Se raser le visage et tout le corps

26 Juin 2022
17
51
64
Bonjour, je me sens très mal dans ma peau et je pense qu'écrire, le confier anonymement me fera du bien. Je m'attends à ne peut être pas avoir de réponses, mais je pense être lue, peut être même faire penser à d'autres qu'elles ne sont pas les seules.

Comme tout le monde j'ai un duvet présent sur tout le corps, le problème c'est que le mien est foncé, et assez long. C'est très voyant, au point que pour me soulager psychologiquement, je me rase le visage.
Sur cette zone j'ai des poils au dessus de la lèvre supérieure, aussi quelques uns qui ont commencé à apparaitre sur le menton, quelques uns entre les sourcils.
Le reste de mon visage est couvert d'une duvet foncé, j'ai tenté de décolorer mais au soleil ça se voyait trop.
J'en ai aussi dans le cou (duvet et poils). Alors pareil, je rase tout ça, j'ai honte, mais je pense revenir sur cette honte ressentie en fin de mon post.

Pour les zones du corps où j'ai des poils, j'essaie de traiter ça avec un appareil d'épilation à la lumière pulsée, j'ai fait 4 séances, ça repousse quand même, mais lentement, c'est déjà ça... Je le fais aussi sur le visage tout autour de la bouche et sur le menton.
J'ai aussi fait de l'électrolyse chez moi avec un appareil, dans un moment de désespoir après m'être rendue compte que j'avais de plus en plus de poils au menton, maintenant j'ai des cicatrices. Je ne sais même pas si les poils sont partis ou non, c'est encore trop tôt pour le dire (mais je ne pense pas).

Pour les zones du corps où j'ai ce duvet foncé, c'est vraiment pour ça que je me sens mal. Je l'ai décoloré (avec des produits pour les cheveux histoire que ça fonctionne bien mais je déconseille évidemment...) en pensant avoir trouvé la solution miracle !

J'ai déjà fait 3 décolorations pour éclaircir ce qui commençait à repousser foncé, en pensant être soulagée psychologiquement, mais d'une, je crois que ça stimule carrément la repousse et durcit les poils (ça je n'en suis pas certaine) et de deux ce n'est en fait pas du tout une bonne solution de toute manière car à la lumière c'est très très voyant ! Moi qui recherchait la discrétion avec cette méthode, là on ne voit que ça.
Des longs poils fins blonds, biens brillants, sur les fesses, dans le dos, le ventre, les seins.

J'ai fait un bilan hormonal et tout va bien de ce côté là.

Pourtant je ne pense pas que ma pilosité soit "normale", je ne vois pas ça chez la plupart des filles.

J'ai rencontré un homme sur internet, il veut me voir irl, moi aussi, j'en meurs d'envie, mais maintenant je pleure en l'écrivant. Parce qu'il ne sait pas à quel point je suis poilue et je sais qu'il n'aime pas les poils.

Il ne comprend pas pourquoi je repousse la date de notre rencontre à dans quelques mois encore. Il est patient, moi je veux le rencontrer ne serait-ce que pour qu'il n'ait pas de regrets.
J'imagine tellement que lorsqu'il me verra dans l'intimité, il me trouvera dégoûtante, je me sentirai humiliée, même si il ne fait aucune remarque sur mon corps. Mon duvet foncé, ou comme actuellement j'ai, mon duvet blond brillant à la lumière, bien long.

Je pense sérieusement à me raser tout le corps, voilà pourquoi c'était dans le titre. Est-ce qu'il y a des filles ici qui font ça ? Ou une épilation ?
Ce serait beaucoup d'entretien, j'aurais peur d'avoir des boutons, alors je pense faire des gommages réguliers, raser à la moindre repousse, bien hydrater, voilà.

Voilà donc où je vais en arriver ? J'ai déjà honte de moi pour le fait de me raser le visage entier, mais alors là... Et le pire c'est que ce ne sera jamais parfait, surtout au niveau de mes seins, ce duvet assez important a fait que les pores de ma peau se sont dilatés (je pense que c'est à cause de ça en tout cas), ça me fait comme des petits points sur la peau de cette zone.
Donc même si je rase, on peut se douter qu'il y a quelque chose d'anormal à ce niveau.

Comment je pourrais me mettre en couple ? Cet homme a l'air d'envisager du sérieux avec moi, en tout cas il m'a dit être dans une démarche sérieuse, il a l'air d'avoir des sentiments amoureux pour moi.
Je pleure encore car je me dis que pour le moment, à distance, je vis ce que les jolies filles ont la chance de vivre, mais tout ça est faux. Je suis fausse. Une menteuse qui ment à quelqu'un de bien pour avoir un peu d'attention.

Et je me vois mal le rencontrer irl avec tous ces poils alors je continuerai de mentir en rasant tout.
Je ne me verrais pas tenir comme ça sur la longue, alors si jamais il veut être en couple avec moi, je refuserai, surement sans lui donner la raison, alors qu'intérieurement, je voudrai dire que oui, bien sûr que je veux être à ses côtés.

Ca me donne envie de mourir, je me sens condamnée à ne pas recevoir d'amour, comment on pourrait aimer mon corps je le déteste tellement pour ces poils.

J'ai dit que je reviendrai sur la honte que je ressens. Déjà la honte d'avoir ces poils et ce duvet.

Au fond je peux me dire que c'est naturel, j'ai une pilosité développée et c'est la vie, si personne ne me voyait je vivrais avec, c'est l'opinion des autres me fait sentir honteuse pour un truc naturel, c'est pas juste.
C'est pas juste que les femmes aient à supporter cette pression ou s'y plier, subir le rejet de beaucoup ou bien "mentir" en modifiant leur apparence pour plaire. Pourquoi on ne peut pas nous aimer naturelles.
Je passe tellement de temps chaque jour à penser à ça et j'en souffre au point de vouloir mourir alors que c'est quelque chose de naturel et qu'on devrait nous laisser tranquille avec ça.

J'ai aussi la honte de devoir me raser le visage et bientôt le corps entier je pense, et de le garder pour moi, alors que franchement, si je lisais ce post d'une autre jeune fille, pour ça, ma réponse serait que je la comprends de ne pas supporter la pression, de vouloir se soulager psychologiquement comme elle le peut, que c'est pas juste, qu'elle n'est coupable de rien à part d'être humaine.

Au fait je l'avais déjà fait un été, me raser le corps entier (sauf les seins je n'avais rien à ce moment-là sur cette zone). C'était très satisfaisant, et j'ai retiré une quantité qui m'a impressionnée, après ça je me suis sentie mieux dans ma peau pour un court moment, mais je ne l'ai plus refait ensuite.
 
6 Avril 2020
270
1 390
804
Hello,
On sent bien la détresse et la souffrance dans ton message.
Déjà, je sais que c'est facile à dire, mais relaxe : ce ne sont que des poils, et c'est une "chance" pour toi : ta pilosité part en quelques coups de rasoirs.

Je pense qu'il y a très peu de chances que tu sois rejetée pour ta pilosité, ça ne va pas faire fuir ton potentiel amoureux, d'autant que ça peut s'épiler. Tu peux en parler en amont. Après, certains mecs sont relous avec les poils, mais la majorité ne sont pas dérangés par ça. Si tu ne vois pas beaucoup de filles avec ta pilosité, c'est en partie car c'est mal vu de montrer ses jambes non épilées.

Si vraiment ça te gène, tu peux aller voir une dermatologue spécialisée dans l'épilation électrique (il me semble que le laser et la lumière pulsée ne doivent pas être utilisés sur els duvets). Tu peux aussi continuer à raser si tu n'as pas folliculite ou d'autres problèmes. Tu peux aussi ne toucher à rien.

Personnellement, je m'épile uniquement en été, donc mon compagnon me voit avec de longs poils au pattes, et ça ne le dérange absolument pas ^^. Tu peux en parler sans honte avec ton ami (c'est plus difficile au début peut-être). Au pire, épile toi au début, puis parle lui en ensuite quand vous serez plus intime, mais l'épilation c'est comme du maquillage : il sait bien qu'une fille a des poils -dans des proportions variables- et à part en cas de gros macho relou (donc ciao, rien à perdre), il ne t'interdira pas de venir le voir et le caliner si tu n'es pas épilée !

Tu as quel âge si ce n'est pas indiscret ? Je pose la question car en général on complexe sur la pilosité quand on est assez jeunes, puis ensuite on s'en fiche (ce n'est pas une généralité).
 
26 Juin 2022
17
51
64
J'aimerais qu'il puisse être aussi cool que toi sur les poils, même si je pense qu'il n'aime pas ça. Peut être que je me trompe, on ne sait jamais.

Je me dis que je dois compenser ça à tout prix en étant par exemple bien musclée, avoir une peau douce, une bonne alimentation, je passe du temps chaque jour à essayer de prendre soin de moi.
Et à côté de ça j'essaie d'être une personne intéressante, sans me forcer, juste à faire ce qui me plait, quand ce complexe ne prend pas toute la place dans ma tête. C'est difficile de faire avec mais j'essaie.

J'ai 24 ans et je peux accepter mes poils sur certaines zones, ça ne me dérangerait pas qu'il me voit avec une repousse aux jambes, aux aisselles, par exemple, mais qu'il puisse voir les racines foncées du duvet sur mon ventre ou mes seins par exemple ça s'est impossible de l'envisager.

J'ai pris rdv avec deux dermatologues pour avoir deux avis différents, d'ici quelques mois je l'espère, j'aurai pas mal d'argent qui va arriver, alors si il est possible d'éradiquer ce duvet je vais le faire.

Je n'ai pu parler qu'aux secrétaires en leur demandant si il est possible de supprimer les duvets foncés et non pas les poils, sur les zones comme le ventre, les seins, les fesses, elles m'ont dit que oui, dans certains cas c'est possible mais qu'il faut que je sois vue évidemment ^^
Donc je ne décolore plus, j'ai rdv très bientôt, là je n'ai pas l'argent tout de suite mais au moins j'aurai la réponse et un devis.

J'avais pris deux autres rdv avec des centres d'épilations où se sont des personnes formées à cette pratique qui nous font les séances, mais j'ai finalement annulé parce que je ne peux juste pas faire confiance à une personne qui n'est pas dermatologue.
Chaque personne est différente, je ne confierai pas ma peau à n'importe qui, trop peur des brûlures, de donner mon argent pour rien ou pour un résultat qui arrivera dans bien plus longtemps qu'avec un dermato, et de la repousse paradoxale.

Je n'arrivais pas à trouver quelqu'un pour l'épilation électrique, j'ai essayé encore il n'y a pas longtemps mais le médecin me l'a refusé car il en a marre de faire ça, c'est trop long.

Moi qui était contre le laser, bon.. finalement je vais tester, peut être perdre beaucoup d'argent, mais je n'arrive pas à dépasser ça, ça fait des années maintenant et j'en ai marre. Pourvu qu'il y ait une solution.

Si certaines sont intéressées de connaitre la suite de mes rendez-vous, manifestez vous ^^ ou peut être que je viendrai de moi-même vous raconter ça en espérant pouvoir vous donner de bonnes nouvelles.

Je me sens un peu plus positive ce soir :)
 
11 Février 2022
278
1 339
304
Lille
@Inezia
Je suis intéressée pour connaître la suite de tes aventures !

Je ne te cache pas que la ''bonne nouvelle'' que j'aimerais lire serait que tu t'acceptes ! <3
Mais, comme l'a bien dit @DianeSeleneHecate , tu es jeune et c'est plus dur à assumer, tu verras qu'en prenant un peu d'âge, on s'en fiche de plus en plus.
Perso, j'ai toujours détesté m'épiler, donc pas mal de garçons m'ont connue avec des poils. Plusieurs n'aimaient pas cela, et bien... Comme ils n'avaient pas le choix ils faisaient avec !
Scoop : la grande majorité des garçons préfèrent se taper une fille poilue que pas de fille du tout XD

Par contre, c'est vrai que sur le visage, je n'arrive malheureusement pas encore à assumer. Quand j'étais ado, je croyais être la seule fille poilue, alors que c'est le cas beaucoup brunes (et même de certaines blondes et rousses).

Par contre, pour ton visage, pourquoi tu ne le fais pas à la cire ? Ça repousse moins vite et surtout, ca ne ''pique'' pas à la repousse. Parce du coup au rasoir, tu le fais tous les jours ?

Concernant ton date, tu l'as vu finalement ?
Si ce n'est pas le cas, tu devrais lui dire ta crainte avant par message. C'est peut être gênant, mais si tu refuses de le voir pour cette raison, tu n'as rien à perdre, non ?
 

Esmé.

Old buccaneer of masala chai
24 Septembre 2014
22 709
270 391
6 154
Je pop par ici un peu par hasard, mais @Inezia, est-ce que tu connais le compte de Queen_esie, sur insta, par exemple ?
C'est une femme très belle, très féminine (elle aime les robe et se maquiller), et elle porte sa pilosité, y compris sur le torse, avec une assurance et une fierté qui sont très inspirante.
J'ai bien conscience que dans notre société présentée comme imberbe, le poil est une source de malêtre profond, mais peut être que t'entourer de modèles plus positifs pourra t'aider ! :jv:
 
26 Juin 2022
17
51
64
Hello tout le monde, je reviens de mon rendez-vous chez le dermatologue et comme promis, je vous donne des nouvelles, si cela pourrait aider certaines !
Ensuite je prendrai le temps de répondre aux deux personnes qui m'ont écrit je vois ^^

Alors bon comment dire... je peux annuler mon deuxième rendez-vous qui était prévu et ma conclusion du rendez-vous serait que c'était "un mal pour un bien".
Je m'explique... ^^

Ayant laissé pousser mon duvet sur le visage et cessé de décolorer celui du corps depuis un petit moment, je voyais à quel point ce dernier était foncé sur ma peau si blanche, alors j'étais optimiste pour le rendez-vous !
Surtout que lorsque j'ai parlé de ce cabinet à une pharmacienne elle m'a dit qu'ils étaient vraiment top là-bas et au téléphone j'avais eu une très bonne impression moi aussi.

La première consultation était gratuite, (d'ailleurs c'était comme ça dans tous les quelques centres ou cabinet où j'avais pu appeler), mais ce n'était pas le dermatologue qui m'a reçue.
C'était sa femme, qui est son assistante, une dame très gentille, pleine d'empathie, honnête, et c'était important pour moi que la personne ait ces qualités.

Je lui montrais donc ce duvet en pensant que ça y est, j'entame la résolution de mon problème. J'étais prête à dépenser beaucoup d'argent pour venir à bout de ce problème.
Je lui ai confié y penser tous les jours, plusieurs fois par jour, avoir parfois l'envie de mourir.
Je lui ai dit avoir eu peur d'être atteinte d'hirsutisme mais que les analyses ne montraient rien, rien à l'échographie non plus (je ne sais plus si j'avais parlé de tout ça dans mon premier message).

La réponse a été claire, elle n'est, je cite : "qu'une solution d'épilation", mais dans mon cas, j'ai des récepteurs trop sensibles aux androgènes, oui elle peut m'épiler, je serai tranquille quelques semaines, mais on ira bien plus loin que 10 séances, et dans 2 ans même, il ne faudra pas que je m'attende à ne plus avoir de duvet. En fait ce ne sera jamais définitif.
Le duvet va toujours revenir.

Il fallait que je sois bien consciente de cela, oui elle peut m'aider à épiler, mais non je n'en serai jamais débarrassée.
J'ai eu l'envie de pleurer, mais je la remerciais pour son honnêteté.

Débourser une grosse somme pour en venir à bout oui, pour être épilée quelques semaines ? non merci.

Elle m'a dit que ma solution à moi se trouve chez l'endocrinologue, qu'il me faut une pilule.
J'allais me faire poser un stérilet au cuivre là, je ne voulais pas d'hormones... et quand elle m'a dit ça j'ai pensé à la pilule diane avec le risque de tumeur au cerveau important.

Elle m'a dit que depuis il existe de nouvelles pilules, certaines sont un "engrais à poil", d'autres n'y font rien, d'autres peuvent aider.

Que la vie d'une femme est pleine de changements hormonaux, que si un jour j'ai un bébé, cela pourrait à nouveau basculer et faire disparaitre ce duvet, ou ne rien changer (ou l'aggraver ? elle ne l'a pas dit mais ça doit être une possibilité aussi! bon je ne veux pas d'enfant de toute façon...).

En m'examinant, elle m'a dit qu'elle voyait de vraies femmes à barbe tous les jours et qu'elles avaient des raisons d'être malheureuses, que moi j'étais normale même si c'est voyant. Elle me disait ne pas vouloir minimiser mon problème, mais dire quelque chose qui puisse m'aider.

Elle a bien pris en compte le fait que ce problème me détruisait psychologiquement et m'a dit de prendre le rendez-vous avec l'endocrinologue, qu'en fonction de la personne, j'allais peut être faire face à quelqu'un qui allait me dire que mon problème n'est pas grave (en comparaison aux femmes qui ont de vrais poils sur ces zones) et qu'il ne me donnera rien, mais qu'il fallait que j'insiste sur les dégâts psychologiques que ça me provoque pour me faire aider, si je suis reçue comme ça.
Et que je pose bien mes questions sur les effets secondaires possibles aussi.

Je lui ai remontré le duvet de mon visage, celui sur mon ventre, mes seins, et je lui ai demandé si elle était sûre qu'avec une pilule ça allait partir tout ça.
Elle m'a assuré que oui.

Je pensais à ce que j'avais déjà lu, sur celles qui prennent la pilule contre les poils, que ça mettait 6 mois avant d'avoir un effet. Pour être sûre je lui demande quand même, au bout de combien de temps je serai débarrassée de ce duvet alors ? Elle a dit 1 an.

1 an encore, et il faut que je réussisse à avoir le rendez-vous déjà. Ensuite malgré ce qu'elle en dit, moi je ne suis pas certaine qu'il puisse y avoir un effet sur le duvet.

J'avais parlé plus haut de ma pose prévue d'un stérilet au cuivre, pour faire ce choix j'ai parlé un moment de la pilule avec le médecin qui devait me le poser, avec elle j'avais déjà demandé si une pilule n'allait pas pouvoir m'aider à réduire la pilosité, elle en doutait fortement.

Donc voilà, je suis encore pleine de doutes, mais c'était un mal pour un bien que d'entendre que ma solution du laser n'est pas une solution et que je dois chercher ailleurs.

Dans un coin de ma tête je suis en colère pour les poils et le duvet des femmes qui sont mal jugés par beaucoup alors que c'est naturel, en colère de céder à tout ça et de partir sur une contraception qui ne me convient pas du tout, mais juste par espoir de voir tout ce duvet partir, je pars sur ça avec sûrement des effets secondaires, donc de nouveaux soucis à venir, potentiellement.
Tout ce temps passé à me pourrir l'esprit pour un truc naturel.

Mais je me pardonne d'y céder.
 
26 Juin 2022
17
51
64
@Inezia
Je suis intéressée pour connaître la suite de tes aventures !

Je ne te cache pas que la ''bonne nouvelle'' que j'aimerais lire serait que tu t'acceptes ! <3
Mais, comme l'a bien dit @DianeSeleneHecate , tu es jeune et c'est plus dur à assumer, tu verras qu'en prenant un peu d'âge, on s'en fiche de plus en plus.
Perso, j'ai toujours détesté m'épiler, donc pas mal de garçons m'ont connue avec des poils. Plusieurs n'aimaient pas cela, et bien... Comme ils n'avaient pas le choix ils faisaient avec !
Scoop : la grande majorité des garçons préfèrent se taper une fille poilue que pas de fille du tout XD

Par contre, c'est vrai que sur le visage, je n'arrive malheureusement pas encore à assumer. Quand j'étais ado, je croyais être la seule fille poilue, alors que c'est le cas beaucoup brunes (et même de certaines blondes et rousses).

Par contre, pour ton visage, pourquoi tu ne le fais pas à la cire ? Ça repousse moins vite et surtout, ca ne ''pique'' pas à la repousse. Parce du coup au rasoir, tu le fais tous les jours ?

Concernant ton date, tu l'as vu finalement ?
Si ce n'est pas le cas, tu devrais lui dire ta crainte avant par message. C'est peut être gênant, mais si tu refuses de le voir pour cette raison, tu n'as rien à perdre, non ?

@LavraiLilith

Je m'accepterais si il n'y avait pas cet homme ! D'ailleurs il est de plus en plus "mignon" avec moi, il me montre son attachement et son envie que ça dure longtemps entre nous. J'ai du mal à y croire ayant une faible estime de moi mais bon.
Je me dis qu'il ne sait pas encore pour mon soucis, et que le jour où il me verra irl, il se détachera de moi, alors il ne faut pas que j'accorde trop d'importance à ses signes d'attachement car la fin est proche maintenant. Ca va me faire mal, j'aurai aimé le temps passé avec lui, tout ce temps qu'il me donne alors que je ne le mérite pas, mon sentiment de culpabilité est fort mais je continuerai à lui cacher mon soucis jusqu'au jour J.

De mon côté je ne me montre pas aussi attachée que lui (alors que je lui suis bien évidemment !), histoire qu'il ne se fasse pas trop de films quand même, si jamais...


Pour le visage, j'ai oublié de préciser avoir parlé à l'assistante du dermato de ma pratique... elle a dit que c'est "à éviter".
Rasage ou cire.

Personne ne dit la même chose, même entre les dermatologues !

Moi j'avais peur que la cire transforme le duvet en poils, même si je suis d'accord, je serais tranquille pour plus longtemps avec ça. Il y a aussi les boutons qui peuvent apparaitre, le risque de brûlures ou de peau arrachée (ça m'est arrivé il y a quelques années). Je ne maitrise pas la cire.

Le rasage me permet d'enlever les peau mortes, mon teint est plus lumineux, peut être que cela a stimulé mon duvet, je ne sais pas, mais j'ai moins peur de ça qu'avec la cire après mes recherches.
Je n'ai jamais compté combien de jours je suis tranquille avec le rasage, mais je crois qu'une fois par semaine me convient. Je sais que c'est pas bon à une telle fréquence mais tant pis.

Pour la repousse, quand ça commence à atteindre la surface de la peau, oui on sent quelque chose, mais ça ne fait pas comme les hommes, et ça dure quelques jours, ensuite le duvet redevient assez long pour que ce soit de nouveau souple.
Là actuellement si je passe ma main sur ma joue, c'est très doux, je n'ai pas choppé des poils de barbe (pas encore du moins) et ça fait bien un an que je rasais.

J'ai quand même l'impression qu'il y a eu une aggravation (mais due à quoi on ne sait pas ?), je vais être honnête ! Donc dans le doute je ne vais conseiller à personne de faire comme moi.
 
  • Big up !
Réactions : Glov'
26 Juin 2022
17
51
64
Je pop par ici un peu par hasard, mais @Inezia, est-ce que tu connais le compte de Queen_esie, sur insta, par exemple ?
C'est une femme très belle, très féminine (elle aime les robe et se maquiller), et elle porte sa pilosité, y compris sur le torse, avec une assurance et une fierté qui sont très inspirante.
J'ai bien conscience que dans notre société présentée comme imberbe, le poil est une source de malêtre profond, mais peut être que t'entourer de modèles plus positifs pourra t'aider ! :jv:
@Esmé.

Oui je la connais et wow, elle est incroyable ! J'ai beaucoup cherché des femmes ayant une forte pilosité en me rendant compte que beaucoup ne sont pas du tout malheureuses.
Je ne parviens pas à être dans leur état d'esprit, elles sont si fortes, je les admire et cela fait quand même du bien de voir des femmes avec ces pilosités.

J'avais carrément créé un dossier de photos de femmes célèbres ou d'autres femmes que je trouvais très belles avec beaucoup de duvet ou poils.
Je ne l'ai plus et c'est bien dommage, chaque fois que j'avais une baisse de moral trop difficile à gérer, c'était ce dossier que j'ouvrais et ça me faisait beaucoup de bien.

Je ne peux que le conseiller à celles qui comme moi souffrent de ce complexe. Cherchez des photos, faites un dossier, faites un blog même si vous voulez ! Chaque fois que ça ne va pas, allez voir, ça va déjà un peu mieux.
Pour les connues, je me souviens que dans le mien il y avait Pénélope Cruz, Séléna Gomez, Miley Cyrus, Beyoncé (des photos de leurs visages avec un duvet bien plus prononcé que le mien), vous pourrez trouver facilement.
 
  • Big up !
Réactions : Esmé.
11 Février 2022
278
1 339
304
Lille
@Esmé.

Oui je la connais et wow, elle est incroyable ! J'ai beaucoup cherché des femmes ayant une forte pilosité en me rendant compte que beaucoup ne sont pas du tout malheureuses.
Je ne parviens pas à être dans leur état d'esprit, elles sont si fortes, je les admire et cela fait quand même du bien de voir des femmes avec ces pilosités.

J'avais carrément créé un dossier de photos de femmes célèbres ou d'autres femmes que je trouvais très belles avec beaucoup de duvet ou poils.
Je ne l'ai plus et c'est bien dommage, chaque fois que j'avais une baisse de moral trop difficile à gérer, c'était ce dossier que j'ouvrais et ça me faisait beaucoup de bien.

Je ne peux que le conseiller à celles qui comme moi souffrent de ce complexe. Cherchez des photos, faites un dossier, faites un blog même si vous voulez ! Chaque fois que ça ne va pas, allez voir, ça va déjà un peu mieux.
Pour les connues, je me souviens que dans le mien il y avait Pénélope Cruz, Séléna Gomez, Miley Cyrus, Beyoncé (des photos de leurs visages avec un duvet bien plus prononcé que le mien), vous pourrez trouver facilement.
C'est tout à fait cela, moi aussi j'avais repéré Pénélope Cruz et d'autres filles latines canon avec plus de poils sur les bras que moi (ça a été un beau complexe aussi dans mon adolescence). Les ados me faisaient des réflexions, ce qui m'encourageait à porter des manches longues.
Ces dernières années, plusieurs de mes collègues se sont même permis de manifester ostensiblement leur surprise pour mes poils sur les bras - ce que je trouve très déplacé - mais ajd je m'en fiche complètement. J'ai atteint le stade où je me fiche même d'avoir des poils aux aisselles l'été (je ne pensais jamais y arriver !)

Pour le visage, perso, j'utilise des bandelettes de cire froide et je n'ai pas eu de pb. En plus, passé la trentaine, il y a les poils au menton qui arrivent (certains aussi épais que ceux des hommes), une nouvelle réjouissance pour laquelle je n'étais pas prévenue ! Je ne sais pas si je parviendrai à assumer cela un jour par contre...

Je comprends bien que le fait de prendre des hormones juste pour au final ne pas déplaire au regard masculin t'insupporte. Ce n'est absolument pas normal ce que la société patriarcale nous oblige à faire.
Par contre, je me demande si - comme c'est ton gros complexe - tu n'exagères pas un peu ta pilosité, puisque tu dis que certaines stars en ont plus que toi..? La femme du dermato a eu l'air plutôt rassurante de ce côté là non ?

Enfin, je réitère ma question : puisque tu ne veux pas rencontrer ton crush à cause de cela, pourquoi ne pas lui en parler ? Puisque tu ne semble pas prête à le rencontrer, et que donc tu te montres plus distante avec lui, qu'as-tu à perdre ?

Je ne connaissais pas Queen esie, mais j'adore, quelle femme inspirante !
Il y avait aussi cette magnifique mannequin qui a toute mon admiration et dont on avait parlé sur ce site :

Ton idée de blog est sympa pour les très nombreuses filles poilues ET DONC NORMALES se croyant quasiment seules dans cette situation.
 
  • Big up !
Réactions : Glov'
26 Juin 2022
17
51
64
C'est tout à fait cela, moi aussi j'avais repéré Pénélope Cruz et d'autres filles latines canon avec plus de poils sur les bras que moi (ça a été un beau complexe aussi dans mon adolescence). Les ados me faisaient des réflexions, ce qui m'encourageait à porter des manches longues.
Ces dernières années, plusieurs de mes collègues se sont même permis de manifester ostensiblement leur surprise pour mes poils sur les bras - ce que je trouve très déplacé - mais ajd je m'en fiche complètement. J'ai atteint le stade où je me fiche même d'avoir des poils aux aisselles l'été (je ne pensais jamais y arriver !)

Pour le visage, perso, j'utilise des bandelettes de cire froide et je n'ai pas eu de pb. En plus, passé la trentaine, il y a les poils au menton qui arrivent (certains aussi épais que ceux des hommes), une nouvelle réjouissance pour laquelle je n'étais pas prévenue ! Je ne sais pas si je parviendrai à assumer cela un jour par contre...

Je comprends bien que le fait de prendre des hormones juste pour au final ne pas déplaire au regard masculin t'insupporte. Ce n'est absolument pas normal ce que la société patriarcale nous oblige à faire.
Par contre, je me demande si - comme c'est ton gros complexe - tu n'exagères pas un peu ta pilosité, puisque tu dis que certaines stars en ont plus que toi..? La femme du dermato a eu l'air plutôt rassurante de ce côté là non ?

Enfin, je réitère ma question : puisque tu ne veux pas rencontrer ton crush à cause de cela, pourquoi ne pas lui en parler ? Puisque tu ne semble pas prête à le rencontrer, et que donc tu te montres plus distante avec lui, qu'as-tu à perdre ?

Je ne connaissais pas Queen esie, mais j'adore, quelle femme inspirante !
Il y avait aussi cette magnifique mannequin qui a toute mon admiration et dont on avait parlé sur ce site :

Ton idée de blog est sympa pour les très nombreuses filles poilues ET DONC NORMALES se croyant quasiment seules dans cette situation.

Je vais le rencontrer, j'en ai envie, mais je m'attends à finir rejetée, au moins il m'aura vue et n'aura pas de regrets. Je m'attends à me sentir humiliée même si il ne dit rien, peut être qu'on finira par en parler.
Pour l'instant c'est trop difficile pour moi de le rencontrer irl, mais j'ai finalement dit qu'on se verra à la fin de cet été. Il me reste plus qu'à avoir vraiment le courage de le faire.
C'est vraiment dommage que je m'interdise de rêver à plus à cause de ce complexe, si il n'y avait pas ça je serais si bien, mais depuis la vingtaine mon corps a changé*

Et oui en vieillissant ça ne va pas en s'améliorant, les poils au menton ce doit être très courant, je m'attends à en avoir un jour. Là ça a déjà commencé, ils ne sont pas bien épais mais c'est sûrement que le début.

Et cette pilule miracle là, le jour où je devrai l'arrêter, ça pourrait arriver, à mon avis ça pourrait très bien me sortir un duvet voire des poils pire qu'actuellement.
En plus je ne comprends même pas pourquoi elle m'a conseillé ça au final, mon problème n'est pas hormonal, j'ai juste des récepteurs très sensibles aux androgènes, faut que je vois l'endocrinologue.

Ces stars ont une pilosité faciale plus développée que moi, oui, mais mon duvet foncé est bien là alors que je vois autour de moi que les autres femmes n'ont pas ça.
Ca suffit à me mettre très mal, surtout que moi ce n'est pas que le visage, ce sont toutes les zones hormonodépendantes qui sont touchées (après peut être que ces stars en ont partout elles aussi).
*et ayant connu une période de ma vie où je n'avais pas ça sur mon corps, une période où je pouvais sincèrement dire que j'aime mon corps, cette sensation d'avoir l'esprit "léger", enfin je sais ce que j'ai perdu, ça fait très mal.

Dans mon adolescence j'ai été harcelée (à cause de mon physique surtout et de mon comportement très introverti) jusqu'à ce que je commence à faire attention à mon apparence, la beauté est devenue ma carapace, mon moyen d'être intouchable et acceptée, j'ai placé ça parmi les choses les plus importantes à avoir dans ma vie, maintenant je ressens que je perds cela et c'est compliqué.


A propos des poils de bras, moi aussi j'étais bien bien poilue, mais pour me soulager j'ai décidé d'acheter un appareil à lumière pulsée (à plus de 500 euros aïe... le prix de la tranquillité ou presque).
J'ai choisi le dernier phillips qui n'est peut être pas le plus puissant en gardant en tête que ça ne sera jamais définitif mais une épilation de longue durée.

Là j'ai fait 4 séances espacées de 2 semaines, il faudrait que j'ouvre le manuel parce que je suis sensé en refaire une à cette période je pense, ça doit être une par mois maintenant, et on peut espérer être lisse pendant 6 mois à force*
Bin j'ai plus de poils presque ! C'est impressionnant. Je rappelle que je suis bien blanche avec les poils bien foncés, donc j'avais plus de chances que d'autres que ça fonctionne.

Pour celles qui ont le budget et l'envie, essayez, moi ça m'a quand même bien soulagée même si c'est pas parfait.
J'ai pas fait que les bras et je me sens mieux mentalement maintenant.

*j'ai voulu contacter un médecin qui a pratiqué l'épilation à l'électrolyse et la lumière pulsée, je lui ai montré mon appareil et il m'a dit qu'avec ça je peux espérer ne plus avoir de poils au bout de 30 séances peut être en comparaison aux machines professionnelles.
Ma question de base était en gros, est-ce une grosse arnaque et j'arrête mes séances ou bien je peux en espérer quelque chose x) je ne m'attendais pas à ce qu'il me dise que je peux carrément espérer ne plus avoir de repousse un jour avec ça !

Donc je vois cet appareil comme mon moyen d'épilation pour les zones non hormonodépendantes maintenant, c'est un vrai confort, je vais continuer à entretenir les zones en les traitant et peut être qu'un jour je n'aurai plus rien.
Attention toutefois, j'ai remarqué une repousse paradoxale au niveau de mon pieds (oui j'ai des poils sur les pieds, même les orteils ^^ ) un poil noir bien long et fin, et même chose sur un côté du maillot, deux poils de ce type. Moi ça ne me dérange pas mais je préviens.


Tu utilises donc la cire sur le visage ? Seulement pour le dessus de la lèvre supérieure ou d'autres zones ?
Je sais que des filles épilent le menton voire les joues aussi mais moi ça me fait trop peur, je suis certaine que la stimulation est bien plus forte qu'avec le rasoir et donc que le risque de voir des poils apparaitre à la place du duvet est plus important.

Peut être que j'y viendrai un jour de toute façon mais le rasoir me convient mieux pour le moment.
J'ai essayé la lumière pulsée sur le visage mais ma crainte de repousse paradoxale était trop forte, ça n'est pas une bonne idée, je fais juste au dessus de la lèvre maintenant.

L'assistante du dermatologue était très claire là-dessus, même si elle parlait de laser. Elle disait que 20 ans en arrière elle et son mari épilaient toutes les zones du corps, partout où il y avait un duvet c'était ok pour eux.
Ils se sont rendus compte de leur bêtise ensuite en voyant de nouveaux poils pousser à proximité, donc pour elle, je cite "zone hormonodépendante : attention danger" que ce soit laser, cire, rasoir.
Mais selon elle aucun risque avec la décoloration.

C'est triste de pas pouvoir s'empêcher de faire la guerre à son corps ! Bon au moins je garde mes sous pour autre chose puisque je ne suis pas une bonne candidate au laser...
 
26 Juin 2022
17
51
64
Au sujet des crèmes décolorantes, j'aurais dû enregistrer la page où j'ai lu ça, j'ai cherché longtemps avant de trouver !
Si vous regardez la composition de ces crèmes, il y a souvent de l'huile de ricin dedans et je ne vous apprends rien j'imagine en vous disant que cela stimule la croissance des poils.

Alors pourquoi il y en a dans ces crèmes ? On ne peut vraiment pas remplacer ça par une autre huile ?
La réponse que j'avais trouvé, c'est qu'à une époque, on en mettait dans les produits de décoloration pour les cheveux, effectivement pour stimuler la croissance de ces derniers, et on a pris la même recette pour les crèmes décolorantes pour le visage et corps.

Moi je me souviens d'un été durant lequel j'utilisais une de ces crèmes pour mes bras et avoir été satisfaite du résultat, mais que ça repoussait assez vite. Alors j'en mettais encore et encore et je me suis retrouvée avec des poils plus longs et à mes yeux ça n'était plus du tout acceptable d'avoir ça sur mes bras donc j'ai fini par épiler et laisser tomber.

Dans le doute, si vous utilisez ce genre de crèmes, regardez la composition et évitez celles avec "castor oil" je ne sais plus quoi :)
 
  • Big up !
Réactions : Akasya.

Sylvestrum

Franklin prend son thé chaud
12 Février 2015
6 947
75 912
5 614
@Inezia je rebondis sur le fait que le monsieur que tu voudrais rencontrer "n'aime pas les poils"

Il y a plein de gens qui sont en couple avec quelqu'un qui a une caractéristique physique qu'ils n'aime pas. Moi j'ai toujours préféré les hommes plus grands que moi, et mon mec a juste ma taille, c'est pas ce que je préfère, ça m’empêche pas de l'aimer.
Il est obèse et je m'en fiche (ça me tracasse pour sa santé mais c'est autre chose), même si je le trouverais plus esthétique avec un peu moins de poids.

Lui n'adore pas les poils et dit "wouaouh :loveeyes:" quand je m'épile une fois tous les 36 du mois. Mais quand j'ai mes longs poils tout partout, en short en été, ben... il fait avec même s'il ne dirait jamais "j'aime ça, les poils"

C'est délicat lorsqu'il s'agit d'une rencontre sur internet, parce que le physique reste secret. Mais dans la vraie vie, rares sont les gens qui trouve leur conjoint canon sur tous les plans. S'il cherche une meuf au physique parfait, ça va le restreindre vachement .

Et si vraiment ta pilosité était pour lui un frein à une relation... Est-ce que la source de votre non-relation serait te poils, ou son choix de faire passer le physique avant le reste?

Si les poils sont un no-go et qu'il te rejette juste pour ça, ça pourrait aussi être pour n'importe quoi d'autre, une silhouette qui ne lui plait pas, des lunettes, un style vestimentaire, ... Est-ce que ce type de comportement correspond à ce que toi tu aimes chez les gens?

Il a tout à fait le droit d'avoir ses préférences, et toi tu as tout à fait le droit de chercher à y coller (se faire belle pour l'homme qu'on aime, c'est un petit plaisir en soi), mais c'est assez différent de rejeter / se faire rejeter parce que physiquement ça ne colle pas sur un point.

Le fait de plaire à l'autre, c'est vachement multifactoriel, et je suis sûre que m^me s'il y a le point pilosité où tu sais que tu ne correspond pas à ses préférences, il y a pleeeein d'autres points où ça pourra coller. Et comme vous communiquez déjà, tu sais déjà que sur certains trucs, ça colle
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes