Ma robe fétiche, ce bustier NafNaf en satin avec jupon de tulle et cette ceinture qui me rappelle que mes formes peuvent être mises en valeur :)
On me l'a offerte pour mes 20 ans, pour la première fois j'avais décidé de faire les choses en grand, louer une salle etc. Je n'avais demandé qu'un seul cadeau : une robe pour me sentir bien à ma soirée moi qui suis si souvent mal dans ma peau et dans mes kilos quand il y a du monde sur son 31 autour de moi...Quand je suis entrée chez NafNaf, je ne pensais vraiment pas trouver une robe dans laquelle mes formes pourraient rentrer... et pourtant, cette robe semblait faite pour moi ...
Et j'ai passé une des plus belles soirées de ma vie, entourée de mes amis et tellement à l'aise dans ma belle robe de princesse. Tellement à l'aise que pour la première fois j'ai osé draguer le garçon qui me plaisait, et avec succès ;) Depuis je l'ai portée chaque fois que j'avais besoin d'un coup de pouce côté confiance et ego :d et aujourd'hui elle me motive à perdre les quelques kilos qui font que je me reconnais mal dans la glace ^^​
 
Dernière édition :
J'aime Naf Naf d'amour alors c'est difficile de choisir une seule robe préférée. Mais si je ne devais en garder qu'une seule ce serait ma robe de l'an 2013 noire avec des paillettes et dont le bas ressemble part en évasé dans une cascade de tulle. J'aime les tutus plus que tout j'aimerai en porter tous les jours et même si mon fiancé n'arrête pas de me répéter que ce n'est pas pour les adultes j'ai décidé que c'était déja bien suffisant de plus avoir le droit aux tiares et aux bagettes magiques. Je ne la met pas tous les jours parce que c'est une robe un peu festive mais à chaque fois que l'occasion se présente je ne la rate pas. En plus vu qu'elle est cintrée juste sous la poitrine je me sens assez a l'aide pour manger tout ce que je veux et laisser libre court à ma gloutonnerie !
 
Alors voilà. Entre les robes et moi, c’est depuis toujours une grande histoire d’amour et avec Naf Naf, ce fut un véritable coup de foudre . Je voue un véritable culte aux robes de la marque depuis des années (au grand regret de mon banquier…) et elles me le rendent bien. Elles m’accompagnent en toutes circonstances : de la soirée endiablée sur le dancefloor le samedi, au brunch de dégrisement du dimanche, en passant par le mariage de ma meilleure amie. Grâce à elles, je me sens féminine, sexy sans être vulgaire et surtout, elles me donnent confiance en moi, ce qui n’est pas chose facile je vous prie de le croire !

C’est donc tout naturellement que je m’en suis confectionnée une vaste collection au fil des années. Mon placard en est rempli : robes patineuses, robes bustiers, petiteS robeS noireS (oui, j’en ai plusieurs mais elles sont différentes, je le jure !), robes bicolores, robes à col claudine. Breeeeef, vous l’aurez compris, je les ai toutes et assume parfaitement mon addiction !

Bien qu’elles aient toute une place particulière dans mon cœur d’accro au shopping, il y en a une que j’aime vraiment d’amour. Il s’agit d’une robe bustier estivale plissée et d’une magnifique couleur jaune pâle.

Je la repère dans la boutique du centre commercial de Lyon Part-Dieu et dès le premier regard, les signes ne trompent pas : ma respiration s’emballe, mes mains deviennent moites et tremblantes. Pas de doute, il me la faut ! J’avance vers elle d’un pas déterminé, plantant là l’amie qui m’accompagnait sans même un regard. Fébrile, je cherche ma taille. BINGO ! Elle est là et, j’en suis sûre, elle n’attendait que moi ! Un sourire victorieux aux coins des lèvres et les yeux remplis d’étoiles, je me dirige vers la cabine d’essayage.

Et là… c’est le drame…

La robe est trop grande… Ou plutôt, j’ai perdu une taille de vêtements suite à un programme sportif et à un rééquilibrage alimentaire attaqués trois mois plus tôt. Bon sang, mais qu’est-ce qui m’a pris ? À quoi ça sert que Ducros se décarcasse ?! Pourquoi diable ai-je voulu raffermir ce foutu corps si cela m’empêche de porter la robe de mes rêves ?! À quoi bon, je vous le demande ??!!

La voix tremblante mais pleine d’espoir, je m’adresse à une conseillère de vente qui m’annonce avec tact et empathie que ce modèle n’est plus disponible en 38.

J’accuse le coup mais décide de ne pas abandonner le combat avant d’avoir tout tenté, car même la vendeuse me l’a confirmé : cette robe m’est destinée !

Dix minutes plus tard, me voilà dans le métro, direction la boutique de Bellecour !

Nouvelle tentative soldée par… un nouvel échec…

Dans la rue, les gens déambulent sous un soleil de plomb, légers et insouciants, tandis que moi, je suis K.O.

Toutefois, au fond de moi, je sais que je n’ai pas le droit de renoncer aussi facilement. Je me reprends et décide de ne pas m’avouer vaincue.

Je mets donc un terme à cette séance de shopping lyonnaise et prends le train direction Valence pour rentrer chez moi, prête à en découdre.

À peine arrivée, je me connecte sur le site de Naf Naf et alors que le doute commençait à m’assaillir, le miracle a fini par se produire !

Elle est là, elle me tend les bras. Ni une ni deux, je passe commande et me lance dans une danse de la joie effrénée que rien ni personne ne saurait arrêter.

Je vous laisse imaginer l’état d’excitation dans lequel je me suis trouvée une fois le colis livré.

La robe est parfaitement ajustée. Elle met subtilement mes formes en valeur et souligne mon teint hâlé. Je me sens bien dans ma peau, presque belle, moi l’éternelle célibataire bourrée de complexes.

Reste à savoir à quelle occasion je vais bien pouvoir la porter. Hors de question de la mettre pour aller chercher du pain à la boulangerie du coin. Vous comprendrez qu’après avoir fourni tant d’efforts pour me la procurer, je voulais qu’elle soit vue et admirée.

C’est alors que le destin a mis sur mon chemin, ou plutôt sur le site de rencontres sur lequel j’étais inscrite, un mâle au profil fort sympathique qui, après quelques semaines d’échanges quotidiens, a demandé à me rencontrer.

D’ordinaire j’aurais refusé, mais là je me sens bien et surtout, j’ai envie d’y croire. Pour une fois, je ne doute pas de la tenue à porter pour le jour J. J’ai déjà accessoirisé ma robe dix fois dans ma tête. Je suis prête.

Me revoilà donc à nouveau dans le hall de la gare de Lyon Part-Dieu, avec ma petite robe jaune, mes talons bicolores Naf Naf (que voulez-vous, on ne se refait pas ^^) et, je dois bien l’avouer, l’estomac noué.

Il ne me faut qu’une poignée de secondes pour le repérer. Il m’attend et scanne la gare des yeux à ma recherche. Il est grand, brun et bien plus beau que je l’imaginais. Son regard croise le mien. Il se dirige vers moi avec un sourire franc, tout droit sorti d’une pub Émail Diamant. Il me regarde comme si j’étais la huitième merveille du monde. Je crois que je lui plais. Non en fait, je lui plais, je le sais et je me félicite intérieurement d’avoir lutté pour pouvoir enfiler cette robe ce jour-là. Il est tout ce que je voulais mais dont je n’osais rêver.

C’était il y a maintenant un peu plus de deux mois, et deux mois d’amour et de bonheur inespérés plus tard, je pose encore et toujours un regard particulier sur cette fameuse robe dès que j’ouvre mon placard (oui, parce que bon, il me l’a enlevée depuis ^^), car elle m’a appris à ne jamais abandonner, mais aussi, et surtout, qu’un coup de foudre pouvait en cacher un autre.

-THE END-​
 
Ma Robe fétiche vient de chez Naf Naf. Je l'ai acheté il y a maintenant plusieurs années. C'est une robe plutôt simple et classique ; une forme droite, sans décolleté et des manches courtes, une longueur jusqu'au dessus des genoux et trois couleurs légères, blanc pour le buste, une ceinture pêche et le bas corail. L'achat de cette robe n'était absolument pas prévu, d'ailleurs ce n'était vraiment pas mon style habituel de vêtements. Mais je l'ai acheté en me disant que je la porterais pour une belle occasion, et puis tout les rêves que je m'étais fais en l'essayant mettraient un peu de couleur et de douceur dans tout le noir de ma penderie. Alors je suis rentrée, je l'ai mise dans mon placard, mais je n'ai toujours pas eu ma belle occasion. Aujourd'hui je ne rentre plus dans cette robe mais elle est là, je la garde précieusement. Je ne peux pas m'en séparer et je me dis qu'un jour elle habillera peut-être la belle occasion de quelqu'un et ça me rend heureuse. Et oui, ma robe fétiche n'a jamais été portée qu'une seule fois dans une cabine d’essayage, elle n'a jamais été exposée au grand jour. Mais aujourd'hui je pense qu'en fait c'était ce jour là ma belle occasion ; le jour ou j'ai osé acheter ma première robe, ma première pièce de couleur, le jour où je me suis dis "je vous emmerde tous, si je veux mettre de la couleur, j'en mettrais, si je veux porter une robe "de coincée" comme vous dîtes, j'en porterais une, si je veux changer mes habitudes, je les changerais et bien sûr ça regarde personne!". Et une robe qui permet tout ça je peux vous dire que c'est d'la robe de compet' !
 
Ma robe fétiche me vient de mon premier gala, noire, avec une partie à lignes blanches. Elle a aussi un assez grand décolleté en V. Elle est assez basique mais elle me va comme un gant et surtout elle va avec tout. Je peux la mettre dans pas mal de circonstances ce qui est super cool !
 
Ma robe fétiche, je l'ai acheté chez Nafnaf il y a maintenant.... 5 longues années !
C'est une robe noire, un décolleté en cœur sur lequel on noue deux longs morceaux de tissus pour faire un beau nœud papillon. Le bas de la robe est en forme tulipe, ni trop long pour mes courtes jambes, ni trop court.
J'avais craqué de suite dans le magasin, et ma maman me l'avait offerte pour le mariage d'un cousin qui devait se dérouler quelques mois plus tard.
Comme je l'aimais trop trop trop trop (trop), j'avais décidé de la mettre pour une soirée à Lyon. Pour celles qui connaissent Lyon, les pavés du vieux sont difficiles à manier avec des talons hauts, j'avais fini par sauter sur le dos de mon cousin... en craquant le bas de la robe. H-o-r-r-e-u-r !
J'ai réussi à la recoudre bien proprement, et depuis cette robe m'accompagne encore lors de soirées, anniversaire ou mariage, et à un peu grandi avec moi ces dernières années. Je la ressors à chaque fois que je ne sais pas quoi mettre... et elle est source d'un tas de souvenir :).
 
Pendant longtemps j'ai recherché une robe jaune. Oui, jaune parce qu'avoir une robe jaune c'est la joie de vivre et pour moi c'est la couleur parfaite pour l'été.
Et puis un jour j'ai mis un pied, puis deux chez Naf Naf et là, sur un portant une robe. Mais pas n'importe quelle robe puisqu'elle était [...] jaune bien sur ! :puppyeyes:
J'ai couru vers le portant, il restait une seule robe dans ma taille (c'était une fin de collection), hourra.

Après l'avoir essayée coup de cœur garanti! C'est donc une jolie robe bustier jaune qui arrive à mes genoux. Cette robe est très pratique puisque l'on peut la porter aussi bien en vacances lors des visites de monuments mais elle peut aussi se porter en soirée accessoirisée !

Voilà ma robe Naf Naf fétiche:bave:Et en plus d'être ma robe fétiche elle est mon premier achat chez Naf Naf :top:
 
Bonjour et d'abord merci de nous proposer encore un super concours !!
Ma robe préférée Naf Naf, je l'ai acheté l'année dernière. C'est ce qu'on appelle la parfaite petite robe noire, droite avec des manches longues en dentelle et dénudée dans le haut du dos. Elle est très élégante et sexy ce qu'il faut. Je peux la mettre à la fois au bureau avec un collant opaque et une veste de tailleur, elle fait très classe mais également en soirée . C'est d'ailleurs (en partie) grâce à cette robe que j'ai décroché mon alternance (si si je suis sûre qu'elle y ait pour quelque chose la petite !).
Bref j'adore la marque Naf Naf et notamment leurs robes qui sont toujours magnifiques !
Pleins de bisous à toute l'équipe et merci encore !! :hello::free:
 
Il y a de très jolis témoignages !
Pour ma part ma robe favorite est justement une robe Naf Naf. Je la porte peu mais je l'aime énormément et je l'enfile parfois devant la glace juste pour le plaisir. Si j'aime tant cette robe c'est parce que c'est une robe qui sort de l'ordinaire, elle est bustier, rouge pétard ou cerise, elle a une coupe particulière avec à l'avant un pan de tissu qui se détache et la fait ressembler à une robe portefeuille. C'est donc une robe très femme fatale, ce qui d'habitude n'est pas vraiment mon style, j'aime les petites robes mignonnes, féminines mais plutôt girly. D'ailleurs quand j'ai essayé cette robe je me suis dit que je n'aurais jamais le courage de la mettre et que c'était beaucoup trop osé. Mais mon petit copain a passé la tête dans la cabine pour me demander comment se passait mes essayages, et il s'est tout de suite écrié que j'étais magnifique et que cette robe me faisait d'après lui "un corps de rêve". Je n'ai rien contre mon corps mais c'est toujours difficile de totalement s'accepter, et chaque fille sait à quel point il est facile de se trouver des défauts et beaucoup moins des qualités. Finalement mon copain a eu le dessus et sans comprendre comment ce qu'il se passait je me suis retrouvée à l'extérieur de la boutique une poche à la main contenant la fameuse robe rouge.
J'ai porté cette robe au Nouvel An et je ne me suis jamais sentie aussi séduisante, on ne voyait que moi au milieu de toutes ces petites robes noires. J'ai reçus des compliments de tous mes amis sur ma tenue.
Je ne porte pas souvent cette robe mais elle me donne confiance en moi et me fais sentir belle.
http://www.nafnaf.com/media/catalog/product/cache/1/image/1000x1340/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/x/h/xhnr226ad-0548-1.jpg
 
  • Big up !
Reactions : Denderah
Ma robe fétiche Naf Naf, je l'ai payé trois sous pendant les soldes.
Je vous parle des doux soldes de NafNaf qui offrent de vraies belles ristournes (surtout vers la fin) et qui m'ont permit de m'offrir un sac, des hauts, des jupes... mais surtout, CETTE robe.
Cette robe est noire, légèrement bordée de doré et de dentelles sublimes. Elle ajuste ma taille pulpeuse, caresse mes genoux, valorise mon fessier plein d'entrain.
Je me sens magique quand je la porte, je me sens forte. C'est fou à quel point un habit peut aider à repousser ses limites. Si je le pouvais, je la porterais tous les jours et même la nuit. Je préfère néanmoins la garder pour les moments d'exception, notamment pour les ans de couple que je viens de fêter avec mon charmant chéri.
Hey, NafNaf, merci :queen: <3
 
Bonsoir à toutes! :)
Ma robe fétiche? Sans hésitation ma robe naf naf bleu marine, un peu volante vers le bas. Elle se porte avec des bottes et une veste en jean ou avec des talons et une veste de costard. Elle m'habille pour une réunion au travail ou un premier rendez vous amoureux. Bref elle est parfaite!
L'histoire de cette robe? C'est l'histoire d'un coup de foudre, dans le magasin naf naf de Lille où je résidais à l'époque. A peine enfilée, j'ai su que c’était elle qui me fallait pour mon gala de fin d'étude.
Garçonne manquée, je n'ai jamais été très féminine quand j’étais jeune, préférant ressembler aux héroïnes badasses de mes films préférés qu'au jeunes filles sages et féminines qui m’entouraient. Mais quand j'ai enfilé cette robe, j'ai compris que j'avais tort. Être féminine, c’était pour moi une nouveauté. Cette robe m'a appris la féminité.Elle m'a appris à être une femme. Félicitée par mes amies pour ma tenue, j'ai réalisé qu'on pouvait être une femme moderne, indépendante et rock'n'roll en étant stylée et féminine. Cette robe m'a appris à ne pas me fier aux apparences. Et c'est toujours avec un grand plaisir que je porte cette trouvaille depuis maintenant 4 ans. Et vous savez quoi? Elle n'a pas pris une ride! :)
Désolée pour la qualité de la photographie, mais je me devais de poser une photo histoire de vous faire une idée!
 

Fichiers joints

Ma robe Naf Naf, c'est comme un roman! J'ai toujours aimé Alice au pays des Merveilles, c'est mon roman préféré. J'ai toujours rêvé d'avoir une jolie robe bleue comme la sienne.Mais je n'en trouvais jamais. Ou alors jamais dans ma taille. J'avais commencé à ne plus vraiment chercher. Je me disais que la seule robe bleue d'Alice que je trouverais serait celle des illustrations du livre.

Et puis un jour, elle était là! C'était LA robe d'Alice au pays des Merveilles. Avec des jupons, de la dentelle, tout ce qu'il fallait! La robe d'Alice... en solde! J'ai pu me l'offrir pour vraiment pas chère. Je me suis même teinte en blonde pour l'occasion. Je pouvais enfin porter la robe d'Alice et qu'est-ce que j'étais fière! Merci Naf Naf, maintenant quand je porte cette robe, c'est comme si j'étais Alice pour quelques heures!


Sinon, j'ai beaucoup aimé lire toutes les histoires des robes, je trouve ça super intéressant!
 
  • Big up !
Reactions : Auckland

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes