hecate-hedog;4019652 a dit :
moi aussi, je me demande comment ça se vit au quotidien, j'aimeras bien en savoir plus sur le sujet concrétement.

en fait j'ai trouvé un article sur le web avec la vie quotidienne c'est intéressant à lire!
Concrètement ça se manifeste par la récupération de tout et pour tout. En se basant sur l'idée que ce que certains jettent peut souvent être réutilisé ou détourné.
Quand on m'a parlé du concept pour la première fois il y a quelques années j'ai reconnu pas mal de gens de mon entourage, et mes parents, qui récupèrent des objets et qui en font d'autres choses. L'exemple le plus étonnant c'est quand on mangeait une salade en camping et que le plat provenait d'une machine à laver, une gros hublot en verre qui faisait saladier.
Ca passe aussi par la récup' de planche pour faire des étagère, de fin d'usine ou autre pour les pot de peinture, papier paint ... Presque tout ce qu'il est facile d'aller acheter à Mr Brico ou Casto peut se trouver ailleurs.
C'est aussi un mode de vie à moindre coup, mais bon du coup être bricoleur/euse facilite les choses, sinon la récup' et l'occasion. Dans le sens où en faisant plus d'efforts pour réutiliser les choses et jeter moins ça fait forcément dépenser moins ou plus utilement. Toutes les astuces de fauchés sont dans le sens de la décroissance.

Je pense que ça passe aussi par la nourriture. Ne pas jeter un fruit ou légume parce qu'il est un peu trop mure, ne pas acheter en sur-quantité et jeter la moitié, faire attention aux saisons... 'fin ce qui découle du bon sens quoi, mais qui n'est pas tant que ça le quotidien de tout le monde. Quand on voit la quantité de bouffe encore mangeable qui est jetée sur les marchés et par les magasins c'est un peu hallucinant.
J'irais pas jusqu'à dire qu'aller piocher dans les invendus des commerces est toujours un choix (c'est souvent plus pour des raisons économiques) mais quand on voit ce qui est censé être jeté c'est fou. J'ai vu des barquettes de tomates jetées pour une seule abîmée parce qu'en magasin ça ne se vend plus.
Je m'écarte un peut-être un peu du sujet mais à mon sens ça doit être étendue à ce qu'on mange.

En fait, si tu prends une communauté hippie t'as un peu le truc je pense (en grosse caricature mais l'essentiel est là)

J'ai jeté un coup d'oeil à l'article que tu cites et je trouve ça bien d'adapter ça à la ville, je connais plus d'exemple à la campagne. Mais je trouve par exemple que ce passer de portable n'est pas nécessaire, surtout qu'on bouge souvent et être joignable c'est quand même pas du luxe.

Bref, au quotidiens ça peut être juste arrêter de consommer du neuf à tout vas, de changer son éléctro ménager tous les 2 ans et de privilégier la réutilisation et la récup'

(désolée du roman :S )
 
delit-de-facies;4023170 a dit :
Ça me fait penser: est-ce que ça vous dit qu'on fasse un topic pour se donner nos astuces à ce sujet, comment on y a pensé, de quelle manière on agit, etc?

Je dis oui oui oui ! J'y pensais justement hier, et je trouvais qu'il manquait un espace où aborder de manière plus..."décontractée" (je trouve toujours ça très "formel" quand on réagit dans "réaction aux articles" :shifty: ) les thématiques de la décroissance :d !! Enfin, j'arrive pas trop à explique mais, tout comme il existe des topics sur le féminisme, le végétarisme, l'homophobie, etc, je pense qu'un topic sur ça serait vraiment une bonne idée :happy:. Et, please, pas perdu dans la catégorie "Nature" :pray:. (là je pense au topic qui parle écologie qui me semble complètement mis à l'écart par rapport aux autres thématiques dont j'ai parlé précédemment)
 
Waou, un grand merci à @laystary, c'est vraiment passionnant, bien rédigé, clair.
Moi qui lorgne depuis quelques années sur les petits livres de Serge Latouche sans avoir pris le temps de les lire ; je vais me lancer !

En théorie, l'idée me plait et m'interpelle.
Cela me semble logique, qu'une croissance finie soit impossible dans un monde fini.
Toutefois, j'ai du mal à voir comment on passe au concret. Qu'individuellement, certaines personnes décident de changer leur mode de vie pour consommer moins, mieux etc ; cela me semble sain et pertinent. En revanche, comment transforme-t-on cela en système ? On décide qu'à partir de maintenant, il sera impossible/interdit de voyager loin, de se payer des articles de luxe si l'on en ressent l'envie ? Cela s'apparente à une forme de dictature dont je doute qu'elle soit compatible avec la philosophie des décroissants.
Il faut que je creuse un peu cette idée ; mais je suis convaincue que la nature humaine est diverse : si certains voudront simplifier leur existence et vivre avec peu, d'autres se plaisent dans la consommation, les nombreuses heures de travail et c'est d'ailleurs de là que découle notre système actuel.
Autre point sur lequel je bloque : "si les autres pays veulent vivre comme nous, nous courrons à notre perte". Ben désolée mais non, c'est (en partie) cette croissance qui a fait que nous ne mourrons plus en couches (Merci la recherche, la médecine!), que nous ne nous faisons plus détrousser/violer/tuer quand nous nous déplaçons (Merci la police, la justice!), que nous sommes suffisamment éduqués pour lire, comprendre et commenter cet article sur Madmoizelle (Merci l'éducation!)... Vouloir refuser cela aux autres au prétexte que les réserves de pétrole s'amenuisent, tout en étant pas prêt à y renoncer soi-même c'est contraire à toutes mes valeurs. Car j'ai bien l'impression dans ce débat qu'on jette le bébé avec l'eau du bain : la surconsommation existe et c'est mal, mais on est également en mesure de financer une solidarité qui n'existe pas ailleurs. Veut-on vraiment arrêter tout cela ?
En bref, je suis pour une modification individuelle du mode de vie ; mais j'ai peine à imaginer un changement radical de modèle tant que ces deux/trois points auront été éclairci ;)

Je vais me cultiver un peu avec les liens que vous avez posté histoire d'en savoir plus !
 
@delit-de-facies : bien sûr, je me doute bien que le point de vue des décroissants est de critiquer la surconsommation et non interdire à tous l'accès à la sécurité, la santé etc ! :fleur:
C'est juste que j'ai tendance à croire que le revers de la médaille de la décroissance, pour les pays pauvres, c'est aussi de leur empêcher l'accès à tout ce qui fait la qualité de vie des pays riches...
Une (grande) partie de la planète vit dans le dénuement et si la croissance peut aider d'une certaine façon à améliorer leur quotidien (via le financement d'un système de santé, d'éducation...), je ne vois pas comment on peut éthiquement le refuser. Du coup, je suis bien plus sensible à toutes les théories qui expliquent comment produire mieux avec moins car je n'ai pas ce sentiment que l'on spolie la qualité des vies des uns sans s'en priver soi-même. (Je ne sais pas si je suis bien claire...?)
 
delit-de-facies;4027068 a dit :
feeling-good;4025981 a dit :
Une (grande) partie de la planète vit dans le dénuement et si la croissance peut aider d'une certaine façon à améliorer leur quotidien (via le financement d'un système de santé, d'éducation...), je ne vois pas comment on peut éthiquement le refuser. Du coup, je suis bien plus sensible à toutes les théories qui expliquent comment produire mieux avec moins car je n'ai pas ce sentiment que l'on spolie la qualité des vies des uns sans s'en priver soi-même. (Je ne sais pas si je suis bien claire...?)

Je comprend ce que tu veux dire mais en même temps, ce dont tu parles, ce ne serait pas déjà, tout simplement, mieux répartir ce que nous produisons, plutôt que de gaspiller à cette échelle? :)
Exact, c'est précisément ce que je prône. Et du coup, la décroissance me semble une idée doublement difficile à mettre en place car il faudrait :
- que les "riches" acceptent de vivre avec moins en général
- et qu'en plus, ils acceptent qu'une partie de leur argent, qui sert aujourd'hui à financer tout ce bien-être de base, parte là où l'on en a le plus besoin...
Tout ceci me semble bien aléatoire !

Mais sur le concept de simplicité volontaire, tu prêches une convertie, j'en suis aussi :)
 
G

gommette

Guest
c'est cool de voir un article sur la décroissance sur madmoizelle !

En revanche l'article est très basé sur l'idée de l'écologie, lien avec la terre, etc ... je connais pas mal de décroissants pour qui ce n'est pas l'objectif numéro un de la décroissance . Ils mettent surtout en avant le fait que la croissance profite à quelques uns en privant les autres, notamment dans le monde du travail.

Par exmple avec les nouvelles technologies dont on dispose, il faut moitié moins de travailleurs pour réaliser le même travail qu'avant ces technologies . La force de travail humaine est remplacée par des machines . Cela coute moins cher à l'entreprise et du coup les produits finis sont moins chers pour nous, mais cela supprime un grand nombre d'emplois , et crée du coup le merveilleux chômage que nous connaissons ! Petit exemple : les caissières qui sont remplacées par des caisses automatiques (boycottez-les !! )

Quand on m'a expliqué ça ( beaucoup plus en détails et preuves à l'appui, moi je dis ça grossièrement hein ...) ça m'a paru d'une logique évidente .

Et ça me tue quand les politiques parlent de chômage sans même mentionner cela, alors que c'est tellement évident . Quad j'ai l'occasion d'en parler avec des gens, parfois ça leur ouvre les yeux comme ça été le cas pour moi.

Il y avait une ou deux madz qui parlaient du progrès scientifique par exemple dans un but de soins, pour moi c'est à part car il sert l'humain sans avoir de but lucratif en soi .

Par rapport au problème de chômage un ami décroissant m'a parlé notamment d'un "mouvement" qui prône le mi-temps : mettre deux ou trois personnes sur un poste , à mi temps, afin que chacun puisse avoir un salaire .

C'est une solution à court terme bien sûr, mais un mi-temps c'est toujours mieux en termes de salaire et d'expérience pro que l'inactivité et le rsa !!
 
feeling-good;4025981 a dit :
@delit-de-facies : bien sûr, je me doute bien que le point de vue des décroissants est de critiquer la surconsommation et non interdire à tous l'accès à la sécurité, la santé etc ! :fleur:
C'est juste que j'ai tendance à croire que le revers de la médaille de la décroissance, pour les pays pauvres, c'est aussi de leur empêcher l'accès à tout ce qui fait la qualité de vie des pays riches...
Une (grande) partie de la planète vit dans le dénuement et si la croissance peut aider d'une certaine façon à améliorer leur quotidien (via le financement d'un système de santé, d'éducation...), je ne vois pas comment on peut éthiquement le refuser. Du coup, je suis bien plus sensible à toutes les théories qui expliquent comment produire mieux avec moins car je n'ai pas ce sentiment que l'on spolie la qualité des vies des uns sans s'en priver soi-même. (Je ne sais pas si je suis bien claire...?)

Ce que je me demande, c'est : est-ce que notre qualité de vie est bien la bonne ? Est-ce que notre façon d'évoluer est bien la bonne pour le bien de tous ? Est-ce qu'avoir 2 voitures dans un foyer (mes parent ont depuis aussi longtemps que je me souvienne, deux voitures, mes grands parents idem), c'est une qualité de vie "enviable" (dans le sens, pour la planète, pour le bien commun) ? est-ce que disposer d'un choix indécent pour TOUT est-ce une qualité de vie dont il faut être fière ?

Question subsidiaire : est-ce que les "pauvres" actuels (c'est horrible cette tournure pardon!) ont vraiment besoin de tout ça ? est-ce que nous-même en avons véritablement besoin ?

J'habite dans un pays pauvre. Quand je vais faire mes courses, j'ai le choix (par exemple) entre 4 plaquettes de beurre : 2 importées, 2 locales. Quand je vais au Petit casino de chez mes parents à Paris, le rayon beurre fait presque deux mètres de long, sur 4 étages, y'en a pour tous les goûts, toutes les bourses, c'est incroyable (au petit casino hein, je parle pas du Carrouf!).

C'est un exemple un peu naze (j'avoue! :cretin:) mais c'est pour dire que notre société française/occidentale pourvoie TROP à nos besoins, juste trop, pendant que la majorité de l'humanité n'a RIEN.

Et que si aujourd'hui, chaque Chinois, chaque Indien, accède à ce même niveau de vie largement relié à une société d'ultra consommation, on pourra encore moins pourvoir à leurs besoins (besoins créés par la société de consommation).

En fait pour moi il faut travailler sur ces habitudes de consommation, et ne pas forcément les intégrer au développement des pays pauvres : parce qu'au final, si on habitue un petit malien (pour changer!) à avoir un iphone à changer tous les ans (si ce n'est tous les 6 mois), va-t-il vraiment être plus heureux ? je n'en suis pas sure. Ceux qui seront ravis seront sans aucun doute les multinationales qui n'y voient pas des gens, mais seulement des marchés.

L'accès aux soins et à l'éducation est pour moi totalement différent, ça ne crée pas un nouveau besoin, ça répond à un besoin de base...

Bref j'arrête mon roman !
 
  • Big up !
Reactions : Jean-Patate

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes