Veille permanente grossophobie

Je relance le topic pour une anecdote perso.
Je ne comprends pas pourquoi mes grands-mères sont obsédées par les questions de poids. Surtout l'une d'entre elles, que j'ai pourtant toujours connu costaude... "Ta sœur elle était bien plus jolie avant, maintenant elle est bien trop maigre !", "On m'a dit que l'ostéoporose n'arrivait qu'aux personnes maigres, alors je ne crois pas Mme Machin quand elle me dit qu'elle en a, elle est grasse !" et autres joyeusetés.
Je ne dis rien, parce que ce sont des personnes âgées, d'ailleurs on a toujours tendance à pardonner aux personnes âgées ce genre de choses. Et puis ma grand-mère a le franc parlé de la campagne, et ne serait pas du tout sensible à mes remarques.
Une fois j'avais croisé ma grande-tante, qui est très obèse, que je ne vois jamais. Je lui dis bonjour, ma grand-mère également. Elle s'adresse à ma grand-mère en disant de moi "Hé bien, elle a bonne mine !" (ce qui veut dire "elle est grosse"). Non mais... On ne se voit jamais, on vient de se dire bonjour, et tu es toi-même obèse et dois peser le double de mon poids. Pourquoi ça ne te rends pas plus sensible à ça ? Pourquoi cette remarque gratos ?! J'étais sur le cul !
Tes grands-mères sont probablement plus jeunes que les miennes donc je sais pas si mon raisonnement tient la route... je me demande si les gens ayant vécu la privation pendant la guerre n'ont pas tendance à valoriser le fait d'être "bien en chair", de se resservir etc. Une grande-tante disait quand elle me voyait "ah t'es bien jolie, mieux vaut faire envie que pitié". Clairement des références d'un autre âge. Disons que l'ado progressivement de plus en plus enrobée que j'étais appréciais (non sans ambivalence) cette remarque à contre-courant.
 
Je reporte mon coup de gueule que j'ai mis sur un autre topic parce que faut que ça sorte de partout j'suis veneeeer :yawn:

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.


@Hervée @Dame Andine cogite

Et bien moi je me demande si juste elles n'ont pas de problème avec tout ça en fait, il y a toujours eu une pression sur le corps de la fâme, mais que sans les réseaux sociaux, sans toutes ces pubs etc, la pression étaient beaucoup moins forte.

Ma grand mère me parle sans détour de mon poids, des gens "gros" ou "gras" mais on sent bien dans ce qu'elle dit que pour elle ce n'est qu'un "constat" et absolument pas un jugement, dans leur tête c'est pas de la méchanceté c'est juste "Ben c'est comme ça faut le dire", ils n'ont pas toute cette notion de "feignantise" "laisser aller" etc.

Ma grand mère continue à me servir à manger, me donner des chocolats etc. sans faire de réflexions sur l'alimentation etc. Alors bon.
 
@Dame Andine cogite Ma grand-mère qui justement est de la génération de ceux qui ont connu la guerre a un rapport que je qualifierais de différent par rapport au poids et à l'alimentation. Quand j'étais enfant elle ne cessait de me dire "oh mais tu es toute maigre, il te faut grossir un peu !" ou encore "c'est bien d'avoir de bonnes joues" et ce quelque soit mon poids au final. Elle disait sans cesse que les femmes étaient trop maigres de nos jours etc...
Du coup elle est la seule personne de mon entourage familial à ne m'avoir fait aucune remarque sur mon surpoids et je suis sûre que si je lui avait demandé ce qu'elle pensait de mon apparence elle m'aurait sincèrement répondu qu'il n'y avait aucun problème.

Sinon je repense à une conversation que j'ai eu un jour avec une "amie" (vous allez voir que les guillemets se justifient) sur le poids, l'obésité etc... j'en étais à parler du cas où des soucis de thyroïde pouvaient influencer le poids quand elle me sort au détour d'une phrase (en me coupant la parole au passage) "que de toute façon de nos jours on ne pouvait plus être gros par maladie (comprenez à cause d'un dérèglement thyroïdien par exemple) que c'était des excuses et que quand on voulait on pouvait." J'en suis resté sur le cul, littéralement. En gros son raisonnement était : tu es gros tu l'as cherché, tu n'arrives pas à maigrir c'est parce que tu ne fais rien pour et ne viens pas te plaindre en plus. Je lui ai dit que ça tombais bien car tout le monde ne s'en plaint pas mais à part dire "tant mieux alors si ça te convient" avec tout les sous entendus qu'il pouvait y avoir sur le fait d'accepter d'être gros.
Moi qui pensais jusqu'à ce moment là que les pires remarques que j'entendrais serait toujours de quelqu'un de ma famille et bah non...
 
La forme ?
Si oui vous pouvez lire cet article bien relou et affronter le sujet sur le forum.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
@Knihaaa : j'ai beaucoup hésité à consacrer de l'énergie à ça honnêtement donc je comprends ! Cela dit, ça ma fait du bien de lire ta réaction qui était la première sensée :bouquet:.
Je viens de faire une dernière réponse.
ça m'est déjà arrivé d'être maladroite sur d'autres sujets et c'est pas simple de se dire ok, j'ai mal formulé ma pensée (en ce qui me concerne), mais à partir du moment où un-e concerné-e me le fait voir j'ai le choix entre la mauvaise foi et m'excuser. Là c'est "nan mais j'ai pas voulu généraliser".


Rien à voir avec le topic des ados en surpoids mais j'ai précisément eu une discussion avec un "ami" qui m'avait bien gavée.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
En bref, il était venu passer 2 jours chez moi donc forcément on mange ce que je mange en général... il me dit qqch du genre "comment ça se fait que t'es grosse je vois bien que tu manges sain".
Sur le coup j'ai commencé à expliquer que c'était complexe, que j'avais essentiellement grossi en jouant au yoyo avec mon poids à l'adolescence et que j'ai un SOPK dont l'un des symptômes possibles est la facilité à prendre du poids.
Parallèlement, il fait des courses et ramène de la glace alors que j'avais précisément dit 2-3 fois déjà que pour l'instant, j'évitais les sucres industriels (cf. SOPK, insulinorésistance, envie de voir si ça aide).
Paie ton paradoxe.

Quand je l'ai revu, il a évoqué un autre sujet sur lequel la discussion avait été animée lors de ces deux jours et du coup j'ai rebondi sur cette discussion sur mon poids, en disant qu'en fait c'était déjà grossophobe de faire des commentaires même positifs sur mon alimentation. Qu'il avait pas à me valider comme "bonne grosse c'est pas sa faute elle mange sain".
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
Ça y est, j'ai reçu ma première insulte grossophobe. (J'ai déjà eu droit à des remarques peu sympathiques de la part de mon entourage.)

Ça fiche un coup au moral car je ne me vois pas comme une personne "anormale". (Même si la normalité n'existe pas à mon avis.)

C'est le genre d'événement qui détruit encore plus le peu de confiance en moi que j'avais et qui me fait dire que je dois changer.

Bon courage à tous.te.s
 
Bon courage à toi @Laerenmarya

Pour ma part, j'ai subi les insultes et remarques grossophobes toute ma vie.

Je suis techniquement toujours obèse, mais visuellement désormais, les gens me considèrent plutôt en surpoids (j'ai toujours admiré la capacité des autres à déterminer si tu es obèse ou en surpoids juste en te regardant, perso je n'y arrive pas).

J'ai donc récemment perdu une trentaine de kilos suite à une opération bariatrique et je vous laisse deviner les "compliments" que je reçois...

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Bref, quand t'as été gros une fois t'as pas fini d'en bouffer, des remarques sur ton poids.

C'était le (petit) coup de gueule du jour.

Et j'en ai marre aussi d'entendre de la part des gens qui ont perdu du poids des trucs du genre "je peux enfin m'habiller dans des tailles normales" "je suis enfin normale". WTF? On ne devrait pas se sentir monstrueux.

Les raisons pour lesquelles j'ai fait cette opération me paraissent personnelles mais bizarrement, les gens m'en parlent tout le temps.

Quelques fois, quand les gens me sortent "Et ta peau du ventre, pas trop de dégâts?", j'ai envie de leur sortir "et toi tes couilles, pas trop fripées?". Puis après je me souviens qu'il s'agit de collègues de boulot qui ont la particularité d'être de potentiels supérieurs hiérarchiques un jour :troll:
 
Je viens avec plusieurs choses :ordi:
- j'ai découvert 10 octobre au heureux hasard d'une publi sur un groupe FB.
Forcément j'ai pas tout lu, mais j'ai aimé ce que j'ai lu .
(L'autrice est québecoise - je préviens parce que y a parfois des expressions qui peuvent être déconcertantes sans situer le contexte géographique:d)

- dans le même élan, j'ai découvert les principes de la santé à toutes les tailles / Health At Every Size, ou HAES
C'est évoqué entre autres ici (L'autrice est manifestement dans une optique du genre Zermatti... elle m'intéresse pas spécialement mais c'est comme ça que j'ai identifié les principes HAES)


- sans aucun rapport, j'ai trouvé des culottes menstruelles à ma taille donc autant partager. C'est la marque modibodi. ça a pris un peu (beaucoup) de temps parce que rupture de stock mais bonne communication. Certes c'est fabriqué en Chine mais si je rajoute ce genre de critère, je vis à poils :cucul:.
Je me suis fiée au tableau des tailles et c'est juste bien. (Et je trouve ça super cool comme type de protection.)
 
Voici une étude grossophobe dégueulasse qui a converti l'écart entre l'IMC des pays et 21.7 (le milieu de la zone "normale", entre 18.5 et 25 :lunette:) en "nourriture consommée en trop" et converti ça, en se servant des chiffres de la FAO sur la production agricole de ce pays, en empreintes carbone, hydrique et terrestre.

J'ai pas de mots. "Salauds de gros, regardez le carbone qui a été rejeté pour produire votre graisse".

Je trouve ça scandaleux que ça ait passé les relecteurs des revues. Moralement ET scientifiquement.
 
Dernière édition :
@Poacée Je suis sur le cul.
C'est quoi le but ? C'est quoi le projet ? Qu'est ce que cette étude apporte à... à qui que ce soit, en fait ?
Sinon, je propose de calculer aussi le temps moyen passé à faire du sport loisir, et calculer la quantité d'énergie dépensée (qu'ils doivent forcément manger pour compense), et par les mêmes moyens, calculer l'impact environnemental des gens qui font du sport pour se vider la tête. L'interêt zéro, certes. Tout comme eux.
Ah. Et, évidemment, c'est de l'ironie, j'ai rien contre les gens qui font du sport. Moi même j'en fais (si, si)
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes