Pourquoi 34 femmes ont attaqué Pornhub, « système mafieux », en justice

Plummpy

Pas de MP sauvages, merci
26 Avril 2021
220
2 373
304
Mais... le témoignage d' @Andrealphussette est hors sujet, en fait.

L'article dit quoi? "34 femmes portent plainte contre Pornhub parce que la plateforme diffuse des vidéos où elles sont agressées ou subissent du revenge porn."

J'ai bien compris?

Commentaire d' @Andrealphussette "moi, ça c'est super bien passé, dans la sécurité et tout".

Les deux situations ne sont pas du tout comparables! dans la première, des images sont volées et diffusées, les personnes ne choisissent pas et leur intimité sert d'outil pour les détruire, dans la seconde, quelqu'une décide elle-même de ce qu'elle fait.

C'est pour ça que je pense qu'en réalité le post commence par un hors-sujet total. Un peu comme si je rappliquais parmi des victimes de viols pour dire "moi, ça c'est très bien passé avec les hommes, respect, tout ça, et je me sens très bien aujourd'hui".

Ou comme si je débarquais sur le topic des familles dysfonctionnelles "moi je m'entends très bien avec mes parents, ils sont à l'écoute, respectueux et aimants".

Cependant, d'autres posts ont été ajoutés, et cela prend une tournure qui m'inquiète, parce qu'on s'éloigne du sujet (les femmes qui déposent plainte), pour enchaîner sur les clichés et la désapprobation du porno.

On parle de victimes de crimes, et ça mute en "ne stigmatisez pas".

C'est à côté de la plaque en fait, il n'est pas question de stigmatiser quoi que ce soit, mais que ces victimes obtiennent justice.
 
17 Mai 2021
65
341
54
29
Alsace
J’ai surtout l’impression que la pornographie est un domaine que vous ne connaissez pas du tout vu ce que vous en dites...

Aucun consommateur sensé ne pense que « teen » désigne des adolescentes perdues qu’on abuse et qui ne savent pas trop ce qu’elles font là. Le gros du porno (et ce pour des raisons de chiffres d’affaires) ce sont des acteurs qui montrent que le sexe c’est agréable et que dans cette vidéo que vous regardez, ils se la donnent comme jamais.

Il y a un vocabulaire propre au porno, qui s’écarte du sens qu’on attribue aux mots dans la vie de tous les jours, c’est une culture à part. On est teen (18-30 ans) jusqu’à devenir MILF, puis cougar et enfin granny. Le corps des femmes est sexualisé sur Pornhub ça ne fait aucun doute, mais en même temps, c’est le lieu dédié… A partir du moment où toutes les parties impliquées dans l’affaire sont consentantes, il n’y a pas lieu de s’en mêler ou d’inventer de sordides histoires autour d’une industrie qui ferait son chiffre d’affaire sur les viols pédophiles ou sur du revenge porn mal filmé... Ça, c’est de la calomnie. Ça ne signifie pas que les vidéos de viols ou de revenge porn n’existent pas sur Pornhub, d’autant plus qu’il y a des cas juridiques avérés qui sont en toute logique traités devant une Cour et pas sur internet. Ça signifie que l’activité principale de Pornhub n’est pas d’encourager des activités délictuelles et criminelles bien qu’elle soit moralement répréhensible à vos yeux.

Les rôlistes, les gamers, les cinéphiles, les acteurs ne confondent pas leurs univers de jeu et la réalité. Pourquoi estimez-vous que les consommateurs de porno n’en sont pas capables ?

Point droit :

Depuis 2016, diffuser des images à caractère intime sans consentement, c’est un délit en France. Passible de 2 ans de prison et d’une amende assez lourde. Si vous avez connaissance d’un délit, vous avez le droit de porter plainte sans être la victime (et la police a le devoir d’instruire, mais le procureur peut quand même classer sans suite). Quand vous êtes professeur responsable d’une classe, vous avez le devoir de signaler ce genre d’incident à la hiérarchie, et la direction (pareil pour les chefs d’entreprise) a le devoir de contacter les forces de l’ordre. Si c’est un crime (le viol est un crime), vous avez le devoir de porter plainte en tant que citoyen. Non-assistance à personne en danger, c’est un délit aussi : 5 ans de prison.

Concernant le viol :

Se gourer de trou en glissant en levrette, se retirer immédiatement avec un « pardon, je voulais pas te faire mal », c’est un accident. Savoir que l’autre ne veut pas d’anal, faire semblant de glisser et prétendre que maintenant qu’on est là, on est bien, c’est un crime. Rester sur le dos et ne rien dire quand votre amant-e insinue un doigt explorateur en plein rapport sexuel, ça ne fait pas de votre partenaire un violeur. Il faut dire non si on ne veut pas, tenter une caresse sans avoir fait de contrat avant, c’est légal, si la personne persiste après votre refus, ça l’est plus... Casser l’ambiance, c’est moins grave que d’être victime d’un viol.

En prison, les pédophiles bénéficient d’une protection particulière car ils se font tuer par les autres prisonniers, et je vous laisse chercher ce qu’on fait subir aux pointeurs en prison pour ce qui est des viols.

Sur ce, moi j’ai dit ce que j’avais à dire. Et je ne compte pas mener de croisade virulente contre le puritanisme, j’ai franchement la flemme. Mon témoignage est là parce qu’il est différent des vôtres, et c’est en cela qu’il apporte quelque chose. Bonne soirée.
 

Horion

Mec trans Il/Lui - pas de citation
18 Janvier 2016
1 235
15 077
3 154
Mais omg @Andrealphussette depuis cette apres midi et il y a tellement de choses qui vont pas.

Déjà tu es camgirl, pas actrice x (à moins que ce soit le cas mais tu ne l'as pas dit). Or cam chez soi et être acteur X c'est quand même bien différent.
Dans l'un tu es seule (certes tu peux aussi subir des pressions de la part de clients ou des sites qui t'emploient pour faire faire chiffre), tu gères ton truc, tu as une barrière physique entre le client et toi.
Dans l'autre tu te retrouves sur un tournage, avec des producteurs, des reals et d'autres acteurs. Et les pressions peuvent être nombreuses en fonction d'avec qui tu tournes pour finir une scène qui était prévue et dont tu n'as plus aucune envie de pratiquer. Pression = viol, parce que si tu n'en as pas envie, même s'il y a un contrat passé avant pour rémunération, c'est le droit de l'actrice de changer d'avis (et ne pas être rémunérée pour l'acte).
Je t'invite fortement à aller lire ces livres là qui sont des témoignages directement tirés des actrices elle même de l'industrie du X :
- Judy, Sofia, lola et moi de Robin d'Angelo
- Porn Valley de Laureen Datiz

Aller voir les témoignages d'Ovidie, ancienne actrice X et désormais productrice.

Bien sur que dans le porno certaines productions sont plutôt safes. Cependant le nombre d'acteurs attaqués pour viol ou producteur est quand même assez effarant. Ovidie en avait déduit que va c'était intensifier les pressions depuis la sorties des plate-formes porn gratuite comme pornhub, parce que pour faire du chiffre, il faut faire de plus en plus de hard. Or aujourd'hui les actrices ne font plus vraiment carrière puisqu'elles rentrent dans le milieu pour max un an, font beaucoup de productions et sont plutôt exploitées d'ailleurs, et disparaissent parce qu'il faut du renouveau.

Je tiens à dire que je connais très très bien cette industrie (les raisons me regarde), donc non je ne suis pas du tout un néophyte de ce milieu.

Oser dire aussi que si une femme se fait pénétrer et qu'elle n'a rien dit et qu'on lui a pas demandé son consentement, c'est pas du viol parce que c'est légal tant qu'elle a pas dit non explicitement, c'est vraiment méconnaître complètement les mécanismes psychologiques liés au viol. C'est aussi ne pas reconnaître que le consentement c'est la base et que oui, on devrait demander la permission avant d'effectuer tout acte. Cela fait clairement parti de la culture du viol de penser le contraire.
Je t'invite à aller lire les effets de sideration et de choc qui entrent en jeu lorsque qu'on effectue un acte non consenti sur soi et qu'on a pas su dire non verbalement. Parce que malheureusement tout le monde n'a pas la capacité de dire non comme ça, surtout si l'acte est fait part surprise (D'ailleurs la surprise de l'acte fait partie de la définition du viol par la loi)
- "Le viol est un acte de pénétration sexuelle commis sur la victime ou sur l'auteur de l'acte avec violence, contrainte, menace ou surprise ", c'est tiré du gouvernement.

Je suis halluciné de lire de telles conneries ici sur madmoizelle, clairement. Sympa pour les victimes comme moi qui n'ont pas su dire non, pour lesquelles on a agit aussi sur la pression et la contrainte psychologique...

En fait tu peux bosser dans l'industrie du X et reconnaître que l'industrie a plein de problèmes. L'un peut aller avec l'autre (la preuve avec Ovidie).
De plus dire que les acteurs passent un moment agréable mdr, la plupart des acteurs disent bien que le X n'a rien d'agréable. C'est un taff, un travail, non bander durant X heures ou pénétrer et se faire pénétrer durant X heures c'est rarement la panacée. Oui certains peuvent y prendre prendre plaisir à certains moments, c'est pas non plus la majorité. C'est un taff avec pas mal de contraintes. Un taff où les acteurs ont des droits, dont celui de dire non finalement.

À titre perso, j'ai bossé un temps pour cette industrie, je consomme aussi, plutôt du porn gay d'ailleurs que je trouve plus safe en général (bien qu'il y a aussi des pressions et des soucis dans le milieu).

Bref je signale tes postes parce que remettre en cause les témoignages des victimes et juger ce qui est un viol et ce qui ne l'est pas, juger les gens qui ont pas su dire non, c'est carrément pas OK du tout !!!!
 
2 Juin 2021
311
4 394
304
Je témoigne en tant qu'ex cam-girl et ex-productrice de contenu vérifié sur Pornhub, il y a 3 ans de cela.

On m'a exigé mon âge, 2 pièces d'identité et j'ai du fournir une attestation de consentement contrôlée par des employés. J'ai également été sur la plateforme LiveJasmin où ces mêmes règles sont appliquées avec une rigueur policière qui ferait pâlir d'envie l'ex-Allemagne de l'Est. Principalement parce que ces entreprises savent qu'elles vont être l'objet d'attaques pudibondes à la moindre incartade. J'ai été "testée" avant d'être confrontée aux clients pour s'assurer que je ne contournerai pas le système économique du site autant que pour vérifier que je n'appartenais pas à un réseau de traite d'humains.

Il y a 3 ans justement il n'était pas nécessaire d'avoir le statut de vérifié pour publier du contenu sur Pornhub, la stratégie adoptée était celle adoptée par toutes les plateformes de diffusion du genre : avoir le moins de barrières possible pour héberger le plus de contenu possible et s'établir en tant que leader. Toutes les entreprises de la tech fonctionnent de la sorte, on régule le moins possible pour s'établir en tant que leader et c'est une fois que le législateur et/ou l'opinion publique nous rattrape que l'on commence à essayer de modérer un minimum pour faire bonne figure, car la modération au final c'est beaucoup d'argent investi juste pour en perdre derrière.

Avant 2019, n'importe qui pouvait faire un compte et publier une vidéo sur Pornhub, sans aucune vérification. C'est comme ça entre autre que le "revenge porn" (j'aime pas trop ce terme car il suppose que la victime ait fait quelque chose de mal et que cela justifie les actions de l'agresseur...) et que des vidéos avec des mineur.e.s se retrouvaient sur la plateforme. N'allons pas parler des personnes publiant simplement du contenu volé ailleurs (films commerciaux, vidéos en provenance de Patreon etc.)

Pendant plus de 10 ans Pornhub c'était ça, ils ne faisaient même pas le minimum légal en ce qui concerne le signalement de vidéos d'abus de mineur.e.s. C'est pour cette raison que l'an dernier ils étaient dans la tourmente et que Visa et MasterCard ont cessé d'accepter les paiements de Pornhub. Leur politique vient de changer il y a environ un an justement à cause de toutes ces affaires, 80% du contenu non vérifié a disparu de la plateforme, il est désormais nécessaire d'être vérifié avant de pouvoir publier une vidéo et enfin... les vidéos d'abus de mineur.e.s sont correctement signalées à l'organisme qui centralise tout ce type de contenu aux USA, le NCMEC.

Il aura fallu 13 ans pour que PH fasse enfin le strict minimum afin de protéger les mineur.e.s ainsi que des centaines de milliers femmes adultes. Donc non désolé on peut pas les défendre sous prétexte que l'on a exigé ton âge avec 2 pièces d'identité etc.

Les données du NCMEC sont publiées depuis 2019 et il est possible de voir quelles plateformes signalent le contenu d'abus mineur.e.s et dans quelles quantités. https://www.missingkids.org/gethelpnow/cybertipline MindGeek, propriétaire de Pornhub est absent du rapport de 2019. Et n'a commencé à signaler les abus de mineur.e.s que depuis 2020... S'ils ne prenaient même pas la peine de s'occuper de ces cas, on se doute bien que les histoires de consentement des femmes adultes étaient le cadet de leurs soucis.
 
Dernière édition :
31 Mai 2014
308
1 810
3 024
29
Liège
Je n'avais plus envie de répondre car je n'aime pas la confrontation et je trouve étrange la tournure qu'a pris la conversation mais ça me tourne en tête donc je vais essayer.
Ça m'énerve parce que ici personne n'a dit être contre le porno, ce qui semble être ce que tu t'es mis en tête (@Andrealphussette )
À vrai dire, même moi je ne suis pas contre. Ce dont je suis contre, ce sont les dérives et la capacité qu'à cette industrie de banquer sur la souffrance d'autrui., de manière mainstream.
Pour moi les fantasmes d'incestes, ça ne devrait pas être mainstream. Ça devrait être un fantasme niche (si même ça doit en être un), qui ne pullule pas sur les pages d'accueil. Je suis allée vérifier si les choses avaient changé et nope. Ça pullule toujours autant.
Peut-être que si ce n'était pas tant désacralisé, certains ne se permettraient pas de le faire autant dans la vraie vie. Car bien sûr que le public s'inspire de ce qu'il voit. Fin y a assez d'articles scientifiques qui traitent de l'influence je ne devrais pas avoir à l'expliquer.

Ensuite la question n'est même pas là, j'en ai parlé surtout car ça me touche et qu'en soi, dans l'inceste, y en a toujours un qui ne peut pas consentir et donc, c'est toujours une représentation de viols, qu'on glamourise. Et donc en mon sens ça fait sens d'en parler vu le sujet initial de l'article.

Le but ici, ce n'est pas fustiger le porno pour le porno, c'est d'en reconnaître les torts, de le corriger, et d'aller de l'avant. Et toi tu viens comme si on t'avait attaquée, tu nous prends de haut en nous imaginant sans connaissances et directement puritaines et contre le porno d'une manière générale, et tu nies complètement les dérives ou du moins elles ne semblent pas être graves à tes yeux. C'est peut-être pas ce que tu ressens mais c'est ce qui transpires de tes messages.

Fin c'est comme si il y avait un article sur les dérives de l'équitation, sur des dérives réelles, et que je disais "non c'est pas vrai, j'ai un cheval et je le traite bien, parfois rarement y a des cas mais en fait ça va !"
Bah désolée mais non. Il y a des dérives. Il y a des zones noires. Il faut en parler, et il faut faire mieux. C'est normal de se sentir attaqué quand on parle d'un sujet qui nous touche, mais faut savoir prendre du recul et reconnaître que parce que notre expérience est positive, ça ne nous permet d'invalider l'expérience des autres (ni de prendre tous ceux qui prennent la parole à ce sujet pour des détracteurs néophytes qui n'y connaissent rien).

Ici la question n'est pas de bannir le porno, ni de dire que le porno c'est le mal. Personne ne juge le porno en soi, ni ceux qui y participent. Si tu y trouves ton plaisir c'est très bien, tu disposes de ton corps comme tu l'entends.
Ici la question concerne ce qui ne va pas dans le porno, d'où la raison pour laquelle on parle des choses négatives qui y sont liées. Étant donné que cela parle quand même de choses qui peuvent détruire une vie, c'est tout de même important et judicieux d'en parler.
 
8 Juillet 2011
371
989
4 844
Paris
Merci à toutes pour vos commentaires et échanges sur ce sujet.

@Andrealphussette : ton expérience dans le porn est personnelle et n'invalide pas les enquêtes et les dérives pointées par des médias. Par ailleurs, je voulais aussi te rappeler que dans le cadre d'un rapport sexuel l’absence de non ne vaut pas consentement, et que c’est de la responsabilité de chaque partenaire de s’assurer du consentement de l’autre en le demandant explicitement.
 
20 Octobre 2017
2 140
38 031
2 064
@Octopuss Où ai-je donc dit que les victimes de viol étaient des menteuses ? Les journaux sont des sources indirectes sur le porno quand je suis une source directe, j'estime donc avoir une info plus fraîche et moins dramatique qu'une source dont l'objectif est de vendre son journal... Quand bien même je ne suis pas omnisciente sur le sujet. Je ne remets pas en question les vécus traumatisants, j'ai simplement essayé jusqu'ici d'expliquer que la violence n'est pas la norme dans le monde du x.

Je serais intéressée de savoir ce qui t'a fait penser que je minimisais le viol dans mon témoignage.
@Alzire je te réponds plus tard, j'ai un RV qui vient d'arriver.

Ah bin si ton expérience est positive, c’est forcément que celle des autres l’est aussi et que tout va bien dans le meilleur des mondes, OUF :lol: Puis c’est vrai que des journaux comme le NYTimes inventent des infos au pif, comme ça, juste pour vendre.

(et pardon mais lire « la violence n’est pas la norme dans le monde du X »... je m’étouffe)
(l’ensemble de tes propos me rappelle d’ailleurs ceux d’un membre récemment banni, hasard ou coïncidence ? :ninja:)
 

Mymy Haegel

Rédac chef de madmoiZelle
1 Février 2012
6 723
29 790
6 244
31
Paris
mymyhgl.wordpress.com
@Chat-au-Chocolat Merci de rester respectueuse, ça n'a vraiment aucun intérêt de venir répondre de façon aussi sarcastique à une personne disant avoir été travailleuse du sexe qui vient parler de son expérience — pas forcément de la façon la plus adroite, mais tout de même. La modération a déjà réagi, ça ne sert strictement à rien de remettre de l'huile sur le feu.

Si tu soupçonnes qu'une Mad est un ou une membre banni, tu peux le signaler à la modération via le bouton « Signaler ». Pas la peine de le faire en public.
 
Dernière édition :
14 Mars 2016
143
1 020
2 304
26
@Chat-au-Chocolat Merci de rester respectueuse, ça n'a vraiment aucun intérêt de venir répondre de façon aussi sarcastique à une personne disant avoir été travailleuse du sexe qui vient parler de son expérience — pas forcément de la façon la plus adroite, mais tout de même. La modération a déjà réagi, ça ne sert strictement à rien de remettre de l'eau sur le feu.
Je pense que tu veux dire de l’huile sur le feu parce que l’eau, ben ça éteint le feu :rire:
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes