Parité : le drôle de record des législatives 2012

Hole;3298944 a dit :
Au fond, mon féminisme est libéral et individualiste quand la majorité du mouvement est socialiste et communautaire. Si l'on pose l’égalité en droit en politique, l’inégalité observable – subjective puisque chacun retient ce qu’il veut – n’existe pas. C’est une contradiction, c’est sans fin (quid des Arabes, noirs, homosexuels, handicapés, pauvres…), et ça finit toujours par avoir des conséquences dommageables sur les libertés et parfois sur l’objectif à long terme.
Le mouvement féministe est très certainement socialiste, mais communautaire je ne vois pas en quoi ou alors je ne comprends pas (je précise que je ne cherche pas à défendre quelque mouvement que ce soit, je ne suis pas militante). Tu peux expliquer ?

Pour les chiffres tu chipotes un peu. 40% sur la totalité des candidats ça prouve quand même que trouver des candidates (d'ailleurs "trouver" n'est pas très respectueux, j'imagine que c'est plutôt elles qui se sont manifestées) n'a pas été si difficile.

Ensuite j'avais bien compris que tu ne supposais rien sur les capacités des femmes à exercer le pouvoir (d'ailleurs je n'ai rien dit là-dessus).

Par contre je trouve qu'il y a aussi quelque chose de contradictoire dans ton raisonnement. Comment constituer une assemblée démocratique (donc de représentation du peuple) avec une logique entièrement individualiste ?

Autant ce que tu dis me semble applicable aux entreprises privées, autant en ce qui concerne les fonctions d'état, je pense que, effectivement, les représentants doivent ressembler au peuple. Et je ne pense pas qu'à une représentation égalitaire homme/femme mais à la société dans son ensemble.
Ça ne revient pas à enfermer l'intellect dans la chair (ce qui ne serait pas que du sexisme mais aussi du racisme) mais à reconnaître qu'encore aujourd'hui certaines caractéristiques liées à la chair ont une influence déterminante sur le destin du citoyen, ce que l'on devrait combattre.

Je trouverais ton raisonnement juste si on pouvait dire qu'on vivait dans une société débarrassée de toute discrimination, mais c'est loin d'être le cas.

Je ne suis pas tout à fait d'accord non plus pour dire qu'on se fiche de savoir si l'origine d'une différence est naturelle ou acquise. Je crois que ça va justement à l'encontre de l'individualisme. Je veux dire qu'enfermer quelqu'un dans certains stéréotypes parce qu'il est né comme-ci ou comme-ça devrait selon moi être combattu.

Enfin bon, c'est un peu un débat sans fin :cretin:
 
Hole;3296666 a dit :
Quant aux intéressées, si la direction du parti les destine à une voie de garage, soit elles se battent pour obtenir une meilleure place (pour elles-mêmes et pas "pour le droit des femmes"), soit elles estent en justice si elles ont la preuve d'une discrimination, soit elles démissionnent. Un peu comme au travail en fait.
La discrimination, notamment en droit du travail, est très difficile à prouver. Donc bon, c'est un peu facile de dire ça. L'employeur/le chef du parti ne va pas mettre un écriteau avec marqué "On te prend pas parce que t'as un vagin"
 
Zébule
Sur le communautarisme, j’évoque le discours misérabiliste et l’appel à des traitements avantageux (les quotas). Je ne veux pas qu'on me ramène à ma nature de femme.

Sur la représentation, c’est celle de l’esprit et non du corps que je respecte. Sinon, allons-y pour l’Assemblée-miroir : races, nationalités, cultures, orientations et identités sexuelles, salaires, handicaps… bref, pour tout ce qui est minoritaire et victime de discriminations, associons la statistique et les quotas.

L’individualisme constitue la méthode pour être élu. Si je veux un siège, je mets à terre mes adversaires, je n’ai pas besoin qu’on garde la moitié des places au chaud à mon sexe parce qu'on a un utérus

Sur l’enfermement, il ne tient qu’à l’individu d’en sortir. Je laisse parler Hayek :

Alors que le démocrate dogmatique considère qu'il est souhaitable que le plus grand nombre possible de problèmes soient résolus par un vote majoritaire, le libéral estime qu’il y a des limites précises au domaine des questions à résoudre ainsi. Le démocrate dogmatique pense, notamment, que toute majorité courante doit avoir le droit de décider de quels pouvoirs elle dispose et comment les employer, tandis que le libéral considère comme important qu’une majorité momentanée n’ait que des pouvoirs limités par des principes à long terme.

Mandorle
Tout juste. Tu utilises le bon terme. Je refuse les conséquences interventionnistes du déterminisme sans nier sa part de réalité sociologique. Les quotas causent plus de mal que de bien. C’est infantilisant, injuste, ça entretient la suspicion sur les compétences, ça nourrit le ressentiment et c’est sans fin.

Sonea
Tout juste. J’avais entendu une phrase terrible à ce sujet : "Pas de témoins, pas de papiers, va te laver les pieds". Alors comment faire autrement ? C’est très simple : quand on ne peut pas prouver une discrimination... on ne peut pas. Oui c’est injuste et non ce n’est pas facile à dire.


Bon, je propose une conclusion à cette affaire. Je souhaite préserver la liberté, quitte à sacrifier l'égalité réelle. Vous préférez l'instauration de l'égalité réelle, quitte à écorcher des libertés.

Copines comme avant ?:hugs:
 
Hole : haha, je pense qu'on part vraiment de fondements trop différents pour en discuter sans tourner en rond, mais merci d'avoir clarifié ton opinion ;)
 
je ne sais pas trop comment tourner ça mais ces histoires de quota et d'égalité absolue me mettent mal à l'aise. Je me rapproche plus de l'avis de Hole.

Je suis pour l'égalité de genre, pour que le fait d'être une femme ne ferme pas de porte et contre les groupes dirigeants (politiques ou économiques) uniquement constitués d'homme.
Mais avec les quotas, on arrive à ce que j'appelle "de la discrimination positive" et donc les femmes ne sont pas présentent parce qu'elles sont égales aux hommes et font le même travail mais parce qu'elles sont des femmes et que ça fait "bien". Est-ce qu'on fait des articles de journaux sur le nombre d'homme instituteur, assistant social ou médical ?
J'ai passé mes années lycée à culpabiliser de ça parce que je ne compte plus le nombre de "faveurs" qui m'ont été faites parce que j'étais la seule fille de la classe... Ca peut parraitre insignifiant mais ça donne une image "petite chose à protteger" que j'ai en horreur maintenant :sad:

Aujourd'hui il y a des secteurs plus prisés par les femmes et d'autres par les hommes, bien sur les mentalitées doivent changer /sont en train de changer et les femmes visent des choses impensables il y a quelques années, des "métiers de garcon" comme je l'ai souvent entendu dire.

Pour en revenir à cette discrimination positive, prennez par exemple les grandes écoles d'ingénieurs, tout le monde sais qu'elles sont beaucoup plus remplies par des garcons que par des filles, mais ils passent tous le même concours, c'est juste que plus de garcons le présentent, si ils devaient respecter ce quota de parité exacte, les filles seraient quasi sure d'entrer ou elles veulent même avec un niveau médiocre... La plupart auraient donc un niveau inferieur aux garcons et renforceraient l'imagerie populaire qui veut/voulais montrer que les femmes ne sont pas aussi competente.... Bref on tourne en rond.

-je ne sais pas si j'ai été très claire-
 
Hole;3316037 a dit :
Après, tout dépend de là où tu places tes priorité. Dans ton cépage national, tu peux choisir de produire du grand cru en quantité infime pour quelques privilégiés ou d'inonder le pays d'un bon gros rouge qui tache :cretin:
Pas mal du tout la comparaison :yawn:

Enfin bref tout ça c'est pour ce donner bonne figure, regarder comme on est gentil, on a des places reservées pour intel et intel. Que ça soit par rapport à la parité ou au milieu social ce que ça dit en gros c'est "toi t'es un mec/t'es riche alors t'as plutot interet à etre excelent alors que les filles/les élèves de ZEP il faut etre gentils avec eux, on leur reserve des places, ils sont pas aidés par la nature" (bon c'est de gros raccourcis sexiste et horrible mais c'est l'idée ein)
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes