Les hentai/yaoi/yuri/smut... Bref! Les mangas avec de la fesse dedans!

@de.w Je t'avais dit que c'était dafuck :yawn: Quand j'ai vu ça au début j'étais en mode :eh: et puis après ça m'a juste fait rigoler :lol: (le plan de coupe à un moment ... bref :rolleyes: )

C'est vrai que c'est plutôt mignon dans l'ensemble, mais ça colle bien avec l'univers de free! ^^
Ils ajoutent un nouveau chap régulièrement donc en attendant la saison 2 ça me fait une petite piqure de rappel de temps en temps


Sinon vous connaissez les Bara ? C'est du Hentai pour hommes homosexuels (oui parce que le Yaoi s'adresse aux femmes ^^). J'avais été voir par curiosité à quoi ça ressemblait et perso j'aime pas du tout ( beaucoup BEAUCOUP TROP de muscles) mais pour le coup c'est super graphique ...
Je vous laisse jeter un coup d’œil
 
@Lady Von Duck J'ai lu les titres de Miyamoto Kano sortis en France (Je ne suis pas très friante des scan je préfère acheter les volumes en vrai :yawn:)
Et j'avoue que c'est une auteur que je n'apprécie pas beaucoup tout simplement car d'une - Toutes ces histoires se ressemblent sur le fond, c'est toujours quelque chose de dramatique, de lourd, quelqu'un avec un lourd passé qui va réussir ou non à le surmonter. Et je n'ai rien contre ce genre d'histoire car j'adore le angst mais dans les titres que j'ai lu d'elle c'est toujours toujours pareil :/ Du coup ça m'a lassé.

Par contre je suis une vraie de vraie fan du Jeu du Chat et la Souris. Pour ma part je trouve au contraire que ça déconstruit un peu les clichés (D'ailleurs il est officiellement classé comme un josei et non un yaoi).

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Vraiment une de mes séries préférées
 
@Loli-pamplo Avec ou sans pénétration on peut parler de viol et si il y a bien un truc que je ne supporte pas c'est de faire passer des relations abusives pour de l'amour.


Pour Miyamoto Kano ses meilleures histoires n'ont pas été édités en France, c'est fort dommage. Cela dit c'est vrai que sur certains trucs elle se répète et fait du "bl ultra classique" mais bon ça ne m'empêche pas de la lire, j'aime bien son trait (même si elle aussi tombe parfois dans la relation abuse qu'on essaye de te faire passer pour de l'amour)
 
  • Big up !
Reactions : PousseMoussue
@Lady Von Duck Oui je suis d'accord pour la définition générale du viol c'est pour ça que je précisais que dans ce cas c'était sans pénétration mais je n'en diminue pas pour moins l'impact.
Et je ne pense pas que le brun (dont j'ai oublié le nom honte à moi) soit amoureux. du début à la fin du tome 1 il n'est pas amoureux et ça se poursuit dans le tome 2, c'est seulement un homme qui se cherche et à aucun moment l'auteur tente de nous faire avaler ça sous une couche d'amour. Le blond l'aime oui mais le brun le laisse faire et commence à le considérer différemment. On est loin du viol facile d'un chapitre un suivi du je t'aime dans le chapitre deux que je peux lire dans certains autres yaoi.
Je trouve que ce manga est au contraire très bien travaillé et montre une évolution qu'un homme hétéro peut avoir vis à vis d'un homme homo.

Ca ne me gêne pas de lire du BL classique mais je n'ai rien trouvé chez cet auteur qui éveillait vraiment mon intérêt j'ai préféré lire autre chose. Par exemple j'adore Hinako Takanaga et spécialement The Tyrant Who fell in Love <3
 
  • Big up !
Reactions : Neko Gaia
@Loli-pamplo C'est peut être par que j'ai lu énormément de  yaoi, de bl et autres shonen-ai mais je ne pourrai pas être moins d'accord avec toi. Le motif de ce manga est juste le plus éculé du genre (y compris dans "la lente évolution des sentiments").

Un mec x force un autre mec y à coucher avec lui (souvent en lui faisant du chantage) -pendant qu'ils le font il lui glisse un petit truc du genre "aller toi aussi je vois bien que t'aime ça" et en fait c'est vrai, le mec aime un peu ça même si il ne veut pas l'admettre. il dit non mais il pense oui - après ils se parlent en mode normal et le mec qui vient de se faire violer est tout perturbé parce qu'il se rend compte qu'il voudrait bien recommencer mais ne veut pas l'admettre / ou Y se barre vexé parce qu'il est tout perturbé d'avoir kiffé et qu'il se demande si il est gay du coup - après quelques péripéties c'est le triomphe de l'amour. Conclusion on ce dit que x a bien fait de lui forcer la main, parce que ça a révélé y à lui même et que maintenant ils ont une belle relation ensembles ...

Bref le schéma basique de la culture du viol quoi
 
@Lady Von Duck Et moi je trouve qu'au contraire, on ne rentre pas du tout dans ce schéma complètement éculé. Et c'est justement ce que tu appelles les péripéties qui fait la force de ce récit. Kyochi ne cède rien à Imagasé. Certes, il n'est pas consentant, et je suis également contre ce procédé, mais c'était aussi une bonne raison de s'échapper de sa vie morne dans laquelle il ne se sent pas bien. Il utilise Imagasé en l'accusant de tous les maux pour justifier son comportement. Il le traite très sévèrement, alors qu'Imagasé ferait tout pour lui. Il s'échappe grâce à cela de sa relation avec sa femme qui ne va plus du tout. Kyochi est un personnage faible qui se laisse aller et non un personnage fort qui se fait violer pour pouvoir le faire tomber amoureux ensuite.

Imagasé n'est pas non plus un personnage violeur juste pour le faire tomber amoureux de lui, il est juste désespéré et ne trouve que cette solution pour attirer son attention, tout en sachant très bien que ce n'est pas comme ça qu'il faut agir. Son amour est débordant, presque obsessionnel et c'est ça qui porte aussi ce manga. Il essaie par tous les moyens de le faire venir à lui sans y parvenir et ce malgré tout ce qu'il essaie.

Les deux personnages arrivent à avoir une profondeur de sentiment rarement égalé dans un yaoi ou la plupart du temps les deux persos se disent qu'ils s'aiment au bout de dix pages avec avoir couché ensemble. Kyochi se laisse faire et ne tombe pas amoureux aussi facilement et ne devient pas non plus homosexuel. Imagasé parvient à la faire venir à lui au prix d'un long travail et la suite du récit prouve que même là, ce n'est pas un amour parfait et facile qu'ils vivent.

Je ne pense pas que ce manga soit à comparer au cliché pourtant très fréquent que tu as évoqué. On a pas du tout la même ambiance, le même travail des sentiments, des émotions. Les deux hommes se cherchent et même si Imagasé utilise des procédés plus que discutables à aucun moment je ne vois le viol utilisé pour prétexter l'amour
 
  • Big up !
Reactions : Claire-de-plume
@Loli-pamplo

Je t'assure que si pourtant.
Bien sur il existe des Yaoi purement "cul" avec comme tu le dis un raccourcit extrême entre le viol et le "je t'aime" mais le genre le plus représenté dans le BL reste quand même le "slice of life" érotique avec exactement le même type de construction que "le jeu du chat et de la souris". Cette histoire n'a vraiment absolument rien de rare

 Je ne dis vraiment pas ça pour être désagréable ou te contredire pour te contredire, mais je peux te jurer que je l'ai lu mille fois.

Et c'est bien parce que je l'ai lu mille fois que pour moi cette justification de l'agression sexuelle enrobée de sentiments doux et d'évolution lente me sort par les yeux, littéralement.

Le fait que ce type de relations soit érigée en modèle me pose un gros problème

édit: mais après je comprends parfaitement que tu puisses aimer le manga hein. C'est pas une critique que je t'adresse personnellement.
Perso j'adore Maiden Rose et c'est une histoire complexe d'une histoire d'amour qui se transforme en relation abusive. Sauf que bon, l'histoire d'amour arrive avant la relation abusive, du coup ça rend les personnages et leur psychologie beaucoup plus crédible
 
Dernière édition :
  • Big up !
Reactions : PousseMoussue
T

tom-chaton

Guest
@Antigonedream
Du coup je l'ai lu et finalement je ne suis pas sûre que ça puisse être considéré comme du smut mais qui suis-je pour juger si quelque chose est excitant ou pas ? :hesite:

Sinon le magazine Shôjo Mag proposait dans chaque numéro un article sur un yaoi et un autre sur un yuri. Quelques titres présentés en 2005-2006 par le magazine.

Yuri : Entre les draps (Sakurazawa Erica), Après l'amour, la sueur des garçons à l'odeur de miel (Okazaki Mari), Indigo Blue (Yamaji Ebine), Yuri Shimai/Comic Yuri Hime (collectif), Shoujo Sect (Ken Kurogane)

Yaoi : Three wolves mountain (Naono Bohra), S (Setona Mizushiro), Yatteraneeze ! (Mieko Koide & Kou Azuki )

Dans le lot j'ai lu Three wolves moutain. J'aime bien les dessins mais je n'ai pas trouvé ça terrible.
 
Dernière édition :

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes