Les fâcheuses questions posées par la campagne Tiffany & Co. avec Beyoncé et Jay-Z

30 Avril 2015
16
122
1 589
Paris
Bonsoir,
Merci pour cet article. Juste un petit point d’interrogation de mon côté : autant je suis tout à fait d’accord sur le pompage de l’art contemporain par les maisons de luxe en manque de substance (Basquiat par-ci, Keith Haring par-là… boring), autant je suis toujours un peu étonnée par la dichotomie gentils musées/méchants collectionneurs privés que je retrouve parfois dans certains discours. Le marché de l’art est, par définition, un business, les plus grandes œuvres qui ornent nos musées de France et d’ailleurs sont souvent à l’origine issues de commandes privées, les plus illustres artistes du passé et du présent ont pour la plupart eu et ont encore des mécènes pour les soutenir, de même que les jeunes pousses en devenir de l’art contemporain sont, dans leurs débuts, souvent repérées et collectionnées par des particuliers ou par des fondations appartenant à de grosses maisons (principalement du luxe). Ces particuliers établissent des collections qui deviennent, pour certaines, des œuvres en elles-mêmes par leur cohérence et leurs références, et les prêtent régulièrement à des musées ou institutions publiques pour des expos temporaires, les exposent au public dans leurs propres locaux (Pinault à Venise etc), voire leur en font don (on se souvient de l’extraordinaire collection impressionniste des Senn-Foulds, qui a fait du musée d’Art Moderne du Havre le 2e musée impressionniste de France) ; ces initiatives privées, en plus de faire vivre les artistes, garantissent également la conservation séculaire d’œuvres précieuses (passées de génération en génération, souvent pour être finalement offertes et exposées dans un musée public). En bref, le collectionneur privé n’est pas forcément un ennemi de l’accès au public des œuvres, au contraire, heureusement qu’ils ont été et sont toujours là ! D’ailleurs cette toile de Basquiat sera, d’après le présent article, apparemment visible dans l’une des boutiques du groupe (ce qui constitue un accès au public).
N’hésitez pas à me donner votre avis si vous n’êtes pas d’accord ou si vous souhaitez rajouter quelque chose, je me suis constitué le mien en travaillant dans les milieux du marché de l’art et de l’art en général, si vous êtes intime de l’univers muséal et que vous êtes idéologiquement opposé.e à une conservation privée des œuvres, je suis intéressée par vos arguments. Bonne soirée à toutes et tous :)

Edit : et si c’est le propos de l’article que j’ai mal interprété (parce que je suis possiblement un boulet), n’hésitez pas à me l’expliquer si vous en avez le temps :taquin:Bonne soirée
 
4 Juillet 2017
62
685
754
Ardêche
Bonsoir,
Merci pour cet article. Juste un petit point d’interrogation de mon côté : autant je suis tout à fait d’accord sur le pompage de l’art contemporain par les maisons de luxe en manque de substance (Basquiat par-ci, Keith Haring par-là… boring), autant je suis toujours un peu étonnée par la dichotomie gentils musées/méchants collectionneurs privés que je retrouve parfois dans certains discours. Le marché de l’art est, par définition, un business, les plus grandes œuvres qui ornent nos musées de France et d’ailleurs sont souvent à l’origine issues de commandes privées, les plus illustres artistes du passé et du présent ont pour la plupart eu et ont encore des mécènes pour les soutenir, de même que les jeunes pousses en devenir de l’art contemporain sont, dans leurs débuts, souvent repérées et collectionnées par des particuliers ou par des fondations appartenant à de grosses maisons (principalement du luxe). Ces particuliers établissent des collections qui deviennent, pour certaines, des œuvres en elles-mêmes par leur cohérence et leurs références, et les prêtent régulièrement à des musées ou institutions publiques pour des expos temporaires, les exposent au public dans leurs propres locaux (Pinault à Venise etc), voire leur en font don (on se souvient de l’extraordinaire collection impressionniste des Senn-Foulds, qui a fait du musée d’Art Moderne du Havre le 2e musée impressionniste de France) ; ces initiatives privées, en plus de faire vivre les artistes, garantissent également la conservation séculaire d’œuvres précieuses (passées de génération en génération, souvent pour être finalement offertes et exposées dans un musée public). En bref, le collectionneur privé n’est pas forcément un ennemi de l’accès au public des œuvres, au contraire, heureusement qu’ils ont été et sont toujours là ! D’ailleurs cette toile de Basquiat sera, d’après le présent article, apparemment visible dans l’une des boutiques du groupe (ce qui constitue un accès au public).
N’hésitez pas à me donner votre avis si vous n’êtes pas d’accord ou si vous souhaitez rajouter quelque chose, je me suis constitué le mien en travaillant dans les milieux du marché de l’art et de l’art en général, si vous êtes intime de l’univers muséal et que vous êtes idéologiquement opposé.e à une conservation privée des œuvres, je suis intéressée par vos arguments. Bonne soirée à toutes et tous :)

Edit : et si c’est le propos de l’article que j’ai mal interprété (parce que je suis possiblement un boulet), n’hésitez pas à me l’expliquer si vous en avez le temps :taquin:Bonne soirée
Je ne travaille pas dans le milieu de l’art mais j’aime beaucoup la pertinence de ton message qui reflète ce que je pense moi-même. Un big up ne suffisait pas ;)
 
23 Mai 2011
623
1 375
5 074
RENNES/BREST
@Malhawka Squidfell Je n'ai pas du tout compris la même chose que toi, vu que la phrase dans l'article est "tandis que les musées galèrent à rentrer dans leurs frais, faute d’aides publiques, et dépendent donc un peu trop de leur boutique de souvenirs, de dons privés, et de mécènes aux affaires plus que douteuses…".
Donc non, ce qui est critiqué dans l'article ce n'est pas juste le fait que les collections soient privées mais que les collectionneurs sont souvent des personnes très riches, qui se rachètent une belle image en exposant leurs collections et en essayant de faire rattacher leur nom à l'art dans l'esprit des gens, plutôt qu'à leurs affaires d'évasion fiscale (coucou Pinault) ou autres...
 
30 Avril 2015
16
122
1 589
Paris
@Nanaelim Je te remercie pour ta réponse, complètement d’accord avec le fait qu’une majorité de mécènes, voire tous, utilisent aussi l’art pour se construire une image de «puissant éclairé». Je dirais que je faisais référence à cet extrait de l’article :

ce phénomène de récupération commerciale de l’art par un luxe en quête de substance, qui prive les musées publics d’œuvres majeures faute de moyens suffisants.

Ce sont donc des familles richissimes qui peuvent ainsi faire la pluie et le beau temps sur le marché de l’art contemporain, certes, mais aussi sur celui de l’accès à l’art en général.

On peut avoir les intentions les moins philanthropes du monde, mais ménager quand même un accès de sa collection au public. Je ne comprends pas la notion de «priver les musées publiques d’œuvres majeures» comme si celles-ci étaient censées leur revenir de droit (je précise d’ailleurs que les musées nationaux français bénéficient en vente publique de ce que l’on appelle le droit de préemption, à savoir qu’ils sont légalement autorisés à se substituer au dernier enchérisseur d’une œuvre afin d’acquérir une pièce si elle est considérée comme majeure/historiquement importante). Ce ne sont pas les musées qui acquièrent les œuvres de l’avant-garde au moment de leur réalisation, ce sont les mécènes et collectionneurs ; les œuvres finissent parfois leur course dans des musées (par don/prêt/achat) souvent lorsque l’artiste est déjà passé à postérité.
Et du coup, je répondais également à la critique des « familles richissimes qui [font] la pluie et le beau temps sur (…) l’accès à l’art en général ». Une œuvre d’art n’est pas forcément destinée à être visible du public, ce n’est pas un droit absolu (d’ailleurs combien même sont remisées dans les entrepôts de nos musées nationaux), et comme je l’ai mentionné dans mon premier message, les propriétaires privés permettent même souvent la visibilité de leurs œuvres en les donnant/prêtant/exposant eux-mêmes. C’était donc cette notion d’ « accès à l’art » qui m’a fait réagir.
Néanmoins (et après relecture de l’article) si @Anthony Vincent voulait plutôt signifier par là que l’accès à l’art est pollué (et donc compromis ?) par cet aspect marchand qui éclot dans chaque musée (« les musées deviennent des magasins ») car ceux-ci tentent de s’aligner sur une communication artistique instaurée par le privé, c’est un autre débat aussi, avec ses pour être ses contre !

Je te remercie pour ton message @Nanaelim qui amène un point important. D’ailleurs je ne suis pas particulièrement partisane de l’un ou l’autre « camp » ; sur le plan faillite de la morale, concernant les maisons de luxe ou « familles richissimes », il est évident qu’il n’y a souvent qu’à se pencher pour ramasser.
 

Anthony Vincent

Équipe madmoiZelle
30 Novembre 2020
450
823
94
Bonjour @Malhawka Squidfell et merci beaucoup pour la pertinence et la précision de tes commentaires :)

Je ne dis, ni ne pense, que "l'accès à l'art" soit un droit, ni un dû. Dans l'état actuel des choses, c'est évidemment grâce aux mécènes et collectionneurs privés que des artistes peuvent espérer vivre de leur art de leur vivant, en fait :)

Je reconnais que ce passage de l'article manque de nuance, et pourrait donner l'impression de placer en opposition trop binaire, manichéenne, "les méchants collectionneurs privés richissimes" versus "les gentils musées publics sans le sou". Or c'est évidemment plus complexe que cela, et tu le sais manifestement mieux que moi :)

EDIT : et ce que je ne dis peut-être pas assez dans l'article, c'est que cette oeuvre méconnue de Basquiat n'a finalement jamais été aussi accessible, à la portée du grand public, que dans cette campagne Tiffany.

Je voulais plutôt évoquer la façon dont les collectionneurs privés donnent évidemment le tempo du marché de l'art, et que celui-ci a forcément une incidence sur l'appréciation de l'art en général, et donc aussi une incidence sur les stratégies des musées pour gérer leurs collections et accueil des publics. Mais je ne suis qu'un simple rédacteur mode, et c'est un vaste autre sujet qui a beaucoup moins à voir avec ma rubrique :)

(Je pense d'ailleurs qu'il y aurait beaucoup à dire du succès public des expos mode pour les musées, parfois émanant vraiment d'un choix éditorial de leur part, parfois émanant de publicités géantes qui ne disent tout simplement pas leur nom. Ce phénomène grandissant illustre aussi à mes yeux les liaisons dangereuses entre musées et maisons de luxe.)
 
Dernière édition :

Clematis

Ne pas citer.
3 Avril 2016
142
12 404
2 054
Eumh. Bah si, l’accès à l’art et à la culture est en quelque sorte un droit. C’est ce qu’on peut lire dans les docs du ministère de la culture et de l’UNESCO en tous les cas.
Et on est vraiment en train de remercier les riches de nous partager les œuvres qu’ils sont les seuls à pouvoir acheter avec leur argent injustement réparti essentiellement dans leurs propres poches et qu’ils ne partagent pas par bonté d’âme mais uniquement pour limiter leurs impôts et augmenter leur patrimoine qui prend de la valeur dans le temps (+ ajouter à leur prestige et à leur patrimoine culturel, posséder des choses précieuses et belles et inaccessibles aux pauvres, ça vaut surtout la peine si les pauvres les voient) ?
 

Victoria Grace

Merci de ne pas citer les spoilers
12 Octobre 2014
6 438
66 996
4 134
@Clematis L'accès à l'art et à la culture font effectivemment partie des droits humains, C'est inscrit dans pas mal de documents officiels (dont l'UNESCO, les ministères, etc.).
Certaines grosses médiathèques ont carrément des sections "artothèques", où on peut emprunter des oeuvres d'art.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes