C'est une initiative courageuse mais qui me laisse quand même dubitative. Je veut dire par la , bon je suis pas malgache mais je suis pas loin de la bas , qu'il est quand même très difficile de mener une vie dans ces pays la avec un tel niveau de pauvreté. Le salaire n'est pas le même, le confort n'est pas le même, la nourriture est différente enfin tout est différent. C'est vraiment changer de tout en tout et en ça je suis assez épaté qu'une "vazaha" comme ils disent ;) choisissent de s'y installer. La ou je suis un peu plus perplexe c'est sur le long terme (voir trés long terme). Comment s'assurer d'avoir des revenu suffisant pour pouvoir par exemple envoyer ces enfants dans une bonne école? (Je te passe le cliché sur la sécurité sociale lol). Je comprend tout à fait ton choix puisque même si je suis perplexe je risque de faire le même que toi dans quelque mois :yawn: .
 
  • Big up !
Reactions : Tamiat
Mada<3<3<3 J'y ai vécu 14 ans, ma maman est née là bas. D'ailleurs tu devrais peut être essayer de te rapprocher du lycée français, organiser des soirées avec eux. Les profs sont assez festifs et je pense que les soirées jeux de sociétés pourraient les emballer (ma maman voulait faire ça chez elle!). Et oui, en tant que blanche tu seras toujours l'éternelle Vazah, mais le jour où tu répondras en malgache courant, tu verras qu'on t&#8217;embêteras beaucoup moins :d . Ah et petite question: tu n'as pas été malade dans les gargottes? Même au bout de 14 ans, ça avait le don de me déclencher des touristas de l'enfer (amis de la poésie bonjour!). En tous cas, j'y retourne de temps en temps, promis je viendrais faire un tour dans ton joli café! Bon courage pour la suite, c'est génial de vivre une aventure comme celle là
 
Avec le titre, je m'attendais juste à un témoignage de success story "J'ai tout plaquer pour mon rêve" mais pas tellement en faite.

Sinon, c'est marrant parce que je me reconnais presque partout dans ton témoignage (et je me sens moins seule !) Je suis partie vivre en Malaise en Février, décision prise avec mon chéri (Français d'origine Malaisienne de par sa maman). Un jour on en a eu marre d'attednre que ça change, de son côté il ne retrouvait pas d'emploi satisfaisant (il est barman) et moi je me cherchait en redoublant ma L2 de licence d'Anglais. Un matin, fin novembre je l'ai révéillé et lui ai dit qu'on avait six mois pour tout changer (ou au moins, trouver ce qu'on voulait faire). Je ne voulait pas m'engager dans de nouvelles études sans avoir la certitude que ça me plairait mais aussi parce que je savais qu'une fois mon diplome en poche, je partirai pour l'étranger. Bref, on a commencé à tout prévoir, très vite et grâce une jolie somme issu d'un héritage (la grand mère de mon copain, décédée 2 ans plus tôt) on a rapidement essuyé nos dettes et tout mis en place.

On est arrivé en Mars, et la vie que tu décris à Madagascar me rappelle un peu la mienne. Ici, je suis une "putih" = blanche (et beaucoup plus que la moyenne, je n'ai pas bronzé du tout !! :confused:).

Pareil pour l'attitude des gens, certains sont très cool, bien sûr, mais pour beaucoup je suis une proie facile, à tous les niveaux. Je me suis pas mal fait draguée, ma peau d'albâtre en étant la responsable, puisque le blanc est très recherché (y a qu'a voir tous les moyens mis en place pour rester le plus clair possible, maquillage, crème, ombrelles, gants jusqu'aux coudes...) Y a des moments où ça passe, d'autre où c'est vraiment très désagréables, les regards, les gestes de certains sont parfois très déplacés.

Enfin, bien que mes amis et ma famille me manque terriblement, je crois que les choses qui me manquent le plus sont... le fromage et le vin français. Oui c'est vrai on peut en trouver. Mais ce sera soit mauvais, soit trèèèès cher. Pour l'instant je m'autorise un gouda par mois, c'est encore ce que je trouve le mieux rapport qualité / prix. Parce que le brie et le camembert j'ai testé et ... beurk. Trop vieux (sec) et trop cher (si quelqu'un est près à s'offrir du fromage pour 20 - 30€ la boite, pas moi, j'en raffole mais j'ai des limites. Pour le vin, étant dans un pays musulman c'est vraiment pas donné et jusqu'ici ceux que j'ai testé ne m'ont pas satisfaite.
Vivement le colis de ma maman !! :banana:


Voilà, je voulais partager tout ça, et si vous en voulez plus, rendez vous par ici = > http://luckyenmalaisie.tumblr.com/
 
J'y suis allée au T-Toon et j'ai vu ton chéri mais pas toi! J'avais entendu que vous gériez cela à 2 et que tu étais une française et voila que tu es une madmoizelle lol wahou!! J'espère que ça marche toujours bien?? Bonne continuation à vous deux !
 
Mon niveau de vie a pas mal baissé aussi, mais je ne confonds pas cela avec la qualité de vie qui pour le coup, est largement meilleure qu’en France.
J'aimerais être éclairée sur cette phrase que je ne comprend pas trop. Tu as moins d'argent mais tu peux te payer plus de choses que en France ? C'est la vie là bas qui est mieux ? :hesite:
 
J'aimerais être éclairée sur cette phrase que je ne comprend pas trop. Tu as moins d'argent mais tu peux te payer plus de choses que en France ? C'est la vie là bas qui est mieux ? :hesite:
J'imagine qu'elle a moins d'argent disponible donc moins d'argent pour se payer des choses, pour consommer. Mais cela est moins important pour elle que la Qualité de vie qu'elle a en contrepartie, ici j'imagine qu'elle fait référence aux choses immatérielles, le climat, le rythme de vie malgache, les paysages etc..
 
Super témoignage, tu as réussi à t’envoler de tes propres ailes, je te souhaite tous le bonheur du monde !! Justement, j’ai une amie vient de partir à Madagascar pour y travailler et y vivre. Elle avait déjà tendance à faire l’aller-retour France-Madagascar-France et maintenant elle s’y est installée pour de bon. On s’écrit de temps de temps et après avoir lu cet article, je me suis dit que c’est à peu près la même chose qu’elle ressent, elle me raconte tout mais ce qui lui fait un peu peur en ce moment, c’est qu’elle n’a pas encore trouvé un job. Elle s’est installée chez une amie et avec un master en langue étrangère, elle est toujours en quête d’emploi. Certaines personnes disent que les opportunités d’emploi à Madagascar sont nombreuses et très diversifiées mais ce n’est pas là son problème, c’est surtout sa filière … Ceux qui obtiennent leurs diplômes dans une filière littéraire ont librement le temps de choisir le métier qu’ils veulent exercer oui mais à Madagascar ça débouche toujours soit dans l’enseignement, l’interprétariat ou la traduction et c’est là qu’elle a un peu de mal à se retrouver, l’enseignement, c’est pas vraiment son tasse de thé, la traduction bof... Bref, j’ai essayé de la rassurer plusieurs fois étant donné que moi-même je connais pas mal de personnes qui ont fait des études littéraire mais qui ont débouchés sur d’autres métiers une fois là-bas. Il suffit juste d’avoir les expériences requises et certains n’hésitent pas à suivre des formations en relation avec le poste souhaité pour être à la hauteur et obtenir des diplômes en plus, une recommandation que je lui ai aussi fait mais elle ne veut rien savoir, elle pense qu’elle n’aura aucune chance… J’ai fait mes petites recherches et quelques débouchés des études littéraires qu’on ne mentionne pas trop souvent et que je vais rapidement envoyer à ma meilleure amie : le commerce , gestion d'entreprises, tourisme, logistique et transports, métiers de l'art, métiers dans le secteur social ou paramédical, métiers de la défense et de la sécurité, métiers du secrétariat et de l'administration, les métiers de l'hôtellerie et de la restauration, les métiers du stylisme...corrigez-moi s’il vous plaît, si un ou deux ne doivent pas figurer sur cette liste. Sinon, connaissez-vous des personnes en particulière avec la même filière et qui a su trouver sa voie à Madagascar ?? Merci pour vos réponses.
 
Trop top comme initiative… Je te souhaite que du bonheur, j’espère que tu y trouveras ton bonheur. Moi-même il y a quelques mois déjà, j’ai décidé de voler de mes propres ailes, tenter une aventure. De nature calme et assez sceptique, je n’ai jamais quitté mon pays natal, j’ai été pris dans une routine quotidienne. Je n’ai jamais rien connu d’autres à vrai dire, petite école de la région, étude universitaire non loin de là, je n’ai jamais rien connu d’autre. Je savais bien que ça m’étouffer et pourtant, je n’ai jamais eu le courage de partir même si je rêvais d’aventure et de nouvelle découverte. Pour m’aider à m’évader, je lisais beaucoup et j’aimais me documenter, allez sur le net pour découvrir les choses. C’est en faisant mes recherches habituelles, je suis tombé sous le charme de Madagascar, j’ai découvert un pays qui avait tout pour plaire. Sa population, sa culture, ses sites touristiques, ses hôtels, … il y avait tout pour plaire. Je suis resté longtemps à seulement m’imaginer y faire mes vacances ou même à y vivre sans pour autant avoir le courage de sortir de ma vie paisible. Ayant un ami aventureux dans mon entourage, il m’a convaincu d’y aller faire un tour histoire de voir ce que cela fait et vous savez quoi ? J’ai adoré, j’ai apprécié tout ce que j’y ai vécu. J’ai même l’intention d’y vivre si l’occasion se présentait à moi. Mes amis m’ont montré différents plusieurs sites d’offres d’emploi à Madagascar pour pouvoir commencer ma nouvelle vie là-bas et je pense que c’est une occasion qui ne se représentera pas toujours. Qu’ en pensez- vous ? J’ai peur de tenter de nouvelle expérience et pourtant j’en rêve depuis assez longtemps maintenant. Croyez-vous que je devrais tenter ma chance ?
 
Ce sujet n’est pas facile mais au fond, qui ne s’est pas déjà demander ça, surtout ceux qui on en eu marre des pressions et des problèmes qu’on cumule au sein des entreprise de nos jours… mais beaucoup de personne peuvent nous confirmer que c’est possible, que ce n’est pas juste un rêve. En plus, de nos jours, c’est facile de s’informer et d’apprendre les ficelles de tel ou tel métier sans trop dépenser ni sans trop se perturber à se déplacer et suivre des cours dans tel ou tel institut. En tout cas, on obtenir des conseils qui sont quand même assez fiable grâce aux sites web que les autres entrepreneurs ont créer pour aider ceux qui veulent se lancer dans la création d’une entreprise (même sans argent) mais c’est pas vraiment une mince à faire, j’avoue… le plus important quand on se lance dans ce genre de projet, c’est d’avoir des contacts, beaucoup de contact. Et même cela on peut l’obtenir en utilisant les forums et les sites, ça pourrais être plus que bénéfique et ça pourrais faciliter les tâches qui suivent la création.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes