Les relations toxiques décryptées par Charlie Danger et Lou - Sister Sister

1 Février 2011
240
581
4 794
joseffleure.blogspot.com
Merci les filles.
C'est vrai je ne vous donne que des bribes :
Pour la masturbation il est revenu sur son avis (on peut fantasmer sur qui on veut).
Et puis en ce moment il coupe les ponts avec sa mère et conseille à son père de la quitter, d'en parler à des amis etc.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
Je lui ai dit que lui ne voulait pas que je parle de notre couple à des amis ! Ça l'a fait réfléchir, il dit que lui est ouvert à la discussion par opposition à sa mère...
Je crois qu'il reproduit le modèle malsain de ses parents, et ça c'est un levier pour le faire changer, s'il l'admet et s'il en est capable.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
Régulièrement il me soutient quand j'ai des soucis, des tensions au boulot, on en parle longuement (trop parfois). Mais il ne «se mouille pas» comme je le fais pour lui. (Même s'il dit qu'il le ferait si besoin). Il m'aide beaucoup à y voir clair, il se comporte souvent comme un psy avec moi. Ce qui est cool, et chiant parfois aussi.

C'est compliqué de le quitter parce qu'il voudra prendre la décision à deux. Il va certainement me reprocher de ne pas lui avoir parlé des problèmes avant, pour qu'on les résolve ensemble, plutôt que de "fuir".
Et pour ne pas lui céder il faut que je prenne le temps de mûrir ma décision et de rassembler mon courage. Et pendant que je fais ça, il le sent qu'il y a quelque chose, il est très fort pour ça, il me connait bien, et il est sensible à ces choses là.
Donc là, long WE en perspective avec lui... Je risque de changer d'avis.
Mais mercredi en reprenant le boulot je vais revoir un gars sur qui je crushe (!) ça va me changer les idées et puis je vois ma psy jeudi. Donc on verra à ce moment là.
 
Dernière édition :
B

Burial

Guest
, et ça c'est un levier pour le faire changer, s'il l'admet et s'il en est capable.
Ça peut arriver qu'une personne au fonctionnement malsain soit capable de changer, tu peux lui donner des avertissements en ce sens... mais le changement viendra de lui et de personne d'autre, lui seul choisira de suivre tes consignes. Ne te mets pas en tête de faire ça car c'est une grosse erreur.

Et s'il pretend vouloir changer, n'écoute pas ses paroles et vois ses actes. Ça vaut pour n'importe quelle personne. Mais à mon avis, n'attends pas qu'il prononce cette phrase pour te préserver.

Mais il ne «se mouille pas» comme je le fais pour lui. (Même s'il dit qu'il le ferait si besoin).
Les paroles ça ne vaut rien si les faits, son attitude ne les appuient pas derrière.

m'aide beaucoup à y voir clair, il se comporte souvent comme un psy avec moi. Ce qui est cool, et chiant parfois aussi.
....

:gonk: :non:

C'est pas son rôle en tant que copain. Point final, terminus, pas de discussion. C'est une attitude malsaine, il se met en posture d'autorité intellectuelle face à toi (et ça marche d'après ce que tu m'en dis: tu le prends comme pilier pour y voir clair, tu suis ses consignes... Ça ne fait pas toi quelqu'un de faible, tu as tes failles comme tout le monde).
Qu'il le fasse exprès ou non, les faits sont tels et c'est dangereux pour ton intégrité mentale.
Point barre. Dans un couple y'a aucun ascendant à avoir sur l'autre, c'est pas sain et c'est pas pour rien que les relations thérapeutiques et/ou d'autorité sont encadrées par des institutions, un protocole, une putain de loi.

Vu ce que tu dis du bonhomme à côté de cette anecdote, permets-moi de sortir un red flag géant. J'aurais bien d'autres choses à dire mais vais m'arrêter ici.

Pour conclure: j'ai un ton un peu sec, je l'assume et précise qu'il n' est pas dirigé du tout contre toi. J'ai eu mon petit lot d'expériences malsaines et destructurantes, à avoir le sentiment d'y perdre mon identité : en conséquence ça me touche beaucoup de lire ce genre de chose. Tu as l'air d'avoir la tête sur les épaules, n'attends pas de la perdre pour dégager.
 
Dernière édition :
4 Octobre 2013
1 552
8 602
5 194
@marjo5 je n'avais pas trop envie d'intervenir car je reconnais le profil d'un ex d'une amie qui décidait tout pour elle, ses amis n'étaient pas bien, son job n'était pas bien, il savait tout elle ne savait rien. Ca fait 2 ans qu'elle est en dépression et suivie par un psy pour se remettre.

Je te conseille, avant toute chose, de lire un livre magnifique qui m'a changé la vie et peut changer beaucoup d'autres " La maitrise de l'amour", par Don Miguel Ruiz. Il explique, poétiquement, simplement, ce qu'est une relation saine, bienveillante, désintéressée et sereine. Il se trouve un peu partout en librairie et sur le net, ça se lit super vite en deux, trois jours, mais ça peut te faire réfléchir sur beaucoup de choses.

Pour ton copain, je ne peux pas dire s'il est manipulateur délibérément ou non, mais son comportement l'est, et peu importe ses parents, ses excuses. Genre si sa mère le battait, il pourrait te frapper ? Non, rien ne nous autorise à manipuler autrui. Moi aussi j'ai longtemps pensé qu'il fallait me plier aux exigences, répondre à un certain profil pour que le couple marche. Après beaucoup de travail et un homme exceptionnel, je te livre mes conclusions, au-delà de tout ce que les filles ont soulevé qui est typique des hommes violents ou pervers narcissiques (t'isoler de ton entourage, contrôler ta vie pro et te rendre dépendante de lui, contrôler ta vie intime).

- Vous n'avez pas besoin d'avoir des amis communs parce que vous êtes deux individus à part entière, différents, avec chacun des personnes qui vous ont accompagné au fil de vos victoires, épreuves, votre vie tout simplement. Aimer, c'est respecter le parcours de l'autre et ceux qui en font partie. C'est respecter que c'est un individu indépendant et non pas sa propriété. On peut pointer des comportements abusifs chez les proches is on estime que c'est important mais là encore, c'est au partenaire de choisir avec qui il veut trainer. Un couple c'est deux personnes qui construisent ensemble, pas une seule et même personne fusionnée. Chacun a sa vie, sa famille, des gens qui comptent.

- Quand on aime, on a envie que l'autre soit épanoui, qu'il soit indépendant, qu'il aime son travail. On ne lui impose pas de suivre nos décisions, on ne dénigre pas son job, on l'encourage, on respecte son travail et ses efforts, on lui souhaite de réussir et d'avancer. On ne lui demande pas de bosser là où on veut, de renoncer à une activité qui'l aime ou de démissionner pour l'avoir à soi ou se sentir supérieur parce qu'on se retrouve au chômage. On est fier de lui, de ce qu'il entreprend, on lui souhaite d'avancer professionnellement.

- On ne cherche pas à convaincre l'autre sur tout, à tout l'avoir de son côté et son avis parce qu'encore une fois, on est deux individus avec des visions propres, des éducations différentes et on ne peut pas être d'accord sur tout. Mon copain n'a pas la même vision politique que moi, du boulot et de certaines choses, on ne cherche pas à se convaincre, on a chacun un fonctionnement qui nous convient, on n'a pas à tout penser pareil. On partage quand-même des valeurs fondamentales de respect, tolérance, ouverture d'esprit. Et même si on n'est pas d'accord, on peut toujours échanger, pour le plaisir d'échanger et apprendre pas pour se convaincre.

- On est tous les deux un peu jaloux, sans exagération ni interdictions. Mais on se charie parfois sur Angèle ou Jake Gyllenhaal, nos fantasmes respectifs. On n'a pas a représenter toute la perfection pour l'autre, on est réalistes et on respecte les fantasmes et l'intimité de l'autre même si notre base est claire : couple monogame exclusif et dans le respect.

Enfin, retiens qu'il n'y a personne en ce monde à 100% noir. Même si ton ex/copain est effectivement pervers narcissique ou manipulateur par volonté, et même s'il ne l'est pas consciemment, il y aura toujours quelques aspects positifs chez lui, quelques moments doux ou sympas. Soit par manipulation pour obtenir quelque chose, t'amadouer, soit parce que très peu de personnes sont foncièrement des connards 24h/24. Ca n'en fait pas pour autant des personnes bien ou bien pour nous.

Ce que je veux te dire, c'est que ses intentions au final, même si de prime abord elles semblent effrayantes et manipulatrices, ce n'est même pas le plus important. Sa façon de t'aimer et de concevoir un couple ne te respecte pas. Il ne te prend pas toi, marjo5, une femme de tel âge, tel vécu, avec telles passions, tels amis, tels avis, en composant avec, en acceptant vos points communs et vos différences, tes atouts et tes défauts. Il prend marjo5 et la formate petit à petit pour qu'elle pense comme lui, n'ait personne d'autre dans sa vie que lui ou sous son contrôle et son approbation, n'ait pas d'activité à elle, n'ait pas de métier où elle avance quand lui se cherche, n'ait pas d'opinion propre. Ce n'est pas toi qu'il aime, il s'aime lui. Toi tu combles son besoin narcissique de présence et de conforter que c'est le plus beau, le seul, celui qui sait tout. Tu es son miroir valorisant et plus il te modèle à son goût, plus il se sent valorisé.

J'ai eu beaucoup d'hommes pas terribles, de ceux juste trop différents de moi à ceux réellement toxiques. Et le jour où on rencontre quelqu'un qui nous prend vraiment comme on est, nous aime, nous accepte sans chercher à nous changer, accepte nos défauts, des désaccords, respecte notre vécu, notre liberté, nous écoute, nous soutient... C'est merveilleux et ça parait incroyable. Jusqu'à ce qu'on se dise que ça devrait juste être normal. L'amour, c'est comme l'amitié avec la séduction en plus: on n'a rien à se prouver, on doit pas tout aimer en commun, n'avoir que l'autre dans la vie, coller à tel physique... On s'apprécie comme on est c'est tout et on se respecte alors on a envie d'être plus proche et construire une relation, amicale ou amoureuse. Tolèrerais-tu qu'un de tes amis veuille toujours avoir le dernier mot, veuille approuver tous ceux que tu cotoies, veuilles contrôler tes activités et ton job, veuille t'imposer sa vision, contrôler tes fantasmes ? J'imagine que non. Ce n'est ABSOLUMENT PAS plus normal de la part de ton mec.

Bonne chance à toi, accroche-toi, profite de la vie, ton célibat, ouvre-toi de nouvelles portes, lis le livre, aime-toi plus que tout et sois heureuse miss
 
1 Février 2011
240
581
4 794
joseffleure.blogspot.com
Merci pour ton message @cherrycordia !
J'ai failli le quitter, je lui ai dit que ma décision était prise, mais ce jour là je me sentais faible, plus aussi sûre de ma décision. Et après ça il m'a montré que les différents points qui ne me convenaient pas, on pouvait les renégocier, on pouvait trouver des solutions constructives, et il se montrait plus ouvert... Le fait aussi de revenir "chez nous" et qu'il soit tendre m'ont fait flancher.
Donc finalement je suis restée.
Mais dès le lendemain on a eu un débat sur notre rapport aux autres, les distances à mettre, et la façon de débattre, le respect, l'intégrité et la diplomatie, notre vision du monde... Bref on n'était pas d'accord, comme souvent sur ce sujet. Je lui ai fait sentir que je doutais encore de notre avenir à tout les deux.
Et puis hier soir on avait une soirée et ça s'est très bien passé, il n'a pas provoqué de débat politique, ni blessé ou agressé personne sous prétexte de défendre ses valeurs. C'était cool, ça faisait du bien ! Sur la route on a chanté ensemble, il m'a montré que je pouvais chanter plus aigu que je ne le pensais, ça fait bouger des trucs en moi, c'est drôle !

Bref, je change d'avis souvent... Je vais essayer de donner une chance à notre relation, de le dire quand les choses ne me vont pas, de mettre en "pause" nos débats quand j'en ai besoin etc. Mais je me suis mise un rappel pour me poser la question dans quelques temps, si j'ai toujours envie d'être avec lui ou pas.
J'ai un peu l'impression d'avoir essayé d'arrêter la cigarette, de ne pas avoir réussi mais que ce n'est que partie remise.

Je me sens un peu coupable vis à vis de vous les filles, parce que vous m'avez aidée à prendre cette décision, vous m'avez soutenue, et tout ça pour ça... Enfin le fait d'avoir ébranler ses certitudes et d'avoir remis à plat certaines bases de notre relation, c'est déjà cool, et ça déjà ça vaut le coup.
 
4 Octobre 2013
1 552
8 602
5 194
@marjo5 nous ne sommes personne pour te juger, nous n'avons qu'un écho et nous ne le connaissons pas, nous n'avons pas d'attache. C'est si facile de conseiller quelqu'un d'autre ;)
Une de mes amies a eu un copain ultra possessif qui faisait du chantage au suicide quand elle sortait avec nous lorsque nous étions ados, il lui a dit qu'il allait changer, il a vraiment changé. Une autre a subi un manipulateur toxique 4 ans qui n'a jamais changé et ne changera jamais. D'autres n'ont pas vraiment à changer car c'est surtout une incompatibilité de personnalité.
Tu as pris conscience de certaines choses et tu as pu t'affirmer face à lui et ça ça replace déjà un certain équilibre. Maintenant tu as des cartes en main pour évaluer l'avenir, voir si tu te sens aimée et respectée comme individu, si tu peux être toi-même, voir qui tu veux, s'il t'encourage dans tes projets, s'il respecte tes opinions, si tu es heureuse. Parce que parfois on quitte quelqu'un tout en l'aimant encore mais parce que les différences nous rendront toujours malheureuse. J'ai quitté deux hommes à cause de ça, le coeur brisé. J'avais envie de continuer mais ça n'aurait marché, ils ne m'auraient jamais traitée correctement. Peu après j'ai rencontré mon copain actuel. La vie est pleine de surprises et de portes ouvertes mais elle n'est jamais simple. Si tu veux donner une chance à ta relation suis ton instinct mais si jamais ça évolue mal ou que tu ne t'y sens pas épanouie, rappelle-toi de suivre ton instinct aussi et de partir ;)
Bonne chance et fais toi confiance!
 
21 Mars 2019
399
2 065
1 204
Mon malheur avec les relations toxiques c'est de ne m'etre rendue compte qu'après coup qu'elles sont toxiques...
Souvent en vivant une relation plus saine après, où là je vois bien que c'était pas comme ça l'autre fois.

D'un autre coté je me pose toujours la question de la responsabilité de la personne qui reste avec quelqu'un de toxique, pourquoi ? par besoin de relationnel ? ce coté "je pourrais l'écraser" est un peu flippant en fait.
Courage à toutes :)
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes