Un préservatif féminin contre les violeurs

Ca fait hyper longtemps que j'ai entendu parler de cette invention pour la première fois. A mes yeux, elle représente l'abdication face à la "culture du viol". Pire que ça, elle conforte dans l'idée que les femmes sont à la merci des désirs sexuels masculins, et qu'il n'appartient qu'à elles de se prémunir contre les "pulsions" des agresseurs. Encore une fois, on déresponsabilise les violeurs et on exige des femmes qu'elles soient toujours plus prudentes, comme si c'était à elles d'assumer la violence des autres. C'est la même chose quand on reproche à une victime d'agression sexuelle de "l'avoir bien cherché", "d'avoir provoqué avec sa tenue affriolante", peut-être qu'un jour on lui reprochera aussi de ne pas avoir porté sa capote anti-violeur... :facepalm:
En plus ça n'empêche absolument pas la pénétration, on est quand même agressée, avec en prime le risque que la douleur rende le violeur encore plus violent. Le seul intérêt serait éventuellement la dissuasion, mais ce qui dissuadera les mecs ici, c'est la perspective de se retrouver avec un zizi en charpie et de se faire arrêter. Ça n'est certainement pas comme ça qu'ils comprendront que les femmes ne sont pas là pour satisfaire leurs envies sexuelles.
 
Opium.

En soir je suis d'accord, mais c'est un truc qui a été inventé et est distribué en Afrique du Sud ou les données sont différentes.
Je pense que dans certains pays/ régions ça peut être un moyen rapide de faire diminuer certaine statistiques, pour parer au plus urgent (dans le cas de régions sinistrées par la guerre civile, ou le viol est une arme de guerre etc), sans compter que dans ces coins le travail d'éducation n'est pas toujours possible (école restreinte, population rurale, pas de structures, ou personne n'irait prendre quelques heures pour une formation).
Et puis dans des endroits ou les gens meurent de rien (pas de soin gratuits, pas de médecins) ça me semble compliqué vu les budgets.
Je dirais que c'est a utiliser dans une situation extrême et que ça devrait être soumis à conditions, genre en France ça serait ridicule et contre productif.
 
Mouais...
Bon je suis globalement d'accord avec plusieurs interventions précédentes (désolée, flemme de citer une par une ^^") concernant notamment le fait que ce ne sont pas aux femmes de "s'armer" contre le viol et que cela n'empechera pas non plus que l'agresseur s'en prenne de diverses manières à la femme qui porte ce préservatif..


Par contre, en lisant le post, deux questions d'ordre pratique me vienne en tête:
- Est ce que cela sera facile à utiliser? Je veux dire, si la femme se blesse en le mettant/l'enlevant je vois encore moins l'utilité de la chose. (mettre un truc doté de pointes dans mon vagin cela m'inspire plus de la méfiance envers l'engin que la joie de me savoir "protéger")

- Euh, d'après l'article, l'homme qui essaiera de se retirer ne le pourra pas, son pénis serra encore plus meurtri et seul un médecin pourra le faire. Donc l'agresseur va rester jusqu'à ce qu'un médecin se déplace? J'ose même pas imaginer l'horreur pour la victime qui est à la fois pénétrée, bloquée et face à un agresseur meurtri et qui sera donc sans doute encore plus fou de colère :eh:
 
Je trouve ça un peu idiot dans le sens où on ne peut pas prévoir où et quand on peut se faire violer. Tous les viols n'ont pas lieu dans une rue sombre le soir, ça peut arriver n'importe où et n'importe quand.
Alors je ne vais pas me balader avec ce truc H24.
 
Partagée comme beaucoup, et même questionnement que Sabbat si le mec doit rester coincé pdt des plombes je suis pas sûre que ça soit mieux, mais je pense que l'élément important c'est l'Afrique. Je pense que si ça a été inventé là-bas, c'est que ça peut avoir une vraie utilité, peut-être meme juste une force de dissuasion...(?)

Mais j'imagine que de toute façon, quitte à répondre à cet acte de violence par la violence, autant avoir un flingue sur soit.

Pour le discours sur le fait que c'est pas à nous de nous défendre et tutti quanti...je suis d'accord dans le fond bien évidemment mais je souhaiterais que toute femme qui a des ennuis se défende violemment parce que je pense pas qu'une psychanalyse dans ces moments là soit possible...Franchement, je suis tellement en colère devant les agressions que je me dis tout le temps "Mais merde pourquoi on a pas un taser à leur foutre dans la gueule ?!!"

Et encore un point, je suis d'accord que ce n'est pas à nous de nous protéger mais puisque pour le moment (et depuis des millénaires) ça existe encore et toujours le viol, qui est sensé le faire pour nous ? :/

(P.S : et pourtant, moi non plus j'ai pas de taser dans mon sac.)
 
Je rejoinds de nombreuses mdz : ce n'est pas une solution, c'est une punition qui risque de provoquer encore plus de violence. C'est comme de penser que la castration chimique va solutionner le problème. Un viol, ce n'est pas seulement l'acte de pénétration d'une femme par un homme, ça va au delà, c'est aussi et avant tout un acte de domination, d'humiliation de la femme, et sincèrement, je ne porterai jamais ce genre d'objet. On part trop du principe que c'est à la femme de vivre dans l'esprit qu'elle risque de se faire violer au détour d'une rue.

Je vais paraître extrême, mais je suis pour la punition la plus sévère qui soit : la peine de mort. La prison à vie, sincèrement, c'est trop gentil, encore que les violeurs y sont très mal perçus, et comme je le disais, la castration chimique n'aide pas. Quant au fait d'enfermer ces hommes dans des HP, ça n'aide personne non plus, parce que pendant qu'on va dépenser de l'argent et de l'énergie à aider des monstres, des femmes vont essayer de se reconstruire alors qu'on a détruit leur vie, leur image d'elle-même, leur relation au corps, au sexe, à l'amour, à l'homme, et qu'elles ne se remettront peut-être jamais. À partir de là, je crois qu'il faut partir du principe que tout homme qui a violé une fois risque de violer une seconde fois, et qu'il faut faire quelque chose pour protéger les futures éventuelles victimes. Je ne vois pas autre chose.
 
Kiriothus;3507592 a dit :
Je vais paraître extrême, mais je suis pour la punition la plus sévère qui soit : la peine de mort. La prison à vie, sincèrement, c'est trop gentil, encore que les violeurs y sont très mal perçus, et comme je le disais, la castration chimique n'aide pas. Quant au fait d'enfermer ces hommes dans des HP, ça n'aide personne non plus, parce que pendant qu'on va dépenser de l'argent et de l'énergie à aider des monstres, des femmes vont essayer de se reconstruire alors qu'on a détruit leur vie, leur image d'elle-même, leur relation au corps, au sexe, à l'amour, à l'homme, et qu'elles ne se remettront peut-être jamais. À partir de là, je crois qu'il faut partir du principe que tout homme qui a violé une fois risque de violer une seconde fois, et qu'il faut faire quelque chose pour protéger les futures éventuelles victimes. Je ne vois pas autre chose.

J'ai une question simple : que fais-tu des erreurs judiciaires ? Le droit francais fonctionne selon l'adage de Sir William Blackstone prônant qu'il vaut mieux « dix coupables en liberté plutôt qu'un innocent en prison » car un système humain (je ne dis pas que le notre l'est mais il s'efforce d'y tendre, en apparence au moins) préfère ne pas punir que punir à tord. Rétablir la peine de mort donne un système ressemblant à ça : mieux vaut un innocent mort plutôt qu'un coupable en liberté. Ce système me choque.
D'autant plus que même si tu souhaites le mettre en place, il est faux. Faux car dans la grande majorité des cas, n'en déplaise à l’extrême droite réactionnaire, les coupables ne sont pas en liberté mais en prison. Ils ne sont pas non plus relâchés au bout de deux ans et les cas de récidives sont des cas isolés dont les médias parlent beaucoup passant sous silence ceux, très nombreux cette fois-ci, qui ne récidivent jamais.
 
Calystegia Je parle de cas où la culpabilité est prouvée, j'aurais du le préciser. Et je ne suis pas d'accord. Parce que 10 coupables en libertés, ce sont des victimes supplémentaires potentielles. Je ne dis pas qu'il vaut mieux avoir des innocents en prison, parce qu'il y'a encore aujourd'hui des gens qui se battent pour prouver qu'ils n'ont rien fait, mais dans des cas avérés, quel est l'intérêt de garder en prison des individus qui finiront -avec un peu de chance- par ressortir, et qui vivent en prison dans des conditions qui sont encore trop luxueuses pour eux. La peine de mort n'est pas la meilleure peine qui soit, mais c'est encore la plus efficace que je vois pour punir des individus dont la culpabilité ne fait aucun doute -qui ont avoué, qui ont été pris sur le fait, etc.. Je ne dis pas que c'est ce qu'il faut faire, je ne dis pas que notre système serait meilleur, je dis que c'est le meilleur moyen de stopper les monstres qui circulent librement et qu'on "pardonne" parce qu'ils ont une prétendue maladie psychologique qui les amène à ne plus discerner le bien du mal -et toutes autres conneries du genre.

Il est certain que l'extrême droite joue énormément sur les opinions publique en faisant ressortir un sentiment de danger qui n'est pas forcément vrai. Tu dis que les récidives sont des cas rares, bien sur, c'est vrai, et heureusement. Mais crois-tu que c'est un soulagement pour les familles des victimes dont la souffrance aurait pu être évitée si la justice avait fait correctement son travail que de leur dire que ce sont des cas minimes ? Pas de bol, c'est tombé sur eux. Je conçois que dire "je suis pour la peine de mort" puisse choquer, et sembler barbare, mais je crois que si cette menace flottait sur les violeurs, criminels et autres tordus qui circulent, les crimes seraient peut-être moins nombreux.
 
Kiriothus;3511576 a dit :
@Calystegia Je parle de cas où la culpabilité est prouvée, j'aurais du le préciser. Et je ne suis pas d'accord. Parce que 10 coupables en libertés, ce sont des victimes supplémentaires potentielles. Je ne dis pas qu'il vaut mieux avoir des innocents en prison, parce qu'il y'a encore aujourd'hui des gens qui se battent pour prouver qu'ils n'ont rien fait, mais dans des cas avérés, quel est l'intérêt de garder en prison des individus qui finiront -avec un peu de chance- par ressortir, et qui vivent en prison dans des conditions qui sont encore trop luxueuses pour eux. La peine de mort n'est pas la meilleure peine qui soit, mais c'est encore la plus efficace que je vois pour punir des individus dont la culpabilité ne fait aucun doute -qui ont avoué, qui ont été pris sur le fait, etc.. Je ne dis pas que c'est ce qu'il faut faire, je ne dis pas que notre système serait meilleur, je dis que c'est le meilleur moyen de stopper les monstres qui circulent librement et qu'on "pardonne" parce qu'ils ont une prétendue maladie psychologique qui les amène à ne plus discerner le bien du mal -et toutes autres conneries du genre.

Il est certain que l'extrême droite joue énormément sur les opinions publique en faisant ressortir un sentiment de danger qui n'est pas forcément vrai. Tu dis que les récidives sont des cas rares, bien sur, c'est vrai, et heureusement. Mais crois-tu que c'est un soulagement pour les familles des victimes dont la souffrance aurait pu être évitée si la justice avait fait correctement son travail que de leur dire que ce sont des cas minimes ? Pas de bol, c'est tombé sur eux. Je conçois que dire "je suis pour la peine de mort" puisse choquer, et sembler barbare, mais je crois que si cette menace flottait sur les violeurs, criminels et autres tordus qui circulent, les crimes seraient peut-être moins nombreux.
J'ai parlé d'erreurs judiciaires, donc de cas où la culpabilité est censée être prouvée. Le système judiciaire qui pratique la peine de mort tuera nécessairement des innocents. Puisque la compassion est de rigueur, n'en méritent-ils pas autant que les victimes ?

Ensuite, la corrélation entre menace de la peine de mort pesant sur les violeurs potentiels et chute de la criminalité n'existe absolument pas : aucune société qui pratique la peine de mort (certains États fédérés des États-Unis pour exemples phare) n'observe de chute de sa criminalité. La seule chose qu'entraîne la peine de mort est une excitation morbide autour du spectacle, comme au Moyen-Âge où l'on venait en famille rassasier, sur la place publique, ses envies malsaines de voir autrui mourir.

Encore, la peine de mort n'est rien d'autre que l'institutionnalisation et la glorification de la vengeance. La loi du talion, concept stupide, n'a jamais guéri les maux de l'âme d'une seule victime ou alors par mauvaise foi.

Enfin, la peine de mort pose la question du bourreau. Tuerais-tu un "monstre" comme tu écris, de sang froid ?
 
La peine de mort n'est pas nécessairement une vengeance. Une vengeance implique une implication personnelle, justement, or dans la mesure où c'est la justice qui rend cette décision et qui l'applique, ça n'est plus une vengeance, c'est à la fois une punition et une mesure préventive dans l'intention d'éviter que de nouvelles victimes aient à subir les agissements malsains d'un monstre. C'est certes une mesure qui peut-être considérée comme barbare, mais je n'en vois pas de meilleure, pour ma part. Comme je le disais tout à l'heure, la castration chimique n'est pas une solution, et aller en prison pour en ressortir quelques années plus tard, non, désolée, ça ne me parait pas être une solution. Est-ce que ça te parait normal qui'on puisse considérer qu'un violeur est une personne malade qui a besoin -et qui mérite, comme toute personne malade- d'être soignée, qu'on en prenne soin, qu'on la suive psychologiquement de près, jusqu'au jour où on aura le sentiment qu'elle va mieux, qu'elle se contrôle, et qu'on la libère ? Pendant ce temps là, ce sont les familles des victimes qui doivent se reconstruire, et ce sont les familles des victimes potentielles futures qui vivent avec une épée de damoclès au dessus de la tête. Violera, violera pas ? Impossible de savoir ce qu'il se passera.

Ensuite, en quoi la peine de mort entraîne-t-elle une excitation telle que tu la décris ? Ca fait bien longtemps qu'on ne pratique plus de peines de mort en public, que je sache, d'autant plus qu'à chaque peine de mort qui tombe aux Etats-Unis, les manifestations contre cette pratique se déchaînent. C'est malsain, c'est risqué, oui, c'est vrai, mais rien ne me semble plus malsain que des hommes et des femmes qui osent commettre de tels actes, et je ne vois pas comment, même avec l'esprit le plus charitable qui soit, on puisse un jour pardonner à ces gens, ça me dépasse complètement. J'ai du mal à croire qu'ils puissent mériter la moindre compassion, comme tu le dis, et même si je ne considère pas l'innocence de condamnés à tort, je ne conçois pas que des personnes responsables de la destruction de la vie d'autres personnes méritent encore de vivre.

Je ne connais pas la solution idéale, mais je crois que parfois, lutter contre le mal par le mal n'est pas forcément une mauvaise chose.
 
Hm mouais, mieux vaut se balader avec une hache, c'est encombrant mais c'est quand même plus sûr :stare:.
Bon je reconnais que la situation n'est pas la même partout, mais comme la plupart des messages précédents, je reste septique, rapport aux problèmes techniques, pratiques, éthiques et autres mots en -tiques. Ca n'est qu'un instrument de vengeance, ça n'a rien d'une protection et ça ne traite pas le "problème" à sa source. Et puis
L’assistance médicale nécessaire permettra en outre d’arrêter le criminel sans difficulté.
Je me trompe sans doute mais je pensais que les médecins étaient tenus de soigner et non de dénoncer, au nom du serment d'Hippocrate ou autre :confused:. Je dois vivre dans un monde parallèle.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes