éducation du regard peut changer pas mal de choses par rapport à cela. Quand tu regardes un film d'horreur, (alors certes, tu sais que c'est un film), tu as peur, mais tu ne vas pas être poussée à commettre les mêmes actes que le serial killer ? Ca peut paraître un peu absolutiste et peu nuancé comme reflexion, mais pour moi ça se rapporte presque à dire que les jeux vidéos poussent les jeunes à commettre des actes de violences. A partir du moment donné où l'on sait qu'une publicité est une publicité, qu'une photo est retouchée et que la nana qui est dessus n'est absolument pas censée nous représenter, je ne vois pas en quoi on reste sensible à ce genre de choses.

Nous vivons désormais dans un monde d'image, et quand je parle d'une éducation du regard, c'est juste essayer de prendre du recul par rapport aux médias, les médias SONT des médias, ils ne reflètent en rien la réalité et la personne que tu devrais être. Personnellement, quand je vois des jambes parfaites sur la pochette de mes bandes de cires froides (ouais, c'est le premier truc que je vois de mon bureau haha.), même inconsciemment (et c'est peut être dû au fait que je bosse dans le milieu, et avant de voir les jambes parfaites, je vois les erreurs de détourages qu'il y a autour ...)
Mais ce que je veux dire par là, c'est qu'on a par exemple été éduqués en sachant qu'un film est un film. (Ma maman me disait par exemple quand j'étais petite et qu'il y avait des scènes de sexes dans les films, "c'est pas vraiment comme ça que ça se passe ma petite fille".) Bin là, c'est juste pareil. A partir du moment où on aura plus besoin d'expliquer qu'un média est un média et qu'il embellit, et n'est absolument pas représentatif de la réalité, il n'y aura plus de problèmes, je pense. Je ne comprends pas bien les argumentaires du type : "C'est censé nous représenter". Non. Un publicitaire ne gueule pas tout haut que ses créations sont censées représenter la femme ou l'homme lambda, en tout cas, bon, si il le fait, c'est un peu un gros teubé.

Pour répondre à ta question, si je trouve ça "mal". Je ne dirais pas que le fait que les médias évoluent vers un "bon sens" est bien. (Je vais me faire lyncher).
Je trouve ça dommage pour tout dire, de changer un contenu plutôt que d'essayer de changer la perception que les gens en ont. C'est moins cher, plus facile, certes. Mais à l'arrivée je préférerais mille fois qu'on apprenne aux gens à distinguer la réalité du fantasme que de changer le produit en lui-même. C'est, comme pour revenir à mon analogie absolutiste, si tu changeais le contenu de GTA car ça pousse soit disant des jeunes à taper sur d'autres, au lieu d'essayer d'aller leur apprendre à faire le distinguo. (ce mot existe?)
Je pense que c'est assez difficilement comparable, car la nature même du média cinéma et jeux vidéos suffit à faire la distance... Il y a déjà un contrat tacite entre le spectateur et l’œuvre en elle-même. Comme je te le disais, on se pose de notre plein gré devant un écran de jeu, de cinéma. Le déroulement même d'une séance crée une séparation qui te met dans des conditions de crédulité temporaire.
.
En ce qui concerne ce qui est censé nous représenter, ça dépend vraiment de quelles images médiatiques, mais par exemple, dans le cas d'un e-shop, le mannequin sert bien à quoi montre le vêtement porté sur quelqu'un. Mais quel intérêt si cette personne est irréelle? A voir, le e-shop HetM, le vêtement me fait bien plus envie sur un cintre dans un magasin que sur ces amalgames de corps humains et de brushes photoshop... On préfère mettre une image ni belle, ni élégante mais qui rentre dans les critères plutôt que de montrer des vrai gens? Pourquoi??? On est dans une telle perversion que le faux est bien plus acceptable que le vrai?

Je pense aussi que notre espace est aussi trop pollué d'images médiatiques, à tel point qu'on ne peut s'y soustraire... Leur nature même est d'influencer les gens, et en cela, même avec une bonne éducation je vois difficilement comment l'en empêcher. A mon sens, c'est pas plus mal de demander aux médias de changer. Ils ont une influence sur le public, c'est un fait, alors autant militer pour qu'ils influent de façon positive sur les gens.

Je suis entièrement d'accord avec toi sur l'idée de dire qu'il faut éduquer les gens face au média, mais ça ça va carrément au delà du débat de l'image. Et ce n'est pas du tout incompatible avec l'idée précédente...
 
J'arrive un peu après la bataille mais ces vidéos ne me choquent pas tant que ça. Les modèles ne sont pas défigurées, on reconnaît bien leur visage. Je dis bien défigurées, parce que dans certains cas, les graphistes sortent des images où le modèle a un cou de 10km de long, la peau trop lisse façon plastique, les yeux trop grands, etc. D'ailleurs on ne compte plus les articles qui recensent les "fails" de Photoshop, à base de jambe manquante ou de corps déformé : l'incompétence ou l'impossibilité de bien faire son travail suite à des cadences infernales, ça existe partout.

En plus de ça, l'utilisation de Photoshop pour de la retouche photo dans le cadre de campagnes mode ou beauté, c'est minoritaire. Tous les graphistes utilisent ce logiciel, dans l'illustration, le jeu vidéo, l'animation...

Bon je dis ça pour nuancer un peu mais je vous rassure, la beauté uniformisée, je trouve ça puant. Et quand je dis puant, je ne parle pas de puanteur comme le petit pet post-cassoulet, je parle de puanteur comme un cadavre abandonné trois semaines en plein soleil dans une décharge, hein.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes