rainbowmuffin;4518508 a dit :
Jennifer est formidable, mais Jennifer est mince.
Je ne pense pas qu'elle gagnerait en crédibilité si elle était grosse et elle n'a pas à perdre du crédit du fait d'être mince. Son poids n'a pas à justifier ses engagements et ses choix, surtout en tant que comédienne où le corps est ton outil premier, souvent retravaillé (coaching, entraînement, suivi diététique) selon les différents rôles à incarner.
 
Dernière édition :
faith-2;4517460 a dit :
Autant j'aime vraiment beaucoup Jennifer Lawrence, par sa façon d'être (du moins ce qu'on en voit) et son jeu d'actrice, autant ce coup-ci je suis pas vraiment d'accord avec elle.

Hors contexte, "gros-se" c'est juste un mot, c'est pas une injure ni quelque chose dont on devrait avoir honte. Je me décris comme grosse comme je pourrais dire que je suis grande, brune ect. Faut pas avoir peur d'un mot et appeler un chat un chat, ce que je déteste le plus ce sont les gens qui me disent "naaan t'es pas grosse, t'es ronde/t'as un embonpoint/t'es en surpoids".

Après bien sûr, ça peut aller plus loin en parlant de certaines personnes qui utilisent le mot "gros-se" comme une injure ou pour rabaisser quelqu'un, mais dans ce cas là, le mot n'est toujours pas un problème, le problème ce sont les personnes qui l'utilisent en en faisant une injure.

Enfin mon commentaire est un peu bordélique mais cet article l'est nettement moins (en anglais par contre).
En fait si j'ai bien compris, je crois que ce n'est pas l'utilisation du mot "gros" qu'elle dénonce mais bien tout ce qu'il y a derrière: la culpabilisation l'humiliation, le rejet. Par exemple Jenifer L a déjà été désignée comme grosse par je ne sais plus qui et on lui parle sans cesse de ses pseudos rondeurs, genre comment elle fait pour s'assumer alors qu'elle doit faire du 36/38 (sacrilège). Donc voilà J Lawrence dénonce plutôt le fait que les médias agissent comme si toute personne faisant plus d'un 36 était en dehors de la norme (ceux qu'ils appellent "gros") et qu'il ne fallait pas s'accepter comme tel mais entrer dans cette norme qu'ils ont établie. Et ne pas y entrer c'est subir ce choix et se justifier en permanence (la preuve elle passe son temps à le faire).

Et ensuite la Madz qui parlait de l'importance de l'éducation des parents vis à vis des médias je suis mitigée. Parce que premièrement les médias sont partout, ensuite parce qu'à moins d'enfermer ton enfant dans un grenier il sera toujours confronté à l'image de la femme "parfaite" renvoyée par les médias. Et ce n'est pas parce les parents diront que ''non ce n'est pas ça la vraie vie, la norme" que l'enfant va l'intégrer. Et puis comme certaines l'ont dit, beaucoup de parents ont assimilé ces idées depuis longtemps... Par exemple mes parents depuis que je suis petite me saute dessus dès que j'ai le malheur de rajouter de la sauce, me demandent toutes les semaines quand est ce que je fais du sport, me disent que je suis bien ronde sans arrêt (je fais du 36/38 ), et je parle de pas de mes frères dont un a eu la classe de me menacer de me coller contre le mur si je maigrissais pas (oui oui...). Donc voilà je crois que comme pour beaucoup de choses l'éducation ne change pas forcément grand chose à tout ça.
 
flotsam;4518850 a dit :
cleo-4;4518556 a dit :
rainbowmuffin;4518508 a dit :
Jennifer est formidable, mais Jennifer est mince.
Je ne pense pas qu'elle gagnerait en crédibilité si elle était grosse et elle n'a pas à perdre du crédit du fait d'être mince. Son poids n'a pas à justifier ses engagements et ses choix, surtout en tant que comédienne où le corps est ton outil premier, souvent retravaillé (coaching, entraînement, suivi diététique) selon les différents rôles à incarner.
Oui et non, parce que même si elle est considérée comme vaguement ronde par les standards complétement dingues de la mode, elle reste quand même mince, donc elle n'a jamais vraiment vécu ce que vivent les personnes en surpoids (à moins qu'elle ait été grosse dans le passé, j'en sais rien j'connais pas sa vie).

Je trouve ça vraiment très bien qu'elle résiste à la pression de la minceur absolue, qu'elle en rie et qu'elle défende des valeurs de tolérance et de respect, mais elle est quand même relativement à l'abri. Si demain je prends la parole au nom des homosexuels opprimés, je pourrai en dire ce que je veux avec les meilleurs arguments, je reste à l'abri de tout ça car hétéro.

C'est un débat intéressant par ailleurs, de savoir si une personne victime de discrimination est plus ou moins légitime pour en parler qu'une autre personne qui n'en souffre pas, je n'ai pas la réponse, mais c'est une question qu'on peut se poser ...
Si on suit ton raisonnement, je n'ai pas le droit par exemple de parler de la théorie du genre parce que je respecte fortement les critères liés à mon sexe, que je ne porte que des robes, aime me maquiller, ne suis pas spécialement sportive et privilégie les matières douces et littéraires et les activités calmes tels l'art plastique et la lecture.

Non mais ho.

De la même manière, un juif ne pourra pas prendre cause pour les palestiniens (ou inversement). Un chrétien dénoncer l'islamophobie. Une personne valide défendre les droits des personnes handicapées...
Bref.

Non pour moi, ça n'a aucun rapport. Nous pouvons prendre conscience des travers de la société sans faire partie des catégories discriminées.
Empathie et solidarité.
 
"Pourquoi c’est drôle d’humilier les gens ? Je comprends, je le fais aussi, on le fait tous"

Déjà je ne suis pas d'accord avec cette phrase, j'ai jamais rigolé a humilié quelqu'un, quand je suis énervée, au pire je me défoule en parlant à mes potes et on en rigole au coin d'un café ( dans son dos quoi) , mais humilier, c'est autre chose, et je pense qu'il ne faut pas généraliser ça à tout le monde.

Et puis du coup c'est assez paradoxale, je comprends le fait qu'humilié a la télé, c'est complétement irresponsable, parce que ça banalise le comportement a un paquet d'auditeur qui se voit grandir avec des mauvaises herbes dans la tête. MAIS:
"Je comprends, je le fais aussi" c'est assez illogique, en disant ça, elle banalise elle même dans la vie courante le fait d'humilier, déjà que c'est dure psychologiquement quand t'en subit les conséquences, je vois pas vraiment pourquoi elle se plaint de l'avoir était. Elle défend une juste cause, mais le départ, c'est le fait de se faire humilié, après vient l'argument des médias, et je suis d'accord mais à la base elle en est saoulé par ce comportement répétitif et chiant. Alors pour le coup, cette phrase me rend perplexe.

Au contraire, c'est inhumain l'humiliation, c'est un phénomène courant dans notre société parce qu'elle nous fixe un idéale et nous rabaisse dans notre propre estime de sois, du coup, l'humiliation est souvent signe de faiblesse puisqu'il n'a pour but que de se sentir au dessus, d'imposer un poids, montrer qu'on est plus fort. Et juste ça, sa mériterais d'être abordé chez les jeunes, histoire de comprendre et d'améliorer les choses, je pense que ça passe dabord par là, puis après la médiatisation de ce phénomène sera plus vite compris et sera sujet a de l'indignation.

Peut-être que c'est un peu utopique comme vision pour certain mais moi j'y crois, je pense que les mentalités commence à bouger, qu'outre ce certain illogisme que je vois dans cette phrase, j’apprécie quand même son combat.
Et je pense que notre société actuelle est de toute façon assez navrante, au lieu de nous diriger vers la compréhension de l'autre, l'écoute, la réflexion, et aborder des sujets plus intéressants, elle veut nous lobotomiser le cerveau à coup de "starlight ", de vielles télé-réalité, de pression pour pouvoir plus consommer, et vu certaines personnes, j'ai envie de dire, qu'elle nous a bien bité ces dernières années.

En tout cas, j'ai pas mal bugué devant cette phrase et gspr que je ne suis pas la seule XD

BREF, Sinon j'ai trouvé l'article super et merci beaucoup, je trouve ça toujours très bien ficelé, merci :fleur:
 
a la base pourquoi le mot "gros" devrait être mal vu, ou signifié quelque chose de négatif. pourquoi il ne pourrais être pas vu comme les mots : mince, yeux bleux, blanc, grand, petit, francais, etc . aprés tout ce n'est que la caréctéristique, ou la description de ce quelqu'un peu etre. bon aprés on peu dire, oui mais gros par rapport à quoi, à la normalité ? c'est quoi la normalité aprés tout ? en fait tout est une question de mesure.
bon aprés je ne sais pas si mon propos peu être interessant. le truc que j'aimerais pas c'est que chaque discours soit censuré, alors que bon, si t'es gros ,ou que t'es mince c'est ce que tu es. aprés si tu ne pense pas que c'est toi, ou que cela te correpspond pas ou si tu veux en changer c'est la decision de chacun. au final c'est une question d'atittude et de confiance en soi.

je dis tout ca en conaissances de cause car j'ai eu des problemes avec mon corps, et des problèmes ( et j'en ai encore), à m'accépter tel que je suis .

voilà chapeau pointu turluttu, c'est pas du Zola ce discours dites donc !
 
flotsam;4518850 a dit :
cleo-4;4518556 a dit :
rainbowmuffin;4518508 a dit :
Jennifer est formidable, mais Jennifer est mince.
Je ne pense pas qu'elle gagnerait en crédibilité si elle était grosse et elle n'a pas à perdre du crédit du fait d'être mince. Son poids n'a pas à justifier ses engagements et ses choix, surtout en tant que comédienne où le corps est ton outil premier, souvent retravaillé (coaching, entraînement, suivi diététique) selon les différents rôles à incarner.
Oui et non, parce que même si elle est considérée comme vaguement ronde par les standards complétement dingues de la mode, elle reste quand même mince, donc elle n'a jamais vraiment vécu ce que vivent les personnes en surpoids (à moins qu'elle ait été grosse dans le passé, j'en sais rien j'connais pas sa vie).

Je trouve ça vraiment très bien qu'elle résiste à la pression de la minceur absolue, qu'elle en rie et qu'elle défende des valeurs de tolérance et de respect, mais elle est quand même relativement à l'abri. Si demain je prends la parole au nom des homosexuels opprimés, je pourrai en dire ce que je veux avec les meilleurs arguments, je reste à l'abri de tout ça car hétéro.

C'est un débat intéressant par ailleurs, de savoir si une personne victime de discrimination est plus ou moins légitime pour en parler qu'une autre personne qui n'en souffre pas, je n'ai pas la réponse, mais c'est une question qu'on peut se poser ...
J'admire le fait qu'elle ait refusé de s'amaigrir (c'est vraiment le terme adéquat) pour son rôle dans Hunger games, par souci de réalisme et surtout par rapport à l'image que le personnage allait renvoyer aux adolescentes. Je trouve cette démarche très intelligente et réfléchie :clap: (Et sa réaction face au mot "régime" assez bien vue).
Alors oui, elle est mince, belle mais aussi franche et sympathique (trouve-je).
Donc d'après moi elle peut quand-même toucher et influencer les personnes préoccupées par leur apparence au sens large (j'en fais partie hein, je précise ^^). Plus, à mon avis, que si elle avait été rachitique, où dans ce cas sa démarche aurait semblé hypocrite et donc pas du tout crédible ...
Je me dis que quitte à ce que les jeunes filles/femmes soient influencées par un modèle de beauté féminin, autant que ce modèle soit calqué sur une personne mince, fraîche et bien dans sa peau, et qui refuse l'absurdité du diktat de la maigreur, ... non ? :)
Après, il y existe sûrement des femmes "enveloppées"/"fortes" qui ont également un impact positif sur la population avec un discours similaire à celui de JL. Mais soyons réalistes, y a encore du boulot avant de vraiment faire changer les mentalités !
Je suis assez nulle pour argumenter par écrit, j'espère que je me suis fait comprendre comme je le souhaitais ! :shifty:
 
Oui et non, parce que même si elle est considérée comme vaguement ronde par les standards complétement dingues de la mode, elle reste quand même mince, donc elle n'a jamais vraiment vécu ce que vivent les personnes en surpoids (à moins qu'elle ait été grosse dans le passé, j'en sais rien j'connais pas sa vie).

Je trouve ça vraiment très bien qu'elle résiste à la pression de la minceur absolue, qu'elle en rie et qu'elle défende des valeurs de tolérance et de respect, mais elle est quand même relativement à l'abri. Si demain je prends la parole au nom des homosexuels opprimés, je pourrai en dire ce que je veux avec les meilleurs arguments, je reste à l'abri de tout ça car hétéro.

C'est un débat intéressant par ailleurs, de savoir si une personne victime de discrimination est plus ou moins légitime pour en parler qu'une autre personne qui n'en souffre pas, je n'ai pas la réponse, mais c'est une question qu'on peut se poser ...
Un peu psychopathe la reponse deux ans apres mais l'article vient de ressortir dans d'autres articles. Je vois pas pourquoi ne pas subir une discrimination ne permet pas de soutenir. C'est comme dire tu peux pas lutter contre le racisme t'es "blanche".

1) c'est bete. On a de l'empathie et on a tous deja ete un jour rejete donc on peut se mettre a la place des gens. Heureusement parce que sinon on serait tous tres tres auto-centre.

2) Ensuite justement le racisme ou la grossophobie c'est relatif. Tu peux etre "blanche" et te retrouver face au racisme (je le vis regulierement) comme Jennifer a pu subir de la grossophobie. Je trouve assez nulle de minimiser son vecu parce qu'aux yeux de la societe elle est mince. Il n'empeche qu'aux yeux de son environnement a elle, Hollywood, elle est grosse et je pense qu'on a du lui mettre la pression. Faut avoir un sacre caractere pour a 23 ans resister au pression. Suffit de regarder le nombre d'actrices qui s'affament. Tu peux prendre des exemples dans ton entourage pour ca. Moi pour les francais et surtout a Paris, j'ai tjs ete classe dans les rondes voir grosses parce que j'ai souvent fait du 38/40. Pourtant quand tu vas en Angleterre, quand tu parles avec des Americaines ou des Australiennes, le 38/40 c'est normal, le 36 c'est fit. Autre exemple ici en Asie mes amies qui font du 36/38 se retrouvent a devoir porter du L dans les boutiques locales (grande premiere pour elles).

Bref tout ca pour dire qu'on ne peut pas juger de l'engagement de qq'un juste parce qu'il ne subit pas les memes pressions que les personnes qu'elle defend, d'autant plus quand cette personne peut tres bien subir les pressions dans son entourage.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes