@Jeannedarkh oui je l'ai survolé et j'ai fait une recherche dedans (pas le courage de tout lire, mais ctrl+F ça marche très bien!), le mot "cyprine" n'y apparaît même pas. L'article de Mad dit que ce n'est pas de la cyprine, celui d'allo docteurs n'utilise même pas ce mot, et elle dit que c'en est. Je voulais simplement relever l'incohérence du propos.
 
Ca m'arrive régulièrement depuis quelques mois. Au début j'ai flippé aussi je croyais que je m'étais fait pipi dessus. (Même si le plaisir sur le moment etait dingue, je voulais tout arreter à cause de la honte) Mais au fil des essais et recherches j'ai bien compris que c'était différent. Depuis que je suis en totale confiance avec mon corps et envers mon copain (qui d'ailleurs me dit toujours "mais vas y lache toi, on s'en fiche qu'il y en ai partout!") c'est juste du pur plaisir. Ca m'arrive seulement avec une position profonde genre les deux jambes en l'air. Ca sèche tout seul, rapidement ( je prend le seche cheveux si je veux que ca aille plus vite) ca n'a aucune odeur, ni couleur mais la sensation est vraiment ouf!
 
@Emilie1987 tu vas sûrement faire basculer ma vie sexuelle avec ce message ! :jv:

Ca m'arrive assez souvent d'avoir envie de faire pipi pendant l'acte ou la masturbation, et à chaque fois je me dis 'Mais pourquoi maintenant ? Pourquoi me fais-tu ca cher petit corps ?'
Et là je réalise que ca se trouve je suis juste en train de passer à côté d'un truc de dingue !! Et mon cher corps me dit juste 'Allez vas-y éclate toi !'
C'est fou quand même que ce sujet n'est abordé presque nul part, j'étais persuadée que c'était réservé à certaines femmes .. Peut être aussi car ce sentiment d'envie de pisser n'est pas quelque chose que l'on va partager avec son partenaire ou même entre amies ? Quelque chose d'un peu tabou ?

En tout cas je pense que je vais tenter ca d'abord en me maturbant puis avec mon partenaire si il est d'accord. J'ai aussi très hâte de lui en parler, lui qui adore discuter de ce genre de choses :taquin:
 
Comme cet article tombe bien ! Et merci aux commentaires surtout!
J'ai envie de me pisser dessus limite à chaque fois que je me masturbe mais vu que quand j'allais aux toilettes avant rien ne sortais, j'en ai déduis toute seule que c'était juste mon cerveau qui interprétais mal les signaux de plaisir.
Sauf que pas plus tard que la semaine dernière, je me répète que c'est rien et qu'il faut me détendre et pile au moment où je commence à prendre mon pied, pfiou! Un jet de la mort qui tue ! Et j'étais persuadé de mettre pisser dessus ! Je me sentais trop conne à changer les draps à 2h du mat !
Donc merci, merci à vous toutes de m'avoir appris que c'était surement juste une éjaculation et de m'avoir fait me rendre compte que je suis clairement pas la seule à avoir envie de pisser quand je prend mon pied ! Vous êtes géniales !
 
... ça m'est également déjà arrivé mais j'ai tout arrêté, idem peur de me pisser dessus :d

Mais ma question c'est : est-ce que du coup ce ne serait pas le mécanisme naturel et son empêchement un biais social (peur de se pisser dessus mais aussi manque de «bon sexe» pour diverses raisons) ? Parce que le «pipi post-coït», c'est la base pour éliminer les bactéries. Donc pourquoi est-ce que le mécanisme de nettoyage n'irait pas jusque-la ? Le vagin se nettoie déjà tout seul...
 
Petite pierre à l'édifice (et premier commentaire en tant que Mad ! ^_^ )
J'ai découvert le fait d'être fontaine relativement tôt dans le début de ma sexualité, mais la mise en confiance a de suite été retiré : mon partenaire m'a fait comprendre que c'était sale, la honte, beurk, il n'en voulait pas.
J'ai mis beaucoup de temps à re-trouver/ accepter à nouveau ce mécanisme dont je sentais qu'il était en moi, pas loin d'une jouissance mais ai reçu (malgré moi) par discussions interposées, beaucoup de notion de dégoûts, d'interrogations et de mythe aléatoire sur le sujet.
J'ai fini par tomber sur un homme très attentif sur la remise en cause de la sexualité h/f et la découverte, qui m'a fait "lâcher prise" et retrouver ce plaisir.
Aujourd'hui avec mon chéri, c'est quelque chose qu'on adore, on en joue, ça fait parti de notre érotisme commun.
Mais les discussions qu'il peut y avoir autour de moi entre mes amis et connaissances (très peu de personne savent que je suis fontaine, une sorte de "honte" pour ma part), continuent de me désoler.... Combien de fois j'entends : ah non, mais ma meuf, hors de question; - c'est dégueu; - c'est quoi ce jet qui t'arrive dans la gueule; etc. ..."
Du coup, ça ne m'incite clairement pas à en parler et le dire, et je vais toujours à tatillon pour évoquer le sujet avec un-e partenaire sexuelle.

Côté pratique, mon matelas est ruiné : dans mon cas quelques serviettes ou une alèse ne fonctionnent clairement pas... Je suis donc en recherche (active!) d'une solution (peut-être à inventer?) pour que mes relations sexuelles ne terminent pas par sécher mon matelas à 2 du mat' pour pouvoir dormir ...
Si quelqu'un a ça ? Ahah
Super sujet en tout cas, car j'ai beau cherché, je ne trouve jamais aucun article bien sérieux qui me corresponde pour me comprendre sur le vaste monde des internets !

Ah et N.B. : ça m'arrive dans toutes les positions et même lorsque je fais des fellations (aucune pénétration de mon côté), par pur jouissance de ma part, parce que cela m'excite.
 
Dernière édition :
Pour ma part, j’ai découvert tardivement ce phénomène , à 45 ans.
Après une vie sexuelle plutôt basique dans mon couple pendant 25 ans, cela ne m’était jamais arrivé
Séparée, j’ai rencontré un homme avec qui j’ai vécu une passion amoureuse et je n’ai pas compris plus que lui ce qui m’arrivait ! Heureusement il a été flatté mais cela n’arrivait pas systématiquement.
Je pense qu’il faut beaucoup de confiance pour se laisser aller, et bien connaître son corps.
Avec mon chéri, cela m’arrive plusieurs fois à chacun de nos ébats et c’est pour moi toujours signé d’un très profond plaisir et avec ou sans pénétration, même en cunni au grand plaisir de mon chéri et dans des quantités relativement importantes à chaque fois.
Même toute seule cela m’arive très régulièrement
Je trouve que c’est très excitant quand ce plaisir est partagé
Seul bémol de taille quand même c’est qu’il faut faire attention aux lieux de nos ébats !!!
 
  • Big up !
Reactions : Songi songi
hey !! Merci pour cet article est vos commentaires.
Et rassurée de voir que je ne suis pas la seule lectrice de plus de 40 ans :). Ce phénomène m'est arrivé cette semaine. Nouvel amant, le mec aime donner du plaisir et du coup je me laisse aller en toute confiance.. lui laisse faire des trucs que je n'aurai pas penser faire... et bim : 1ere flaque ! Gène, honte .. lui s'amuse et me rassure en m'expliquant qu'à priori c'est plutôt positif. Je lui rappelle que j'ai des souci dans cette région (endométriose) et pas baisé depuis des lustres... Monsieur est retourner travailler à mon plaisir et nous avons ruiné le parquet. Les filles.. laissez vous aller !!!
 
  • Big up !
Reactions : Bozou
Coucou :P
Je tombe sur ce sujet (mille mercis Madmoizelle !) après quelques recherches car avec mon nouveau chéri, j'ai découvert être moi-même douée pour cette forme de plaisir... et comme c'est une nouveauté pour moi je suis curieuse et avide d'explorations... et ravie de partager avec vous !
Alors je vous livre ma petite expérience.
Tout d'abord, d'accord avec un post précédent qui regrettait qu'on parle d'éjaculation féminine à cette occasion. Surtout que pour les garçons, l'éjaculation est (toujours) une petite mort et (souvent) le chant du cygne. :langue:
Moi je parle de mon "jaillissement" ; ma source -- car c'est vrai je n'ai pas de "fontaine" hyper puissante comme on voit sur les vidéos spécialisées -- ma source donc jaillit et m'inonde de plaisirs ; et je dis bien plaisirs au pluriel car ils sont multiples et différents de l'orgasme. Et je peux jaillir plusieurs fois pendant nos ébats amoureux !
Je peux même jaillir sans avoir d'orgasme ensuite. Mais ça arrive aussi que j'en ai et heureusement. Mais après. Jamais en même temps.
J'ajoute que mon chéri est évidemment complice (voire instigateur ?) de cette nouvelle pratique -- qu'il apprécie beaucoup : jusqu'à boire mon eau brûlante et légèrement salée ! -- et qui nous ouvre d'autre champs des possibles.
Voilà ce que je voulais vous confier.
Lâchez-vous ! Si votre relation est fondée sur la confiance et le respect mutuels, alors, parlez-en entre vous et si vous êtes d'accord, pas de retenue, foncez !
Et puis si votre partenaire n'est pas trop d'accord, et ben, no souci, testez en solo ça marche aussi très bien !
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes