L’influenceuse Feliccia recadrée par des diététiciens pour ses dangereux « conseils minceur »

Camility Jane

pragmatique jusqu'à l'absurde
24 Septembre 2019
579
5 772
754
Récemment, Feliccia a aussi fait la promotion de permis de conduire que tu pouvais avoir sans passer l'examen :lol:
Elle file du mauvais coton en ce moment...

Et pour ceux qui veulent du contexte: Feliccia a été connue dans les princes et les princesses de l'amour saison 4 (W9) où elle était la prétendante de Mujdat Saglam (et ils sont repartis ensemble).
Mujdat était lui-même connu grâce à la saison précédente des princes et princesses d'où il était reparti fiancé avec Milla. Il était apparu juste avant dans la fameuse séquence du Mec à Milla dans les Marseillais puis il l'avait reconquise dans les princes (how cute :rolleyes:). Le buzz ayant été créé autour de ressemblances entre Milla et Feliccia. (les wiki de télé-réalité c'est merveilleux, ça évite d'avoir à regarder l'émission pour savoir qui finit avec qui)

Donc Feliccia et Mujdat sont des purs produits de W9 qui les fait ré-apparaître dans différents spin-offs de ses télé-réalités selon les besoins.
 
29 Août 2019
328
3 122
494
39
C'est un vrai problème.
On suit des conseils healthy, on perd du poids.
On le reprend.
On ne sait plus vers qui se tourner.
En ce moment, c'est la mode de l'alimentation intuitive, super sur le papier....
Et donc si on va voir un nutritionniste (fait jadis également) on en ressort avec une liste d'interdit longue comme le bras. Une diététicienne m'a fait mettre des granules dégueu sur tous mes plats pendant un mois alors que j'étais ado, l'enfer
Rien ne marche.
Ah si, "s'accepter comme on est" lit on sur tous les reste des posts insta quand on a enlevé les influ régimes et ceux 'alimentation intuitive'
Sur le papier c'est le top... dans la vraie, on ne sait vers qui se tourner^^
Les influenceurs sont un fléau. :bomb:
 
24 Janvier 2013
2 380
11 066
4 694
@TrustMe I'm a (al)chemist Je ne sais pas pour la France, mais en Suisse, diététicien, c'est un titre d'une école supérieur qui est protégé, seul les détenteurs du diplôme, ou d'un diplôme étranger validé, peuvent l'aborder. Et ils sont remboursé par l'assurance. Alors que nutritionniste, ou coach en nutrition, en gros n'importe qui peut se revendiquer comme ça, un influenceur fitness qui aurait perdu du poids suite à son parcours dans le sport pourrait très bien se décider à vendre ses conseils. Donc il faut mieux s'en tenir aux personnes avec un diplôme de diététique reconnu :lunette:
 
22 Juin 2018
240
1 971
824
38
@TrustMe I'm a (al)chemist Comme le dit @Biousse En France, quand on parle de nutritionniste, on parle en fait de médecin nutritionniste (soit ils en ont fait leurs spécialité et travaillent que sur ça, soit c'est un généraliste par exemple qui a fiat une formation supplémentaire). Tu trouvera souvent des médecins nutritionnistes dans les services de gastro-entérologie par exemple mais on en trouve aussi en libéral.
Les diététiciens ne sont pas médecin mais ont fait des études sanctionnées par un diplôme d'état.

C'est un peu le pendant à la bouffe ce que sont les psychiatre et psychologue au mental.

Les médecins sont remboursés par la sécu (si on a un courrier de son généraliste) pas les diététiciens (certaines mutuelles prennent en charge les visites chez les diététiciens)

EDIT : si on voit un diététicien à l'hôpital dans le cadre d'un parcours de soin, ça peut être pris en charge. Il ne me semble pas avoir payé ma séance avec une diét que j'avais vu à l'hosto dans le cadre d'une suspicion de syndrome de l'intestin irritable
 
28 Août 2015
21
172
1 599
30
Paris
www.sbdiet.fr
@TrustMe I'm a (al)chemist @Astipalaya Je crois qu'en France c'est l'inverse ! Un diététicien a fait un BTS et + en diététique, et un nutritionniste est obligatoirement un médecin (donc docteur) avec un DU de nutrition il me semble :hesite:
Je peux répondre car je suis diététicienne-nutritionniste.

Article 4371-1 du Code de la Santé Publique :
« Est considérée comme exerçant la profession de diététicien toute personne qui, habituellement, dispense des conseils nutritionnels et, sur prescription médicale, participe à l’éducation et à la rééducation nutritionnelle des patients atteints de troubles du métabolisme ou de l’alimentation, par l’établissement d’un bilan diététique personnalisé et une éducation diététique adaptée.
Les diététiciens contribuent à la définition, à l’évaluation et au contrôle de la qualité de l’alimentation servie en collectivité, ainsi qu’aux activités de prévention en santé publique relevant du champ de la nutrition. »


Article 4371-2 du Code de la Santé Publique :
« Seules peuvent exercer la profession de diététicien les personnes titulaires du diplôme d’État mentionné à l’article L. 4371-3 ou titulaires de l’autorisation prévue à l’article L. 4371-4 ou mentionnées à l’article 4371-7. »

Le diététicien est un professionnel de la santé ayant obtenu le BTS Diététique ou le DUT génie biologique option diététique. Seuls ces diplômes garantissent un savoir-faire professionnel et une expertise scientifique en matière de soins diététiques et de conseils alimentaires.

Le diététicien est un rééducateur spécialisé qui a suivi une formation de 2 ans et qui dispose de connaissances en biochimie, biologie, anatomie, physiopathologie, alimentation, nutrition, hygiène et cuisine. De plus, la formation comporte 5 stages obligatoires avec la présentation d’un mémoire de fin d’études.

Le terme seul de nutritionniste est un terme non reconnu en France qui ne définit pas une profession ou une qualification mais un domaine d’exercice. Les personnes se désignant comme coach en nutrition, expert en nutrition, consultant en nutrition ou même simple nutritionniste ne sont pas des professionnels de la santé !

Pour terminer, un nutritionniste n’est pas un médecin ! Mais un médecin peut effectuer après son internat ou son doctorat un Diplôme d’Étude Spécialisée Complémentaire (DESC) ou Diplôme Universitaire (DU) où il pourra alors être qualifié de médecin nutritionniste.

Les seuls professionnels de la santé
à disposer du titre de « nutritionniste » sont les diététiciens-nutritionnistes et les médecins-nutritionnistes.

La différence aussi est que le médecin-nutritionniste est pris en charge par la sécurité sociale, ce que nous les diététiciens-nutritionnistes nous ne le sommes pas, mais certaines mutuelles peuvent prendre en charge une partie de remboursement.
 

Kaktus

Arrêtez de changer d'avatar, merci.
19 Mars 2021
1 492
18 212
1 054
La différence aussi est que le médecin-nutritionniste est pris en charge par la sécurité sociale
Les médecins sont remboursés par la sécu (si on a un courrier de son généraliste)

Il me semble que normalement, non vu que la diététique n'est pas prise en charge par la Sécurité sociale, qu'importe la personne qui fait la consultation.

C'est comme le certificat de non contre-indication à la pratique sportive : normalement, ce n'est pas remboursé même si c'est obligatoirement fait par un médecin. [Édit : source 1 du Sénat, source 2 de l'Assemblée Nationale, source 3 d'ameli]

MAIS ! Comme personne n'est là pour vérifier ce qu'il s'est fait lors de la consultation, le médecin facture ce qu'il veut. Donc il facture une consultation classique et pif, paf pof, la l'Assurance maladie n'y voit que du feu et rembourse. Du coup, la mutuelle rembourse normalement aussi. Mais si le médecin était honnête, il devrait apparemment faire payer sans faire de feuille de soin à la CPAM.

Ma mère est allée voir un "médecin nutritionniste" un jour pour perdre du poids. La consultation a coûté 90 € a duré 15 minutes et elle est ressortie avec une photocopie pourrie (vous savez, quand on photocopie la photocopie d'une photocopie) de ce qu'elle devait manger à chaque repas (= pas grand chose) et de tout ce qu'elle n'avait pas le droit de manger (=presque tout).

Elle y est retournée quelques semaines plus tard pour lui expliquer que c'était très difficile. Forcément, avec un yaourt à 0 % en guise de petit déjeuner, une assiette de légumes et du poisson maigre ou de la volaille le midi, et un bouillon de flotte le soir, c'était pas tenable. Zéro huile, sauce, beurre, féculent, pain, fromage et fruit. Bonjour les carences en plus.

Il l'a engueulée :lol: .

En tout cas, tes propos sont très instructifs ! Du coup, j'ai fait une petite recherche sur notre ami Google et pour celles que ça intéresse, d'après un article du Monde :

La spécialité diabétologie-nutrition a été remplacée en 1976 par l'endocrinologie. Depuis la loi de 1982, il n'y a plus à de spécialité nutrition sanctionnée par quatre ans d'enseignement, mais seulement un diplôme d'études spécialisées complémentaire (DESC) délivré en deux ans et accessible aux seuls médecins ayant validé une spécialité par le concours de l'Internat.

Cette formation, qui n'est pas une qualification, mais un titre universitaire complémentaire, intéresse en général les endocrinologues, les cardiologues, les gastro-entérologues et les pédiatres. Ces médecins ne peuvent la pratiquer que dans leur spécialité : un cardiologue prescrira des régimes exclusivement aux patients ayant un problème cardiaque, et un pédiatre aux enfants uniquement.

Les généralistes qui n'ont pas accès au DESC peuvent passer un diplôme universitaire de nutrition. L'ordre des médecins en a recensé plus de 3 000, très divers, puisque la durée de la formation peut aller de quelques semaines à deux ans. La possession d'un DU n'autorise pas à faire figurer la mention « nutrition » sur sa plaque et ses ordonnances.

À savoir que ce que les gens appellent un DU de 2 ans, ce n'est absolument pas 2 ans à temps complet comme un BTS. Ce sont juste quelques jours de temps en temps, du style un week-end par mois ou une semaine tous les 2 mois.

Comme je ne connais pas le DESC, je suis allée sur plusieurs sites et j'y ai appris que c'est 150 h. Donc idem, ils disent 2 ans mais lol, en fait, c'est un mois de cours à temps complet...

Bref, on a vraiment affaire à des charlatans qui pensent apprendre autant que vous en quelques jours par-ci par-là...

J'ai bossé avec des médecins donc j'ai un immense respect pour les études suivis et le travail qu'ils font, c'est vrai que c'est dur. En tout cas, en milieu hospitalier (pour certains médecins en libéral que j'ai consultés en tant que patiente, ça avait l'air moins dur...).

Mais franchement, j'y ai aussi appris qu'un médecin est un être humain comme un autre donc il y en a des bons et des moins bons. Et même des carrément nuls. Et surtout, chacun sa spécialité. Moi, ça m'énervait quand des médecins prétendaient pouvoir faire ce que je faisais alors que, bah non. Ouais, ouais, t'as fait plus d'études que moi et alors ? C'est pas parce que t'as bac+9 à bac +12 que t'es plus compétent que tout le monde. J'irai pas te confier mes problèmes d'électricité sous prétexte que t'es + diplômé qu'un électricien bordel...
 
Dernière édition :
28 Août 2015
21
172
1 599
30
Paris
www.sbdiet.fr
À savoir que ce que les gens appellent un DU de 2 ans, ce n'est absolument pas 2 ans à temps complet comme un BTS. Ce sont juste quelques jours de temps en temps, du style un week-end par mois ou une semaine tous les 2 mois.

Comme je ne connais pas le DESC, je suis allée sur plusieurs sites et j'y ai appris que c'est 150 h. Donc idem, ils disent 2 ans mais lol, en fait, c'est un mois de cours à temps complet...

Bref, on a vraiment affaire à des charlatans qui pensent apprendre autant que vous en quelques jours par-ci par-là...

J'ai bossé avec des médecins donc j'ai un immense respect pour les études suivis et le travail qu'ils font, c'est vrai que c'est dur. En tout cas, en milieu hospitalier (pour certains médecins en libéral que j'ai consultés en tant que patiente, ça avait l'air moins dur...).

Mais franchement, j'y ai aussi appris qu'un médecin est un être humain comme un autre donc il y en a des bons et des moins bons. Et même des carrément nuls. Et surtout, chacun sa spécialité. Moi, ça m'énervait quand des médecins prétendaient pouvoir faire ce que je faisais alors que, bah non. Ouais, ouais, t'as fait plus d'études que moi et alors ? C'est pas parce que t'as bac+9 à bac +12 que t'es plus compétent que tout le monde. J'irai pas te confier mes problèmes d'électricité sous prétexte que t'es + diplômé qu'un électricien bordel...
Oui c'est ca. On pense que médecin-nutritionniste = x années en médecine sur la nutrition, pas du tout. C'est quelques heures (80h pour un DU ou 150h environ pour un DESC) et comme dans tout corps de métier il y a des bons et des mauvais pros, tout comme dans ma profession il y a des amaigrissologues et d'autres, dont je fais partie, dont ce n'est pas la vision de la diététique et de la nutrition.
Nous travaillons en pluridisciplinaire médecins et diets.

Si on retourne sur le débat initial de mes collègues diets, ca fait du bien à la profession leur intervention car on en a marre.
On en a marre de voir toutes les conn*eries sur internet, les réseaux sociaux et les commej'*imepas et CO et toutes ces boutiques qui ont pignons sur rue pour perdre du poids à coup de recettes miracles et c'est pas des professionnels de santé. Et ensuite on a des patients qui ont développés des TCA ou qui ont foutu en l'air leur métabolisme, ou la motivation ou l'estime de soi est en miette... Et souvent j'entends "vous êtes ma dernière chance pour mes problèmes de poids", mais pourquoi on est pas dans les premières solutions en fait ?? Déjà le remboursement par la sécu, d'injecter de l'argent dans la prévention nutritionnelle car il y a une forte demande des structures associatives, le respect de la loi et de l'acte diététique (oui on va chez la sexologue pour perdre du poids ou chez le podologue, c'est connu (et c'est du vécu)), et d'arrêter ce matraquage et l’obsession de la perte de poids (merci la presse féminine) et ca irait déjà un peu mieux !

Est-ce que les gens confieraient leur voiture à leur boulanger ? non, alors la diététique c'est pareil, soit diététicien-nut soit médecin-nut ! (désolé pour le pavé mais il faut mettre les points sur les i et les barres aux t à certains moments).

Si cette influenceuse (et d'autres) voulait/voudrait donner des conseils pour faire attention sur l'alimentation, perdre quelques kilos, ca peut être bien qu'elle se renseigne auprès d'un pro de la santé, pourquoi pas même de faire un live avec un pro de la santé, car la parole des influenceurs a un impact auprès de leur jeune public qui peut être mal dans la peau, qui sont pour certains à risque de TCA. Donc un travail dans la bienveillance, oui, et avec l'appuie/les conseils d'un pro de la santé (et sans ce placement de produit qui ressemble à un objet de torture).
 
Dernière édition :

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes