Ce sujet est dédié aux réactions concernant ce post : Loana du Loft, la patiente zéro de la misogynie dans la télé-réalité
loana-loft-story-660x400.jpg

Lire la suite ...
 
J'ai toujours eu beaucoup de peine pour Loana. Elle n'a jamais su dans quel engrenage elle mettait la main. Elle n'a pu qu'être broyée dans un système encore méconnu à l'époque.

Quand à la télé-réalité, je n'ai jamais compris ce qui pouvait procurer le contenu des ces programmes. Pas une once d'intelligence, un concentré de sexisme et de clichés. Les producteurs feront toujours la recette qui marche : les buzz, le trash, la manipulation, la trahison et le sexe. Ce sera toujours la course à celui (ou celle) qui fera le plus parler de lui.
 
Alors vous allez relire lentement cette phase "Loana vit alors une « descente aux enfers » dont la presse se délecte : alcool, drogues, obésité, tentatives de suicide…" et j'espère comprendre ce qui cloche.
Surtout quand c'est pour parler d'un ouvrage de lutte contre la grossophobie la ligne en dessous.
Sérieux..
Les gros•se•s des enfers vous emmerdent
 
J'ai une pote qui est professeure d'anglais dans un lycée pro' dans une de ces grandes zones péri-urbaines (qui vont bien au-delà de la zone 5 du pass'navigo en Ile de France). Je ne critique pas ces aires géographiques car j'en suis originaire (mais une vraie de vraie...ma famille maternelle et ma famille paternelle se répartissent sur 3/4 communes du fin fond de l'...aux portes du L...depuis la nuti des temps ou presque). Alors que bon nombre de familles sont venues grossir les rangs de la population à compter du milieux des 90's, poussées par l'envie d'avoir une maison type Mickey, murs en crépi rose/ivoire, avec le jardin, maison non mitoyenne. Mais dans des communes avec très, très peu d'équipements à commencer par les collèges et les lycées, pas de réseaux de transports ou le strict minimum, pas de propositions d'activités sportives alors des activités comme le théâtre, le dessin ou le chant...Des parents travaillant dans la grande ville nouvelle à 15/20 bornes dans des emplois moyennement qualifiés et peu voire pas qualifiés pour les mères. Ces familles très bien étudiées par un géographe dont je ne me rappelle plus le nom (je crois que le bouquin c'était la France périphérique ou un truc comme ça).
Ma pote m'expliquait que pas mal de ses élèves se retrouvaient en filière pro' car...bah...pas qu'ils/elles étaient des nul.les au collège mais qui s'emm**** royal et dont les parents n'ont pas les bons réseaux, les bonnes connaissances, les bonnes directions pour aider leurs gamins dans leur parcours scolaire. Si tu ajoutes à ça l'éloignement, l'isolement, l'effet petit patelin où tout le monde sait tout, regarde tout etc...cela donne des élèves qui n'ont pas grande idée d'avenir dégagé devant elles et eux.
Ma pote est en force de vente (j'crois que c'est NRC maintenant). Chaque année aux nouveaux arrivants (équivalents de la seconde) elle fait remplir une fiche avec le nom de ta maman,de ton papa, les numéros de tel, divorcés ou non etc...et dernière question : souhaites-tu poursuivre tes études après ton baccalauréat ? Si dans la même filière ou en changer ?
Eh bien vous me croirez ou pas, sur des classes d'une trentaine d'élèves, elle a au moins entre 8 et 10 réponses (notamment beaucoup les filles...en même temps NRC force de vente t'as beaucoup de meufs) qui répondent texto : je veux faire de la téléréalité, je veux participer à Th...truc, je vais ouvrir ma chaîne You machin, ou carrément je veux devenir célèbre !
Et pourquoi de telles réponses ? Parce que ces Filles , elles ne sont pas nées dans la bonne classe sociale, elles n'ont pas de réseau, elles n'habitent pas la capitale ou la grande métropole régionale, c'est la galère ne serait-ce que pour aller à Paris ou dans la capitale régionale faire les boutiques, elles se sont fait orienter et puis voilà etc...etc...Alors c'est sûr quand la téléréalité te fait de l'oeil en te promettant célébrité, argent facile ou quand les réseaux sociaux peuvent te propulser du jour au lendemain, certaines se disent pourquoi pas moi ?
 
J'ai une pote qui est professeure d'anglais dans un lycée pro' dans une de ces grandes zones péri-urbaines (qui vont bien au-delà de la zone 5 du pass'navigo en Ile de France). Je ne critique pas ces aires géographiques car j'en suis originaire (mais une vraie de vraie...ma famille maternelle et ma famille paternelle se répartissent sur 3/4 communes du fin fond de l'...aux portes du L...depuis la nuti des temps ou presque). Alors que bon nombre de familles sont venues grossir les rangs de la population à compter du milieux des 90's, poussées par l'envie d'avoir une maison type Mickey, murs en crépi rose/ivoire, avec le jardin, maison non mitoyenne. Mais dans des communes avec très, très peu d'équipements à commencer par les collèges et les lycées, pas de réseaux de transports ou le strict minimum, pas de propositions d'activités sportives alors des activités comme le théâtre, le dessin ou le chant...Des parents travaillant dans la grande ville nouvelle à 15/20 bornes dans des emplois moyennement qualifiés et peu voire pas qualifiés pour les mères. Ces familles très bien étudiées par un géographe dont je ne me rappelle plus le nom (je crois que le bouquin c'était la France périphérique ou un truc comme ça).
Ma pote m'expliquait que pas mal de ses élèves se retrouvaient en filière pro' car...bah...pas qu'ils/elles étaient des nul.les au collège mais qui s'emm**** royal et dont les parents n'ont pas les bons réseaux, les bonnes connaissances, les bonnes directions pour aider leurs gamins dans leur parcours scolaire. Si tu ajoutes à ça l'éloignement, l'isolement, l'effet petit patelin où tout le monde sait tout, regarde tout etc...cela donne des élèves qui n'ont pas grande idée d'avenir dégagé devant elles et eux.
Ma pote est en force de vente (j'crois que c'est NRC maintenant). Chaque année aux nouveaux arrivants (équivalents de la seconde) elle fait remplir une fiche avec le nom de ta maman,de ton papa, les numéros de tel, divorcés ou non etc...et dernière question : souhaites-tu poursuivre tes études après ton baccalauréat ? Si dans la même filière ou en changer ?
Eh bien vous me croirez ou pas, sur des classes d'une trentaine d'élèves, elle a au moins entre 8 et 10 réponses (notamment beaucoup les filles...en même temps NRC force de vente t'as beaucoup de meufs) qui répondent texto : je veux faire de la téléréalité, je veux participer à Th...truc, je vais ouvrir ma chaîne You machin, ou carrément je veux devenir célèbre !
Et pourquoi de telles réponses ? Parce que ces Filles , elles ne sont pas nées dans la bonne classe sociale, elles n'ont pas de réseau, elles n'habitent pas la capitale ou la grande métropole régionale, c'est la galère ne serait-ce que pour aller à Paris ou dans la capitale régionale faire les boutiques, elles se sont fait orienter et puis voilà etc...etc...Alors c'est sûr quand la téléréalité te fait de l'oeil en te promettant célébrité, argent facile ou quand les réseaux sociaux peuvent te propulser du jour au lendemain, certaines se disent pourquoi pas moi ?
Le géographe dont tu parles c'est Christophe Guilluy. Et merci pour ce rappel !
 
  • Big up !
Reactions : Nie-Nie

Mijou

Pouet Pouet
Pour Loana, j'ai vu récemment une interview (je ne sais plus dans quel média, mea culpa) dans laquelle elle disait également que si c'était à refaire, elle referait le Loft et tout le reste, car ça lui a permis de sortir 2 livres, des singles et dessiner 5 ou 6 collections de vêtements pour une grande enseigne de prêt à porter... et toute sa production a très très bien marché. Et elle a également défilé pour Jean-Paul Gaultier, ce qu'elle décrit comme un rêve réalisé.
Sans bien sûr nier tout ce que cette célébrité si soudaine et particulière a eu de néfaste dans sa vie, le regard qu'elle porte aujourd'hui sur la Loana d'alors (et même cette fameuse séquence de la piscine qu'elle décrit de façon tout à fait assumée et apaisée) est plutôt attendri et apaisé (en tout cas elle en parlait d'un ton très doux et positif finalement).
Je trouve ça dommage de nier son ressenti d'aujourd'hui en la décrivant comme une personne complètement détruite (ce qui a pu être le cas à une époque, mais ne semble plus l'être aujourd'hui (et c'est hyper chouette de la voir comme ça) qui n'a rien accompli de positif suite au Loft... C'est même assez toxique, je trouve, pour sa reconstruction de continuer à la dépeindre comme une victime et un symbole du sexisme et de la femme-objet, en occultant tout le travail phénoménale qu'elle a accompli pour arriver à porter un regard apaisé sur toutes ces années... et tout ce qu'elle accompli de positif depuis le Loft.
J'ai le désagréable ressenti que la société attend d'elle cette position, y compris en souhaitant compatir à ses malheurs. Elle semble aujourd'hui avoir décidé de ne pas (plus ?) se considérer comme une victime, je trouve que ça serait bien de respecter cela.
 

Mijou

Pouet Pouet
A noter que Paul Sanfourche avait demandé à Valérie Rey-Robert, militante féministe, de l'aider pour son livre. Elle lui a répondu que ce n'était pas à lui d'écrire ce livre.
En parcourant le fil, je tique aussi sur le post juste après, notamment sur l'extrait... "Sans comprendre qui était Loana enfant, nous aurions vite fait de la blâmer pour des choses qui sont finalement assez compréhensibles et méritent notre empathie"
C'est qui ce "on" effectivement ? Les hommes cis-genre hétéro comme l'auteur ?
Et puis d'où il est censé soit la blâmer soit la plaindre, en tout cas, encore et toujours, la juger, elle, et ses actes (que d'autres meufs ont fait/font/feront et donc par là-même les condamner elles aussi si elles n'ont pas "la bonne excuse" de traumas d'enfance) ? Mais WTF ?!
Si elle a envie d'être gogo danseuse, de se taper un mec majeur et consentant dans un piscine ou que sais-je, elle fait CE QU'ELLE VEUT. On en revient encore à cette idée de la placer dans une position d'éternelle victime au lieu d'écouter SON ressenti, ou si on n'en est pas capable, de lui FOUTRE LA PAIX.
 
Je suis un peu mal à l'aise par rapport à cet article. J'ai l'impression que c'est plus un article de promotion du livre qu'un article de fond. En plus il y a déjà un début de polémiques par rapport à la légitimité de l'auteur... De ce qu'en dit l'article le livre n'a pas l'air quand même très fouillé s'il ne parle que de la misogynie de la télé réalité alors que la façon dont les hommes sont dépeints n'est pas beaucoup mieux. Je vois pas non plus la pertinence de revenir sur l'époque loft story sans parler de l'évolution de la téléréalité et de la société sur ce sujet.
@Eivlys ton post me fait penser au livre "pour en finir avec Eddy belle gueule" (qui parle plutôt du côté masculin). Je trouve que ton point de vue est très intéressant.
 
J'ai acheté le livre, il ne manque plus qu'à le lire. Loana est vraiment le symbole du dégât causé par la télé-réalité, tout comme le défunt FX , côté masculin.
J'avais dix ans lorsque Loft Story était sortie à la télévision et j'avoue, je l'ai regardé ( je sais personne n'est parfait) et le Slut Shaming que Loana avait subi ,suite à l'affaire de la piscine alors que Jean-Edouard n'a pas été calomnié.
J'ai été choqué lorsque le changement de poids de Loana a été connu . Après le slut Shaming, la grossophobie. Je n'ai jamais compris le rejet et les moqueries à l'encontre de Loana. Elle m'a toujours paru comme quelqu'un d'agréable . Un ami de mes parents l'avait rencontré dans le restaurant où il travaillait et elle était sympa.
Par contre, je ne comprends toujours pas pourquoi la téléréalité est toujours diffusée à une heure où les mineurs peuvent la visionner. Les mecs sont toxiques, les femmes , de même avec en plus le rôle de femme-objet. De même, j'ai l'impression qu'il y a également une incitation au harcèlement. L' autrice de l'article a parlé de la vidéo de Morgane. Celle-ci a subi du harcèlement de la part des autres candidats de sa saison de Secret Story.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes