J'ai jamais eu de relations avec une fille mais j'ai déjà vu des gens regarder bizarrement deux filles s'embrassaient. Ca m'énerve à chaque fois :angry:
 
  • Big up !
Reactions : Ghost wind
J'ai toujours pensé qu'un enfant s'en fichait, qu'il considérait que l'amour est possible quelque soit le genre et que c'était les adultes qui abimaient ce point de vue. Vos expériences me font réfléchir du coup .

Je pense que tu as raison, seulement j'ai l'impression que ce point de vue disparaît très très tôt :erf:
 
  • Big up !
Reactions : Ghost wind
@Ghost wind
Merci pour tes explications sur la Pansexualité, en voyant ta définition je me suis tout de suite reconnu,
je ne connaissais pas du tout ce terme mais il fait bien écho à qui je suis.
J'ai la capacité depuis toute petite à m'attacher à tout type de personne, et je ressentais bien que je pouvais tombé en amour pour un homme autant que pour une femme seule la personnalité compte pour moi. J'ai était jusqu'à présent ( et j'espère que ça va continué très longtemps avec mon chéri) qu'avec des hommes ( pas toujours les bons...) mais j'ai fait des rencontres féminines mais leurs personnalités ou type de vie ne me correspondant pas, se n'ai pas aller plus loin.
Mes amis les plus proches le savent, mon chéri aussi et depuis 1 semaine ma mère aussi.
Elle ma d'ailleurs fait un gros câlin en me disant qu'elle aurait acceptez quiconque aurai partager ma vie, j'ai une maman formidable :cheer:

@Joannao

C'est tout simplement révoltant d'avoir exclu se petit garçon !! :bomb:
Mon frère à un type d'autisme qui fait qu'il ne se sent pas à l'aise dans des groupes, préférai comme lui lire ou faire des activités tranquilles. Il a toujours était exclu parce qu'incompris ( on n'a connu son autisme qu'à ses 25 ans :sad:) du coup se genre de chose, je ne les supporte pas
 
Je vais reposter mon bingo, pour l'occas :
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Perso je pense que la lesbophobie mêle sexisme et homophobie. On ne conçoit pas la sexualité sans pénétration, voir sans pénis tout court (oui, parce que je vais en apprendre une grosse aux connards qui se posent des "questions" : non, le fait d'être lesbienne n'empêche pas d'aimer la pénétration), alors on se retrouve avec des remarques comme "Entre filles c'est pas vraiment du sexe" ou alors "Entre filles c'est plus doux" :facepalm:
Puis y'a aussi d'un autre côté le fait que l'on accepte pas encore le fait qu'une femme n'ait pas besoin d'un homme dans sa vie, du coup on accuse souvent les lesbiennes de "ne pas arriver à se trouver de mec", ou on dénigre leur orientation en mode "Un jour tu trouveras le bon, t'en fais pas !" :mur:
Mais le pire pour moi ça reste les mecs qui sont blessés dans leur égo/virilité, et qui se permettent de te brandir leur queue sous le nez (c'est une image, hein) en te disant que "t'as jamais connu de VRAI mec" ou "MOI je pourrais te faire changer d'avis", puis qui se permettent de te poser des questions super intrusives ("Mais t'as déjà essayé au moins ?", "Je peux vous regarder ?") pour te remettre à ta place de femme qui est OBLIGÉE d'avoir besoin d'une queue dans sa vie. :slap:

Avec mon exe on se cachait pas, et on était toutes les deux féminines, donc ce genre de remarques, ça y allait. On s'est retrouvées plusieurs fois à gueuler sur des gars qui venaient nous faire des propositions salaces ou autre. Perso je vois ça comme des mecs qui supportent juste pas que non, le monde ne tourne pas autour de leur pénis.

Le problème avec la lesbophobie, c'est qu'elle est plus insidieuse que l'homophobie vis-à-vis de l'homosexualité masculine : soit ça passe pour de la curiosité, soit pour des "maladresses", mais pour moi c'est surtout parce qu'on a parfaitement intégré que le sexe DOIT se faire avec un pénis, et que les femmes DOIVENT avoir besoin d'un homme dans leur vie. Les gays n'ont pas tout à fait droit aux mêmes remarques que les lesbiennes si l'on y prête un peu attention, même si certaines se retrouvent dans les deux cas ("T'as pas trouvé le bon/la bonne", "C'est qui qui fait la fille/l'homme", etc.)
 
Dernière édition :
Perso je pense que la lesbophobie mêle sexisme et homophobie.[...]
Tu as mis les mots exacts sur mon ressenti ! C'est vrai que toutes les représentations qu'on a du sexe tournent autour de la pénétration... Le reste est classé dans les "préliminaires" ou les "gâteries" mais pas considéré comme du sexe à part entière. Du coup forcément, ça intrigue : comment des femmes peuvent-elles prendre du plaisir sans pénis ? Face à cette interrogation, il y a les polis et les ouverts d'esprits, qui se renseignent et changent petit à petit de perception, et puis il y a les autres... :stare:
 
Tout ça m'attriste et en même temps ça me donne encore plus envie de revendiquer ma sexualité non-hétéro. J'ai envie de continuer à me balader dans la rue main dans la main avec ma chérie parce que je me dis que plus on (les LGBT+) sera visibles, plus on sera "banal.e.s" et moins on se prendra de sales remarques dans la tronche. Et puis merde on va pas se cacher pour faire plaisir à quelques gros cons. (après je comprends et je respecte complètement les couples homo qui préfèrent être discrets, que ce soit pas pudeur ou par peur de se faire emmerder).

Je sais pas trop comment formuler ça, mais je crois que "politiquement" je suis contente d'être avec une fille et d'apparaitre comme lesbienne parce que j'aime bien le message que ça renvoie ("j'ai pas besoin des hommes").:hesite: J'ai pas choisi d'être pansexuelle pour ça (j'ai pas choisi tout cours :cretin:.), c'est pas pour ça que je sors avec ma copine et que je la bécote sur les bancs publics (c'est parce que je l'aime :cretin:) mais c'est une sorte d'effet secondaire que j'aime bien. Je préfère voir les choses sous cet angle que de me dire tous les jours qu'on risque de se faire insulter / de se voir proposer des trucs indécents / de se faire agresser dans le pire des cas même si c'est aussi une réalité qu'on a déjà pu vérifier (seulement pour les deux premiers trucs heureusement) :erf:
 
  • Big up !
Reactions : Thelma_ and Dovara
@PousseMoussue Bwahaha, j'adore ton bingo ! Mention spéciale pour le "Comment vous savez quand c'est fini ?"
(Une pensées pour toutes les nanas que leur mec laissent en plan parce que "euh, mais j'ai fini, tu voudrais qu'on fasse quoi chérie ?" :cretin:)
Depuis le début de ma vie sexuelle (qui a commencé avec des femmes), j'avoue que j'ai toujours trouvé aberrant que l'orgasme féminin soit considéré comme secondaire, alors que l'orgasme masculin est considéré comme essentiel (alors qu'il faut quand même rappeler que ça n'a pas toujours été le cas). Surtout que, franchement, c'est pas difficile de mener une fille à l'orgasme pour peu d'être attentif/ve à ses envie, etc., mais je pense que la jouissance féminine est relayée au rang d'accessoire tout simplement parce que "le sexe, c'est un truc d'homme". :facepalm:
Y'a qu'à voir les aberrations que l'on a pu trouver dans le Dico des Filles de l'an dernier (« L’acte sexuel commence par des préludes amoureux qui permettent aux deux partenaires de parvenir au comble de l’excitation. Puis a lieu la pénétration du pénis de l’homme dans le vagin de la femme. L’homme éprouve du plaisir par le mouvement de va-et-vient qu’il exerce et qui aboutit naturellement, après un temps plus ou moins long, à l’éjaculation qui termine l’acte sexuel. » p.416).
Personnellement, j'ai la chance d'avoir un copain qui se soucie du fait de me faire jouir (au moins une fois) avant que l'on ne "termine" (j'sais pas pourquoi mais le mot "terminer" pour parler d'une relation sexuelle me dérange beaucoup, je pense que c'est du au fait que ce terme désigne très souvent l'éjaculation masculine :hesite:... bref !), mais le peu de partenaires masculins que j'ai eu avant étaient vraiment dans l'optique de "si t'as jouit avant que j'éjacule, tant mieux, sinon tant pis". Perso maintenant (je sais que ce que je vais dire va certainement choquer, mais sincèrement je m'en fous, je suis plus à ça près ! :happy:) j'ai besoin d'avoir (au moins) un orgasme pour être pleinement satisfaite de la relation sexuelle. A mes yeux, ce devrait être normal.
Vous imaginez si au milieu d'un coït (je parle d'une relation hétérosexuelle), la femme se retirait, se couchait, et disait au mec : "Bon c'est bon moi j'ai jouit, allez, bonne nuit !" ? Ce serait juste impensable, mais par contre, qu'un homme fasse pareil à une femme c'est normal :facepalm:
 
Dernière édition :

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes