The Boys Club, épisode 1 avec Arthur : « Le premier réflexe des mecs, c'est de s'en sortir seuls »

Mymy Haegel

Rédac chef de madmoiZelle
Équipe madmoiZelle
Ce sujet est dédié aux réactions concernant ce post : The Boys Club # 1 - Arthur : « Le premier réflexe des mecs, c'est de s'en sortir seuls »
the-boys-club-episode-1-arthur.jpg
 
Dernière édition par un modérateur :
LA démarche TOP, le Podcast TOP, LA FAQ TOP ( avec du Antoine Daniel dedans ça l'était forcément ), je suis heureuse qu'on rappelle l'idée d'un pied d'égalité, de modifier la pensée de ceux qui pensent que féministe = écraser l'homme pour faire prédominer la femme. J'ai trouvé les questions posées pertinentes et intéressantes pour un premier Boys Club je trouve que c'est vraiment une réussite ! Je suis heureuse qu'on donne la parole aux hommes dans un cadre bienveillant, ce genre de discussion qu'on a trop souvent en catimini selon moi, quand les copains/la famille/les gens sont pas là pour juger. Et Gros big up à Mymy parce que donner la parole à son n'amoureux j'imagine que ça doit pas être facile + lancement du podcast ! J'ai toujours autant d'élocution et de finesse de la plume HAHUN ... mais le cœur y est !
 
J'ai adoré ce podcast! Je trouve l'idée super, m'étant moi-même questionnée sur ce que c'est la féminité (je suis toujours aussi perdue, haha!), et ayant un copain qui s'est beaucoup questionné sur la masculinité, car ne supportant pas l'image du mec viril et bourrin, et ne se reconnaissant pas là-dedans.

Le seul modèle masculin que j'ai eu étant jeune est mon père, qui est quelqu'un de très sensible et m'a toujours énormément parlé de lui et de ses émotions, ce qui est plutôt chouette, mais le revers de la médaille est qu'il ne supporte pas les mecs correspondant à l'archétype du "mâle dominant", et méprise les femmes qui sont trop "girly" (je ne sais pas comment exprimer ça autrement), car se mettant dans la position de dominée et soumise (pour lui, hein, je ne suis pas comme ça, rassurez-vous, même si ça m'a fait me poser des questions sur la féminité). Du coup il est très seul, centré sur lui-même et n'a aucun ami...

La question de la vulnérabilité est très intéressante, c'est vrai qu'en tant que fille (et hypersensible^^), j'ai tendance à énormément exprimer ce que je ressens (même un peu trop, mais j'ai appris à me contrôler un peu plus), et je ne m'imaginais pas à quel point les mecs n'ont pas l'habitude de parler de sentiments, ce qui m'a menée des fois à certaines incompréhensions avec mon groupe de potes mecs (dans le cadre du sport, où j'étais la seule fille et la plus jeune). Par exemple suite au décès d'un pote de notre groupe, nous avions décidés de nous retrouver le soir même. J'y suis allée et j'ai été très étonnée de ne voir personne pleurer, ou ne serait-ce que se faire une accolade, nous avons passé la soirée à boire des bières et à se remémorer des bons souvenirs, la voix un peu tremblante et l’œil humide, mais sans parler du pote décédé... je suis intimement persuadée que dans un groupe de filles, nous en aurions parlé...
 
J'ai adoré et j'attends la suite avec impatience ! Ce sujet m'intéresse tout particulièrement depuis que j'ai regardé "The mask you live in" sur Netflix (sous les conseils de Madz d'ailleurs si je me souviens bien). =D

Et puis je suis en couple avec un homme donc je ne veux que le meilleur pour lui, et je trouve ca hyper sain pour un homme de réfléchir sur ce sujet.

Je rebondis sur la fin du podcast où l'on parle d'exemples sains de masculinité dans la pop culture pour citer l'amitié JD-Turk dans Scrubs. Je trouve que c'est une des bromances les plus belles de tous les temps et un merveilleux exemple de partage émotionnel entre hommes. Surtout quand on compare le parcours de JD à celui de Dr Cox qui lui représente une masculinité classique au sens ou il garde tout pour lui et boit pour oublier ses problèmes. JD arrive à devenir un médecin aussi talentueux que Cox et bien plus heureux puisqu'il est plus "sain" psychologiquement et qu'il ne se renferme pas sur lui même. Je trouve que c'est un magnifique parcours à suivre (et puis cette série est top délire méga groove ;))
 

Fab

Fondateur de mad
Huh. Ma fille qui tripatouille mon téléphone, ouvre l'appli podcasts, clique sur The Boys Club, entend Fab introduire "Ouais podcast ma gueule !" et répète consciencieusement "Maaaggueeule !", c'est fait. :yawn: Merci @Fab :rire:
Bah j’espère qu’elle est arrivée jusqu’au moment où ça parle branlette entre potes, ça lui évitera de découvrir la vie comme Mymy à 25 ans hahaha
 
Merci pour ce podcast !! C'est bien d'avoir le point de vue d'un individu lambda sur le sujet. J'ai beaucoup aimé les anecdotes d'Arthur et le recul et les réflexions qu'il a eu dessus. Notamment les moments où il parle de ces remarques qu'il a reçu sur ses cheveux longs de la part de meufs. Ca me fait prendre conscience à quel point le regard féminin peut aussi être oppressif envers les hommes qui ne suivent pas les normes masculines classiques (cheveux court vs cheveux long ). LE FAQ EST JUSTE TROP GÉNIAL :cheer:

Mon exemple de personne avec une masculinité saine est Justin Baldoni dont j'ai découvert son rapport à la masculinité grâce à Mymy.
 

Mymy Haegel

Rédac chef de madmoiZelle
Équipe madmoiZelle
@Roppongi : merci pour ton message et merci d'avoir écouté !

Je comprends tes critiques, pour la plupart, et je pense que tu y réponds toi-même quand tu dis « Je sais qu'on risque de me répondre qu'il s'agit d'une porte d'entrée sur ces questions-là et que mon féminisme est sûrement trop avancé pour ce genre de formats » :happy:

En effet, ce format est fait pour être « 101 », pour être du B.A.-BA, ce qui veut dire qu'une personne qui est, comme toi, très avancée dans le féminisme n'y trouvera pas son compte. Car parler de « privilège des dominants à être naïfs » c'est quand même avancé. Pour la plupart des gens, parler de « groupe dominant » c'est DÉJÀ difficile.

De plus c'est le premier épisode, et ça me tenait à coeur d'avoir, justement, un mec « lambda », un mec « bien » certes, qui ne tient pas de propos sexistes ou dégradants mais qui ne fait pas « beaucoup plus », qui n'est pas à fond dans la déconstruction de la masculinité, des normes genrées.

En ce sens, il est possible que le prochain te plaise plus, il est probablement plus « politique » (ça parle de #MeToo, de jouer avec les codes genrés...), tu me diras !

Enfin, tu dis que cet épisode n'apprend rien, à part que la masculinité est un sujet en soi, et je le maintiens, c'EST rare de la considérer comme un sujet.

Un des écueils que je rencontre pour faire ma liste d'intervenants, c'est que les mecs « lambda », pas très politisés sur des questions de genre, eh bien, leur masculinité, ils n'en parlent pas, ils n'y pensent même pas.

Or, c'est avant tout à ces mecs « lambda » que j'espère m'adresser, ce sont eux que j'espère faire réfléchir. Si je commence direct avec un invité à fond dans la déconstruction du genre, c'est dur de s'identifier, de se dire « Ok, je comprends cet homme, je m'y reconnais ».

Un homme qui parle de masculinité, en soi, c'est politique à mes yeux, car c'est encore très rare — et je veux dire qui en parle VRAIMENT, pas qui l'utilise comme prétexte pour faire de l'anti-féminisme primaire, comme le font pas mal de « masculinistes » actuellement.

Quant à ton Edit, eh bien oui, le #NoHomo est un sujet, car l'homosexualité et les critères de virilité sont intrinsèquement liés. Et personnellement, je crois tout à fait Arthur quand il me dit que se branler entre potes, c'est pas sexuel, #NoHomo, car ce n'est pas des autres garçons que vient le désir !

Je crois que tu attends de moi que je challenge vraiment les propos de mes invités, que je les remette en question. Ce n'est vraiment pas mon but. Je veux d'abord entendre ce qu'ils ont à dire.

Je me mets aussi à leur place : si, quand j'avais commencé à réfléchir sur ma féminité, on m'avait tout de suite « bousculée », on avait remis en question mes propos, mes ressentis, en se focalisant sur l'aspect problématique de ce que je disais, car je n'étais pas aussi loin dans le féminisme que maintenant, je ne sais pas si j'aurais eu envie de continuer, en tout cas je n'en aurais pas du tout parlé publiquement, ça c'est sûr.

Pour Arthur, c'est littéralement la première fois (enfin à part la première fois qu'on a fait le podcast et qu'il s'est pas enregistré :gonk: ) qu'il parle de sa masculinité. C'est une réflexion-fleuve à voix haute. Et rien que ça, c'est super rare !

Mais comme je t'ai dit, le « type » d'intervenant va évoluer. J'espère que d'autres épisodes te plairont !
 
Je suis perplexe avec le fait de dire que se branler entre potes ce n'est pas sexuel :ninja: Que ça ne soit pas "gay" je le conçois tout à fait mais à partir de quel moment se masturber, que cela soit tout seul sous les draps ou une aprem entre pote ce n'est pas sexuel? :shifty:
C'est dommage de ne pas l'avoir souligner, ces pratiques sont sexuelles. Si elles ne sont pas homosexuelles, dans le cas où l'assemblée est hétéro, c'est parce qu'il n'y a pas de désir pour un autre corps masculin qui s'exprime, chacun convoque son imaginaire à soi avec ses désirs à soi.
Et c'est dommage que pour éviter un "procès en homosexualité" il faille dire que ces pratiques ne sont pas sexuelles.

Il est d'ailleurs intéressant je pense de noter que dans notre société les pratiques impliquant plusieurs hommes (je pense aux plans HHF "classiques" ou Bukkaké ou gang bang) ne laisse pas la place au moindre soupçon d'homosexualité, les hommes ont des pratiques conjointes ou rapprochés et pourtant leurs désirs ne s'expriment pas les uns envers les autres mais envers une tierce personne ou un support. Alors qu'un plan à trois FFH va "automatiquement" impliquer que les deux femmes en présence expriment du désir l'une pour l'autre et en jouent, en tout cas dans l'imaginaire collectif et une grande partie des pratiques calquées sur cet imaginaire collectif..
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes