Si seulement il n'y avait que du positif sur les réseaux sociaux... Je pense qu'ils sont bénéfiques dans le sens où c'est par là que j'apprends la plupart des informations, actualité ou pas, étant donné que je suis abonnée à plusieurs médias. C'est par là que j'échange beaucoup (vivant loin de mes proches, ça m'aide beaucoup à garder la tête hors de l'eau). Après j'ai conscience d'y être trop souvent (curiosité malsaine ?). J'essaie de m'en détacher mais c'est trop dur... Un peu comme une addiction. Je suis tombée dedans parce que je me sentais très seule et j'ai dû mal à m'en défaire.

Oh Celeste Barber, je l'adore !
 

skippy01

Peau lisse partout, justice nulle-part.
Les réseaux sociaux, dans l'état actuel des choses, sont un vrai désastre.

-Leur but premier est de servir de supermarché pour annonceurs, dans lesquels les articles remplissent les rayonnages de leur propre initiative («si c'est gratuit, c'est toi le produit»).
-On peut hyper facilement détruire la vie d'à peu près qui on veut sans risquer de représailles, voire en étant applaudi.
-Les gens sont infoutus de s'en servir intelligemment, avec tout ce que ça implique: intox prises pour parole d'évangile, overdose permanente de mèmes, publications peu susceptibles d'intéresser qui que ce soit en dehors du publicateur, humour oppressif,etc...
-Entrave à l'ouverture d'esprit et la remise en question (effet bulle).
-Cauchemar orwéllien.
-Mainmise de l'extrême-droite catholique.
-Modération «à l'américaine»: paroles -même très problématiques- jamais punies, conception très large de l'indécence, violence plus que tolérée.
 
Les réseaux sociaux sont une horreur de cercle vicieux pour moi... Je travaille chez moi donc je suis méga tentée toute la journée d'y aller (et j'y passe beaucoup de temps). Je vais souvent voir et revoir des profils de filles que j'ai connu (oh tiens, elle s'est mariée ELLE, elle est en vacances au bout du monde ELLE...) et de "collègues-concurrentes" qui ont plus de succès, de fans et de likes que moi. Je fais beaucoup ça quand mon estime de moi (déjà pas bien haute) est au plus bas (période creuse au boulot). Je m'auto-convainc que je n'y arriverai jamais, que les likes c'est la vie...
Quand j'essaye d'en parler à mon copain, il ne saisit rien car il n'a pas FB, ni insta... ni rien en fait! Il a tellement raison!
 
Les réseaux sociaux sont une horreur de cercle vicieux pour moi... Je travaille chez moi donc je suis méga tentée toute la journée d'y aller (et j'y passe beaucoup de temps). Je vais souvent voir et revoir des profils de filles que j'ai connu (oh tiens, elle s'est mariée ELLE, elle est en vacances au bout du monde ELLE...) et de "collègues-concurrentes" qui ont plus de succès, de fans et de likes que moi. Je fais beaucoup ça quand mon estime de moi (déjà pas bien haute) est au plus bas (période creuse au boulot). Je m'auto-convainc que je n'y arriverai jamais, que les likes c'est la vie...
Quand j'essaye d'en parler à mon copain, il ne saisit rien car il n'a pas FB, ni insta... ni rien en fait! Il a tellement raison!
Je m’en fou tellement de la vie des gens du lycée/fac ^^ j’ai même pensé à en supprimer certains mais j’ai peur que ça les vexe. Fin ceux avec qui je suis en contact on interagit mais avec les autres rien donc je vois pas l’interêt de se suivre mais bon .

Je vais plus envier des inconnus que des gens que je connais. Bon pas les followers ou quoi. Passe 3-4h/j dessus à commenter les trucs des autres et t as des gens qui te suivent . Il te faut 0 talent.

Pour les voyages ça va je suis pas jalouse (je pense). Je me dis même « cool, j’irai la « .C’est plus pour le physique par moment je remets mes progrès fitness en question mais c’est plus dans ma tête (je sais que genre si je loupe des repas je me dis « roh j’ai fondu etc « et ca me fait croire que j’ai fait 0 progrès et genre je vais voir une photo avec une fille ayant la taille fine et je vais me dire « bon, j’en suis loin ». Mais plus mon niveau de fitness avance, moins j’ai ces pensées la. Et jen supprimé pas mal de comptes vu que je trouvais pas que leur contenu m’apportait des connaissances avancés et y avait trop de pubs).

J’ai réduit mon temps insta et je me suis fixée à 30mins/j pour mon compte perso.
Je gère des comptes pro et j´y passe 2-3h/jour mais pour le coup ça me fait rien. Je suis des comptes que je suivrais pas de base donc je me dis « t’es au taff »

En ce moment je suis bien plus focus sur mon esprit et mon potentiel intellectuel donc j’arrive à me détacher des réseaux assez facilement (pareil pour les autres réseaux). J’ai meme plus Facebook et sur insta je regarde Que ma story XD
 
Je pense qu'il y a une méprise sur le contenu de l'étude. Rien ne dit que les réseaux sociaux sont la cause de la dépression.

Mais quand on connaît un peu les adolescents, pas besoin d'un doctorat en psycho pour comprendre que dans une période où l'estime de soi est fragile, où on est influençable et qu'on essaye de construire son identité, l'exposition permanente à des flux d'image où autant les influenceurs que ses propres amis ne montrent qu'une face polissée et édulcorée peut être un facteur qui amène la dépression.

Parce que c'est ça le fond. C'est pas la cause, mais sur un terrain fragile (Et l'adolescence C'est quand même forcément un bon terreau pour ça) c'est un déclencheur terrible.

Bien sur on ne peut pas tout jeter au feux dans les réseaux et des gens font des trucs positifs super chouette
Mais un peu d'honnêteté, la majorité des ados ne vont pas recevoir ces messages parce que ce n'est qu'un fragment de la grosse masse d'image et de comportement consommé sur les réseaux sociaux.

(Et tout ça sans parler de la pression sociale, du "quand dira on" permanent et immédiat qu'offre les réseaux sociaux etc etc...)

C'est facile quand on est jeune adulte de dire qu'on peut prendre du recul et que les ados était déjà dépressif avant. Je trouve ça quand meme un peu réducteur et même si le message, je le comprends, ce veut positif en montrant une image positive des réseaux sociaux qui ne sont pas que le mal... C'est quand même presque renier le mal qu'il font autour. C'est un peu dommage...
 
Ben perso j'étais dépressif-ve largement avant d'avoir les réseaux sociaux : premiers souvenirs certains de symptômes vers 8-9 ans alors que j'ai eu mon premier et seul réseau social à 14 ans. Beaucoup de mes ami.es ont des symptômes dépressifs également depuis l'enfance voire la petite enfance. Et je nie pas que ça peut avoir un effet négatif mais ça m'énerve un peu cette tendance à tout mettre sur le dos de la technologie et d'Internet : le harcèlement c'est à cause des réseaux, la violence c'est à cause des jeux vidéos...
Petit point de vue d'une personne de 18 ans avec une dépression sévère sur mon expérience au quotidien du réseau social : c'est un outil, parmi d'autres, qui peut m'aider à gérer (pas guérir) ma dépression.
Quand j'ai pas assez d'énergie pour faire quoi que ce soit, y compris lire, quand je suis crevé.e mais incapable de dormir, mais que je peux pas non plus rester à supporter mes ruminations (pensées négatives qui tournent en boucle), ben ouais ça m'aide d'aller regarder des trucs plus ou moins stupides ou des trucs de pages militantes sur facebook. Pas trop besoin de réfléchir mais mon esprit part pas en roue libre non plus.
Dans "réseau social" il y a "social" et ça c'est un élément très important dans la dépression. C'est souvent mon seul contact avec mes ami.es parce que du fait des troubles mentaux c'est très difficile de les voir. Quand ma terreur de voir et parler à des gens et mon incapacité de sortir clashent avec la solitude envahissante je sais que je peux publier un truc sur mon mur, n'importe quoi en fait, souvent une anecdote ou une pensée, et créer un contact comme ça (j'ai moins de 30 ami.es donc c'est des vrais gens). Je peux aussi commenter les publications des autres pour initier une conversation moins intimidante qu'en privé. Je peux parler dans des conversations de groupe avec des gens qui me soutiennent.
Il y a quelques semaines j'ai eu une crise très très douloureuse, j'allais extrêmement mal, j'étais incapable de contacter qui que ce soit en privé, mais j'ai réussi à demander de l'aide dans une publication (et même là j'ai eu énormément de mal). Grâce à ça l'un de mes amis m'a parlé, il est venu me voir et m'a convaincu.e d'aller ensemble aux urgences. Si j'avais pas eu ce réseau social ça aurait été l'escalade.
Même ce forum c'est un réseau social. Je suis actuellement pas capable de sortir même pour m'acheter un truc à manger juste à côté, pas capable de faire grand-chose en fait, le moral vraiment pas au top, et pendant tout le temps qu'il m'a fallu pour écrire ce message, j'étais pas en train de ressasser et j'ai créé du contact social.
 

JAK-STAT

Margoulin
Bah ça dépend de ce que tu fous dessus :hesite: si tu t'en sers pour créer des contacts ou en conserver, pour rire (je vois vraiment pas en quoi les memes sont un problème tant que c'est pas insultant envers quelqu'un ou une communauté), pour partager des trucs, ben c'est un bon outil.
Si tu t'en sers pour insulter des gens ou harceler sexuellement, si tu passes ton temps sur insta à mater des photos retouchées et que ça te fait te sentir mal, c'est une mauvaise utilisation.

Avant les ados pouvaient être dépressifs aussi parce que le harcèlement ça a toujours existé, et qu'avant les meufs retouchées d'insta il y avait les meufs retouchées des magazines. C'est pas les réseaux sociaux qui ont créés ces problèmes. Et il peut y avoir d'autres causes de dépression chez un ado, pas que harcèlement et complexes physiques, c'est réducteur.
 
Mouai, mouai ... Y a très longtemps que je n'ai pas été ado, j'en ai une à la maison, et trois qui sont partis du nid ... Mon adolescence était dans un temps où même le minitel n'existait pas, et on déprimait déjà, et on était déjà harcelé au lycée, et dans la rue, et on ne parlait pas vraiment avec nos parents, et on accusait la pub de détraquer le comportement alimentaire, et on bavait en regardant Paris-Match chez le docteur sur la belle vie de celleux qui ont eu la chance de naître belles et beaux, blondes et blonds, minces ou riches, et on écoutait de la musique de cinglés. Y a qu'un truc qui était moins flippant, c'est qu'on avait pas conscience qu'on bousillait la planète, alors on avait moins peur de l'avenir. Puis y a eu les écrans, et les jeux vidéos, et les ados ont continuer à déprimer, plus seuls peut-être. Et maintenant, y a les réseaux sociaux, et les ados, comme leurs aînés, dépriment. Je me demande bien qu'est-ce que c'est que cette étude ? C'est à quelle époque que les ados ne déprimaient pas, quand ils allaient travailler à 14 ans ? Quand les filles avaient déjà 3 enfants à 20 ans ? Quand les garçons partaient à la guerre à 16 ans ? Quand les parents décidaient avec qui on allait se marier ? Elle remonte à quand la période où c'était super cool, de passer de l'enfance à l'âge adulte ? Y a pas de règle au bonheur, ça marche aussi pour les adolescents. Y en a pour qui ça va être peinard, parce qu'ils ont des tempéraments super positifs, et qu'ils feront face à l'adversité naturellement. Y en a pour qui ça sera un peu moins facile, pis y en a pour qui ça restera un mauvais souvenir ... C'est l'histoire de la vie, c'est pas la faute des réseaux sociaux. Si ça peut être pire, je pense que c'est plutôt parce que c'est de plus en plus difficile de se projeter dans un avenir incertain, parce que le cadre sociétal est en mutation, et que toutes les transitions sont commandées par des vieux schnocks complètement dépassés.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes