Rapport sexuel sans consentement

Bonjour les mademoiselles,

Je viens vous parler d'un sujet grave, et qui m'a touchée hier. Je crois que j'aimerai des avis sur la situation, et peut etre du soutiens. Enfaite, je ne sais pas vraiment, mais je sais que je dois en parler, et je ne le ferai pas a une personne que je connais vraiment dans la vie. J'ai trop honte.

J'ai édité le passage ou je racontais ce qu'il c'était passé, afin que mon histoire ne puisse pas être reconnue, désolée.

Je me sens très mal, et très coupable. Je n'avais pas envie de se rapport, je l'ai dit plusieurs fois, je trouve que ce n'était pas correct d'insister encore et encore, mais j'aurai pu le repousser physiquement, il ne m'avait pas mis le couteau sous la gorge. Je me dit que je ne peux m'en prendre qu'a moi-même. Je n'ai fait que pleurer aujourd'hui.

J'ai fini par le dire à ma meilleure amie, on est toutes les deux étudiantes en droit. Elle m'a dit que c'était grave. Je suis encore plus perdue, je suis persuadée que c'est de ma faute. Elle m'a dit que je devais en parler, que c'était très grave, mais je ne peux pas. Je ne veux pas affronter ça, et je me sens tellement coupable. Elle est loin actuellement, en vacances, je me sens seule et abandonnée. Je ne sais pas quoi faire.
 
Dernière édition :
En premier lieu, tu n'as pas à avoir honte. Tu as dis non, plusieurs fois, tu lui as dis que tu ne voulais pas et il ne t'a pas écouter.
Ce n'est clairement pas toi qui a mal fait, c'est lui. Il n'avait pas à te forcer, il n'avait pas à continuer et à ne pas t'écouter.
C'est effectivement grave, juridiquement, cela peut s’appeler un viol car tu n'as pas consentis à la relation et tu lui as fait savoir. (je suis désolée, je suis peut être un peu trop franche).
Ton ressenti, celui de te sentir coupable, il est visible chez une grande partie des victimes de violences sexuelles. Pour plusieurs raisons et notamment parce que nous n'avons pas l'impression de nous être assez opposé. IL ne faut surtout pas que tu penses ça. La démarche sera longue et la reconstruction difficile mais je le redis encore une fois : Ce n'est pas de ta faute. Et je suis vraiment vraiment désolée pour toi que tu ais vécu ça.
Dans tout ton texte, tu n'arrêtes pas de lui dire non et ce que je vois c'est qu'il ne te réponds pas, évite de te répondre et continue d'agir comme lui l'entends. Tu parlais à un mur qui ne voulait qu'une chose et qui était près à tout pour que cela arrive.

Tu es tout à fait dans ton droit d'accepter de te faire embrasser mais pas de coucher. Tu n'es en rien une allumeuse si tu vas chez lui et que tu ne couches pas avec lui. Tu as le droit et surtout il faut penser à toi et à ce dont tu as vraiment envie.

Si tu veux discuter de tout ça, tu peux me contacter par messages privées, je t'aiderais autant que je le peux.
Courage à toi, vraiment. Je t'envoie plein d'amour et de soutien
 
Merci à tous de vos réponses !

Pour la plainte, pour l'instant ce n'est pas quelque chose que je veux faire, mais dans le cas ou je changerai d'avis plus tard, j'aimerai savoir comment on peut le prouver ? En droit on nous apprend pas mal que c'est très compliqué, sauf si on a des traces qui relient a l'ADN. Mais si le garçon à mis une capote, il n'y a pas de traces ADN dans ce cas non ?

En tout cas, je connaissais la définition juridique d'un viol, mais c'est compliqué de s'imaginer dans cette situation et de se dire que ça n'arrive pas qu'aux autres.

Ma mère n'arrête pas de me demander ce qui ne va pas, mais je ne veux pas lui dire...

Merci encore de vos messages encourageants, j'avais peur d'être jugée, je ne cesse de me dire que j'aurai du me défendre plus fort.
 
@Grim
Après tu peux faire les examens sans porter plainte directement. Des médecins peuvent faire des attestations de liaisons and co. et ça te permet de t'en remettre avant de porter plainte.
Porter plainte reste difficile et ça peut être très destructeur (je cherche pas à dissuader) mais je veux pas non plus que des personnes se disent "il faut que je le fasse sinon c'est foutu". Ce qu'il faut dire pour le temps d'attente (ce que j'avais fait perso) c'est que tu étais en phase de reconstruction ou que tu avais besoin de temps pour prendre du recul.
Après faut peut être se renseigner sur le poste de police où tu peux porter plainte et voir ceux qui n'ont pas une réputation de merde.
Pour ça tu peux regarder sur ce site : https://www.google.com/maps/d/viewer?mid=1SniqIIcpnC0Q5K9QHOJc4wTRWYZPTvdY&ll=46.81525245092204,0.08059206250004536&z=5
(C'est le résultat d'une enquête du groupe F.)
 
Bonjour à toutes,

J'ai parlé avec lui. Il avait l'air effondré, cent excuse plusieurs fois, a dit qu'il ne c'était pas du tout rendu compte que je ne voulais pas, c'est de nouveau excuse et a dit qu'il ferait plus attention à l'avenir.

Je oense que c'est ce que j'obtiendrai de mieux. Des excuses et une promesse de faire attention. S'il a pris conscience de son erreur alors c'ets deja une grande victoire pour moi. Maintenant je veux juste oublier, je ne sais pas trop comment faire mais je vais trouver !
 
@ArlineSL c'est normal que tu veuilles oublier. C'est un mécanisme de défense pour gérer ce qu'il t'est arrivé. Tu vas passer par plusieurs étapes, plusieurs émotions quant à ce viol. Les gens à qui tu en parleras auront plein de conseils à te donner pour gérer ces émotions. Certains conseils ( la plupart j'espère ) seront donnés avec les meilleures intentions du monde. Quoi qu'il en soit, PERSONNE ne sait mieux que toi ce que tu as à faire. Personne n'a à gérer ta situation actuelle. Les gens peuvent te donner tous les conseils du monde, ce ne sont pas eux qui ont ce poids dans l'âme.

Quoi que tu fasses, porter plainte ou pas, oublier ou pas, pardonner ou pas, pleurer, crier sur tes proches, etc etc ... Ce qui est sur c'est que tu fais ce que tu peux à l'heure actuelle pour t'en remettre, pour survivre à ça. Et c'est deja vraiment beaucoup. Tu fais deja ce qu'il faut.

Je te souhaite de trouver encore des personnes de confiance à qui te confier. Peut-être un jour, feras-tu la démarche d'entamer une thérapie. Peut-être pas la, maintenant. Quand ce sera le bon moment.

Oh, et tu ne dois rien à personne. Si tu ne te sens pas d'en parler à ta mère pour le moment, c'est que ce n'est pas le moment.

Prends soi de toi, aime-toi aussi fort que possible. Tu as tout mon soutien, je compatis très fort avec toi. Je sais que cela peut paraître impossible à concevoir, pour le moment, mais ... Un jour tu te relèveras. Un jour, tu réaliseras combien tu es forte.
 
Quoi qu'il en soit, PERSONNE ne sait mieux que toi ce que tu as à faire. Personne n'a à gérer ta situation actuelle. Les gens peuvent te donner tous les conseils du monde, ce ne sont pas eux qui ont ce poids dans l'âme.
Cette volonté d'unicité de la douleur me parait incongrue. En disant que personne ne sait mieux qu'elle ce qu'elle a a faire, tu fermes les portes à toute aide et tu approuves toutes ces décisions alors que sous l'affect et sans être renseigné, on ne prends pas forcément les bonnes. Il y a des choses de similaire chez beaucoup de victimes de viol : la sidération, la dissociation et surtout, surtout, la mémoire traumatique. Cette mémoire traumatique qui pollue le quotidien et qui est assez incompréhensible tant qu'on a pas les clés pour le comprendre. (Sachant qu'un trauma survient sur 80% des victimes de viol)

Ok chaque expérience a ses particularités mais zut quoi, des victimes de viol il y en a partout et elle se retrouve à vivre des moments similaires. Aller dans un groupe de parole quand on a été victime de violence, c'est le seul endroit où on se sent compris et où on se retrouve en phase avec les autres (oui malheureusement).

Alors oui ce genre de chose conduit a des réactions diverses de la part de plein de gens qui ne savent pas ce que c'est : "passe à autre chose", "faut peut être que tu arrêtes d'en parler pour aller mieux" ou je ne sais encore. Mais il y a des lieux qui permettent d'aider à gérer ces violences, des associations, des psy spécialisées sur le trauma (faut faire attention, beaucoup de psy ne le sont pas et peuvent vous dire de passer à autre chose).

Il est évident qu'il ne faut pas forcer la personne a prendre une décision mais réfléchir sur sa décision peut également l'aider.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes