Les entretiens d'embauche sont-ils utiles ?

3 Février 2021
3
11
4
25
Bonsoir à tous, :hello:

Je voulais m'exprimer sur un sujet qui me tient à cœur depuis longtemps. Les entretiens d’embauche, tels qu’ils sont réalisés actuellement, sont-ils vraiment utiles ?

Je veux dire, l’objectif d’un entretien est soit :

  • De mesurer les compétences du candidat
  • De vérifier son savoir-être (cad s’il va s’entendre avec le recruteur et s’intégrer dans l’équipe)
  • De vérifier sa motivation
Alors qu’on m’explique, comment des questions comme « Comment vous voyez-vous dans 5 ans ? » ou « Pourquoi vous et pas un autre » aident à déterminer quoi que ce soit ?



J’ai passé des dizaines d’entretiens, et la plupart suivent ce schéma classique :



On arrive dans un bureau, face à un ou plusieurs recruteur(s) qui te fixe(nt) en te jugeant . Premier objectif, essayer de construire une relation de confiance dans une ambiance aussi chaleureuse que celle d’un congélateur.

Mais une relation, ça se construit à deux.

Comment veux-tu savoir si tu vas t’entendre avec quelqu’un qui reste de marbre pendant que tu fais ton show pour le séduire ?
Tu veux construire quoi avec une personne aussi souriante que Germaine, la secrétaire limace de Monstres & Cie ??
145956



Ensuite, tout commence par cette phrase :



  • « Alors… Présentez-vous... »

Généralement, le recruteur dit ça tout en REGARDANT notre CV…

J’ai passé du temps à faire un CV qui est SOUS TES YEUX ! Je l’ai même complété par une lettre de MOTIVATION ! Pourquoi veux-tu que je répète ce qui est ECRIT ?

Ne serait-il pas plus logique de commencer par « Je vois que vous avez travaillé pour ThePigeonCompany, pouvez-vous m’en dire plus ? ».

Au moins ça démontrerait plus d’intérêt de la part du recruteur.

Bref, après avoir récité notre CV à voix haute, arrivent les questions :


  • Pourquoi vous postulez chez-nous ?

Cette question servirait à mesurer la motivation d’un candidat...

Mais on ne peut pas savoir pourquoi on postule. On ne sait pas vraiment comment c’est de travailler dans cette entreprise.

En général, on ne connaît l’endroit que par sa réputation et quelques informations trouvées sur internet.

Hormis le salaire, les raisons pour lesquelles on postule sont souvent parce qu’on a les compétences pour le poste, ou « Parce que ça A L’AIR bien… ».


  • Quels sont vos objectifs ? (Ou sa variante : comment vous voyez-vous dans 5 ans ?)

Quel est le rapport ????

Peut-être que mon objectif est de rester au même poste toute ma vie parce que c’était mon rêve.

Peut -être que je souhaite évoluer dans la boîte.

Peut-être que mes objectifs n’ont rien à voir avec cet emploi.

Peut-être que mes objectifs vont changer.

Peut-être que je n’ai tout simplement pas d’objectifs.

Mais qu’est-ce que ça change tant que je suis présente aux horaires pour faire mon travail correctement !?



  • Pourquoi vous et pas un autre ?

Ok alors deux raisons pour lesquelles cette question n’a aucun sens :

1/ On ne connaît pas les autres.

2/ On veut nous pousser à parler en mode « Je SuIs MieUx qUe LeS auTres ParCe QuE … » … C’est complètement CONTRAIRE à l’ESPRIT D’ÉQUIPE !!!

  • Que pouvez-vous apporter à l’entreprise ?

Nous avons déjà parlé de mes compétences. Vous connaissez mieux que moi les besoins de l’entreprise. Vous savez donc ce que mieux que moi ce que je peux vous apporter.

  • Quels sont vos qualités et vos défauts ?

Ouiii bien sûûûr tu vas juger l’ensemble de ma personnalité avec 3 adjectifs que j’aurai préparé à l’avance. De plus, soyons honnêtes : personne ne dit ses vrais défauts ! Ou du moins, on les sélectionne. Ce sont des défauts « lights ».

  • Spéciale étudiants (futurs stagiaires/apprentis/alternants) : Avez-vous une expérience significative dans le domaine ?
Ha. Ha.



Bref, j’ai l’impression que les entretiens classiques ne confirment pas les compétences du candidat.



En ce qui concerne la motivation, on ne peut pas la mesurer en 45 minutes d’entretien. Combien de personnes disent qu’elles sont très motivées alors qu’elles ne le sont que moyennement. La motivation se construit parfois sur le long terme.
De plus, si le candidat a pris le temps d’écrire une lettre de motivation et un CV, et de se présenter à l’entretien, c’est qu’il présente au moins un intérêt pour l’entreprise.
Par ailleurs, un candidat qui n’est pas motivé ne signifie pas qu’il fera mal son travail.


Quant au savoir-être et la capacité d’intégration, elle ne peut non plus être mesurée en 45 minutes d’entretien d’EMBAUCHE, c’est-à-dire le moment où on est le moins soi-même ! Surtout dans ces conditions peu accueillantes. Il suffit que le candidat soit un peu stressé ET BIM ! On ne le prendra pas alors qu’il aurait fait du très bon travail et se serait super bien entendu avec le reste de l’équipe.

Par ailleurs, ce n’est pas parce qu’une personne s’entend bien avec le recruteur, qu’elle s’entendra avec le reste de l’équipe (et vice versa).



On recrute des personnes seulement sur leur capacité à se vendre. Mais à part pour les métiers de vendeurs, ou de commercial, quel est l’intérêt ? Pour une coiffeuse, l’important, c’est de savoir coiffer, pas de savoir se vendre !

Ainsi, on préfèrera quelqu’un de moins compétent, mais qui sait très bien passer des entretiens d’embauche. Car finalement c’est de ça qu’il s’agit : démontrer qu’on sait passer des entretiens d’embauche.



Les solutions pourraient être multiples

  • Privilégier les tests
  • Conserver et /ou poser des questions pertinentes pour les entretiens (ex : parler anglais pour vérifier le niveau, ou « comment réagiriez-vous dans telle situation en relation avec le poste ? »).
  • Que les recruteurs soient plus ouverts. Certains pays privilégient une attitude décontractée. Cela permet d’établir une relation de confiance, et même s’il est difficile de mesurer le savoir-être en 45 minutes, le jugement sera moins faussé.


Ceci est seulement mon avis, j’aimerai connaître le vôtre ? Si vous êtes d’accord ou pas ? Pourquoi ? Autres suggestions ?



Bonne soirée !! :hello:
 
26 Juillet 2016
85
95
1 079
Bonjour, :hello:

Je viens de tomber par ici et je suis intriguée par ce message, parce que je ne vois pas vraiment les entretiens d'embauche comme toi.

Est-ce que tu as déjà été dans la position de recruteur ? Je trouve que ça change pas mal la vision des choses.

Personnellement, je ne vois pas tellement l'entretien comme la vérification de la motivation des compétences et de la motivation. Ca en fait partie, mais je trouve que c'est pas le seul objectif, sinon, effectivement, un test suffirait. Je trouve que c'est vraiment un moyen de vérifier si on peut travailler ensemble, mais autant pour le recruteur que le candidat. On passe une grosse partie de son temps au travail, c'est quand même plus agréable si le courant passe bien.
Alors effectivement, parfois le recruteur est aussi glacial qu'un iceberg et là c'est problématique, mais je pense sincèrement que ces recruteurs sont dans le faux et n'ont pas compris l'intérêt des entretiens. D'autant plus que, comme je l'ai dit, je vois ça comme un moyen de vérifier si on peut travailler ensemble pour les deux parties, et lorsque j'étais encore étudiante et stagiaire, un responsable m'a dit un jour, "n'accepte jamais un emploi, si tu ne sens pas la personne pour qui tu vas travailler" et je suis assez d'accord. Lors d'un entretien, si la personne me donne l'impression d'une porte de prison, je vais pas avoir envie d'aller travailler pour/avec elle, sauf en cas d'absolue nécessité, donc le recruteur se dé-sert totalement.

Et pour ce qui est du reste de l'équipe, si le recruteur fait bien son taff, normalement, il est censé bien connaître le reste de l'équipe et savoir ce qui colle ou pas.

Mais du coup, les questions sur la motivation, la présentation et tout, ça joue vraiment. C'est là qu'on peut montrer un peu qui on est comme personne et pas s'en tenir à une présentation trop "robotique" de nos compétence et de professionnalisme.

Par exemple, personnellement, en tant que recruteuse, si je demande à quelqu'un où il se voit dans 5 ans, je me fiche pas mal du concret de la réponse. Si il souhaite évoluer ou pas c'est pas vraiment là dessus que je vais juger (c'est peut-être le cas de certains ceci dit, je dis pas le contraire), mais plutôt sur sa manière de voir les choses. On peut (parfois), voir si la personne veut se donner des défis (mais ça peut-être sur le même poste), évoluer (mais encore une fois ça peut-être au sein de la boite, ou du même poste, en développant de nouvelle choses) ou si elle va avoir tendance à s'asseoir sur ses acquis, par exemple.

En suite, au sujet de vérifier les compétences, ou de reposer des questions vis à vis du CV, ça me paraît essentiel. Parfois pour le candidat ça donne le sentiment que la personne n'a pas lu le CV, mais parfois ça n'a rien à voir. Par exemple, ça m'est déjà arrivé de recruté une personne à plusieurs et d'être la personne qui fait la pré-sélection de candidats, dont 3-4 son choisis par les autres recruteurs pour un entretien. C'est arrivé qu'un candidat se démarque très largement par son CV et soit à priori un candidat parfait et de réaliser à l'entretien, avec des questions plus pratique que la personne n'est absolument pas faite pour ce poste. (Quelqu'un qui serait trop dans la stratégie et pas assez sur le terrain par exemple, alors que le poste est au cœur du terrain)

"pourquoi chez nous ?" je pense que c'est un moyen de vérifier que la personne s'est renseigné sur la structure et qu'elle s'y voit. Le fait de se planter n'est pas tellement grave, je trouve, si on justifie pourquoi on voit les choses d'une certaine façon.

Après côté candidate, j'ai eu de tout comme recruteur, du décontracté, comme du glaçon, et même du "bon flic/mauvais flic" (pire truc). Mais au-delà du fait que je pense que certains recruteurs sont dans le faux, je pense aussi que parfois, si un candidat a déjà été privilégié, ou a vraiment matché avant, c'est possible que ça joue sur l'entretien et que le recruteur paraisse (consciemment ou non) moins ouvert. (Ce que je défend pas du tout, mais, ça arrive.) Et dans d'autres cas, la distance peut être un test. Selon le poste on peut être amené à travailler avec des publics spécifiques qui demandent de la distance ou de la diplomatie. (ex si tu dois travailler avec des prestataires extérieurs, des clients, des politiques ...)
 
2 Février 2021
296
1 766
144
29
Je suis mitigée. D'un côté, je me dis que les entretiens d'embauche à la française sont désuets et de l'autre, je me dis que c'est important de voir la personne, sa façon de tenir, s'il ou elle est vraiment motivé par le poste.
Par contre, si vous sentez que ça ne passera jamais avec le recruteur, refusez s'il y a une réponse positive à l'entretien. Je vais vous donner un exemple: j'ai perdu mon emploi de médiatrice culturelle dans un des châteaux de la Loire, suite au premier confinement. Au second , j'ai postulé à une certaine marque de street food et le recruteur m'a posé des questions désagréables:
" Pourquoi êtes vous au chômage depuis mars ?
- j'ai perdu mon emploi suite au premier confinement.
- Pourquoi vous ne travaillez pas dans votre branche? ". Là, j'ai compris que ça ne passerait pas.
 
23 Juillet 2020
460
6 138
404
31
En tant que postulante, les entretiens me permettent à moi aussi de juger si oui ou non je veux travailler avec l'entreprise. Certains recruteurs ne se rendent pas compte que l'opération séduction du recrutement doit se faire dans les deux sens. J'en ai eu un qui s'est permis un comportement super sexiste en entretien, j'en ai eu une autre qui était claire sur son intention de piétiner le droit du travail, bah ça écréme pour moi aussi, jamais j'aurais travaillé pour eux. Parfois l'entretien n'est pas suffisant pour jauger et on a de mauvaises surprises en intégrant la boîte, mais je ne le trouve vraiment pas si inutile que ça.
 
2 Février 2021
296
1 766
144
29
En tant que postulante, les entretiens me permettent à moi aussi de juger si oui ou non je veux travailler avec l'entreprise. Certains recruteurs ne se rendent pas compte que l'opération séduction du recrutement doit se faire dans les deux sens. J'en ai eu un qui s'est permis un comportement super sexiste en entretien, j'en ai eu une autre qui était claire sur son intention de piétiner le droit du travail, bah ça écréme pour moi aussi, jamais j'aurais travaillé pour eux. Parfois l'entretien n'est pas suffisant pour jauger et on a de mauvaises surprises en intégrant la boîte, mais je ne le trouve vraiment pas si inutile que ça.
Je suis d'accord avec toi. Lorsque j'ai été embauché comme hôtesse de caisse pour payer mes études, celle qui m'a recruté m'a vanté le fait que le magasin était " une grande famille ". Cela s'avèra être totalement faux. C'était un monde en vase-clos où les chefs nous divisaient. Pour se débarrasser des " indésirables ", elles leur donnaient les pires horaires, la caisse juste en face des surgelés, attisaient la haine des collègues et s'étonnaient lorsque nous faisions des burn-out. Franchement, après avoir vécue un enfer dans cette entreprise, je fais attention au moindre mot et à l'attitude des recruteurs.
 

J_Serpentine

Allez, ouste, va away petit bird !
17 Décembre 2015
5 748
39 406
2 284
30
@analopez Ce qui pourrait t'éclairer sur les entretiens, c'est le simulateur de l'APEC, puisque celui-ci permet d'aborder les questions classiques que tu as soulevé et les réponses qui vont avec à la fois du point de vue du candidat ET du point de vue du recruteur. Cela t'aidera sans doute à mieux comprendre ce qu'il se cache derrière des questions qui paraissaient parfois surnaturelles ^^
A savoir aussi que le principe de ces questions "étranges" c'est de voir la réaction du candidat (panique, adaptation, réflexion longue, spontanéité...).

Honnêtement, je préfère de loin un entretien qui permet un échange et des nuances, plutôt que le tri des CV par des logiciels largement perfectibles qui pour X ou Y raisons vont passer à côté des candidats intéressants ou des tests qui poussent dans des cases bien définies, sachant que là aussi, il suffit de savoir détecter les "bonnes" ou les "mauvaises" réponses ^^
 
27 Juin 2017
100
797
754
Moi aussi je suis mitigée. D'un côté je trouve l'entretien vachement utile, autant pour moi que pour l'entreprise.
Le feeling ça ne se lit pas forcément sur le papier (par contre, les entretiens uniquement avec les RH mais pas avec tes futurs collègues, ou ton futur responsable, c'est n'importe quoi).

De plus, que ce soit la lettre de motivation et le CV, c'est très résumé et très formel. Pour moi par exemple qui ait un parcours un peu atypique, l'entretien me permet d'expliquer mon changement de parcours, comment il s'est construit au fil de mes expériences pro. Ce que j'ai aimé et pas aimé.

En fait je dirais même que c'est en préparant mes entretiens et en essayant d'expliquer clairement mon parcours à d'autres gens que j'ai réalisé pas mal de choses sur moi même et mes attentes.

Bien sûr que quand je postule à un boulot c'est pour des critères majeurs comme le salaire, la localisation et le "ça a l'air bien", mais en vrai pourquoi ça a l'air bien ? Si tu es dans un secteur ou le nombre d'offre est raisonnable, pourquoi cette offre là ?

Ça t'oblige à réfléchir, à creuser. Ça démontre aussi des capacités d'analyse. Il y a littéralement une tonne d'arguments qu'on peut avancer, l'idée étant de faire une sélection représentative, de choisir ceux qui nous correspondent au mieux et qui vont parler de qui nous sommes et de ce que nous voulons (même si on sait pas forcément précisément ce qu'on veut et s'il y a toujours un peu de barratin involontaire pour se faire bien voir, du candidat comme du recruteur d'ailleurs). Mais pour moi il n'y a pas vraiment de mauvaises réponses si tu es plus ou moins honnête (avec les formes quand même). Il faut savoir si il y a compatibilité et parler ça reste le meilleur moyen à notre disposition je trouve.

Par exemple, j'ai "choisi" (dans la mesure où je suis obligée de travailler hein) ma société actuelle parce que les missions étaient variées, du coup par rapport à la boîte d'avant et aux autres propositions ça me permettaient d'élargir mon champs de compétences et de tester de nouveaux trucs + parce que c'est une grosse boîte, j'avais toujours travaillé dans des petites structures où il n'y avait pas vraiment de fonction support, je faisais toutes les tâches chronophage annexes, et là j'allais davantage pouvoir déléguer et aussi travailler en équipe et que pour une première vraie expérience, la réputation de cette boîte est un plus sur mon CV. J'ai dit tout ça très franchement et c'est bien passé. Pour autant, évidemment qu'à la question générale "pourquoi tu veux travailler", la réponse silencieuse évidente de tout salarié ou presque quel que soit l'offre sera "J'ai pas le choix, j'ai besoin d'argent pour manger" XD

Et pour autant j'ai aussi postulé à d'autres offres parce que ma priorité c'est d'avoir un boulot, même si les autres m'intéressent moins. Mais du coup j'ai cherché ce qui pouvait quand même m'intéresser un minimum dans leurs propositions. Si y a vraiment rien du tout du tout qui m'intéresse à part le salaire, c'est vraiment que j'ai plus le choix (dans ce cas là bah... Faut bien manger, tant pis).

J'ai refusé un autre boulot d'un commun accord avec l'employeur alors que le feeling passait bien, mais je voyais le poste comme une porte d'accès à la boîte et à d'autres formes de métiers dans le domaine, et on m'a fait comprendre que dans leurs boîtes c'était rare les parcours transversaux.

Et pour les qualités et les défauts, j'essaye d'être le plus honnête possible sans pour autant me dévaloriser. Là aussi je trouve que ça pousse à l'introspection. Je n'essaye pas de me comparer aux autres candidats que je ne connais pas (donc oui, "vous avez quoi de plus que les autres", je suis d'accord c'est stupide comme formulation). Je dis juste ce que je pense de mes capacités.
L'entreprise connait ses besoins donc ils ont besoin de savoir mes points forts et mes points faibles, je comprends l'idée donc allons y.

Par exemple je disais que l'aspect négociation/commercial de mon boulot n'était pas mon point fort, que j'étais plus à l'aise à l'écrit qu'à l'oral, mais par contre que je suis rapidement autonome, rigoureuse, avec de bonnes connaissances techniques, blabla. Tu peux ajouter que tu souhaites travailler tes points faibles, ça passe bien et c'est pas faux en soit, tout le monde veut s'améliorer, même si c'est tentant de rester dans sa zone de confort. Et ça tombait bien parce que mon binôme est très bon commercial mais très désorganisé et ils avaient besoin de quelqu'un qui compenserait ce défaut.

C'est vrai que c'est quand même super dommage d'être pénalisé si on est trop honnête sur certains défauts. J'aimerais pouvoir dire que je ne supporte pas la pression par exemple, sans chercher à atténuer, sans passer pour quelqu'un de peu fiable qui ne va pas savoir gérer les difficultés. Mais bon, j'ai un boulot avec un minimum de responsabilités donc je ne peux pas vraiment dire ça. C'est peut être justement qu'il y a une inadéquation entre ce boulot et moi, mais à moi de travailler dessus ou de changer de boulot j'imagine. Je ne sais pas si ça existe un boulot sans aucun inconvénient.

Après, l'intérêt de tout ça dépends des boulots. Pour faire caissière par exemple, je trouve toutes ces questions inutiles. Une petite conversation pour vérifier que tu es poli et que tu as conscience des conditions de travail et de ce qu'on te demande sur la forme face au client, savoir si c'est un job étudiant, un job alimentaire en attendant mieux, ou ton job principal et basta. Je me souviens des groupes de recrutement a Mcdo où on te fait stresser avec des questionnaires écrits et oraux pendant au moins 1h, sur tes motivations, ton expérience professionnelle, ton avis sur la chaîne de production, tout ça pour monter des burgers pendant l'été, non mais faut arrêter le délire 5 minutes là...

Par contre ce qui me saoule, c'est cette hypocrisie sur des critères comme les horaires où les avantages. Oui, je veux savoir combien j'ai de vacances, oui je veux savoir si tu es pressé comme une orange ou si c'est plutôt tranquille, oui je veux savoir si les horaires sont flexibles, oui je veux savoir si 18h c'est la théorie et que en pratique tout le monde part plus tard et que tu seras mal vu si tu fais tes horaires et pas plus. Je veux savoir tout ça sans passer pour une feignasse. Je suis sérieuse et impliquée dans mon boulot, même quand je ne suis pas motivée, mais je travaille pour vivre et non pas l'inverse.

Je trouve aussi qu'il devrait y avoir plus de tests. L'entretien me paraît indispensable, mais c'est trop facile de baratiner. J'ai fait des entretiens ou on m'a fait des petits tests et j'ai trouvé ça intéressant (même si je me suis planté magistralement sur un des tests, j'en ai encore mal XD)

Bon, j'ai beaucoup trop parlé et tout ça est super brouillon, désolée ^^'
 
Dernière édition :
3 Février 2021
3
11
4
25
Oui c'est vrai que les entretiens sont utiles pour clarifier certains points, et voir à quelle type d'entreprise on a à faire (même si je pense que c'est compliqué de mesurer le "feeling" ).

On pourrait les conserver, mais changer la forme.
Plusieurs études ont été menées sur le sujet. Pour un entretien "classique", il n'y a que 14% de chances pour qu'un candidat qui a réussi l'entretien soit également performant au travail.

C'est un des articles que j'ai trouvé sur le sujet mais il y en a plusieurs.
.

Ca me semble logique, parce qu'avec les questions des entretiens actuels, on mesure plus la capacité à se vendre, que le savoir-être ou le savoir-faire (ils sont quand même moins mis en avant). Et à part si t'es vendeur ou commercial je ne vois pas l'intérêt.

Dans l'article ils disent de privilégier les entretiens structurés et les tests.

Et c'est vrai que déjà rien que préparer l'entretien à l'avance et l'adapter en fonction du poste, ça devrait être la base.
Par exemple, privilégier des questions comme "comment réagiriez-vous dans telle situation (en relation avec le poste)?" .
Poser des questions en anglais pour vérifier le niveau.
Installer une ambiance froide quand c'est UTILE (genre la diplomatie, pourquoi pas). PAS pour une agence de voyages (ça m'est déjà arrivé x)).

Vous en pensez quoi ?
 
  • Big up !
Reactions : haricotbleu
3 Février 2021
3
11
4
25
Après cette réflexion ça vient aussi d'observations personnelles.
J'ai un ami très doué pour passer des entretiens, quelque soit le domaine, il laisse toujours une très bonne impression, y'a le "feeling", il est toujours embauché.
Mais il ne dépasse jamais sa période d'essai. Soit par manque de compétences, soit il ne s'entend pas avec son équipe (voire les deux).

En fait tout ce qu'il sait faire, c'est passer des entretiens, démontrer sa capacité à se vendre. Alors qu'au final son savoir-faire et savoir-être ne collent pas avec l'entreprise.
Et je trouve que c'est pas normal ..
 
3 Novembre 2014
1 229
7 945
2 074
32
Angers
www.fanfiction.net
Mon dernier entretien d'embauche a été une totale surprise, parce que mes employeurs , ou du moins mes futurs responsables, ne connaissaient rien à mon métier (je suis archiviste) et n'ont absolument rien compris à ce que je leur ai dit...XD Pourtant, ils m'ont prise quand même.

Mais bon, franchement cela sert à quoi de passer un entretien d'embauche si les personnes en face de toi ne comprennent rien ? :hesite:
 
7 Avril 2021
13
12
4
@Claire-de-plume Archiviste c'est pas un métier très commun pour le coup ! Mais c'est plutôt ironique qu'on te fasse passer un entretien pour un poste qu'ils ne connaissent pas XD

Les entretiens d'embauche, ça dépend tellement de la personne que t'as en face de toi. Des fois tu rencontres des recruteurs hyper distants et protocolaires, et d'autres fois ce sont des personnes chaleureuses qui te mettent à l'aise et qui amènent un déroulement de l'entretien beaucoup moins crispé.

Après l'entretien en soi, je trouve que c'est une bonne idée. C'est important autant pour l'employeur que le postulant de savoir si le feeling passe, si les missions sont à la hauteur des compétences et d'avoir une idée de l'environnement dans lequel on va travailler. Par contre, ce que je ne comprends pas, c'est les questions du type "Pouvez-vous me donner deux qualités et deux défauts ?". Alors ça, je me suis faite avoir une fois avec cette question par une apprentie licence RH, j'étais pas du tout prête XD D'ailleurs, je n'ai pas été prise pour le job. Mais bon j'ai été un peu trop franche sur mes aspirations à long terme, et c'est sans regret :rire:

Pour moi un entretien idéal, c'est d'avoir un(e) recruteur/recruteuse ouvert(e) et accueillant(e), qui te met à l'aise pour pouvoir découvrir ta vraie personnalité (et pas les "mythos" ou tout du moins les embellissements que t'as appris par cœur pour bien te faire voir :rire:). C'est tellement important d'avoir une personne capable de s'intégrer à l'équipe existante ou à l'entreprise, pour sa pérennité. Ensuite, l'idéal serait des tests, ou des questions qui te mettent en situation du type "qu'est-ce que vous feriez dans telle situation ?", afin d'évaluer ton tempérament, ton analyse et tes compétences.

Puis, j'aimerais rappeler que le fait de ne pas être prise suite à un entretien, ne veut pas dire qu'on est nulle ou incompétente, mais simplement que ça n'a pas matché. Je vois ça un peu comme une relation amicale ou de couple, ça sert à rien de forcer si le courant ne passe pas et/ou que ça ne va pas nous apporter de bonnes choses. :langue:

Comme j'aime bien le penser, si une porte reste fermée, c'est qu'une plus belle opportunité se présentera à toi ! :rainbow:
 
  • Big up !
Reactions : Taina. and Esturgeon

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes